Le fil d'Ariane

Le fil d’Ariane

Ces derniers mois ont été particulièrement difficiles pour moi. La page se tourne finalement en douceur et cette étape de ma vie personnelle se clôt. L’occasion pour moi de vous remercier de votre fidélité puisque vous êtes toujours plus nombreux à visiter MiniMachines malgré ses hauts… et ses bas.

L’occasion aussi de se poser un peu et de réfléchir à ce que ce site veut être. J’avoue avoir cédé à la facilité ces derniers mois, faute de temps et d’esprit à consacrer entièrement au blog. Lister des spécifications de machines, égrener des produits dont on ne verra sans doute jamais la couleur n’est pas et n’a jamais été l’objectif du site.

Pas plus pour vous que pour moi, ce genre d’exercice n’est motivant et c’est surtout le manque de temps et d’actu qui pousse en réalité parfois à « remplir » le site plutôt que de le faire vivre réellement.

Le titre de ce billet est Le fil d’Ariane, l’image du labyrinthe dans lequel on s’égare est assez bonne. Les termes techniques, la profusion de produits, l’exotisme de certains, tout cela n’a finalement pas beaucoup plus de sens qu’un labyrinthe conçu pour perdre son visiteur. Tout du moins si tout cela n’est pas accompagné d’un guide, un fil qui vous permet d’aller vers la sortie sans trop vous éparpiller. Le fil est toujours là, je l’ai juste un peu lâché ces derniers mois, tâtonnant à l’aveuglette pour construire des chemins sans issue dans mon propre mini labyrinthe. Moi qui suis censé vous paver la voie, vous proposer un point de vue, vous dire vers où regarder et vers quelle porte il faut s’orienter pour trouver ce qu’il vous convient,  je me suis retrouvé à foncer tête baissée, à l’aveuglette, vers toutes les pistes qui me tendaient les bras. Le fil d’Ariane c’est une histoire d’objectifs, pas un catalogue de 1000 produits qui en foisonnant,  se vident de tout leur sens.

Prendre le temps de  redéfinir ses objectifs mais également savoir quand appuyer sur l’un d’eux, quand lever un peu le nez du sol et gagner un peu de hauteur pour relire la carte, c’est cela mon vrai boulot ici. Construire un labyrinthe miniature de produits qui ne serait que le reflet du grand labyrinthe du marché actuel n’a pas de sens. Et pourtant cela correspond bien à la situation du blog aujourd’hui. Cette manière un peu conne d’égrener de la non information, de lister des acronymes ou des spécifications en croyant que d’écrire un nombre de gigahertz fera suffisamment la lumière pour le lecteur, qu’une fonction désignée par ses initiales a du sens pour le visiteur. Un petit monde théorique qui n’a pas de rapport avec les besoins de la plupart d’entre vous, celui de trouver la machine qui lui correspond, trouver la bonne affaire au bon moment ou simplement comprendre à quoi peuvent donc bien servir toutes ces machines au  quotidien et si en acheter une a du sens.

J’ai la chance d’être mon propre patron sur MiniMachines et donc de pouvoir me poser, réfléchir et tenter de soulever les problèmes que je rencontre pour mieux les régler. Si ces derniers mois cela n’a pas été une chose facile, avec la tête un peu ailleurs et un marché qui oscille entre hébétude (PC) et ahanement (Tablettes) cela semble se réveiller quelque peu en ce moment. Les nouvelles sont plutôt bonnes pour la fin de l’année. Certains constructeurs ont compris que faire le dos rond en attendant que cela se passe n’était pas la meilleure solution et ils ont plutôt choisi d’avancer. Je vais tenter de faire pareil.

Quelques changements vont donc avoir lieu sur le blog, à commencer par un recentrage vers les usages des machines et un petit coup de balai sur des points techniques, qui seront toujours présents, tout en étant moins prioritaires. Cela commence aujourd’hui, ce billet est une sorte de pierre blanche… C’est toujours bon de se poser quelques jalons.

Je vous remercie tous encore une fois, particulièrement ceux qui ne m’ont pas caressé dans le sens du poil par email ou sur les réseaux sociaux. Certains en chattant directement avec moi pour avancer et proposer des éléments, critiquer certains choix et m’encourager à changer de voie ou du moins à en retrouver une.

En espérant que vous tous vous puissiez, dans votre vie professionnelle, vous demander si ce que vous faites vous correspond vraiment et si votre objectif initial colle bien à ce que vous réalisez au jour le jour. J’espère surtout que, si ce n’est pas le cas, vous aurez la chance de pouvoir retrouver votre fil.

53 commentaires sur ce sujet.
  • 14 mai 2014 - 22 h 35 min

    Bah alors, le coup de blues ? Ca arrive, moi aussi en ce moment bien qu’on soit dans des situations différentes…

    Notre société va trop vite. Prends du recul de temps en temps, y a rien de mieux. Courage. Nous, on est là ;-)

    Répondre
  • 15 mai 2014 - 1 h 10 min

    News, test, orientation du marché, dossier sur de nouveaux concepts de mini-machines (Clé mini-PC,…), ton site reste pour moi la référence, et j’ai toujours plaisir à te lire !

    Merci bcp Pierre !

    Répondre
  • 16 mai 2014 - 23 h 54 min

    Bonjour,

    Comme un des auteurs des commentaires précédents, je n’ai pas une grande habitude de faire des commentaires.
    Mais je fais celui-ci depuis le T100 acheté grâce à minimachines, et que j’utilise avec des accessoires achetés sur minimachines.
    Sur ce blog, j’apprécie particulièrement tes coups de cœurs, tes articles un peu approfondis, tes tests perso (test t100, batterie romoss, etc.).
    Le reste, à part pour me tenir au courant, comme tu dis ça fait un peu inventaire.
    Cependant, c’est aussi à ça que sert internet en général, et un blog en particulier : on y vient parce qu’on sait que l’on peut y trouver des choses qui nous intéressent, et on passe le reste.
    Tout ça pour dire que tu peux repenser si cela te chante le contenu de ton blog, mais je pense que ceux qui y viennent (dont moi), sauront quand même pouvoir y trouver du contenu de qualité, quitte à ne pas tout lire.
    Bon courage à toi, et merci d’être là !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *