Japan Display : Un écran réflectif pour smartwatch

Japan Display annonce des écrans ronds pour montres connectées ayant la particularité de consommer moins que d’autres modèles. C’est un des points clé de l’autonomie de ces engins qui ne peuvent pas embarquer de batteries aussi imposantes que nécessaire.

Ce nouvel écran ne présente pas de particularités matérielles extraordinaires face à l’offre concurrente : 320 x 300 pixels d’affichage sur 1.34 pouces (3.4 cm) et 262 000 couleurs. C’est à peu de choses près le même type de technologie que les écrans ronds que la Motorola Moto 360 qui illustre ce billet ou que la LG Watch R.

Minimachines.net 2015-02-23 12_33_52

Ce qui fait la grosse différence entre cet écran Japan Display et ceux des concurrents, c’est sa consommation en énergie. La marque annonce que sa technologie réflective consomme environ 0.5% de l’énergie nécessaire à un écran LCD standard.

De quoi sérieusement faire baisser la facture énergétique imposée aux minuscules batteries embarquées dans ces engins et, mécaniquement, augmenter l’autonomie des montres.

La plupart des montres actuelles à écran LCD à milliers de couleurs offrent entre 1 et 2 jours d’autonomie entre chaque recharge, et cela malgré un système d’affichage permettant d’économiser de l’énergie en baissant le nombre de données affichées à l’écran ainsi que la luminosité de celui-ci.

La technologie réflective permet de se servir de la lumière ambiante en la réfléchissant sur une surface spécifique pour afficher l’écran. C’est en quelque sorte la même solution que ce qu’utilisent les liseuses d’ebooks avec la couleur en plus. L’image proposée par Japan Display laisse voir un bon rendu de couleurs, pas délavées comme c’est souvent le cas avec ce type d’affichage réflectif.

Minimachines.net 2015-02-23 13_06_03

Autre point clé, une technologie de mémoire intégrée à l’affichage qui permet de ne pas avoir à envoyer un signal en permanence à chaque pixel. Si un pixel reste de la même couleur d’un instant à l’autre, il lira dans sa mémoire ce qu’il doit afficher au lieu d’attendre un ordre de ce qu’il doit afficher. Un système qui, on l’imagine aisément sur un cadran de montre, permet d’économiser de nombreux calculs de seconde en seconde.

Les premiers samples doivent être expédiés à des partenaires dès mars, Japan Display ne précise pas à qui, et la production débutera en Juillet pour des livraisons dans la foulée.

C’est une excellente nouvelle pour ce type de montre, cela n’empêchera pas de voir sa montre dans le noir puisque cet écran LCD peut également être rétro éclairé, mais avec un bon système de détection de lumière, la montre peut s’adapter facilement à l’environnement et se servir de la lumière ambiante pour afficher correctement et lisiblement ses données.

Source : Japan Display via Liliputing et Juggly

8 commentaires sur ce sujet.
  • 23 février 2015 - 14 h 22 min

    Et potentiellement être utilisé dans des liseuses couleurs ? Cool !

    Répondre
  • 23 février 2015 - 14 h 32 min

    Avec un contraste de 20:1, on peut largement affirmer que les couleurs vont être délavées.

    Répondre
  • 23 février 2015 - 14 h 40 min

    Entre cet ecran et le SoC spécial montre de Mediatek, ainsi (surtout) que les fonctionnalités plutot douteuses… mon impression perso est qu’il est urgent de ne surtout pas acheter de smartwatch. A ce train-la, dans 2 générations elles seront nettement plus intéressantes.

    Répondre
  • 23 février 2015 - 17 h 24 min

    faut relativisé depuis la nuit des temps un morceau de carton coloré, en imprimer d’un cadran horaire fait aussi bien pour 0watt.

    Répondre
  • 23 février 2015 - 18 h 42 min

    Cette techno n’est pas nouvelle. C’est celle utilisée sur la Smartwatch 2 de Sony, non ? Pas besoin de « l’éclairer » pour voir heure et notifications… Du coup, je tiens facilement 4 ou 5j sans la recharger….

    Répondre
  • 24 février 2015 - 8 h 28 min

    Voilà quelque chose de prometteur.
    Une montre couleur avec une semaine d’autonomie, c’est ce que j’attends depuis le début des smartwatch.

    Répondre
  • 24 février 2015 - 13 h 21 min

    @Thera:

    Pardonnez ma vulgarité, mais on en rien à foutre d’avoir des couleurs délavées sur une montre, surtout si c’est pour augmenter drastiquement l’autonomie.
    J’espère bien qu’on pourra avoir des modèles qui échapperont au diktat habituel de l’écran-brillant-aux-couleurs-sursaturées-qui-font-bien-en-magasin.

    Répondre
  • 24 mai 2017 - 10 h 36 min

    […] qui travaille sur l’affichage en règle générale et qui défriche tous azimuts : De l’écran de montre réflectif à l’écran-livre en passant par des solutions Ultra Haute Définition ou des solutions […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *