Intel Core i7-8550H une puce 6 cœurs et 12 threads pour portables

Le très bon côté du renouveau d’AMD sur le marché des processeurs, c’est qu’il force la main à Intel et l’oblige à se réveiller de la torpeur qui le fait ressembler à un gros alligator trop gras ayant tout juste commencé à digérer une proie tombée par hasard tout droit dans sa gueule. Avec le Core i7-8550H, la marque va proposer du 6 coeurs mobile gérant l’hyperthreading.

Ce nouveau processeur mobile révèle donc des muscles impressionnants : Six coeurs et douze threads en parallèle, le core i7-8550H est un nouveau venu qui, si il est confirmé, pourrait bien donner de très belles performances à de nombreuses machines.

Intel Core i7-8550H

Bonne nouvelle, ce nombre de coeurs ne rime pas avec une consommation énorme puisque la puce est annoncée comme affichant 45 watts de TDP. Il sera donc possible de la retrouver dans des engins de gabarits… raisonnables.

Le Core i7-8550H propose un fonctionnement à 2.6 GHz avec un mode Turbo à 4.3 GHz et un total de 9 Mo de mémoire cache L3. Sa gestion de douze threads et ses six coeurs devraient lui donner pas mal de relief en terme de calcul. Il sera, en outre, associé à un circuit graphique Intel HD 630 cdencé de 350 à 1150 MHz capable de gérer 3 affichages simultanés. La puce devrait prendre en charge la mémoire vive DDR3L ainsi que la DDR4.

Une autre puce fait son apparition dans l’ombre de ce Core i7-8550H. Le Core i5-8400H qui affiche le même TDP de 45 watts mais se limite à une solution plus classique de quatre coeurs et huit threads dont la fréquence oscillerait entre 2.5 et 4.2 GHz. Avec un total de 8 Mo de mémoire cache L3 toujours sous Intel HD 630.

Il s’agit pour le moment d’informations à prendre avec des pincettes. Si les images de Computerbase.de ressemblent beaucoup à des feuilles de route classiques d’Intel, cela reste néanmoins des puces pas officialisées par le fondeur. Autre détail d’importance, nous n’avons aucune idée des tarifs que pourrait demander la marque pour de telles puces, ce qui pourrait être une sacrée douche froide à terme. Même si, aujourd’hui, on commence à ressentir les effets concurrentiels et bénéfiques du retour d’AMD sur le marché.

2 commentaires sur ce sujet.
  • 15 février 2018 - 20 h 30 min

    Tiens ce ne serait pas mal que les Dell et autres Apple l’utilise pour leur haut de gamme au lieu de prendre des vieilles puces et de leur coller systématiquement un proc graphique externe (pour Apple).

    db

    Répondre
  • JB
    15 février 2018 - 21 h 44 min

    Des puces pour des portables épais et bien ventilés… ou pour des fixes à la fois silencieux et assez puissants aussi non ? 45W au lieu de 65W, ya sans doute moyen de faire des choses intéressantes pour la dissipation de machines fixes.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *