Le Lenovo Thunderbolt 3 Graphics Dock, une GeForce 1050 au bout du câble

Le Lenovo Thunderbolt 3 Graphics Dock est une solution pré-câblée et non évolutive qui proposera un circuit Nvidia GeForce 1050 disponible pour toutes les machines compatibles avec le format Thunderbolt 3.0.

La solution proposée par Lenovo est radicale. Au lieu de concevoir un boitier externe dans lequel vous pourrez glisser la carte graphique de votre choix afin d’ajouter ses performances à une solution trop compacte pour l’accueillir, la marque propose une solution clé en main. Elle est donc plus compacte mais  au contraire des boîtiers concurrents, il est impossible de la faire évoluer.

Lenovo Thunderbolt 3 Graphics Dock

Le Lenovo Thunderbolt 3 Graphics Dock est annoncé à 399$ aux US, ce qui en fait une solution assez onéreuse face à une carte graphique GeForce 1050 classique puisqu’on en trouve à 140€ sans peine. La différence vient de la connectique particulière proposée par le dock et évidemment du fait qu’il faille enrober le chipset de Nvidia dans une coque et l’alimenter à part.

Lenovo Thunderbolt 3 Graphics Dock

Avec son boitier en métal, la solution est censée offrir assez de muscles à un PC sous circuit graphique Intel pour utiliser, par exemple, un casque de réalité Mixte Microsoft. Ne comptez pas trop jouer à un titre très récent en UltraHD tous détails à fond, à la différence des boîtiers externes où on peut choisir sa carte graphique, ce Lenovo Thunderbolt 3 Graphics Dock ne vise pas spécialement les joueurs.

Lenovo Thunderbolt 3 Graphics Dock

Quel intérêt alors ? La  compacité du format qui tiendra facilement sur un bureau sans l’encombrer, accompagnera facilement un portable en déplacement ou s’associera à un MiniPC. La connectique également; le dock est plus riche que les boîtiers externes entrée de gamme à destination des joueurs.

Lenovo Thunderbolt 3 Graphics Dock

Il comporte deux ports USB 3.0,  un USB 2.0 pour lui brancher divers accessoires mais propose également deux sorties DisplayPort 1.3 et un HDMI 2.0 pour brancher différentes configurations d’affichage. Avec une prise ethernet gigabit et un port casque micro, il permet donc de positionner un portable sur un bureau, de lui brancher un unique câble et de profiter d’une configuration de bureau complète : Réseau filaire, souris et clavier mais également multiples écrans. Si, en plus, votre portable se recharge via sa prise Thunderbolt 3.0, il n’y aura réellement qu’un seul et petit fil à brancher pour profiter au mieux de votre machine.

Lenovo Thunderbolt 3 Graphics Dock

Est-ce que l’usage d’un boitier de ce type se justifie ? Je suppose qu cela dépend des usages et des scénarios. Le côté embêtant de l’offre est liée au fait qu’elle ne puisse pas évoluer. Impossible de glisser autre chose qu’une GeForce 1050 dans le Lenovo Thunderbolt 3 Graphics Dock… D’un autre côté, cela colle bien aux usages de ce type de machine. Les joueurs se tourneront sans doute vers des solutions plus évolutives mais de nombreux utilisateurs de portables pourraient trouver l’idée de ce type de bureau sédentaire facile d’accès pratique et intelligent. ceux-là, non joueurs, se contenteront probablement d’un circuit graphique de ce type pour gérer leur comptabilité tout en regardant un film sur un écran secondaire.

13 commentaires sur ce sujet.
  • 10 janvier 2018 - 13 h 02 min

    La même chose avec un 1070 ou 1080 d’accord, mais pitié pas un 1050, autant se contenter du intel graphics…

    Répondre
  • 10 janvier 2018 - 13 h 46 min

    Salut Pierre, jette un coup d’oeuil du côté du Origin Spark, c’est le futur du mini pc pour moi :)

    Répondre
  • 10 janvier 2018 - 15 h 27 min

    C’est le Digital Storm Spark autant pour moi :’)

    Répondre
  • 10 janvier 2018 - 16 h 38 min

    @Jerry Khan: Une 1050ti permet de jouer à presque tout en 1080p détails ‘hauts’ au pire médium si on vise le 60 fps (witcher 3 medium pour du 50-60pfs), cela n’a rien à voir avec de l’intel ou de l’amd intégré.

    L’avantage est la faible conso par rapport aux 1060-1070-1080 (40-70w), le silence… J’ai une 1050Ti dans un HTPC avec un G4560 et je peux faire du gta 5 en ‘high’ en full HD ceci sans alim pcie, en silence. Enfin, nne solutions super adapté à du mini-itx qui supporte largement la comparaison avec une console. J’ai aussi une 1080 mais ça n’a rien à voir comme usage et surtout comme machine. Bien entendu tout ceux qui ne supportent pas de descendre en dessous de 60fps, tous les filtres/effets à fond, ne vont pas aimer.
    C’est vraiment une carte à prendre en compte pour du htpc (hdmi 2, silence, performances, coût, nvenc, etc).

    Répondre
  • 10 janvier 2018 - 16 h 54 min

    @jerry khan: Sur cowcotland tu vera le test d’une GT 1030 qui mets déjà l’igp intel à genoux, donc une 1050 est déjà très loin d’une HD graphics et même supérieure à certaines Iris de par leurs pilotes optimisés sur la majorité des AAA (les optimisations intel en matière de jeux sont assez risibles)

    c’est pas ta came, mais une GTX 1050 ti crame déjà ma GTX970m, et une 1050 fait à peu près jeu égal dans de nombreux titres.

    pour revenir au produit, je trouve l’idée intéressante mais cette non évolutivité me gène dans la mesure ou les constructeurs tendent à arrêter le support logiciel bien plus vite que le matériel vient à mourir.

    pourquoi pas avoir fait un boitier single slot, compact, évolutif dans une certaine gamme

    Répondre
  • 10 janvier 2018 - 18 h 45 min

    @Ernest:

    j’ai pas bien compris, c’est une 105 normale ou une 1050ti qui est dans le boitier lenovo ? et puis je veux bien mais 2Go de mémoire vidéo, c’est un peu trop juste non ?

    Répondre
  • 10 janvier 2018 - 18 h 50 min

    @jerry, c’est effectivement juste, c’est pas une TI car pour les TI c’est obligatoirement 4Go

    Répondre
  • 10 janvier 2018 - 19 h 58 min

    Je rejoins Jerry,

    1- Je ne vois pas l’intérêt d’une 1050 dans un dock externe
    2- c’est cher payé pour une 1050
    Une 1060 serait le minimum pour le concept de dock sinon autant l’intégrer directement dans la machine.

    Répondre
  • 11 janvier 2018 - 23 h 17 min

    Effectivement ça fait cher la GTX 1050 mais comme le précise Pierre ce n’est pas (juste) une carte graphique externe et ce n’est pas destiné aux joueurs.

    Ma remarque concernait la comparaison avec l’Intel et nous somme tjr assez loin en terme de performance. Un portable gamer ressemble plutôt à un transportable > 1500€. Le possesseur d’ultrabook n’a souvent aucun choix de multi-écran, de 3d, de gaming même léger, sans parler de l’ethernet (certes il y a un paquet de dongle usb3).

    C’est très cher, mais il n’y a pas de concurrence et même une 1050 simple le tdp passe probablement difficilement dans un portable fin.
    Comme vous, je partage presque tous les doutes et n’en vois pas l’intérêt pour mon usage, mais cela ne veut pas dire que l’usage n’est pas adapté à d’autres personnes.

    « Je suis l’autre, mais pas forcément ses usages. »

    Répondre
  • 12 janvier 2018 - 0 h 02 min

    @Ernest: le problème des ultrabook gamer vient principalement de la marge que veut faire le constructeur

    Chez MSI ils en ont avec la série GS, les nouveaux modèles sortent à 1600€ environ avec tout le raffinement d’un pc gamer moderne (i7 GTX 1060 / 1070 en version max Q 8 ou 16Go de ram SSD Nvme et DD 7200tr …)

    Niveau performances, rien à dire, par contre, c’est construit comme une tablette chinoise. Tout est soudé, intégré au plus rentable et ça chauffe.

    Sur le miens j’ai du faire un bios mod du GPU pour abaisser la tension, un profil XTU pour le vcore CPU et un changement de pâte thermique pour qu’il ne throttle plus en jeu. Le format et le refroidisseur supporte plutôt bien la charge, mais le design de la carte mère laisse vraiment à désirer (étages d’alimentations CPU à proximité du système audio, certains éléments du GPU (phases d’alim encore une fois), aération insuffisante sur le dessous et prise d’air sur le dessus empêchant d’utiliser son matos écran fermé

    Le concept existe, mais comme tu le constate, c’est presque le double du prix du même matos en pas fin et léger, et avec des économies de bout de chandelles alors qu’on te le vends à prix d’or avec des options qu’on jugera nécessaires ou non (Même si certains aiment je pense qu’ils préféreraient un bon refroidissement et une batterie li-ion plutot que du Li Poly, un clavier RGB, écran 3K, wifi « killer » et j’en passe)

    Pourtant, les GS60/GS63 et consorts 14 et 13″ sont classés dans la catégorie des ultrabooks

    Répondre
  • 14 janvier 2018 - 8 h 23 min

    +1 jerry et will

    Si ce n’est pas destiné au joueur, a qui c’est destiné???
    Car tout les portable ont une sortie video je crois?..
    Donc une 1050 externe pas pour jouer mais pour quoi alors?? ouvrir un tableau excel? lire une video???

    Je ne comprend pas a qui s’adresse ce boitier, cher et peu puissant…

    Répondre
  • 8 février 2018 - 9 h 30 min

    @nisya:
    Il suffit de lire l’article de Pierre. Désolé mais que dire de plus ?

    Répondre
  • 27 mars 2018 - 21 h 03 min

    […] Avec trois prises USB (deux à la norme 3.0 et un 2.0) et une jack en façade, le Lenovo Graphics Connect offrira une prise HDMI 2.0 et deux DisplayPort 2.0 depuis son derrière, ainsi qu’une prise réseau Gigabit Ethernet. Pour un prix de 399$ au État-Unis, pas sûr que cette solution trouve son public hors besoins spécifiques professionnels, mais une version plus testiboulée à base de 1070 pourrait bien attirer les convoitise des joueurs nomades peu bricoleurs. (Source : MiniMachines.net) […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *