Intel Bay Trail : Les Atom, Celeron et Pentium dévoilés

La prochaine génération de puces Intel Bay Trail vient d’apparaître au grand jour : Les Atom, Celeron et Pentium de la marque subissent un sérieux lifting et fonctionnent tous désormais sous les 10 watts de TDP. Ce n’est pas moins de 12 processeurs qui apparaissent ainsi dans l’offre du fondeur, du monocoeur à 1.46 GHz en 5 watts à du quadruple coeur à 2.41 GHz en 10 watts.

On en parle depuis plusieurs semaines, voir depuis plusieurs mois, la prochaine architecture « Bay Trail » d’Intel qui couvrira l’ensemble des puces à très basse consommation du fondeur vient de fuiter en ligne. Pas moins de 12 processeurs en Atom, Celeron et Pentium apparaissent ainsi au grand jour et équiperont bientôt tablettes, portables et PC de bureau.

Intel Atom Bay Trail

Ces puces devraient remplacer les Atom actuellement en circulation mais également les Celeron et Pentium que l’on trouve dans les solutions entrée de gamme. La vision des constructeurs pourra ces puces pourra peut être évoluer, nous avons en tous les  cas ici de quoi proposer à nouveau des processeurs capables d’alimenter des minimachines portables, performantes et autonomes.

Les Atom Bay Trail-I à destination des tablettes et des portables (éventuellement des netbooks, sait t-on jamais)

  • Atom E3810 – Simple coeur cadencé à 1.46 GHz. Processeur graphique à 400 MHz – 5W de TDP
    •  
  • Atom E3821 – Double coeur cadencé à 1.33 GHz. Processeur graphique à 533 MHz – 6W de TDP
  • Atom E3822 – Double coeur cadencé à 1.46 GHz. Processeur graphique à 667 MHz – 7W de TDP
  • Atom E3823 – Double coeur cadencé à 1.75 GHz. Processeur graphique à 792 MHz – 8W de TDP
  • Atom E3840 – Quadruple coeur cadencé à 1.91 GHz. Processeur graphique à 792 MHz – 10W de TDP

Cette première gamme est impressionnante dans son développement, on sent qu’Intel cherche a proposer une gamme complète avec des fonctionnalités fines. De 5 à 10 watts de TDP tous les degrés sont couverts par la gamme ce qui permet de répondre à une large selection de machines.

L’Atom N2800, double coeur à 1.86 GHz avec processeur graphique à 640 MHz, fonctionnait à 6.5 watts auxquels il fallait rajouter les composants désormais intégrés dans la puce d’Intel (Northbridge notamment qui prend en charge les entrées et sorties des machines, le NM10 en l’occurrence avec un TDP de 2.1 watts). Bilan, le N2800 affichait 8.6 watts soit la consommation de l’Atom E3823 pour une performance bien moins grande.

On peut donc imaginer des engins allant sur toute cette gamme de processeurs et proposant non seulement de meilleures performances mais également des solutions totalement libre de toute pièces mécaniques avec des designs Fanless. Le Dell Mini 9 avec son Atom N270 à 2.7 watts de TDP utilisait un Chipset qui affichait quand à lui 6 watts. Un total de presque 9 watts que le constructeur Texan avait réussi refroidir passivement. De là à imaginer un netbook 9 ou 10″ sous Atom Bay Trail avec un petit SSD totalement passif il n’y a plus qu’un tout petit pas a faire.

Intel Atom Bay Trail

Les Bay Trail-M en Celeron et Pentium seront quand à eux réservés aux portables et machines convertibles : Il pourront également integrer des solutions low-cost.

  • Celeron N2805 – Double coeur cadencé à 1.46 GHz. Processeur graphique à 667 MHz – 4.5W de TDP
  • Celeron N2810  – Double coeur cadencé à 2 GHz. Processeur graphique à 756 MHz – 7.5W de TDP
  • Celeron N2910 – Quadruple coeur cadencé à 1.6 GHz. Processeur graphique à 756 MHz – 7.5W de TDP
  • Pentium N3510 – Quadruple coeur cadencé à 2 GHz. Processeur graphique à 750 MHz – 7.5W de TDP

Hormis le premier Celeron à 4.5 watts, les 3 autres puces sont toutes à 7.5 watts, une proposition qui permet à Intel d’offrir une gamme de puces aux performances différentes dans une enveloppe de machines identiques. Un fabricant pourra ainsi proposer le même portable équipé de 3 puces différentes mais aux solutions de dissipation identiques : Economies d’échelle et gammes de produits en perspective.

Enfin les Intel Bay Trail-D uniquement a destination des PC de bureaux, pourront se retrouver dans des nettops et éventuellement dans des portables même si Intel l’interdit à priori : On l’a vu avec d’anciennes puces Intel pour nettops, ils ont pu migrer de temps en temps vers des minimachines portables.

  • Celeron J1750 – Double coeur cadencé à 2.41 GHz. Processeur graphique à 792 MHz – 10W de TDP
  • Celeron J1850 – Quadruple coeur cadencé à 2 GHz. Processeur graphique à 792 MHz – 10W de TDP
  • Pentium J2850 – Quadruple coeur cadencé à 2.41 GHz. Processeur graphique à 792 MHz – 10W de TDP

Encore une fois 3 puces au même TDP, de quoi solutionner des machines de gamme.

A priori les nouveaux Atom devraient offrir de bien meilleures performances que ceux qui restent toujours présents sur le marché. Cette gamme de puce Silvermont bénéficie de beaucoup d’amélioration tant au niveau de la finesse de gravure que du développement de la puce et de son chipset graphique. La base de ce nouveau chipset est en effet identique au coeur graphique HD 4000 des processeur Core « Ivy Bridge » récemment remplacés par les puces « Haswell » de la marque. Le fondeur a par contre désactivé la fonction d’Hyperthreading qui permet aux machines de doubler leurs coeurs virtuellement. En fait une seule de ces puces est simple coeur et ne pourra donc pas exécuter plusieurs traitements en parallèle, toutes les autres devraient offrir des performances de traitement plus rapides.

J’ai hâte de pouvoir a nouveau parler de minimachines abordables, autonomes et peu encombrante sur ce blog un peu trop axé tablettes Android ces derniers temps.

Source : ComputerBase via FanlessTech

23 commentaires sur ce sujet.
  • 4 juillet 2013 - 19 h 12 min

    j’ai pas voulu mettre le lien en allemand, j’aurais du

    minimachine vient de mettre les choses au clair sur un billet nickel (comme d’hab)

    perso je persiste, ces proc m’intéressent beaucoup et si un bon produit hybride ou dell mini 9 like bien penser et construit sort, ma carte bleue de dégainer je risque

    Répondre
  • 4 juillet 2013 - 19 h 16 min

    oups

    je me suis tromper de billet

    désolé

    Répondre
  • 4 juillet 2013 - 20 h 09 min

    « Pentium N3510 » : Plus performant qu’un i3 3117U ?
    Quadruple Coeur 2 gHz – HD4000 – 7.5W TDP (Fanless Possible) … Sa deviens cool ! Mon PC sous 3117u chauffe un peux beaucoup x)

    Répondre
  • 4 juillet 2013 - 20 h 54 min

    @ Coldragon, non, pas du tout, il sera très largement moins puissant, la fréquence ne veut absolument rien dire

    Répondre
  • taz
    4 juillet 2013 - 21 h 05 min

    Quid du prix ? 132$ ? le triple de la génération précédente ?

    Répondre
  • 4 juillet 2013 - 21 h 34 min

    Le plus important sur le marché des Atoms, c’est toujours le décalogue de « limitations » qu’intel impose aux OEMs qui veulent fabriquer des machines avec. Ça empêche les vendeurs de pouvoir se différencier et donc nuit à leur rentabilité.
    Par exemple, les écrans tactiles seront-ils enfin « autorisés » sur les netbooks Atom (indépendemment de leur utilité)? Les SSD seront-ils enfin possibles? Qu’en est-il des diagonales autorisées, et des résolutions, et des dalles non-TN? Un port HDMI serait trop demander?

    Répondre
  • 4 juillet 2013 - 23 h 40 min

    @karenax: Je sais que la fréquence ne veux rien dire, mais étant une nouvelle architecture (Ou basé sur Ivy Bridge ?), en quadruple coeur physique (et non logique comme sur le i3) et avec une fréquence plus élevé, je m’attend quand même a qu’il soit aussi voir plus puissant, même le iGPU est basé sur le 4000

    Répondre
  • 4 juillet 2013 - 23 h 55 min

    …les Atom consomment + que les autres ?!

    Répondre
  • 5 juillet 2013 - 0 h 12 min

    @taz: Les prix « catalogue » sont souvent donnés à titre indicatifs par Intel mais ne refletent pas vraiment la réalité du marché. HP, Asus ou Samsung ne payent pas leurs puces le même tarifs. Ces prix changent aussi bcp en fonction de l’état du marché ou de ce qu’il y a dans la machine (Wifi ou SSD Intel par ex).

    @zhir: La présence de la concurrence ARM sur une partie du segment et la possibilité « Chromebook » qui risque d’être financé en partie par Google sème le trouble sur l’échiquier ronronnant d’un Wintel qui ne bouge pas.

    @Coldragon: Intel veillera toujours, comme tout le monde d’ailleurs, a sérieusement étager ses performances suivant les tarifs. Tu n’auras JAMAIS une puce plus performante moins chere qu’une autre. A moins de pouvoir avoir la certitude d’étanchéfier les marchés.

    @Tous : ca serait sympa de pouvoir faire des débats sur ce genre de sujet.

    Répondre
  • 5 juillet 2013 - 2 h 37 min

    bcp de blabla pour masquer le peu d’interet de la gamme intel, reste a voir amd .

    Répondre
  • 5 juillet 2013 - 9 h 06 min

    très intéressant l’actualité des cpu x86/arm en ce moment.

    ce que je n’arrive pas a savoir c’est si ces cpu : les atoms seront dispos à l’unité pour être par exemple monté sur un carte mere micro atx ou un truc du genre… ?

    Répondre
  • taz
    5 juillet 2013 - 9 h 10 min

    Le prix d’un netbook N2600 (prix catalogue 42$) commence vers 200 euros (asus x101ch)
    Quel sera le prix plancher d’une machine dont l’atom vaut 90$ de plus ? +40% ?
    C’est pas en montant le prix d’entrée que l’on va enrailler l’effondrement du marché.

    Répondre
  • 5 juillet 2013 - 9 h 45 min

    Je ne comprend toujours pas le retour des Pentium. A-t-on vraiment besoin d’avoir autant de gamme différentes chez intel (Atom, Celeron, Pentium, i3, i5, i7, Xeon). Je trouve les Pentium redondant avec les Celeron ou les i3 sur l’entrée de gamme, et soupçonne que son intérêt soit uniquement de resserrer les prix entre les Celeron et i3 de manière relativement artificielle.

    Répondre
  • 5 juillet 2013 - 10 h 58 min

    Les celeron auront sans doute plus de cache que les atom… paramètre important pour les perfs.

    Le Celeron N2810 pourrait être le plus intéressant à priori en ratio perf/w combinée cpu+gpu. Pour bien des applications, mieux vaut encore à l’heure actuelle 2 coeurs capables de monter plus haut en fréquence que 4 plus limités sur ce paramètre. De plus, ca fait quand même la conso de 2 coeurs en moins dans le silicium et la plage de fréquence fct de la charge a priori plus importante permettrait meilleure adaptation.

    Pour le manque de l’HT (dans sa déclinaison Intel, sur d’autres architectures ce type de SMT est souvent un vrai coeur indépendant en plus, mais sans les unités d’execution les plus complexes: Virgule flottante, calcul vectoriel…), disons aussi que son rendement élevé sur les anciens atom résultait de leur caractère in-order (véritable retour en arrière comparé à une architecture out-of-order exploitant déjà bien le parallélisme interne des unités d’execution d’un seul coeur), qui se trouvait partiellement compensé par l’HT ce qui lui donnait un bonus plus important que sur les autres gammes OOO.

    Sur ces processeurs, le parallélisme interne propre à un coeur sera déjà très bien utilisé par la machinerie OOO (qui a progressée comme le reste ces dernières années) et le manque de l’HT sera moins visible.

    Répondre
  • 5 juillet 2013 - 11 h 01 min

    @Makotwinsen: C’est vrai que c’est bizarre des technos révolutionnaires avec des noms de processeurs des années 90… Sans compter qu’on s’y perd un peu : des Pentiums Haswell sont aussi prévus.

    Répondre
  • 5 juillet 2013 - 13 h 41 min

    Le service marketing gère la gamme des proc Intel.

    Répondre
  • 5 juillet 2013 - 20 h 47 min

    @n1kod: jamais de la vie. Il faut « évangéliser » le public sur les bienfaits des SoC, car dans moins de 10 ans il ne doit plus exister de cartes mères pour monter des processeurs intel soi-même. Finies les tours PC pour bidouilleurs.

    Répondre
  • 6 juillet 2013 - 13 h 46 min

    Je suis un poil décu par Kabini, enfin surtout la partie GPU de l’APU ! :/

    alors je me dis qu’un petit Pentium N3510 // Celeron J1850, accompagné d’un GPU genre 8570M, serai vraiment pas mal !
    et en général, y’a un peu plus de choix chez Intel que chez AMD… a mon grand regret !

    ou alors j’abandonne l’idée du rétro gaming et je prend carrément le premier 11’6 Temash avec une autonomie >10hrs !!!

    Répondre
  • 14 septembre 2013 - 18 h 36 min

    Un ATOM quad-core 2.41 GHZ ???!!!

    Ma question : peut on imaginer ce Pentium J2850 plus puissant qu’un Core i3 double-coeur 3 GHz ? (merci de me répondre rapidement !)

    Répondre
  • 14 septembre 2013 - 18 h 53 min

    NAN ! :o

    (ça c’est rapide… ^^)

    c’est pas le même core, moins de puissance, pas la même optimisation…

    et surtout pas la même utilisation !
    après si tu ne fait que du firefore/thunderbird/libreoffice, alors tu es comme moi et un petit Pentium N3510 serai largement suffisant et devrait offrir une autonomie énorme ! ^^

    Répondre
  • 14 septembre 2013 - 19 h 02 min

    @Augure:
    Si je veux faire de la conversion audio ou vidéo (MP3, Divx, etc), lequel est préférable ? Le Core i3 Ivy Bridge alors ?

    Répondre
  • 14 septembre 2013 - 19 h 05 min
  • 15 septembre 2013 - 22 h 24 min

    Finalement, c’est le prochain NUC d’Intel sous Core i5 qui va m’intéresser ! ;)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *