Intel veut t-il briser l'Atom ?

Intel veut t-il briser l’Atom ?

La marque Atom aurait des conséquences néfastes sur les ventes des machines Intel, c’est en tout cas ce que déclare l’acrobatique site de news Taiwanais Digitimes. Le fondeur songerait donc a se débarrasser de la marque pour se débarrasser d’un a-priori négatif sur ses machines.

Durablement associé à l’idée de produits low-cost à basse performances, l’Atom ferait peur aux consommateurs et empêcherait des ventes. C’est ce que déclare Digitimes qui indique qu’Intel considérerait l’élimination pure et simple de la « marque » Atom.

Intel Atom Bay Trail

Si les dires de Digitimes doivent être considérés avec précaution, le site n’est pas avare de rumeurs ou d’analyses plus ou moins bidon, ce n’est pas la première fois qu’on entend parler d’un « abandon » de l’Atom dans les gammes grand public.

Cette disparition au quatrième trimestre 2013 évoquée ici est donc possible, ce qui expliquerait le rapprochement de la gamme avec les offres Celeron et Pentium du fondeur. des Pentium Haswell sont prévus pour la rentrée tandis que des puces de type Celeron, également sous architecture Haswell, devrait débarquer au premier trimestre 2014.

Les offres Bay Trail hériteront t-elles d’un nouveau nom ? D’un « habillage différent », pour le moment rien n’est sur et si Intel a conservé jusqu’ici sa gamme Atom, des fuites ont même annoncé de nouveaux modèles, ce n’est peut être pas pour abandonner ce bon élément de si tôt.

9 commentaires sur ce sujet.
  • 18 juillet 2013 - 23 h 57 min

    C’est très bizarre de penser que ce sont des puces très low-cost, je vois plutôt des puces pour petites machines, plus puissantes que les processeurs smartphone et tablettes, on retrouve de l’atom sur du netbook, de la minimachine, du médiacenter et même des serveurs dédiés (kimsufi). Elles sont pas comparables aux puces i3, et se rapprochent plus du celeron bas/milieu de gamme en performance. Mais de là à penser que c’est du low cost alors que ça tourne parfaitement bien…

    Répondre
  • 18 juillet 2013 - 23 h 59 min

    « Durablement associé à l’idée de produits low-cost à basse performances, l’Atom ferait peur aux consommateurs et empêcherait des ventes.  »

    Ce sont de leur faute si cette situation persiste.
    Qui pendant de longues années se foutait de la gueule des consommateurs en n’apportant aucune amélioration génération après génération et bridant même les partenaire qui aider à combler les lacunes (je me rappelle de l’affaire Nvidia avec son Ion dont Intel a brider l’accès au CPU en pcie 1x)

    Au final ils méritent de récolter ce qu’ils sèment.
    Et ce n’a pas moi qui va les plaindre (vu que j’ai étais l’un de leur victimes au temps des netbook)

    Répondre
  • 19 juillet 2013 - 9 h 05 min

    Hum… la plupart des clients que je connaissais se foutaient de savoir le modèle de cpu intégrant leur machine, je me souviens que dès qu’ils voyaient le logo « Intel Inside », ils n’écoutaient plus et étaient en confiance ;)

    Ceci dit, l’atom est peut être un petit poucet par rapport aux autres architectures x86, mais en ce moment même, je suis sur le clavier de mon vieux N270, 512MO de RAM et Lubuntu tourne comme une merveille. Sûr qu’avec Windows et le même montant de RAM c’est une autre histoire.

    Ou alors, ils veulent segmenter la gamme : ATOM -> industriels/système RT/Systèmes embarqués et de l’autre la gamme pour PC de bureau/serveurs(et encore… l’atom a quelques modèles chez HP pour les serveurs green)

    Ou bien encore, à long terme ATOM servira de nom pour la gamme ARM d’INTEL.

    Me semblait avoir vu un papier sur le net annonçant la fusion des noms ATOM vers céleron et pentium ?

    Répondre
  • SGT
    19 juillet 2013 - 9 h 15 min

    Je crois que l’ambition d’Intel de proposer, grâce à Bay Trail (qui inaugure clairement un gap dans la famille Atom), des futurs portables à 300 $ et des tablettes à 150 $ est très prometteuse. Donc cela va se vendre, d’autant plus qeu Windows 8.1 tombe à pic.

    Après, pour accentuer et booster encore plus ce renouveau dans l’entrée de gamme, Intel peut très bien décider de renommer l’Atom qui reste synonyme de performances très moyennes et stagnantes.

    Répondre
  • 19 juillet 2013 - 9 h 30 min

    Bizarrement j’ai plus d’a priori avec le nom Celeron que Atom que j’associerai avec un rapport performance/consommation élevé.

    Répondre
  • 19 juillet 2013 - 9 h 57 min

    @Wils:

    Mouai … tu connais pas Nvidia toi :)

    Répondre
  • 19 juillet 2013 - 12 h 12 min

    Ça serait une très bonne nouvelle pour Intel!

    La nouvelle exécution « dans le désordre » du CPU et le GPU dérivé de la gamme Core n’ont strictement rien à voir avec l’ancienne architecture Atom, c’est logique de passer à autre chose.

    Bay Trail est visiblement un SoC au potentiel énorme, c’est ridicule de le plomber avec un autocollant « Atom » dessus (ni Pentium ou Celeron d’ailleurs!!).

    Répondre
  • 20 juillet 2013 - 12 h 42 min

    Alors oui, qu’on remercie cette puce rachitique qui a tiré vers le bas le marché PC pendant 10 ans c’est pas plus mal.

    Car souvenez-vous, il y avait dans le premier eeepc un celeron pas un atom et c’est tant mieux.

    Cela démontre simplement que vu le peu d’acteurs du marché de la fonderie, intel comme d’autres fait ce qui lui plait encore une fois.

    Répondre
  • 22 juillet 2013 - 15 h 02 min

    Je fais parti des gens pour qui l’Atom est synonyme de low-cost. Pour moi, il faut partir d’une puce moderne douée en IPC (et out-of-order!) et optimiser la consommation dérivée de la gamme Core come dis ci-dessus pour me faire changer d’avis. L’Atom est une puce pilotée par le marketing et un bon vieux Celeron G530 est une bête de course que l’on devrais retrouver plus souvent dans les machines à la place de l’Atom. En bricolant à partir de lui ,ont à la gamme ULV qui à 1.3Ghz est bien plus sympa que l’Atom. Et ma plateforme G530 consomme 30W en idle, soit pareil que l’Atom actuellement.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *