Leap Motion VR : De la reconnaissance gestuelle pour les casques VR

Vous vous souvenez de Leap Motion ? Annoncée en 2012, la technologie se basait sur un simple système de capteurs infrarouges et une palanquée d’algorithmes pour détecter vos mouvements. A l’époque j’avais fait un article dithyrambique sur Blogeee et quelques mois plus tard, ma conclusion désabusée était qu’il s’agissait d’un gros pétard mouillé.

Sur le papier, Leap Motion VR reste monstrueux : Précis, efficace et ne nécessitant pas d’infrastructure complexe, il est aussi séduisant que lors de sa présentation il y a quatre ans. Pas de mouvements larges, une détection fine et relative, cette technologie m’apparaissait en 2012 comme beaucoup plus efficace que le tactile intégré aux écrans sur les portables et les PC de bureaux. Malheureusement, faute de développements efficaces, la technologie n’a pas réussi à percer.

Leap Motion a probablement été trop gourmand. Là où la start up aurait pu se contenter de toucher des royalties pour utiliser sa technologie, elle a tenté de gagner des sous sur tous les tableaux : D’abord en proposant sa technologie payante, ensuite en essayant de gagner de monétiser le travail des développeurs via un market d’applications compatibles. Unique sas d’entrée vers son monde.
Leap Motion

La société s’est donc retrouvée face au problème habituel. Il fallait des applications innovantes pour que les constructeurs tentent vraiment l’aventure d’une intégration de Leap Motion dans leurs produits d’un côté. Mais qui aurait envie de dépenser de l’argent en recherche et développement pour concevoir des applications pour un produit sans parc installé ? Pas de parc pas de soft. Pas de soft, pas de parc. Ma petite barre Leap Motion a donc logiquement fini avec le reste de ces projets qui n’aboutissent pas, au fond d’un tiroir au nom suédois.

Leap Motion Orion, une nouvelle version du logiciel adapté à la VR

Leap Motion VR : Un retour possible ?

Et voilà que la VR débarque et que Leap Motion sent comme une carte à jouer. Pourquoi ne pas intégrer sa technologie dans un de ces casques et ajouter dans le contenu du jeu la détection qu’il permet. En gros, on pose un capteur sur un casque VR pour smartphone, on rajoute une couche logicielle et comme par magie on peut voir ses mains en 3D apparaître dans l’univers de son jeu. La finesse de la détection permet des choses assez précises et complexes qui ajouteront évidemment une bonne interaction dans un jeu ou une application.

Minimachines.net

Un nouveau capteur, moins gourmand en énergie, a donc été imaginé pour une intégration sur des casques alimentés par des batteries. Cette nouvelle Leap Motion VR offrirait, en outre, de meilleures performances que l’ancienne génération pour bureau avec un champ de détection plus large qui collerait mieux aux besoins d’un système de réalité virtuelle. La détection des mouvements passerait ainsi des 140 degrés sur 120 de l’ancienne version à un 180 degrés sur 180 ce qui correspond à la totalité de l’espace en face d’un utilisateur. En plus de cet élargissement de la détection, le nouveau dispositif serait presque  10 fois plus rapide en terme de détection.

Reste à savoir si cette fois-ci la mayonnaise va prendre. Car si l’idée est bonne et que tout le monde aimerait « voir » une simulation de ses membres dans un univers VR, il faut que les développeurs accrochent à cette idée d’une part mais également que des constructeurs se saisissent du procédé et l’intègrent à leur casques VR. On retrouve la même problématique que précédemment, le serpent se mord la queue. On imagine que si Leap Motion VR réagit de la même façon, cette bonne idée finira également au fond d’un placard.

leap_motion_mobile_adi_robertson_1

le casque Leap Motion adapté du Samsung Gear VR via TheVerge

Pour le moment, Leap Motion VR a été développé sur un système de référence à partir d’un casque Samsung Gear VR afin de faire la démonstration du processus. On imagine bien l’intérêt de cette détection dans un jeu ou l’utilisateur pourrait ouvrir des portes avec ses mains, manipuler des objets, brandir une épée ou sculpter l’espace finement. A condition, encore une fois, qu’un développeur s’intéresse à cette option et rajoute tous les éléments nécessaires à la prise en charge d’une fonction qui ne pourrait pas être exploitée faute de matériel compatible sur le marché.

 

4 commentaires sur ce sujet.
  • 6 décembre 2016 - 22 h 09 min

    idem, au placard, pour 3 raisons:
    1/ très gourmand en ressources (j’ai un bon PC d’il y a 7 ans- mais qui tourne nickel)
    2/ pas d’appli
    3/ ne remplace pas une souris et trop imprécis
    bref, commandé en financement participatif, 8 mois de retard pour finalement rien..

    Répondre
  • 8 décembre 2016 - 11 h 34 min

    Une bonne application du Leap Motion V1 aurait été de visualiser en transparence les mains au dessus du clavier, et d’interpréter selon la hauteur ou les doigts, les actions équivalentes avec une souris (cliquer, déplacer…) ou un trackpad.

    Aujourd’hui, soit la main cache ce qu’on veut toucher sur un écran tactile, soit on regarde son clavier plutôt que son écran quand on ne maîtrise pas les commandes « en aveugle » !

    Exemple: la TouchBar impose de regarder où on pose ses doigts.

    Répondre
  • 8 décembre 2016 - 11 h 42 min

    Pour moi, outre la problématique de la precision inferieure à celle de la souris (qui ne me semble plus etre un enjeu pour la VR, vu que le but « officiel » est de coller à la dexterité « reelle » de l’utilisateur), le gros frein actuel est qu’ils arrivent après la bataille des controleur de VR: que ce soit HTC, oculus, ou sony, chacun a déjà investi sur sa solution: je les vois mal faire volte face dans les 3 ans à venir pour une solution dont quasi aucun logiciel ne tire parti (d’autant que son application à un univers 3D-VR me semble très complexe en terme d’interaction à programmer…)

    Répondre
  • 12 avril 2018 - 11 h 15 min

    […] Star ne veut pas faire la même erreur. Il y a quelques mois Leap Motion affichait un premier jet de casque de réalité virtuelle avec un p…. Aujourd’hui c’est ce projet de réalité augmentée qui voit le jour. Pour Leap Motion […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *