Intel s’offre eASIC pour concevoir de nouvelles solutions

Intel s’offre eASIC, une société fabless avec qui le fondeur travaille déjà depuis longtemps. En ligne de mire des synergies avec Altera mais également la possibilité de faire cohabiter des FPGA avec des ASICs pour des solutions vraiment sur mesures.

Intel a beau ne plus avoir de direction officielle, les affaires en cours continuent. Cet achat de eASIC est la traduction de plusieurs années de travail en commun entre les deux sociétés. Intel avoue avoir plusieurs fois pensé a investir dans la petite société.

eASIC

Intel confirme donc son acquisition d’eASIC qui conçoit des composants personnalisables surtout à destination de solutions Cloud et sans fil. Pour Intel, cet acquisition va lui permettre de proposer des nouveautés dans ses futurs projets de Chipsets et de composants réseau.

On ne connait pas les tenants et aboutissants financiers de cet accord mai le montant ne devrait pas être gigantesque. eASIC est une structure de 120 employés fondée en 1999 et financé par différents acteurs, dont Seagate, pour un investissement de base de 150 millions de dollars. La société a du être recapitalisée en 2012, ce qui a fait baisser sa valeur à environ 110 millions de dollars. Cela peut donner une idée du montant payé par Intel pour cette pépite.

eASIC va intégrer le même groupe qu’Altera racheté par Intel en 2015, l’idée est de faire entrer en synergie les deux solutions et de profiter des avantages de l’une et de l’autre pour concevoir des puces plus efficaces.

Intel cherche à proposer plus de choix dans ses solutions mais également des temps de développements plus courts et de baisser ses coûts de développement. Intel vise particulièrement l’énorme futur marché de la 5G. La marque cherche à proposer une solution abordable et automatique pour la conversion de solutions FPGA vers des solutions ASIC.

Sur le long terme, Intel voit également la possibilité de profiter de ces puces programmables en collaboration de son architecture EMIB pour combiner ses solutions FPGA avec des ASICs sur le même circuit. Un développement qui permettrait d’envisager la création de puces véritablement sur mesures pour certains usages.

Pas de commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*