Kubb, la news High-tech de cette fin d'année

Kubb, la news High-tech de cette fin d’année

Si vous n’avez pas entendu parlé de Kubb ces derniers jours, c’est que vous étiez éloigné d’internet, de la télé et de la presse papier. Le Kubb, c’est la découverte de la presse grand public des minimachines et ça leur fait un choc, considérable même.

Je vous ai déjà parlé du côté technique de la bestiole, le Kubb est un boitier de 12 cm de côté, qui vise une cible haut de gamme avec un emballage allant du clinquant au bling bling en passant par des finitions colorées. Ces derniers jours c’est la fête au Kubb, on le voit partout dans le poste de télé, sur le net et même imprimé sur papier et évidemment une tonne d’informations publiées sont complètement bidons.

 Kubb le retour

De la communication on the rocks

Le timing est parfait ! Le Kubb  ressemble à ces histoires de Noël toutes guimauveuses qui passent à cette période de l’année à la télé. Un scénario parfait, une startup française qui propose un produit Made-In-France, décentralisé même puisqu’à Toulouse. Et un produit de Luxe, un engin tout petit qui révolutionne le marché. Le PC du futur peut t-on entendre…

Kubb le retour

L’histoire évite de dire certains détails qui sont un peu plus problématiques. La startup Kubb semble un peu moins frétillante et jeune lorsque l’on sait que son co-fondateur est aussi le patron de Bacata, grossiste connu et en redressement judiciaire depuis Juillet dernier. La start-up Kubb n’est pas affiliée à Bacata, locaux et hommes sont différents, seul le DG de Bacata, Jean-Christophe Agobert semble être un point commun entre les 2 entités.

Kubb le retour

Il y en a bien un autre de point commun, c’est Bleu Jour, une société de M. Agobert créée en 2002 et qui propose depuis des années des solutions qui ressemblent assez fortement au Kubb comme ce MiniPC sous atom distribué par… Bacata.

Fli9C93

Bacata qui signe aussi les PC Ubiik. D’autres minimachines assemblées maison mais cette foi-ci en Core-i3. Ubiik, Kubb, on peut dire que la marque a de la suite dans les idées au carré. Quoi qu’il en soit, l’idée de Kubb  n’est pas neuve, et si la marque communique sur 3 ans de travail, cela doit correspondre au moment où quelqu’un a dit que ce serait surement une bonne idée de faire une minimachine à partir d’un Nuc… La communication a néanmoins été menée avec brio par Kubb, et la tempête médiatique qui s’en est suivi a été des plus  impressionnantes, même si elle manquait souvent de recul.

 Kubb le retour

Kubb, une avalanche de bullshit en infinite loop

Le premier truc qui me fait tiquer quand le Kubb est annoncé: ses composants et un backpanel (le panneau arrière des machines) qui me rappelle étrangement quelque chose. Et finalement ce n’est pas un mystère, le Kubb est équipé d’une carte mère Intel NUC.

Kubb le retour

Le boitier arrière a été pensé pour accueillir le bouton de démarrage et 2 ports USB 2.0 supplémentaires présents sur la carte mère sous format broche.

Un composant comme un autre, que tout un chacun peu acheter en boutique. Un composant qui a pour lui de particulier d’intégrer quasiment tous les éléments d’un PC. En réalité, mis à part le boitier, Kubb n’intègre donc que la mémoire vive et le stockage dans ce PC. Rien d’autre.

La révolution du Kubb… la totalité des concurrents proposent des solutions similaires ou plus compactes depuis 5 ans au minimum.

Parler d’un Made In France ou d’une conception Française est, dés lors, très éloigné des faits. Le Kubb est bien assemblé en France, sa conception est française en tant que PC mais l’ensemble de ses composants viennent d’Asie et leur conception vient des laboratoires des différents fabricants des pièces : A savoir Intel aux US, le fabricant de la mémoire vive et du stockage employés dans leurs propres laboratoires.

Kubb le retour
On dira certes qu’un produit est Made In France lorsqu’il est assemblé en France mais dans le cas d’un ordinateur cela laisse sous entendre que la majorité des composants provient d’une fabrication Française alors que ce n’est pas le cas. Reste le boitier, le fameux boitier fabriqué et peint à la main. Cela ne concerne qu’une petite minorité de l’offre au final, comme en témoigne la page facebook du peintre El Guapo et l’image ci-dessus. Le peintre spécialisé, établi lui aussi à Toulouse, a signé le boitier « tôle rouillée » de la gamme. Le reste, mis à part les finitions miroir, est plus classique avec des peintures anodisées rouges, grises ou bleues pouvant être réalisées en usine en série. Ces boîtiers viennent se greffer par dessus le châssis métallique qui porte les pièces détachées de la machine, boitier qui est sans doute l’élément ayant réclamé le plus de conception à la marque.

Kubb le retour

C’est ensuite la découverte ré-vo-lu-tio-nnai-re d’un boitier petit format. Le PC du futur, ai-je pu lire et entendre. Mais si le Kubb apporte bien un côté esthétique à l’objet qu’est la minimachine, il ne change pas grand chose à son encombrement. C’est même plutôt de l’embonpoint qui est proposé ici puisque le NUC qui intègre la même carte mère est beaucoup plus compact que le Kubb de 12 cm de côté. Que penser des gammes de nettops d’Asus, Acer, HP, Dell, Shuttle, Zotac, Gigabyte, Giada et bien d’autres encore… sans parler d’Intel lui même qui livre un engin similaire au niveau performances mais dans un châssis moitié moins haut…

Kubb le retour

De révolution il n’y a point et cette aventure Kubb n’est qu’une énième révision d’un concept bien français d’assemblage maison pour vendre du made in france venu d’ailleurs. Il n’y a rien d’inventé, et si la marque n’avait pas eu cette belle exposition médiatique liée à un excellent travail de son agence de communication, une date proche des fêtes et la bonne idée de réaliser quelques coques haut de gamme pour attirer le regard, Kubb serait un petit PC comme tous les autres.

Un tarif, pas si délirant que cela mais qu’il va être difficile d’imposer.

 Kubb le retour

Tous les autres, enfin presque, puisque le Kubb  est cher, très cher. Et ce n’est pas du tout un tarif anormal au final. Si la machine commence à 700€, quand on fait le calcul de ses choix et de ses composants, qu’on le passe à la moulinette de l’envergure de la boite, on comprends que ce soit  cher. Je ne pense pas que la marque ait produit des milliers de châssis, et chacun de ceux-ci ont du avoir un coût conséquent. Pour le reste, c’est clairement premium et coller de 4 à 16 Go de mémoire ainsi qu’un stockage mixte utilisant un SSD et un disque mécanique est également douloureux pour le portefeuille. Enfin, dernier point matériel, la coque à effectivement un prix, même pour les modèles entrée de gamme. Ce n’est pas du travail de série effectué en Asie où la conception comme la peinture sont répartis sur des centaines de milliers de pièces, c’est de la fabrication plus locale. Bref, au bout de la calculette, le prix de l’engin n’est pas si fou, surtout si on considère l’acquisition de la licence Windows sur ces machines. Au vu du marché, et comme ce ne sont pas des machines sous Windows 8.1 Bing, Kubb doit dépenser quelques belles dizaines d’euros dans ce poste.

Kubb

Un total assez difficile à mettre en avant d’un point de vue équipement. Les amateurs de matériel ne verront pas d’un très bon oeil la dépense par rapport à la performance proposée, il suffit de se rappeler du Brix Gigabyte sous Core i7 à 549€ hier pour le comprendre. Pour autant, Kubb  ne s’en met pas forcément plein les poches à chaque vente, c’est plus nuancé qu cela.

Kubb

Le seul défaut de l’énorme bombardement médiatique proposé ces derniers jours aura finalement été une petite erreur de communication. Montrer des coques haut de gamme fabriquées artisanalement et vendues, logiquement, très cher. Jusqu’à 300€ la coque en métal peint, c’est à mon avis pas loin du prix que doit demander le peintre mais l’effet sur le tarif de Kubb doit être désastreux auprès du public. Au moins autant qu’il attire les projecteurs sur la marque. Proposer des coques à gagner en série limitée, indiquer leur tarif du bout des lèvres auprès d’un client intéressé ou proposer carrément un service de finition sur mesure aurait été mieux perçu.

C’est de toutes façons un micro marché qui n’arrive pas à résoudre un problème tout bête, la machine la plus discrète ou le plus jolie du monde restera à la merci d’un clavier, d’une souris ou d’un écran moche. Un constat qu’a résolu, il ya fort longtemps, Apple qui propose des solutions parfaitement adaptée à la cible que vise Kubb… Sans le côté Made In France mais avec l’image Made In Cool.

88 commentaires sur ce sujet.
  • 19 décembre 2014 - 16 h 03 min

    Et puis céder aux « design » (Tu parles, un cube…) en oubliant le côté pratique que l’ajout d’un simple port USB en façade -_-

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 16 h 19 min

    Oui, un concept marketing qui aurait pu prendre si… ce n’était pas un produit fourre-tout, où les moteurs de l’achat (innovation), avant-garde (un cube peint, bof), effet groupie (elle est où la « communauté »), les petits à-côtés (on appelle ça des « goodies », n’est-ce pas ?) genre clé usb, clavier, tapis souris, écran, etc.), les possibilités de personnalisation au niveau de l’interface (thèmes, fonds d’écran, apps), brillent par leur absence. Moralité, ce n’est pas parce que la facture est impressionnante que le produit et l’image qu’il est censé véhiculé sont forcément à la hauteur. Ensuite, peut-être que l’aspect fonctionnel et les performances sont des aspects à prendre en compte dans l’achat d’un ordi de bureau. Sinon, oui, les icônes du site sont assez jolies…

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 16 h 26 min

    Mouai … et que penser des marques comme Apple ou les autres ?

    C est pas du intel dedans ? Elle dans pas mal de cas des References Design Apple.

    Ce qui coute chere dans le Kubb ? la main d ouvre pour faire le Kubb lui meme ? certainement !

    Une lampe restera une lampe … tu auras cependant des lampes chez Ikea et des lampes de créateurs … après l ampoule reste la même …

    J ai personnellement un Kubb et franchement c est beau. Apres les gouts et les couleurs hein …

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 16 h 27 min

    Je voulais dire référence design Intel ;)

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 16 h 28 min

    @samy:

    Encore une fois il faut le voir et le toucher « en vrai » c est tres lourd c est du metal ect … pas un simple boitier …

    Répondre
  • Cid
    19 décembre 2014 - 16 h 38 min

    C’est vrai qu’avec un écran-clavier-souris et un petit thème windows associés, ça semblerait mieux fini… J’avoue que j’aime bien la déco rouille. Mais quand on voit les écrans moches sur le marché… Ne serait-ce qu’en trouver un blanc, les références ne sont pas abondantes.

    Les marketeux Kubb, ils se disent l’Apple français non ? :)

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 16 h 43 min

    Je vois un contre-exemple, avec le « bubba » de la société norvégienne excito.com, d’une autre brique (pas carrée mais parallélipédique), située sur un autre segment (les serveurs de médias grand public), où là, il y avait eu un réel effort de justifier la facture somme toute conséquente du produit, avec une interface travaillée, un travail sur la coque, les caractéristiques techniques (une carte ARM basse conso, une communauté, un supplément d’âme, quoi.

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 16 h 44 min

    @Yann: Franchement quand on fait le calcul, la note n’est pas abusée sur le Kubb, mais le bullshit technique autour me sidère. Entre les papiers qui parlent de révolution et les papiers qui disent « ouin c’est du vol » il y a une marge… Oser parler de révolution et de l’ordinateur du futur français quand le Mac Mini date de 2005 c’est un peu gonflé.

    Le Kubb est un beau produit, je suis persuadé qu’il a un marché, mais le traitement médiatique qu’il subit est tout de même monstrueusement orienté vers le « révolutionnaire » et le « made in france »… Quand je parle de tempete de Bulshit ce n’set pas Kubb qui l’a produit, ce sont les médias…

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 16 h 45 min

    @Yann:

    La grosse différence avec Apple c’est que la marque américaine élabore ses cartes mères et l’agencement des différents composants pour que cela s’adapte à un format qu’il a choisit. On peut facilement le voir dans la finesse du design d’un iMac, ou sur un portable dont les batteries sont éclatées en plusieurs partie pour le meilleur rapport poid/performance/autonomie.

    Ici Kubb c’est une carte mère avec un cpu qui s’achète tel quel dans n’importe quelle boutique. Avec un peu d’huile de coude chacun peut fabriquer son propre Kubb, à 99% identique. Essaie de faire la même chose pour un iMac.

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 16 h 45 min

    @samy: Bah ils sont jeunes, ca peut se faire, ptet qu’ils ont pas eu l’idée :) Un thème Windows Kubb :)

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 16 h 46 min

    Les goûts et les couleurs… en matière de design. Parce que j’ai du mal à comprendre l’achat d’un tel appareil autrement que pour une optique « design ».

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 16 h 47 min

    @Fred: Ouai mais personne ne le fera et plein de gens n’ont même pas envie d’essayer :) Surtout en entreprise !

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 16 h 48 min

    @curu: C’set une optique suffisante non ? Je veux dire, si tuas les moyens : Entre un PC moche et un Kubb si je suis un ophtalmo spécialiste, je choisi le Kubb !

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 16 h 52 min

    Honnêtement si j’avais les moyens, je les mettrais ailleurs. =)

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 17 h 34 min

    @curu
    pareil

    c’est le probléme de la ferrari et la logan , même si j’avais beaucoup d’argent j’acheterais une logan , parce que elle correspond a ce que je veux faire d’une voiture, le reste c’est soit de la frime, soit on aime vraiment les voitures et du coup on un circuit pour rouler à 380 ,sinon ben ça sert à rien

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 17 h 42 min

    Avec un KUBB OR (voir la 2ème photo)…

    Ils sont partis pour prendre le bouillon !

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 18 h 00 min

    Ça montre surtout qu’il y a un déficit de travail sur le design des machines.
    Celui qui cherche un ordi pas moche, il n’a pas beaucoup de choix.

    Effectivement, pour leur part, ils ne vont pas assez loin dans la conception. Il manque le clavier et l’écran.

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 18 h 16 min

    Dagobert? La poule au pot, ce n’est pas Henri IV?

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 18 h 26 min

    @Balbylon
    « un déficit de travail sur le design », très clairement!
    Il manque ici le vent de folitude que l’on peut voir souffler sur le « Victorian Organ Command Desk » (un coup de google et hop!) ou, dans le genre écolo, les modèles d’artisans comme ordinature.fr, alliant élégance et simplicité.

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 19 h 05 min

    Quand j’ai entendu au reveil ce matin le guignol nouvelles technos évoquer ce cube basé sur une mobo Intel, j’avait déjà pensé au NUC et je m’étais dit qu’au tarif évoqué, le Kubb était en fait plutot un Nikk(-le-client!).

    Merci, Pierre, de dégonfler la baudruche!

    Répondre
  • Guy
    19 décembre 2014 - 19 h 24 min

    Il me fait furieusement penser au Cobalt Qube 2 qui me servait jusqu’à ces jours-ci de serveur. Je crois que le Cobalt Qube date de la fin des années 90, y a dessus un processeur mipsel … bien-sûr pas de clavier, pas de souris, pas d’usb, pas de cd, … seulement du rj45 et du série.
    Hélas l’alim. vient de me lâcher et je n’en ai pas une en spare (si un bienfaiteur passe par là ?)
    Voilà à quoi il ressemble :
    http://en.wikipedia.org/wiki/Cobalt_Qube
    http://forum.hardware.fr/hfr/OSAlternatifs/Installation/debian-cobalt-qube-sujet_33982_1.htm

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 20 h 38 min

    @yann
    1) merci de lire la news
    2) fait le calcul des composants plus windows. Tu rajoutes la coque et le montage. Et voilà prix du kubb.

    Donc non pas de Nikk pour le client.

    Encore une fois vous n êtes pas la cible.

    Après je comprends que Pierre parle des média … Mais ce ne sont pas les média le soucis … Le soucis est plutôt que font les marques ??? (mis à part Apple).

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 20 h 53 min

    Mwais, sinon mettre un pc dans un cube, faut pas avoir fait les beaux arts non plus. Le résultat est à mes yeux particulièrement quelconque. Si en plus ça n’est que du semi rebranding, c’est à se demander si archos n’est pas quelque part dans l’affaire ^^.

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 21 h 12 min

    Perso je n’en n’avais pas entendu parler. Probablement parce que je suis belge et que les médias ici s’en foutent. Et rien vu sur les sites technologiques habituels que je consulte non plus :D

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 21 h 39 min

    Hoojum faisait déjà plein de PC semi-cubiques sympas avec ses Cubit 2 & 5 dès 2003.

    http://img.fcenter.ru/imgmat/article/MB/VIA_EPIA/35948.jpg

    Un an avant la présentation de l’Apple mini, auquel Pierre Lecourt fait référence, le tout petit Hoojum Nanode, malheureusement non commercialisé, montrait la voie d’une compacité très esthétique, laquelle aurait probablement du succès aujourd’hui:

    http://www.hoojum.com/new/html/nanode_images.htm

    Compact et élégant, plus à mon goût que ce Kubb…

    http://www.hoojum.com/new/press/nanode-12-large.jpg

    10 ans, déjà !

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 23 h 11 min

    @Yann:
    Je te soutiens en grande partie au niveau de tes réflexions.
    Le Kubb est plus gros qu’un Nuc, Et alors ? Lui au moins embarque un vrai processeur (i3 à i5) et pas la plus belle arnaque de ces dernières années avec la grande famille Atom (et ça dure, cette m***e chaude qui progresse à tous petits pas – tapon). Ce plus gros boitier s’explique donc pour un bon refroidissement, je n’y inclus pas son procédé de thermorégulation et son type de refroidissement cloisonné.
    Pour ce qui est de l’esthétisme, il est vraiment moins laid qu’une turbine Brix (que j’ai eu et revendu)ou qu’un Intel (je ne parlerai pas du Zotac, même si le modèle embarquant le chip NVidia est plus appétissant dans ses possibilités – mais toujours très laid).

    Après, soit tu as le flouze, soit tu ne l’as pas : c’est un autre problème.
    (c’est tout aussi stupide d’acheter un mobile/smartphone à plus de 500/600€). Allez donc voir le prix que mette certain pour les portables haute-couture français Cottin, et l’acheteur du Kubb passera pour un smicard. Bien sûr, ils n’en vendent qu’une centaine mais ils sont uniques (les PC actuels sont tous identiques, comme un rayon de boites de chili au SuperU du coin) : les richissimes russes ou qataris trouvent cela rigolo (exportation française).

    Je trouve le Kubb original (même si l’on peut faire bien mieux), si je peux me débarrasser d’un mastodonte fixe ou d’un portable dans toute sa fadeur, je ne m’en priverais pas.
    J’attends d’autres surprises d’une autre marque en design, car il faut avouer que toutes les intégrations de marque comportent les mêmes bases étrangères.
    Commencer par en proposer une au look français n’est pas un péché.

    Répondre
  • 19 décembre 2014 - 23 h 23 min

    @belgeek:
    Idem, juste entendu parler une fois, et jamais en terme « révolutionnaire. Plutôt dans un esprit pratique à tendance décorative.
    Après le goût et les couleurs… certains aiment le street-art, les tags graphés de Jean-Michel Basquiat raide-défoncé sur son frigo, d’autres estiment que ce n’était pas de l’art.
    On connait maintenant le prix de ses réalisations. Tout est relatif et il existe une multitude d’avis.

    Répondre
  • 20 décembre 2014 - 0 h 27 min

    Le prochain c’est un parallélépipède noir , le kubrick ! mais c’est une autre odyssée.

    Répondre
  • 20 décembre 2014 - 1 h 00 min

    @clark: Regarde juste le 20 premières secondes de la vidéo BFMTV :)

    @samarc: ^^

    Répondre
  • uko
    20 décembre 2014 - 5 h 04 min

    http://www.kubb.fr/
    Choix d’un nom d’entreprise et de produit phare dont le nom de domaine soit libre: Fail

    Accessoirement, j’en profite pour pousser une petite gueulante contre l’incompétence et la désinformation.
    Culture Geek:
    « AnthonyMorel. Journaliste high tech BFM Business »
    Comme bien trop souvent, il s’agit visiblement d’un journaliste inculte dans le domaine qu’il présente. Certainement pas un geek, et encore moins un spécialiste du high tech.
    – « L’ordinateur du futur »: Il parle de la coque ? Parce-qu’à l’intérieur, rien de bien futuriste.
    – « Ils ont réussi à intégrer l’intégralité des composants »: Ah non, le travail d’intégration… c’est Intel.
    – « Il est aussi puissant qu’un ordinateur de bureau »: là, on touche le fond. Comment un spécialiste du high tech qui présente une chronique geek peut ne pas savoir que les performances d’un processeurs de 15W ne sont pas les mêmes que celles de son équivalent de plus de 100W ?

    Je ne vois que deux réponses possibles: Il a touché un chèque pour débiter un communiqué de presse de Kubb, ou il n’est qu’un imposteur incompétent qui débite des conneries à un vaste public toute la journée. A quand le retour du Meuporg ?

    Malheureusement, aucune des deux réponses ne me semble acceptable. Je ne regrette décidément pas de ne plus regarder la TV.

    Répondre
  • 20 décembre 2014 - 6 h 49 min
  • 20 décembre 2014 - 7 h 08 min

    @uko

    Le nuc n est pas connu ! Et je sais de quoi je parles …par exemple a It partners les revendeurs apprenent l existance de l intel nuc 2 apres sa sortie …no comment. alors il faut imaginer le grand publique …le nuc n est pas forcement connu du grand publique…
    maitenant le Kubb : il est ou le probleme ? Un francais qui fait un objet deco a base de motherboard nuc ? Et alors ? Ca vous derange ??? Moi perso je trouve cela tres bien ! Il fait mieux que moi (intel) au niveau communication sur son produit. Apres il ne cite pas intel explicitement…et alors ??? Vous ne voulez pas qui parle de la marque de memoire non plus ? Il n en parle pas certainement que si gigabyte ou autre sort une cm mieux que le nuc il pourra le faire sans refaire une communication expliquant son choix …apres le prix : c est chere ? Avez vous regarde le prix exact des composants et du windows ? Non je penses pas…
    en tour cas comme le dit Pierre je suis moi aussi tres impressione par la couverture mediatique.

    Répondre
  • 20 décembre 2014 - 10 h 03 min

    @Pierre Lecourt:
    Oui, tu t’appuies sur une présentation d’un magazine télé qui n’est pas spécialement regardé ni reconnu comme une source d’infos technologiques, avec les dires d’un pépère qui parle d’une tendance déjà démarrer depuis 2/3 ans, un produit qui n’est pas technologiquement pas up-to-date mais qui se fait remarquer par sa touche décorative et l’intégration de très bons composants, une ligne FR (Unika a disparu, Evigroup a du mal a décollé pour le grand public, etc)… C’est souvent le cas pour tout ce qui est annoncé en informatique sur des grands médias de la télévision, il y a retard à l’allumage, ce n’est pas du temps réel (ce sont plus des dernières tendances), mais pour ce qui touche les technos, ils sont très généralistes et informent le pékin moyen.

    Par contre, je suis d’accord avec ce que sort Yann d’Intel : on n’entend pas assez parlé des NUC et sa myriade de déclinaisons, c’est aussi l’avenir. J’en ai tellement marre des monstres, de leur tas de poussière, de la place bouffée sur ou sous un bureau. La miniaturisation est un pas vers une meilleure intégration de l’informatique dans l’univers domestique. (tout en conservant une puissance autre que de l’Atom avec ses 2Go, sa micro-connectique, son chipset graphique… vraiment très chip ;-): on l’oublierait presque !
    Et les performances de toutes ces petites unités sont toutes autres que les saloperies qu’on nous vend en netbook à perf’ discount ou en tablette.
    Pour moi, ces petites bestioles sont une réelle avancée (pas d’autres tendance importante depuis les 1ers netbooks), que ce soit le NUC (le 1er chainon), les Brix, les Zotac, le Kubb & toussa.
    On le sait, Intel est la pièce essentielle présente partout, indispensable (pov’ AMD, les 10 dernières années passées à vivoter, Cyrix passé à la trappe -si beau en plaqué or, j’en ai gardé un pour la déco :-D, il reste les marques d’Arm).

    La prochaine véritable révolution (après la miniaturisation sans perte de performances) serait la suppression du câblage, que ce soit pour la machine elle-même ou pour les éléments actifs d’un réseau (un switch de Datacenter et sa chevelure de câbles : l’horreur suprême !)

    Répondre
  • 20 décembre 2014 - 10 h 12 min

    Je ne peux être qu’à 100% d’accord avec le constat de uko concernant les pseudo « journaliste » ou « expert en ». 90/95% des choses sortant de leur bouches sont des idioties ou d’une incohérence exceptionnelle qui tend à donner une information totalement erronée/fausse/mensongère.

    Concernant les documentaires et informations, je ne regarde plus que Arte. Ils sont moins touchés par ce phénomène, sans doute en raison du côté franco-allemand de la chaine.

    Nous somme dans une société d’apparence, avec un costume et une paire de lunette : vous pouvez vous auto-proclamer expert en XXX (allant des détergeant à la micro électronique en passant par la culture nippon de l’ère Edo ….).
    Sur les grands journaux nationaux, vous avez même la même personne qui est expert en tout : lundi c’est expert en géopolitique en moyen orient, le lendemain expert en fiscalité puis expert en nucléaire et pour finir le vendredi il devient expert en méthodologie alternative à pédagogie variable XD. Nul doute qu’il maitrise tous ces domaines :D.

    Désolé pour ce petit HS :x.

    Répondre
  • 20 décembre 2014 - 10 h 25 min

    Un look français ? lol.

    Répondre
  • 20 décembre 2014 - 10 h 48 min

    @Paulin ARBOUX: un gros +1
    Je travail avec des journalistes, leurs méthodes : paraphrase!!
    95% de leurs blabla, c’est du copier collé de l’AFP, le reste, se qu’on peux trouver sur twiter..
    Sont très rares les mecs comme Pierre qui prennent le temps d’analyser et d’écrire, et en effet Arte fais de très bon reportages et émissions!
    Je vous conseil l’emission 28 minutes, du lundi au vendredi 20h05.

    Répondre
  • 20 décembre 2014 - 10 h 51 min

    A ce prix on peut espérer du fanless et du ssd au moins ?

    Répondre
  • 20 décembre 2014 - 10 h 55 min

    Et pour revenir au sujet, ce cube « francais », lol, pardon mais je rigole, qu’y’a t’il de francais dans ce cube a part le design et la marge???
    C’est comme wiko et leurs smartphone francais…juste loool, merci les journalistes!

    Répondre
  • 20 décembre 2014 - 11 h 07 min

    @nisya

    Conception et realisation de la coque.

    Integartion en france.

    Répondre
  • 20 décembre 2014 - 12 h 15 min

    @samy:

    Merci Sammy. Je ne connaissais pas le Victorian Organ desk…fantastique réalisation ! Ca n’ira pas dans tous les intérieurs c’est sur, c’est unique, mais c’est chouette.

    Répondre
  • 20 décembre 2014 - 12 h 31 min

    C’est bien cela…
    ça existe un look « français » ?
    T’aurais voulu un coq ou SuperDupont sérigraphié dessus ?

    Répondre
  • RV
    20 décembre 2014 - 12 h 39 min
  • 20 décembre 2014 - 14 h 43 min

    Tu veux parler de la balance de cuisine ou le matos de chirurgie/médecine (repose-speculum) en alu ?
    Pour le look, ce n’est pas trop ça, c’est très froid, pas de caractère, et cela porte bien une tronche de produits de chaine fabriqués au km (cela ressemble trop à un engin tech’), pour ce qu’il y a dedans c’est bon même si ce sont des Core U, pas de techno contre les microcoupures de courant/pics de tension/surtensions instantanées/sous-tensions, pas de refroidissement par étage.
    Mais c’est vrai que les Vivo sont de très bonnes petites bécanes (plus grosses que les NUC).
    Il ne faut pas trop se fier au prix : lorsqu’on vise un objet avec aussi un aspect décoratif, il peut exister un delta entre le prix de l’intégration brute des éléments et le côté design (tel El Guapo), du moment que cela reste dans les limites d’un raisonnable(1/4 ou 1/5ème de salaire pour la cible visée).

    Sous-tension

    Répondre
  • 20 décembre 2014 - 15 h 45 min

    @Yann Intel: Conception réalisation d’une boite carré?! waouh super!
    L’intégration??? ils n’ont pas inventé/modifié de formats standard, tu confond montage et intégration..
    Ils vendent du vent, dsl mais designé et peindre des morceaux de métals ou plastiques…

    Répondre
  • 20 décembre 2014 - 15 h 47 min
  • 20 décembre 2014 - 16 h 19 min

    Il fait 278x385x395 mm et 6.2 kg : la tronche de la miniaturisation…

    « Dans l’ingénierie, l’intégration de système est définie comme le processus de rassembler les sous-systèmes de composants en un seul système et se assurer que les sous-systèmes fonctionnent ensemble comme un système. »
    Le montage c’est le rôle du technicien d’assemblage qui colle le tout dans la boi-boite, comme le monteur de chez matos.net par exemple… ou le particulier qui a acheté ses composants/cartes,HD & cie et les colle/visse/encastre dans son boitier.

    Répondre
  • 20 décembre 2014 - 16 h 47 min

    @nisya

    Tu confonds pas mal de chose…le kubb est quelque chose de design fait a la main(soude, peint ou poli) c est un objet design (dans le vrai sens du therme). Apres c est comme de l art on aime ou pas …en tout cas c est un produit qu il faut voir en vrai et le toucher. J ai un proto sur mon desk ainsi que pas mal de nuc et je peux vous dire que le kubb plait enormement ! Pour info il a aussi une autre entreprise francaise pret de montpellier qui fait de jolie objet design origi al et francais :

    Répondre
  • 20 décembre 2014 - 16 h 49 min
  • 20 décembre 2014 - 17 h 04 min

    Personne ne parle du Next de Jobs (en 1988)… une tuerie genre station de travail avec un bel écran encore en plus sans parlé du bel OS?

    Répondre
  • 20 décembre 2014 - 19 h 57 min

    C’est du vol à ce prix, mais ça marchera sans doute auprès des bobos qui voit dans ce Kubb l’ordinateur du futur, design et bien équipé… Les NUC Broadwell en 2015 sur support VESA sont pour moi les ordis du futurs, pas cette branlette marketing toulousaine.

    Ils ont même pas été capable de le passer Fanless en se servant du cube pour dissiper la chaleur du NUC…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *