Lenovo Miix 710 officialisée avec un passage vers Kaby Lake

Lenovo Miix 710 officialisée avec un passage vers des processeurs Kaby Lake

Après la Miix 700 l’année dernière et l’annonce de la Miix 510 à l’IFA, l’arrivée de la Miix 710 de Lenovo n’est pas surprenante. La marque n’a pas cherché à révolutionner le concept déjà fort abouti mais change de génération de processeurs en délaissant Skylake pour l’Intel Kaby Lake. De nouvelles puces qui n’ont pas encore montré réellement ce qu’elles avaient dans le ventre mais qui devraient, à priori, pérenniser le concept de ce type de solution hybride.

La Lenovo Miix 710 est désormais officialisée par la marque mais sans avoir  eu droit à une couverture aussi tonitruante que ses derniers modèles annoncés à l’IFA 2016 comme le Yoga Book, la Yoga Tab 3 Plus, le Yoga 910 ou la Miix 510. Il faut dire qu’il s’agit plus d’une mise à jour que d’un nouveau modèle puisque le Miix 700 donnait déjà toutes les clés pour appréhender cet engin et que cette nouvelle version n’apporte pas de véritable révolution à son prédécesseur.

Lenovo Miix 710

Equipé d’un processeur Intel Core Kaby Lake, le nouveau Miix 710 évolue face aux solutions Core M de génération Skylake des machines actuelles sous l’appellation Miix 700. C’est la grosse évolution du dispositif puisque pour le reste la tablette hybride ne bouge pas.

Lenovo Miix 710

On reste sur une solution en aluminium qui se déploie à l’arrière à la manière des Surface de Microsoft grâce à une béquille. Cette dernière reprend la charnière Lenovo inspirée des bracelets montre et propre à tout le haut de gamme de la marque en terme de machines mobiles.

Lenovo Miix 710

L’angle d’ouverture proposé par cette solution est excellent, il peut aller jusqu’à 150°, ce qui offre à l’engin de multiples possibilités d’usages. L’écran ne bouge pas  non plus avec toujours un 12 pouces en 2160 x 1440 pixels. Une dalle IPS en 3:2 qui affiche 400 nits de luminosité caché derrière une dalle de verre Corning Gorilla Glass. La Miix 710 reste bien évidemment compatible avec les stylets Wacom et offre donc 2048 niveaux de pression pour prendre des notes ou dessiner sur l’écran.

Lenovo Miix 710

C’est donc le cœur de la machine qui évolue avec, au choix, trois processeurs Intel Kaby Lake toujours dans une solution dépourvue de ventilation active et donc parfaitement inaudible : L’entrée de gamme sera équipé de puces Core m3-7Y30, le milieu de gamme en Core i5-7Y54 et le haut de gamme en Core i7-7Y75. La mémoire vive sera, quant à elle, disponible en 4, 8 ou 16 Go de LPDDR3 à 1866MHz. Le stockage évoluera de 128 à 512 Go de SSD, chaque machine disposant d’un lecteur de cartes MicroSDXC.

Lenovo Miix 710

Pour le reste, cette Miix 710 est la poursuite de l’offre initiée avec la Miix 700. On retrouve les deux webcam frontale et dorsale de 5 mégapixels chacune. Celle au dos étant complétée par un système de flash à LED et un auto-focus. La batterie annonce 9 heures d’autonomie en moyenne grâce à un système 40 Wh mais c’est la connectique qui est le plus impressionnant dans ce format tablette. Des ports USB 3.0 et USB 2.0 plein format, un MicroHDMI et un port jack 3,5 mm audio stéréo. Le WiFi est un 802.11ac 2×2 associé à un module Bluetooth 4.1 et des options de modem 4G LTE seront disponibles. La partie sonore est assurée par une paire d’enceintes stéréo Dolby.

Lenovo Miix 710

Un ensemble complet pour une tablette qui reste d’un format très contenu : 9 mm d’épaisseur seulement pour la partie écran, son clavier de 5,5 mm ne contenant aucune électronique. Le poids de la tablette grimpe à 720 grammes pour une 12 pouces, ce qui est très raisonnable avec un système proposant en plus une béquille. Le clavier amovible pèse, quant à lui, 330 grammes pour un total juste au dessus du kilo.

Aucune idée de tarif pour le moment pour cette Lenovo Miix 710, pas non plus d’idée du gain proposé par le passage à Kaby Lake, la tablette hybride devrait être parée pour Fin Octobre ou début Novembre, si j’en crois mes sources, à un tarif plus ou moins semblable à celui de la Miix 700 actuelle.

Source : NotebookItalia

12 commentaires sur ce sujet.
  • 23 septembre 2016 - 12 h 28 min
  • 23 septembre 2016 - 13 h 41 min

    Je ne pige toujours pas que ce système de béquille semble avoir tellement de succès, alors qu’un portable convertible ou pas, est tellement plus pratique à utiliser lorsque la partie écran est soutenue par la partie clavier.

    J’espère que la surface 5 héritera de la charnière de la surface book.

    Répondre
  • 23 septembre 2016 - 15 h 09 min

    @misutsu; je ne comprends pas non plus. C est du surtout a microsoft avec sa surface qui a introduit cette mauvaise manie d offrir un clavier non rigide. Du coup les constructeurs ne se cassent pas la tete et offre la solution la moins chere (charniere ne pouvant pas supporter le poids de la tablette sans bequille).

    perso des que je vois ce type de clavier, le produit perd tout son interet, meme si la tablette est tres interessante a la base.

    Répondre
  • 23 septembre 2016 - 15 h 10 min

    *offrent

    Répondre
  • 23 septembre 2016 - 16 h 35 min

    ‘LLo,
    Ha les lutrins tactilo-modernes, pfuuu..!
    Même avec des charnières + solides, à moins de réinventer la gravité ;-), c’est une histoire d’équilibre impossible avec tous les composants (& donc le poids) dans la partie la + haute de la babasse !

    Répondre
  • 23 septembre 2016 - 19 h 17 min

    ben oui mais avec un charniere solide tu peux deposer le pc sur les jambes et sur n importe quelle surface de superficie egale au clavier. Tandis qu avec un clavier non rigide deja il n y a qu un ou deux angles de vue et impossible de le poser sur le jambes ( ou alors il ne faut absolument pas bouger d un centimetre), et cela neccessite toujours une surface qui a une largeur double de la largeur du clavier pour poser la bequille.

    Bref ca reduit enormement l usage pour l avoir essaye, pourquoi des lors continuer de limiter l usage avec ce type de clavier surtout qu au final la difference de prix pour le consommateur n est pas toujours importante( et je n ai meme pas parle de l atout d avoir une batterie supplementaire dans la charniere rigide).

    Répondre
  • 23 septembre 2016 - 19 h 22 min

    et les charnieres solides sont aussi lourdes que la tablette (via des composants plus lourds ou une batterie). Donc contrairement a ce que vous dites fassil c est largement possible et cela a ete d ailleurs deja realise avec toutes les transformers et certaines tablettes chinoises ( chuwi, teclast etc…)

    Répondre
  • 23 septembre 2016 - 21 h 52 min

    Les transformers sont lestées pour pouvoir rester droites…

    Répondre
  • 24 septembre 2016 - 8 h 00 min

    @ouhou
    Ouaip, avec l’écran relativement droit, mais dès que l’on incline celui-ci vers l’arrière comme avec n’importe quel portable en travaillant debout devant par exemple, c’est la bascule (centre de gravité de la babasse trop haut).
    Peut-être qu’à l’aide de télékinésie & un mental d’acier, on peut l’empêcher de basculer juste parce qu’on le veut, mais c’est une autre histoire… ;-)

    Répondre
  • 25 septembre 2016 - 11 h 46 min

    @fassil: J’ai une HP X2 10, le clavier est lesté voilà tout.

    Répondre
  • 25 septembre 2016 - 18 h 22 min

    @fassil:

    les transformerd tiennent en effet tres bien.
    j en veux pour exemple mon asius T200 qui en plus dispose d une trappe pour un disque dans le clavier. (SSD donc)
    ca etend l espace disque ajoute une grande connectivite (rj45, 2 usb3)
    et sur les genoux ca tien meme un peu de travers.

    bref le jours ouasus sors un nouveau t200 identique mais us puissant, je prend.
    mais vu la derniere t102ha. ssuw prend la msuvaise direction .

    Répondre
  • 12 octobre 2016 - 12 h 20 min

    […] Lenovo Miix 720 sera probablement la version haut de gamme de la Miix 710 que la marque à officialisé à la fin du mois de Septembre. Ce qui veut également dire que le […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *