Intel sera de plus en plus présent dans les tablettes Low-Cost

Intel sera de plus en plus présent dans les tablettes Low-Cost

Une grosse partie du marché tablette qui se profile pour les années à venir n’est pas orienté vers le très haut de gamme. Il s’agit plutôt de produits très abordables ayant tendance à se multiplier et à accompagner leurs propriétaires tout au long de la journée à la manière des smartphones. Les tablettes 7 pouces devraient rapidement se trouver un peu partout sous la barre des 100€. Intel l’a bien compris.

Résumé : Intel va s’impliquer dans les tablettes low-cost à moins de 100$, un moyen pertinent de rester très présent sur le marché mais également de concurrencer les concurrents ARM. Intel va également profiter de sa capacité à faire tourner Android, ChromeOS et Windows pour proposer des engins embarquant plusieurs systèmes.

Asus Fonepad

La Asus Fonepad sous processeur Intel Atom

Inexorablement, on a vu fondre le prix des tablettes Android de trimestre en trimestre, passant de plus de 300€ à une moyenne de 130€ pour des modèles 7 pouces avec diverses propositions pas forcément mauvaises. Si beaucoup de tablettes ont joué sur la corde sensible du prix au détriment de la la qualité, d’autres proposent aujourd’hui de véritables alternatives aux tablettes haut de gamme.

Cette nouvelle donne n’est pas passée inaperçue dans les laboratoires d’Intel. Le fondeur a d’ailleurs été l’instigateur d’un modèle low-cost proposant pour la première fois de la 3G et de la téléphonie dans une tablette 7 pouces sous la barre des 250€ avec la Asus Fonepad.

Brian Krzanich, le nouveau CEO d’Intel a ainsi confirmé la volonté du fondeur de s’impliquer franchement dans les modèle des tablettes low-cost pour le moment ultra-dominé par les marques de processeurs ARM. On retrouvera donc du Intel dans des petites tablettes sous la barre des 100$ dés l’année prochaine. Un bon moyen pour Intel  de continuer à vendre des processeurs en masse alors que le marché des PC peine à retrouver son éclat mais aussi à venir marcher sur les plates-bandes des constructeurs ARM.

A noter également la volonté d’Intel de proposer de plus en plus des machines capables de fonctionner sur plusieurs systèmes d’exploitation en même temps. Le processeur x86 pouvant faire tourner aussi bien Android que Windows ou Chrome OS, des machines proposant, par exemple, au démarrage de fonctionner sur l’ou ou l’autre système. On imagine ainsi des tablettes proposant un démarrage par défaut sous Android mais pouvant basculer à tout moment vers Windows 8.

8 commentaires sur ce sujet.
  • 2 décembre 2013 - 18 h 25 min

    « …sous la barre des 100€ sans pour autant se traduire par des produits très abordables. Intel l’a bien compris. »
    Intel l’a bien compris, mais pas moi :-( J’ai dû louper quelque chose dans cette phrase – moins de 100€ pour une tablette me semble les rendre des produits assez abordables… :-)

    Répondre
  • 3 décembre 2013 - 11 h 57 min

    J’imagine qu’Intel a renoncé à rentrer sur les smartphones et les tablettes par le haut. L’atom ne doit pas faire recette chez les geeks et autres technophiles.
    J’espère que ca nous réservera quelques bonnes affaires. Enfin par « nous », j’entends ceux qui comme moi ne veulent pas mettre 600 € dans un smartphone ou une tablette. Il faudra surement lutter entre autre contre les nexus dont Google sert les prix.

    Répondre
  • 3 décembre 2013 - 14 h 29 min

    J’espère aussi de bonnes surprises (et de la part d’AMD aussi; Très fortement !)
    Si le x86 se démocratise par rapport aux arm, ça ne pourra donner qu’un coup de fouet à Ubuntu Phone (qui est déjà pas mal et très séduisant par beaucoup de côté comparé aux autres phone_OS du marché.)

    Répondre
  • 3 décembre 2013 - 15 h 58 min

    Tiens, le texte a changé, maintenant que je comprends mieux ! ;-)

    Répondre
  • 17 janvier 2014 - 12 h 59 min

    […] Si ce marché est marginal aujourd’hui il compensera en partie les pertes à prévoir dans le futur sur les gammes PC traditionnel. Car si Intel vise un marché tablette en hausse, les marges récupérées sur les ventes de puces pour tablettes ne sont pas les mêmes que celles présentes sur les machines classique. Conséquence logique d’une mise en concurrence active du marché des processeurs provoquée par ARM, le prix des processeurs sur tablettes est beaucoup plus bas que celui des processeurs de PC classiques. Intel le sait et se déclare prêt a investir également le secteur des tablettes Low-cost […]

  • 20 janvier 2014 - 11 h 07 min

    […] La Acer W4 est annoncée à 299€, d’autres tablettes suivent et la marque dit vouloir se concentrer aussi sur les modèles low-cost. Une opération marketing qui bénéficie directement au consommateur chez Intel, plutôt que […]

  • 3 février 2014 - 8 h 55 min

    […] conformément aux annonces d’Intel, les marques semblent redécouvrir les processeurs Intel en ce début 2014. De nombreux modèles […]

  • 28 mai 2014 - 16 h 10 min

    […] des phablettes abordables comme la Asus Fonepad qu’on a vu tomber à moins de 160€ en 3G. Le nouveau PDG d’Intel avait indiqué que ses processeurs allaient débarquer dans des tablett…, une stratégie qui se comprend mieux avec ce type de […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *