Le co fondateur d'Ouya quitte la société

Le co fondateur d’Ouya quitte la société

Muffi Ghadiali est un des co-fondateurs d’Ouya, la société qui a lancé la première console Android grand public, vient de quitter l’entreprise. Une décision qui lui appartient selon des sources proches de l’entreprise. Muffi était un des principaux ingénieurs de l’équipe.

Une mauvaise nouvelle pour l’entreprise, Muffi Ghadiali est un transfuge de l’entité « projets secrets » d’Amazon, un des membres de l’équipe d’origine du projet Ouya. Pour Ouya, qui travaille actuellement à un reboot de sa console, ce départ ne devrait pas avoir trop d’impact, l’équipe s’est considérablement étoffée suite à son exceptionnel financement sur Kickstarter. La presse US semble pourtant circonspecte sur l’avenir de la future Ouya, les ventes de la console pendant les fêtes n’ont en effet pas été exceptionnelles malgré un prix revu à la baisse : 79$ pour la console et une manette. En attendant le catalogue Ouya s’étoffe semaine après semaine et si il ne dispose pas de titres exclusifs, il est suffisamment fourni pour faire de la petite machine une console de jeu casual convaincante. L’année 2014 sera surement décisive pour ce projet.

12 commentaires sur ce sujet.
  • 16 janvier 2014 - 17 h 57 min

    Oui, enfin, en France le prix n’a pas été revu à la baisse ;-)
    On ne le trouve pas à moins de 125€ (Expansys) ou 130€ (Conrad) hors frais de port :(

    D’un autre coté, même à 130€ cela reste moins cher que la Mojo qui, elle, se trimbale à 250€.

    Dans ces fourchettes de prix, pas sûr que la mayonnaise prenne dans nos contrées.

    Répondre
  • 16 janvier 2014 - 19 h 03 min

    Si elle n’avait pas cette surcouche immonde elle se vendrai par million …

    Répondre
  • 16 janvier 2014 - 20 h 46 min

    je continue à penser que pour du « clé en main » android multimedia et « petits jeux » (les jeux android à 90% quoi), la gamestick est un meilleur investissement (et plus d’option hardware possible en extension selon l’usage)
    bref
    une news comme une autre sur ce produit
    qui vivra verra (je suis pas devin)
    PS: la little black box est en vente pour ceux que cela intéressent (ou pas) et qui râlent sur « la pi pas assez puissante » pour du multimedia

    Répondre
  • 16 janvier 2014 - 22 h 42 min

    Muffi Ghadiali est peut être chez Huawai pour la sortie de sa TRoN (Tegra 4) à 79€ !!!

    Rip Ouya :)

    Répondre
  • 16 janvier 2014 - 22 h 43 min

    Coin coin,

    Au fait, dans la série serpent de mer, quelqu’un a des news de l’archos gamepad 2 ?

    Répondre
  • 16 janvier 2014 - 23 h 07 min

    ARCHOs c’était pas une société Française qui proposait des tablettes au design archaïque?

    Ah mon me dit que la société n’est pas morte mais elle est sous respirateur , on débranche en 2014 :) ?

    Répondre
  • 16 janvier 2014 - 23 h 44 min

    franchement si huawei dégaine sa tron 2.0 avec un tegra K1, j’en prends 5 de suite !!! Si seulement si… bref, peut être que certains en profiteront pour le 1er avril… croisons les doigts les gars !!! ^^ du coup le xtreamer multiconsole peut aller se rhabiller…

    Répondre
  • 17 janvier 2014 - 15 h 05 min

    @Docteurcpu : la Tron est annoncée à 120$, soit 90€ environ au cours actuel (88€).

    Si tu ajoutes la TVA de 20,6%, son prix monte grosso modo à 115€. Sans compter les frais divers (marketing, port, stockage, localisation, etc.) qui feront que son prix sera à 120€ minimum en Europe.

    Peut être qu’en import on pourra la trouver à 90€ sur des sites qui livrent gratuitement d’Asie (comme DX, Aliexpress, etc.) mais j’y crois peu. A mon avis son tarif tournera autour des 100 à 120€ port compris.

    Reste que même à ce tarif le machine est intéressante. Reste à voir ce qu’elle proposera sur le plan software qui lui permettra de se démarquer de ses concurrentes.

    Répondre
  • 22 janvier 2014 - 9 h 44 min

    Pour ma part, ma ouya je l’apprécie beaucoup, bon ceci dit il est vrai que je ne joue absolument pas dessus, je n’y es installé que XBMC, mais ca fonctionne très très bien :)

    Répondre
  • 25 mars 2014 - 12 h 27 min

    […] plus un petit terrain d’expérimentation indépendant. Cette nouvelle politique est peut être à l’origine du départ du co fondateur d e la marque il y a quelques mois. Cela va permettre à Ouya de déverser un tombereau d’applications en vrac sur leurs pages […]

  • 3 septembre 2014 - 11 h 26 min

    […] d’Ouya n’est plus reluisante. Après quelques séparations avec des employés – dont le co-fondateur –  il faut chercher un nouveau filon pour se financer. C’est ainsi que ReCode annonce […]

  • 29 juillet 2015 - 11 h 06 min

    […] Julie Uhrman, annonce qu’elle quitte le navire. Le cerveau de la marque a disparu, l’autre co-fondateur et ingénieur en chef s’étant éclipsé depuis longtemps, il ne reste aujourd’hui plus grand chose de l’entreprise de […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *