KS-Pro : Le futur de Windows sous ARM Snapdragon 835 ou un simple scam ?

On va prendre tout de suite de grosses moufles pour saisir de grosses pincettes. Ce KS-Pro en financement participatif sous Indiegogo sent assez mauvais. Outre la plateforme, il semble tricoter anticipation et hypothèses autour des dernières annonces de Microsoft.

KS-Pro, c’est le nom de ce minuscule ordinateur qui aurait la particularité de tourner sous un SoC ARM Snapdragon 835 de Qualcomm et d’embarquer un système d’exploitation Windows 10 dédié à cette puce. Autrement dit, le futur.

On l’a vu, Microsoft a annoncé une version de Windows 10 capable de tourner sur processeur ARM Snapdragon 835 qui aurait la particularité d’émuler les applications x86. Cette annonce semble avoir chauffé les sangs de certains designers qui ont immédiatement imaginé ce à quoi pourrait ressembler les machines ainsi équipées. De fil en aiguille, ou plutôt de double clic en logiciels d’images de synthèses, certains on travaillé ce concept pour s’amuser, d’autres ont essayé de brosser un futur proche. Une minorité a eu envie de rentabiliser tout ce gros tas de pixels généré par leurs jolis micro-ordinateurs et en faire quelque chose. Quoi de mieux que d’exploiter un site de financement participatif peu regardant pour transformer de jolies images 3D en monnaie sonnante et trébuchante ? C’est exactement le projet du KS-Pro.

KS-Pro

L’idée de cette machine est un pot-pourri de ce que l’on est en droit d’espérer d’un engin ainsi équipé : Le format rappelle celui des Psion et autres solutions UMPC. Un petit  écran 8 pouces en 2560 x 1440 pixels Super AMOLED tactile collé à un clavier muni d’un trackpoint. Un format netbookien qui a tout pour me séduire et, d’ailleurs, c’est bien là le problème.

Pourquoi parler de cette campagne Indiegogo ? Parce qu’elle est super séduisante. La promesse est vraiment alléchante, trop même, et certains pourraient avoir envie d’y participer. Ce serait comme acheter une villa super bien placée, avec des prestations de luxe à un prix abordable mais sans fondations et située sue une zone inondable.

Windows sur ARM ça fonctionne… dans les labos de Mircosoft.

Le problème de cette campagne KS-Pro, c’est que personne ne  sait exactement le calendrier des événements pour ce duo Microsoft-Qualcomm. On ne sait pas quand ça sera prêt, comment ça tournera ni même comment ça sera commercialisé. On ne sait pas ce que la puce demandera en ressources pour fonctionner, quelle batterie sera nécessaire ni comment embarquer tout le matériel nécessaire. En bref, on ne connait pas les élément de base indispensable pour construire ce type de machines.

Et quand on voit les prototypes de machines de grands constructeurs sur une base de nouveaux composants, on comprend que leur premier souci et avant tout de faire en sorte que cela fonctionne. Que les composants entrent en symbiose, qu’il n’y ait pas de surchauffe ni de bugs, que tout ce petit monde cohabite proprement. Plus tard, quand tout cela est stabilisé, on commence à parler design, amincissement, autonomie et autres fariboles de fragiles. Le premier portable d’une nouvelle gamme est généralement un méchant parpaing désigné à la hache. Le département cosmétique se contente pendant ce temps là de maquettes totalement dénuées d’électroniques. j’ai tenu en main des “mockups” en bois de portables destiné à l’année suivante alors que les machines exposées avec le matériel prévu dedans aurait eu du mal a tenir dans un caddie.

Bref, ce KS-Pro c’est les roues posées devant la charrue, elle même largement avant les boeufs.

KS-Pro

Et le listing des composants confirme qu’il s’agit ici plus d’un rêve humide de designer que d’un produit réel. Outre l’écran 8 pouces qui affiche en 2560 x 1440 pixels sous Windows 10, bonheur des ophtalmologistes, on a droit à toute la panoplie des fonctions du genre. On dirait un gamin qui équipe un Playmobil après être tombé sur la réserve secrète de gadgets de son grand frère… Donc un Snapdragon 835, 8 Gigas de mémoire vive, 128 Go de stockage, un lecteur de cartes MicroSDXC compatible avec des cartes de 256 Go, batterie 10 300 mAh offrant 12 heures d’autonomie associée à un format Quick Charge 4.0 pour une recharge rapide… Du wifi de type AC, du Bluetooth, un modem 3g/4G, un GPS, du NFC… Et ça ne s’arrête pas : Capteur d’empreintes, verre Gorilla Glass 3 de Corning, châssis en alliage de magnésium, deux USB type-C, un USB 3.1 gen1, une sortie audio 3.5 mm stéréo. C’est simple on dirait une liste de cadeaux faite au Père Noël par un Geek défoncé aux hormones.

KS-Pro

Apparemment ce n’est pas parce que vous savez faire de belles images 3D, que vous savez faire une image haute def des composants de votre machine

Et combien pour cette merveille ? Si vous réagissez assez vite, 450$ ! Bon pour le moment, les heureux pigeons bakers à avoir participé ne sont pas légion. 13 pour la version Android de la KS-Pro livrée en Novembre. 86 parient 600$ pour la version livrée avec Windows 10 et une pochette contenant une batterie permettant de recharger l’appareil disponible en Janvier 2018.

KS-Pro

Inutile de vous dire qu’il n’ y a ici que de l’image de synthèse, point de prototype à l’horizon. Et sœur Anne n’a pas que ça à faire de veiller sur la plaine pour voir si un proto pointe le bout de son écran, elle est déjà partie se recoucher. Le fait que la page indique que les spécifications peuvent changer ne la pas convaincue à rester debout. Cela peut vouloir dire que vous la campagne va se solder par la livraison d’engin sous Windows 10 piloté par un Atom Cherry Trail avec un écran 8 pouces en 1024 x 600…

KS-Pro

La campagne a tout de même le bon goût d’être en objectif fixe, c’est à dire que si les fonds ne sont pas recueillis, 300 000$ sont demandés, elle n’est pas censée encaisser l’argent. Mais le fait que cet argent soit encaissé ne certifie absolument pas que la campagne aboutira. Cela n’oblige en rien le concepteur à livrer  les produits, il peut tout à fait disparaître dans la nature avec de l’espoir acheté 600$.

KS-Pro

Le succès de la campagne de GPD avec la GPD Pocket  et ses 2 385 000 $ de levés sur Indiegogo a manifestement eu des échos. Pas forcément les meilleurs.

Merci à tous ceux qui m’ont envoyé un lien vers cette campagne.

 

15 commentaires sur ce sujet.
  • GdB
    27 mars 2017 - 11 h 51 min

    Merci pour l’info!

    Qq erreurs relevées en cours de lecture:
    “L’idée de cete machine” -> “L’idée de cette machine”
    “Apparemmen ce n’est pas parce” -> “Apparemment ce n’est pas parce”

    GdB

    Répondre
  • fpp
    27 mars 2017 - 12 h 16 min

    Gloups… idem, en quelque sorte, que le “clone de Psion Series5” de l’autre jour :-)

    Cela dit, le facteur de forme reste à baver… rien que le clamshell avec clavier trackpoint et le gabarit m’évoquent des souvenirs émus (Kojinsha SA-1, anyone ? :-).

    Dommage que la mode soit au grand n’importe quoi dans la course à l’échalote, ces temps-ci… un écran raisonnable (genre 720p), un CPU de minimachine classique, 4Go de RAM, un prix en rapport et c’est vendu !

    Ah, et surtout pas Windows, hein :-)

    Répondre
  • Neo
    27 mars 2017 - 13 h 39 min

    Une autre coquille:

    “on comprend que leur premier souci ET avant tout de faire en sorte que cela fonctionne”

    “on comprend que leur premier souci EST avant tout de faire en sorte que cela fonctionne”

    Répondre
  • 27 mars 2017 - 21 h 04 min
  • 27 mars 2017 - 21 h 23 min

    J’ai beau réfléchir, j’ai beaucoup de mal à voir l’intérêt de ce format de PC. Pas pratique pour rédiger, pas assez puissant pour jouer, pas fait pour lire du pdf en mode portrait, avec un windows assez mal adapté au tactile. Bon après je me balade en permanence avec mon 17 pouce de 5 kg en bandoulière, donc je suis pas tout à fait le public. Je trouve le concept du PC hybride bien plus pertinant. Une bonne ame pour m’éclairer sur des cas d’utilisation ?

    Répondre
  • 28 mars 2017 - 0 h 30 min

    ah le kojinsha, j’en ai eu 2 après le U1, U3, U101, les UX, le flipstart…
    c’était une époque bénie …

    Répondre
  • 28 mars 2017 - 2 h 01 min

    Merci pour l’article Pierre, avec ton humour la blague passe mieux. Quelques erreurs, par example à force d’aller se coucher soeur Anne a perdu le verbe avoir “le fait ne l’a pas – ne la pas”.

    Répondre
  • 28 mars 2017 - 6 h 31 min

    @Akima:
    Si le clavier est bien fait, on peut taper du texte facilement sur ces machines (j’ai un Asus T91MT).
    C’est justement super pour avoir toujours une machine sur soi pour prendre des notes, sans se trimbaler un sac supplémentaire avec un ordi de 1,5 à 3 kg.

    Si je prends le GPD Pocket, il devrait assez puissant pour faire tourner des jeux de type point & click, RPG old school, certains jeux de stratégie tour par tour. Évidemment ça ne ferait pas tourner le dernier FPS à la mode. Tu dois avoir sur YouTube des tests de jeu sur la console GPD Win.

    Windows pas adapté au tactile ? Il est orienté tactile depuis Windows 8, avec un mode tablette disponible pour remplacer le bureau classique.

    Perso le 17 pouces de 5 kg plus jamais je me promenerai avec, déjà que mon 14 pouces de 2 kg reste à la maison et que je trouve mon HP DM1 de 11 pouces et 1,5 kg trop encombrant…

    Mon T91MT me manque mais sa batterie a rendu l’âme.

    Les 480 g du GPD Pocket me font clairement rêver, tout comme son format qui rentrerai dans mon Akibag mini prévu pour un iPad mini, avec mon portefeuille et mes papiers. Finie la sacoche supplémentaire de 2 kg avec portable et souris !

    D’ailleurs le GPD Pocket n’a pas à rougir face à ce KS Pro, il lui manque certes le modem ou le lecteur microSD, mais à 400 $ il semble en plus être réellement prêt à sortir, le constructeur ayant déjà fait ses preuves avec la Win.

    Répondre
  • 28 mars 2017 - 7 h 42 min

    @Trouveur: Pour l’aspect compact, je suis d’accord. Mais pour avoir eu un T100HA (hybride sous windows 10) pendant quelque temps, j’ai du mal a voir les avantages de cette solution, autant avoir la possibilité de le transformer en tablette.
    Pour ce qui est de l’aspect tactile sous windows, effectivement la version 10 est plutôt bonne, mais pour les applis, c’est pas encore ça. Autant un lecteur de PDF et d’epub, ça aller à peu près, autant pour les flux rss et podcast, rien trouver dans le store qui soit efficace.

    Répondre
  • uko
    28 mars 2017 - 16 h 05 min

    @Pierre:
    Tu oublies un élément important du rêve humide de designers: Non seulement l’écran est QHD, mais il s’agit visiblement d’un AMOLED incurvé.
    Du jamais vu sur une diagonale pareille, mais aussi un bon moyen de faire exploser la facture et d’épaissir l’écran pour un bénéfice… purement cosmétique, et même handicapant pour la gestion des reflets et l’accessibilité de la barre des tâches en tactile.

    Bref, du pur concept pour en mettre plein la vue mais de toute évidence pas prévu pour être réalisé.

    Répondre
  • 28 mars 2017 - 16 h 32 min

    @uko: Ah ah oui j’avais pas réalisé :) Les gros dindons…

    Répondre
  • 28 mars 2017 - 17 h 16 min

    @Akima:
    J’ai une tablette de 8 pouces sous Android, et elle me sert assez peu au final.

    J’ai avant tout besoin d’une machine pour produire, pas consommer. Et un ordi avec un écran tactile correspond plus à mes besoins.

    Je ne dois pas être le seul d’ailleurs, je crois avoir lu un article de Pierre qui disait que beaucoup d’acheteurs d’ordi/tablettes hybrides détachaient très rarement le clavier de l’écran.

    Répondre
  • uko
    28 mars 2017 - 20 h 16 min

    @Trouveur:
    Il faut dire que Windows n’est pas extraordinaire comme OS tablette, faute au store anémique. J’ai une tablette hybride Windows/Android, au final je ne a lance jamais sous Windows.

    Pour ce qui est de la tablette Android, bien que tu ne sembles pas en avoir l’utilité je vois un nombre impressionnant de gens qui s’en servent au quotidien, que ça soit en appareil familial qui traine dans le salon/la cuisine et que tout le monde utilise ou en appareil personnel que son propriétaire trimballe dans toute la maison pour surfer/consulter ses mails/bouquiner/écouter de la musique/regarder du youtube/jouer. (rarement de la productivité, l’ergonomie n’étant définitivement pas optimale).

    A mon sens, le seul vrai concurrent aux tablettes Android/iOS actuellement, c’est… les smartphones iOS/Android, qui proposent les mêmes services et dont les écrans de plus en plus grands proposent une ergonomie qui se rapproche de celle des tablettes.
    Moi même depuis que j’ai mon Mi Max (6.44″), je n’utilise quasiment plus mes tablettes 8 à 10″. Et ce n’est pas faute de me chercher des excuses pour me suréquiper en gadgets high tech.

    Pour en revenir au sujet, pour produire en mobilité je ne vois rien de mieux non plus qu’un bon netbook. Et je suis d’accord avec toi sur le fait qu’un clavier de cette taille est suffisant pour taper dans des conditions correctes, même si on gagnerait probablement en confort sur un format 10″ (Ah, le clavier du Samsung NC10…). Après tout, le clavier un peu cheap du 701 faisait bien son office.

    Répondre
  • 29 mars 2017 - 12 h 24 min

    “On dirait un gamin qui équipe un Playmobil après être tombé sur la réserve secrète de gadgets de son grand frère…” j’adore l’image. J’ai eu a peu près le même sentiment en voyant l’avalanche de caractéristiques annoncées.
    Déjà que pour la GPD pocket, on y réfléchit a deux fois malgré que le projet vienne d’une boite avec de l’expérience dans ce domaine et qu’ils ont un premier proto fonctionnel, mais alors ce genre de propositions abracadabrantes, on peut s’en passer. D’ailleurs je en serait pas surpris que le fait que ça soit en objectif fixe, c’est pour imiter le projet de GPD. Et si ça se trouve, leur stratégie si ils arrivent a être financés, c’est de faire un clone rebadgé de la Pocket :p

    @uko : bien vu pour l’écran AMOLED incurvé, j’avais pas fait gaffe :)

    Répondre
  • 30 mars 2017 - 6 h 01 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *