Le Core et l'Atom désormais au coude à coude chez Intel

Le Core et l’Atom désormais au coude à coude chez Intel

Plus un processeur au rabais l’Atom d’Intel ? Il est loin le temps ou le fondeur proposait lui même un site destiné a montrer à quel point l’Atom n’était pas adapté aux usages courants de la vie quotidienne. Désormais l’Atom fera jeu égale avec le Core de la marque, mais pas dans la même catégorie.

Avec pas mal de remaniements à la tête d’Intel, la marque semble avoir choisi de miser sur plusieurs chevaux et non plus sur la performance à tout crins. On l’a vu avec l’arrivée des puce Core de moins en moins gourmandes en terme d’énergie, mais aussi avec le renouveau de l’Atom de la marque. Renouveau car en 2010 Intel n’était plus tout à fait en phase avec son bébé et le grand public. La marque change donc de cap et renforce sa gamme d’Atom.

Intel Atom Bay Trail-T

Le nouveau PDG d’Intel, successeur de Paul Ottelini, Brian Krzanich vis sur la mobilité et donc sur sa gamme Atom revitalisée pour l’occasion. L’Atom n’est donc plus un sous processeur face aux gamme Core de la marque. Cela se traduit par un « rattrapage » technologique important de la gamme de puces avec une accélération des sorties de gamme, jusqu’à 2 génération par an, et de finesse de gravure.

Le premier changement concerne l’Atom. En effet, la puce que l’on retrouve au sein des smartphones et tablettes depuis quelque temps maintenant va se voir renforcée et dynamisée. Il ne sera plus question de mettre une priorité plus importante à l’architecture Core en ce qui concerne les nouveaux procédés de fabrication, comme on peut le voir aujourd’hui.

Ainsi la finesse de gravure des Atom va rattraper celle des Intel Core très rapidement. Le PDG déclare clairement œuvrer dans cette voie d’accélération comme on peu le lire sur PCiNpact. Après avoir accumulé quelques retards sur  ce point la marque est décidée à mettre les bouchées double. Une décision qui se comprend parfaitement au vu des ventes actuelle de PC qui accumulent des trimestres de baisse consécutifs.

Accélérer la cadence sur les Atom permettra de redorer leur image écornée par un immobilisme longtemps critiqué dans le monde netbook afin de les voir intégrer plus volontiers sur le marché de la mobilité. Plusieurs tablettes commencent a embarquer des puce Atom et en particulier le Z2420 comme la Samsung Galaxy Tab 3 10.1 ou les Asus FonePad et MeMoPad FHD 10.

waffer2

Cette puce n’est pas mauvaise mais son incapacité à gérer la totalité des applications existantes est régulièrement appuyée par  la concurrence comme un défaut important. Dans la pratique Android pour x86 est plutôt convaincant et rares sont les applications réellement inutilisables sur Atom Z2420.  Intel devrait rapidement mettre en oeuvre plusieurs mesures pour améliorer cette image, au niveau du code d’abord mais aussi en amenant les développeurs récalcitrant a prendre en compte sa puce.

Autre nouvelle d’importance, Intel va fabriquer des processeurs pour d’autres marques. Nvidia a par le passé signalé sa volonté de pouvoir profiter des capacités de production d’Intel, et jusqu’alors leur accès était strictement limité à la production d’Intel ou à des produits n’entrant pas en concurrence directe avec la marque. Fabriquer pour d’autres permet de rentabiliser ses chaînes : Intel possède des usines très haut de gamme et pourrait augmenter son chiffre d’affaire en fabricant pour d’autres marques dépourvues d’usines. Intel à une avance certaines en terme de finesse de gravure et la marque sera la première pour quelques années encore.

Intel Atom

Ainsi Intel annonce clairement pouvoir désormais étudier la fabrication de puces ARM sur ses chaînes, ce ne sera pas forcément des processeurs très haut de gamme mais Intel pourrait ouvrir ses lignes à des fabrications moins concurrentielles. On peut aussi imaginer un appel du pied à Apple qui reste dans un écosystème à part et qui a annoncé vouloir quitter Samsung pour fabriquer ses puces. Preuve que la marque est prête à changer de crèmerie pour maximiser ses bénéfices.

Source : Reuters

15 commentaires sur ce sujet.
  • uko
    1 juillet 2013 - 18 h 25 min

    « Cela se traduit par un « rattrapage » technologique important de la gamme de puces avec… »
    Je crois qu’il manque la fin de la phrase ;)

    « On peut aussi imaginer un appel du pied à Apple qui reste dans un écosystème à part et qui a annoncé vouloir quitter Samsung pour fabriquer ses puces. »
    Je me demande dans quelle mesure les grands groupes se font des appels par communiqué public interposé. Ne serait-il pas plus probable qu’il s’agisse d’une première annonce publique qui prépare le terrain pour un accord déjà signé, et qui serait révélé ultérieurement ?

    Répondre
  • 1 juillet 2013 - 21 h 03 min

    il est maintenant presque certain que intel va exploser ARM en 2014 et 2015 sur les appareils mobiles.

    Arm n’a rien a sortir dans l’année qui vient (on attend toujours les A15) alors qu’intel va doubler son rapport puissance/watt sur ATOM (rapport qui est déja meilleur que les meilleurs ARM), sans parler de la partie graphique qui va faire un bon considérable.

    Et les futurs ATOM seront largement assé puissant pour etre utilisés confortablement n’importe applis x86 standart, ca va faire mal

    Répondre
  • 1 juillet 2013 - 21 h 42 min

    @karenax:

    Je ne sais pas si ça sera le cas mais beaucoup ont enterré trop vite Intel face à ARM prédisant déjà la chute du géant.

    Répondre
  • 1 juillet 2013 - 21 h 53 min
  • 1 juillet 2013 - 22 h 14 min

    ARM a des procs a sortir , le A15 , le A12 et pour les servers (en toutc as chez amd) le cortex a57 !!!

    Répondre
  • 1 juillet 2013 - 23 h 53 min

    @karenax: aujourd’hui Intel a un énorme retard sur son très haut de gamme en Atom puisque du compatible ARM est 250% + rapide : http://browser.primatelabs.com/geekbench2/compare/1979365/1970892 (et encore + de retard sur le S800 !) !!!

    Il sera très certainement impossible à Intel de rattraper les prix dans le bas de gamme, voir même le moyen de gamme. Donc il restera toujours de la place pour des ARM.

    La concurrence est entrain de rattraper la finesse de gravure d’Intel. D’ici la fin de l’année TSMC à annoncé qu’il sortirait du 20nm. Intel aura encore du retard avec ses Atom.

    Le « ARM va se faire exploser par Intel » revient depuis des années à chaque nouvelles annonce d’Intel. Et pourtant le marché en est où ? Intel à encore et toujours que des miettes sur mobiles, et en + il est mal avec la baisse des ventes des PC.

    Répondre
  • 2 juillet 2013 - 0 h 11 min

    De plus, Intel garde aussi sous la table une autre carte: fabriquer des processeurs ARM chez Intel.
    Si le marché des PC x386 (Atom ou pas, déguisés en tablettes ou pas) continue à s’effondrer en 2014, ils pourraient jouer leur autre carte en étant les seuls capables de fabriquer des ARM à 22 nanomètres voire plus fin.
    Tout dépendra de la réaction des acheteurs face au vrai-faux bouton Démarrer de win8.1

    Répondre
  • 2 juillet 2013 - 0 h 20 min

    @zhir: une concurrence rude arrive sur la finesse de gravure, et aussi avec du transistor 3D.

    Répondre
  • 2 juillet 2013 - 9 h 54 min

    Jusqu’à maintenant, Intel gérait une concurrence « marketing » entre core et Atom. Son soucis était de valoriser le core tout en vendant des Atom.
    Depuis l’arrivée en masse des proc ARM, il faut également gérer une nouvelle concurrence. Mettre l’Atom en avant pour contrer ARM tout en conservant la rente des cores, c’est la nouvelle équation à résoudre.

    Répondre
  • 2 juillet 2013 - 11 h 32 min

    le pb d’intel c’est qu’il y a beaucoup de marketing pour voir comment freiner le marché (voir la belle époque wintel) pour faire plus de bénéfice … maintenant avec android/arm tout cela est terminé …

    Répondre
  • 2 juillet 2013 - 12 h 00 min

    @karenax:

    Ils partent de loin en tout cas.
    Android, 70% de part de marché sur les smartphones –> quasi totalité sous ARM.
    Apple, le reste du marché –> ARM aussi

    Sur les tablettes, c’est quasiment uniquement du ARM aussi.

    C’est bien joli de faire des bonnes puces, encore faut-il qu’elles soient intégrées par les constructeurs…
    Il ne faut pas enterrer Intel trop vite quand même, mais leur seule chance pour imposer le x86 sur mobile c’est un accord avec Apple (peu probable, il faudrait tout recoder) ou avec Samsung (possible mais peu probable aussi, Samsung fabrique ses propres processeurs ARM). Ou alors croire aux chances de Windows 8 sur le marché des tablettes, mais les premiers signes ne sont pas encourageants.

    Répondre
  • 2 juillet 2013 - 15 h 33 min

    Si on arrive à un Android unique quelque soit le matériel sous Intel, ca peut intéresser les fabricants qui auront moins de travail et les clients qui dépendront moins du fabricant.

    Répondre
  • 2 juillet 2013 - 16 h 04 min

    @Pascal:

    dans quel but rétablir un monopole ? c’est bizarre comme les grands capitalistes américains sont efficaces pour supprimer la concurrence (vente liée, accord win/tel …) alors que la concurrence est parait’il d’après eux la solution à tout …

    Répondre
  • 2 juillet 2013 - 20 h 29 min

    Ce n’est qu’une supposition de ce qui pourrait permettre à Intel d’être présent sur le marché des smartphones et des tablettes.

    Répondre
  • 8 juillet 2013 - 15 h 58 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *