La feuille de route 2014 d’Intel pour l’Atom Bay Trail dévoilée

L’Atom est presque devenu un synonyme de faibles performances aujourd’hui, cela n’empêche pas Intel de continuer de travailler sur ce processeur. Le fondeur prépare le futur et devrait proposer en 2014 une nouvelle version de sa puce baptisée Atom Bay Trail-T.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone

Intel n’abandonne pas l’Atom, on l’a vu renaitre de ses cendres dans des machines Windows 8 avec l’Atom Clover Trail Z2760 double coeur. Une puce capable de tourner à 1.8 GHz avec 1 Mo de cache et qui semble à première vue propulser correctement des engins comme la tablette Asus VivoTab Smart sous Windows 8. Mais ce n’est pas la dernière évolution de la série pour Intel, en 2014 l’Atom deviendra quadri coeur, avec un nouveau chipset graphique intégré et une finesse de gravure de 22 nanomètres.

Un nouveau SoC, System On a Chip ou une puce intégrant l’ensemble des ressources nécessaires au bon fonctionnement de la machine, sera présenté sous le nom de ValleyView-T. Ce SoC chez Intel comprend généralement un ensemble de composants dont les plus importants sont la puce de calcul elle même , le processeur, mais également le processeur graphique qui gérera le traitement vidéo. En réunissant le maximum d’éléments au sein d’une puce, Intel peut diminuer drastiquement les coûts de production et d’intégration de son Atom, c’est une des raisons qui explique son tarif très faible par rapport aux autres puces de la marque.

Avec ValleyView-T l’Atom passera au quadri coeur, 4 processeurs embarqués sur la puce, mais n’aura pas d’Hyper Threading. C’est à dire la possibilité pour chacune de ces puces de faire 2 calculs simultanés comme 2 coeurs distincts. En plus de cette évolution, Intel a réussi à changer sa puce graphique pour une nouvelle venue baptisée Gen7. Cela correspond donc à la nouvelle génération intégrée dans les Core Ivy Bridge. Cette Intel HD 4000 est plutôt bien pêchue et efficace en 2D, en HD et en 3D.

Pour réussir ce tour de force, l’intégration de 4 coeurs au lieu de 2 ainsi qu’un processeur graphique plus performant, Intel a changé la finesse de gravure de la machine. On passe de 32 nanomètres à 22. Cela permet de consommer 2 fois moins pour un même niveau de performances au global. En gardant la même enveloppe thermique, on pourra donc compter sur un gain réel de 50% de performances.

D’autres points clés, intégrés dans ce SoC, sont présents : La présence d’un nouveau contrôleur de mémoire pouvant prendre en charge des composants DDR3 plus rapides en 64 bits mais aussi des points vraiment importants au quotidien comme la gestion du HDMI 1.4a natif. Cela semble anecdotique mais cela veut dire que toutes les machines sous Atom ValleyView pourront décoder de la vidéo HD sans souci et faire transiter ce signal via un port HDMI qui gérera à la fois le son, la vidéo et même la 3D. Avec un support de Direct X 11, cette nouvelle génération d’Atom pourrait bien décoiffer également pour le jeu et permettre à des engins ultra-légers et nomades d’offrir de vraies possibilités de loisir.

OoO c’est beau !

Autre gros gros changement, un passage à une puce “Out Of Order” ou “OoO” sur la puce de calcul elle-même. Derrière ce nom barbare se cache la même technologie que celle utilisée par un ado pour ranger sa chambre. Si vous lui demandez de ranger sa chambre, qu’il le fait et qu’ensuite il se demande où il a bien pu ranger un truc, il vous expliquera qu’il s’y retrouve dans son bordel et que maintenant il n’arrive plus à mettre la main sur ses affaires.

Intel ne s’est sûrement pas basé sur cette approche mais a développé une technologie qui manquait cruellement à son Atom actuel : Le OoO permet au processeur de réorganiser l’ordre de calcul des programmes comme bon lui semble. Cela permet de gérer des tâches complexes en priorité et surtout, lorsque l’on a 4 coeurs à sa disposition, de trier tout cela pour gagner du temps de calcul. Avec 512 Ko de mémoire cache par processeur on arrive tout de même à 2 Mo de cache au global.

D’autres options diverses sont présentes, plus ou moins utiles, mais qui “collent” au secteur visé : La gestion de 3 webcams par exemple, ce qui permettra de filmer en frontal mais aussi de capturer en 3D stéréoscopique l’extérieur. Le tout en 1080P à 60 images par secondes. Le WiDi d’Intel sera géré, tout comme l’USB 3.0. Les anciennes fonctionnalités, c’est à dire celles de l’Atom actuelles seront toutes présentes ou améliorées.

 

D’un point de vue plus pratique, ces changements s’accompagnent d’une belle évolution de l’autonomie de l’ensemble d’après les documents d’Intel : On passe à plus de 11 heures d’autonomie pour la lecture vidéo, 20 jours en veille pour la machine (ce qui est moins que l’Atom actuel mais… de 20 à 30 jours…), une épaisseur globale de 8 à 9 mm. On reste par contre sur une plate forme 32 bits.

Cette petite puce pourrait donc surprendre en terme de calcul, de réactivité et de dépense énergétique. Reste à savoir 2 choses : D’abord comment le grand public va percevoir ce nouvel Atom après les dernières années d’errements du marché netbook qui ont associé cette puce à l’image d’une limace ivre. Il faut voir ensuite comment ces fonctionnalités se heurteront au marché ARM. Bien sûr il restera à  Intel la sacro-sainte compatibilité x86 qui lui offrira la porte d’accès à Windows et à son catalogue d’applications et de jeux… Mais le public sera sûrement plus proche encore des puces ARM qu’aujourd’hui et la concurrence sera plus difficile.

Réjouissons en nous, sans cette concurrence ce nouvel Atom n’aurait peut être pas vu le jour. Imaginez un petit format portable, d’une dizaine de pouces de diagonale, capable de faire à peu près toutes les tâches y compris du jeu sans consommer beaucoup. Un netbook 2014 quoi.

Source : MobileGeeks

11 commentaires sur ce sujet.
  • SGT
    21 novembre 2012 - 13 h 12 min

    Ces nouveaux Atoms pourront relever le niveau* mais ils arriveront bien tard si c’est 2013/2014 sur un marché ou de plus en plus les gens ont l’habitude des environnement ARM Apple et Android.

    Reste que le prix des tablettes Clover Trail est démesurément élevé (Ultrabook syndrome bis repetita).

    A croire que décidément Microsoft, ses partenaires et Intel font tout pour que W8 ne prenne pas….

    *Aprés ya un monde entre faire tourner Modern UI de façon fluide et faire tourner un ou plusieurs programmes pro de façon acceptable, surtout que sur base Atom on a une limitation Ram 2Go/SSD 64Go. Le Clover Trail n’apporte pas de performances en plus en terme de puissance mais une autonomie grandement améliorée.

    Répondre
  • 21 novembre 2012 - 13 h 35 min

    @SGT: Je crois qu’il y a un gros fantasme sur ARM tout de même, enfin, je veux dire, que beaucoup de gens pensent qu’un ARM parce qu’il a des processus cablés, est capable d’égaler en tout points un x86. Cela me parait faux et dangereux d’y croire.
    Il y a aussi cette idée absurde de se dire qu’Intel ne bougera plus en performances face à un ARM qui a un boulevard devant lui…

    Le marché n’est pas si simple et au lieu de chercher à trouver un vainqueur, je suis attentif a deviner une émulation par la concurrence

    Répondre
  • A
    21 novembre 2012 - 14 h 56 min

    Des retours utilisateurs que j’ai lu sur les nouvelles machines hybrides embarquant un Clovertrail (essentiellement l’Acer W510 et un peu le Samsung ATIV 500T), personne ne se plaint de la lenteur. Au contraire.

    C’est vrai qu’il faut bien faire la différence entre la fluidité et rapidité de la gestion de l’UI de W8 (qui semble vraiment optimisée et ultra rapide meme avec un Atom) et celles de la gestion des softs, des pages webs et du multitasking.

    Mais meme là, il ne semble pas y avoir de problème du tout.
    Donc, peut-etre que l’Atom n’a pas changé mais W8 permet son utilisation agréable.
    Et puis, au niveau de la durée de batterie c’est assez équivalent à de l’ARM. 7-8 heures sur des tablettes (le double avec un dock clavier batterie intégrée) c’est très bon.

    Sachant que l’ARM ne prends pas en charge le x86, je me demande bien ce qu’il va rester à ces puces. Les téléphones et les tablettes à prix raisonables comme les Nexus.
    Parce que maintenant, à 500€, on peut avoir une tablette W8 qui sera bien plus productive tout en ayant les memes perfs pour la consultation que celles sous Android ou iOS (ARM donc).

    ARM sera cantoné aux tablettes à bas prix et aux smartphones (en tout cas pour l’instant car Intel cherche vraiment à percer dans les smartphones aussi).

    L’arrivée de ce nouvel Atom (et pour le coup, il sera vraiment un nouveau modèle) ne fera qu’accélerer le processus.

    La seule chose qui puisse changer la donne d’un futur annoncé, c’est l’apparition d’un nouvel OS productif qui tourne sur ARM.

    Cela pourrait etre un ChromeOS améliorié et moins dépendant d’internet, Jolla (?), ‘iOSX’ ou meme une combinaison Windows RT/Metro (ouais ‘modern UI’) mais ça, je pense que ce n’est pas avant 3-5 ans voire jamais du fait des liens historiques entre MS et Intel.

    Répondre
  • 21 novembre 2012 - 15 h 07 min

    Que l’explication concernant l’OoO puisse être imagée pourquoi pas, mais elle est m’a l’air grossièrement erronée (confusion entre unité d’exécution et cœur ?).
    L’exécution dans le désordre permet de répartir (dispatch) les instructions dans une file d’attente avant d’accéder aux unités d’exécution. L’exécution ne se fait pas en fonction de l’ordre d’entrée mais de la disponibilité des unités exécution et des valeurs au sein des registres. Ça se passe donc uniquement au sein d’un cœur, et non entre eux, par ailleurs il ne me semble pas qu’Intel implémente une notion de priorité matérielle d’un thread par rapport à un autre dans un contexte SMT (Hyperthreading) seul IBM le fait sur POWER.

    Répondre
  • 21 novembre 2012 - 15 h 14 min

    @Mathias: Le but du jeu est surtout de rendre cela intelligible, de faire comprendre le gain productif de la technologie à des gens qui ne savent pas comment un circuit électrique fonctionne parce qu’ils ont fait d’autres choix que de s’y intéresser. Cela veut souvent dire de tailler dans le vif et de zapper beaucoup d’informations… Mais libre à tous de rectifier, d’approfondir ou de faire comprendre les arcanes secrètes des puces avec un vocabulaire simple et compréhensible en commentaire :)

    Répondre
  • A
    21 novembre 2012 - 15 h 30 min

    @SGT:

    “Reste que le prix des tablettes Clover Trail est démesurément élevé (Ultrabook syndrome bis repetita). ”

    C’est qu’ils abusent vraiment.
    Tu prends une Transformer, tu remplaces le Tegra 3 par un Atom, Android (qui n’est PAS gratuit puisque les OEMS paient un license à Microsoft sur chaque machine vendue) par W8, en passant tu mets une dalle moins chère du fait de sa résolution plus basse et… tu multiplies le prix par 2 ou plus.

    Je croyais que le mot ‘magique’ ne s’appliquait qu’aux produits Apple (/s) mais Asus (ainsi que Samsung, Lenovo, HP… Sauf Acer) font très fort.

    Répondre
  • 21 novembre 2012 - 15 h 46 min

    […] en baissant leur consommation et en visant des finesses de gravures toujours plus impressionnantes. On a vu que l’Atom passerait au 22 nano en 2014 mais le plan est bien d’augmenter la finesse pour atteindre les 14 nanomètres  Une […]

  • 21 novembre 2012 - 17 h 50 min

    Dommage, en 2013 de sortir un processeur 32bit…
    On verra pour les perfs en temps voulu.

    Répondre
  • 21 novembre 2012 - 22 h 23 min

    @pierre: oulaaa, tu t’enflammes avec ces beaux papiers Intel. L’informatique s’engage vers la mobilité, ça n’a jamais été le fort d’intel qui a préféré la course a la puissance en s’assayant sur la consommation. Et puis l’architecture x86 est d’un autre age, 40 ans de rustine , on est arrivé a des cpu monstrueux dopés a coups de GHz. Un SoC Intel , c’est un cpu au bilan énergétique déjà mauvais aggravé par des périphériques embarqués sur la même puce.
    Il ne faut pas parier trop vite sur le prochain match Arm vs Intel!

    Répondre
  • 9 décembre 2012 - 16 h 34 min

    “Réjouissons en nous, sans cette concurrence ce nouvel Atom n’aurait peut être pas vu le jour. Imaginez un petit format portable, d’une dizaine de pouces de diagonale, capable de faire à peu près toutes les tâches y compris du jeu sans consommer beaucoup. Un netbook 2014 quoi.”

    A voir si AMD ne nous propose pas déjà ce challenge en 2013… mais pour une fois c’est la manque d’ambition d’Intel qui me chagrine !
    32b en 2014… faut espérer qu’ils auront un TDP de 10W Max avec la HD4000 ! ;)

    Répondre
  • 10 décembre 2012 - 9 h 00 min

    […] tablette entraperçue dans les listings de la FCC pourrait être équipée d’un processeur Bay Trail. Cette puce offrirait une très bonne autonomie et de nombreuses améliorations : Finesse de […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *