Les NUC June Canyon sous processeur Gemini Lake en détails

Intel va décliner fort logiquement sa gamme de MiniPC NUC sous processeurs Gemini Lake. Ces NUC June Canyon hériteront donc de puces Celeron J4005 et Pentium Silver J5005 et seront proposés en barebones à équiper mais également en PC prêt à l’emploi que l’on pourra faire évoluer.

La gamme de Next Unit of Computing du fabricant de processeurs continue de s’étoffer. En plus des modèles habituels plusieurs autres machines sont sur le point de débarquer sur le marché : Parmi eux les Hades Canyon, successeurs des Skull Canyon, orienté vers le travail et le multimédia avec la nouvelle gamme de processeur Kaby Lake-G équipés de circuit graphique Radeon Vega. Mais aussi les Bean Canyon qui seront équipés de processeurs Coffee Lake. et enfin, ceux qui nous intéressent aujourd’hui, les June Canyon et leurs circuits Gemini Lake.

Intel-NUC-Roadmap-2018-2019

Parmi ces June Canyon, deux modèles sont déjà identifiés grâce aux données publiées chez Intel. Le NUC7CJYH sous Celeron J4005 qui sera un barebone1 traditionnel et une version NUC7CJYS qui embarquera directement 4Go de mémoire vive et 32 Go de stockage eMMC, histoire de glisser un Windows 10 Home sous licence directement dans la machine et d’en faire un PC prêt à l’emploi. Le NUC NUC7PJYH ne sera déployé qu’en version barebone et proposera un Pentium Silver J5005.

NUC June Canyon

Ces deux machines de base constitueront, pour le moment, la gamme June Canyon. Les performances proposées devraient être suffisantes pour de nombreuses tâches et le tarif de ces engins pourrait être très intéressant pour s’équiper à peu de frais. Le Celeron J4005 est un double coeur avec 4 Mo de mémoire cache et fonctionnant de 2 à 2.7 GHz. Il propose un circuit graphique Intel HD 600. Le Pentium Silver J5005 est une solution un peu plus musclée avec quatre coeurs cadencée de 1.5 à 2.8 GHz, toujours 4 Mo de cache et un circuit graphique Intel HD 605. Les deux fonctionnent dans une enveloppe thermique de 10 watts de TDP.

2018-02-01 12_23_50-minimachines.net

Watts que les NUC vont devoir dissiper activement avec un assez gros système de dissipation, ce qui est, ne nous trompons pas, une bonne nouvelle. Les petits ventilateurs ont tendance à vite se transformer en sirènes aiguës avec le temps. Le recours à un élément assez costaud et piloté par la machine permet de limiter le bruit généré par le refroidissement. Bien sur, il aurait été préférable de dissiper passivement le tout mais cela semble difficile d’encaisser les 10 watts dans un si petit format.

2018-02-01 12_28_14-minimachines.net

2018-02-01 12_47_13-minimachines.net

Tous les NUC June Canyon pourront évoluer vers 8 Go de mémoire vive (si vous avez les moyens) en DDR4-2133 ou DDR4-2400 grâce aux deux slots SODIMM disponibles. Le stockage se fera grâce à un emplacement 2.5″ SATA 3.0. Cette gamme June Canyon ne propose malheureusement pas d’emplacement Intel Optane pour booster les performances de ce stockage, il faudra donc recourir à un SSD pour profiter d’une bonne réactivité. C’est peut être logique, cela dépendra du prix final demandé par Intel pour ces engins. Il est possible qu’un dérivé de ces engins soit proposé, Intel a pour habitude de proposer ses NUC en deux parfums. Des versions 2.5″ mais également des versions utilisant un stockage sur carte de type M.2. Mais les modèles proposant une baie 2.5″ gardent le slot M.2 des modèles sans extension de ce type, ce qui ne semble pas  être le cas ici.

NUC June Canyon

La connectique est assez complète avec deux sorties HDMI 2.0a pour piloter deux écrans ainsi qu’une sortie audio numérique optique et un port jack 3.5mm combo. Un lecteur de cartes SDXC est présent, un port réseau RJ45 Gigabit, quatre ports USB 3.0 et une connectivité sans fil Wifi 802.11AC associée à un module Bluetooth 5.0. Intel a également glissé un double microphone pour gérer des applications vocales : Autant des systèmes de vidéo conférence que des applications de pilotage à la voix.

Au vu de ces informations, le choix du processeur, le recours à un stockage 2.5″ unique, Intel semble avoir fait des choix ici. Cela tend vers des systèmes qui devraient être abordables et efficaces.

2018-02-01 12_42_51-minimachines.net

D’après la feuille de route de la marque, ils devraient être disponibles très rapidement, à vrai  dire le barebone NUC7CJYH sous Celeron J4005 devrait déjà être là depuis la fin de l’année dernière. Je n’en ai pas trouvé la trace mais il commence à être listé aux US et son tarif est excellent ! Chez CompSource qui le liste hors stock, il est annoncé à 136$ HT.

Source : Liliputing.

Notes :

  1. Il s’agit d’un PC sans mémoire vive, ni stockage et donc sans système qu’il faudra équiper avant l’usage.
Un commentaire.
  • Alu
    1 février 2018 - 20 h 31 min

    Le NUC7CJYH ou C… m’intéresse fortement pour remplacer ma bonne vieille zotac zbox AD-06…par contre mon rêve ce serait que le gain de perf des Gemini Lake permettent une émulation gamecube (kodi 18 intègrera le retrogaming…) fonctionnelle…j’ai vu que les apollo lake y étaient presque mais j’ai peur que la seule augmentation du cache et une fréquence un tout petit peu plus haute ne soit pas suffisant…

    Pas grave on se contentera de la dreamcast au maximum en attendant le prochain changement significatif dans les codecs vidéos pour mettre à jour vers une solution plus véloce.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *