Intel, second sur le marché tablette derrière Apple

Vendre à perte a aussi ses bons côtés. Si Intel balance des brouettes de cash par les fenêtres depuis des mois et des mois pour occuper l’espace processeur tablette, les résultats commencent à se faire sentir. Le fondeur vient de prendre la deuxième place au classement des fournisseurs de puces, juste derrière Apple.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone

Finalement, le tapissage de billets verts a eu raison du marché, la plupart des grands noms de l’industrie informatique ont lancé leur version d’une tablette sous Atom en cédant aux sirènes d’Intel. En cassant les prix de ses puces, en les vendant clairement en dessous des prix des solutions ARM concurrentes, Intel voulait à tout prix freiner la prise de position d’ARM sur ce segment. Aujourd’hui c’est chose faite avec 19% des parts du marché.

Intel premier en terme de volume de ventes sur le marché tablette si l’on élimine Apple de l’équation, c’est une demie surprise. Avec des puces capables de faire tourner aussi bien Windows qu’Android, le fondeur a pris position sur la première marche du podium devant tous les concurrents ARM. Qualcomm est second avec 17% de parts de marché. Mediatek et Samsung suivent.

Intel atom

Reste à savoir si cette position est enviable car avec 2% de parts de marché de moins Qualcomm gagne confortablement sa vie alors qu’Intel brûle des millions de dollars en subventionnant ses puces. Un choix totalement assumé par la nouvelle direction d’Intel qui vise le long terme. Et de fait, pour avoir rencontré différents acteurs de ce marché spécifique, la stratégie de la marque n’est pas mauvaise.

Intel veut séduire et propose donc des puces à prix au raz des pâquerettes tout en apportant deux aides qui ne manquent pas de parler aux fabricants. D’abord une aide marketing puisque si la plupart des consommateurs ignorent qui sont les fabricants ARM, Intel exige que son logo apparaisse sur les produits qu’il équipe. Il apporte en plus des aides marketing en participant à certaines campagnes. Ensuite, Intel apporte une expertise technique importante et le suivi des développements des solutions logicielles autour de ses puces. Le but est là encore de séduire les marques qui ont eu des déboires avec des processeurs ARM entrée de gamme ne correspondant pas finalement aux spécifications annoncées ou dont le développement logiciel n’est pas finalisé le jour de la commercialisation du produit. De ce point de vue les marques ont l’air de grandement apprécier Intel et ses Atom.

Asus Fonepad

Mais Intel ne compte pas continuer à vendre des puces en dessous de celles des concurrents pendant encore très longtemps et il est évident que ses tarifs vont remonter. La marque cherchait avant tout à pénétrer le marché et à faire comprendre qu’elle avait sa place auprès des constructeurs. L’autre enjeu étant d’être suffisamment important pour que le développement d’Android s’en ressente. Beaucoup de développeurs ont fait des efforts pour rendre leurs applications Android compatibles avec les puces Intel et l’arrivée d’Android L devrait  finir de faire basculer le système de Google dans une  position plus neutre entre ARM et x86 avec son changement de moteur.

Dés que le fondeur le jugera opportun, il est probable qu’il ne continuera pas à subventionner ses puces x86. Il proposera bien sûr une gamme low-cost qu’il fera réaliser par Rockchip et ses nouveaux partenaires Chinois pour que cela lui coûte moins cher. Intel jouera également  sur un catalogue de puces plus haut de gamme pour séduire par les capacités multi-système de son x86 et les économies d’échelle à réaliser pour les fabricants, mais également avec ses armes traditionnelles : Performances et marketing.

Nvidia Tegra K1

Le jeu de la concurrence  reprendra donc de plus belle entre Qualcomm, Intel et un Nvidia qui devrait revenir sur le devant de la scène avec son Tegra K1 dans sa version 64 bits sous puces Denver qui devrait débarquer l’année prochaine.

Source : ZDnet

8 commentaires sur ce sujet.
  • 3 octobre 2014 - 14 h 04 min

    J’ai toujours trouvé que le logo de Rockchip ressemble trop à celui d’Intel

    Répondre
  • 3 octobre 2014 - 14 h 37 min

    Je n’ai pas essayer un apparel de cette marque. Mais leurs modèles ont l’air intéressant!

    Répondre
  • 3 octobre 2014 - 19 h 02 min

    Oui il faut écarter Apple de l’équation car Apple n’est pas un fabricant ni concepteur ni fondeur de puces (et puis les puces qu’il utilise ce sont des ARM !)
    Intel est en deuxième position dans la vente de puces pour tablettes mais les 3/4 de la planète sont déjà équipés de tablette, Intel arrive à grand coup de subvention un peu tard ! Parler de 2eme position ça fait un peu bizarre non ?

    Répondre
  • 3 octobre 2014 - 22 h 55 min

    aiRVB, la seconde place d’Intel est sur Q2 2014 uniquement.
    Sinon Apple conçoit bien ses processeurs Ax. Comme Samsung par exemple, ils ont les sources d’ARM pour les coeurs mais pour le SOCs ce sont bien les ingé Apple qui conçoivent les puces avant de les faire fondre chez TSMC actuellement. Après ils ne font pas non plus les RAM mais la customisation du SOC est faite maison.

    Répondre
  • 4 octobre 2014 - 0 h 54 min

    @aiRVB: Quand on parle business on parle vente, pas histoire des ventes d’il y a 1 an…
    Après il faut bien prendre en compte cette position dans sa globalité. Que se passera t-il quand Intel arretera de subventionner ses puces ? Ils retourneront en dessous des autres et notamment de Qualcomm, son grand rival.

    Répondre
  • 4 octobre 2014 - 11 h 36 min

    vu que le marché des tablettes s’écroule parait-il, Intel s’écrouleront avec les autres alors :)

    Répondre
  • 15 octobre 2014 - 10 h 48 min

    […] Intel a parfaitement raison de le faire. En poussant son avantage la marque gagne des parts de marché, se retrouve dans une majorité de produits grand public et séduit à nouveau les consommateurs. […]

  • 19 octobre 2014 - 20 h 12 min

    @Acer Iconia:
    Le marché s’écroule car il est mature. Enfin, vu la proportion de zozos qui s’est faite avoir …
    Il faut désormais attendre le renouvellement.
    Et lors du renouvellement Intel compte être là.
    db

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *