Le Chromebook C7 d’Acer offre un accès complet à ses composants

Le nouveau Chromebook C7 d’Acer qui embarque un Celeron 847, 2 Go de mémoire vive et 320 Go de stockage dans un châssis de 11.6″ pour 199$, dispose d’une trappe d’accès à ses composants. L’engin peut donc totalement évoluer vers d’autres configurations, Un vrai bonus pour les utilisateurs face à une situation où les machines sont de plus en plus enfermées et inaccessibles.

Sur le Chromebook C7 rien des éléments habituels n’est indisponible. La batterie est amovible, le disque dur est extractible, la mémoire vive est sur un premier slot tandis qu’un second est libre et même la carte Wifi et sur un port MiniPCIe demi format classique. Un acheteur de l’engin peut donc totalement ré-équiper la machine.

Chromebook C7

Il faut pour cela soulever une trappe sous l’appareil qui donne accès à la totalité de ces composants : Cette image extraite du manuel de réparation de l’Aspire 756 montre la procédure. Attention toute fois un scellé de protection est présent sur l’engin, une étiquette est posée sur une des vis, empêchant d’accéder aux composants sans la détruire. Cette protection sert aux services de SAV de témoin pour savoir si vous avez été dans les entrailles de l’engin et en ce cas il est possible de refuser la garantie.

Cela dit le jeu en vaut la chandelle, on peut donc passer la machine en 4, 6 ou 10 Go en lui ajoutant une barrette supplémentaire. On peut également changer les 2 barrettes et évidemment remplacer les 320 Go du disque de base par un disque SSD plus rapide. Régler d’éventuels soucis de pilotes en changeant également la carte Wifi. De quoi transformer ce petit Chromebook C7 en centre de recyclage de vos pièces détachées et lui changer son système d’exploitation si le désir vous prend.

C’est d’ailleurs le risque pour Google, que cette machine lowcost devienne très populaire pour cette raison très éloignée des motivations première du moteur de recherche : Pousser Chrome OS.

Google doit subventionner cette machine d’une manière ou d’une autre et les voir partir comme des petits pains pour être transformées en UbuntuBook ou WindowsBook ne devrait pas trop être à son goût. Une demande de  la part de google vers Acer pour empêcher ces modifications pourrait intervenir : Soit en supprimant la trappe, soit en soudant la mémoire sur la machine.

Source : Engadget et Liliputing.

13 commentaires sur ce sujet.
  • 28 novembre 2012 - 11 h 03 min

    J’hesite maintenant entre ce acer c7 et le clevo w110er minimum (i3-3110 + geforce 650m) vendu par ldlc a 600 et quelques.

    Tout ce qu’il y en entre les 2 me parait maintenant bien trop cher pour ce qu’il y a l’interieur.

    Des retours peut etre sur le clevo w110er?

    Répondre
  • 28 novembre 2012 - 11 h 40 min

    Vu sur Amazon.fr à 280 euros…

    Répondre
  • 28 novembre 2012 - 12 h 16 min

    En tout cas on peut remercier Acer pour la conception du produit qui permet de faire évoluer l’engin.

    Répondre
  • 28 novembre 2012 - 12 h 43 min
  • 28 novembre 2012 - 12 h 59 min

    On peut commander une de ces bestioles en France ?

    Répondre
  • 28 novembre 2012 - 15 h 14 min

    Est ce qu’on a accès au processeur?

    Répondre
  • 28 novembre 2012 - 16 h 22 min

    @Uolif: Non, il doit être soudé.

    Répondre
  • 28 novembre 2012 - 16 h 32 min

    Il me semble que les chromebook n’ont pas un bios traditionnel, d’où les manips à faire pour installer linux. google ne bloque t il pas ainsi les évolutions matérielles de ces machines?

    Répondre
  • 28 novembre 2012 - 21 h 42 min

    @papi : il me semble avoir lu la même chose. L’installation d’un autre système pourrait être bloquée.

    Répondre
  • 30 novembre 2012 - 8 h 44 min

    il est possible de mettre ubuntu sur les chromebook.

    peut-être intéressant pour certain, perso c’est pour le garder sous chromeos que j’en veux un, beaucoup plus rapide.

    Répondre
  • 2 décembre 2012 - 1 h 59 min

    […] pense que pas mal de gens vont être intéressés, d’autant plus lorsqu’on sait que ce C7 est facilement extensible (amateurs de la bidouille, vous êtes les bienvenus… […]

  • 14 décembre 2012 - 10 h 31 min

    […] reprocher à cette machine qui offre un accès complet à ses composants, est totalement compatible Ubuntu ou Windows, vendue peu cher et bien configurée par Acer ? La […]

  • ald
    18 janvier 2016 - 12 h 53 min

    comment faire pour installer windows 7 sur mon acer c7

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *