Intel Apollo Lake, de 6 à 10 watts pour les nouveaux Celeron et Pentium

Intel Apollo Lake, de 6 à 10 watts pour les nouveaux Celeron et Pentium d’Intel

Les informations concernant les puces Celeron et Pentium Intel Apollo Lake commencent à apparaître et dévoilent un peu plus la stratégie de la marque. Prévues pour alimenter des solutions entrée de gamme, les nouvelles solutions devraient offrir plus de performances que les actuelles solutions Braswell. Partagées en solutions mobiles et en solutions de bureau, elles devraient apporter un peu de neuf sur ce segment.

Les six premières solutions Intel Apollo Lake ont été dévoilées et leurs fiche techniques publiées sur la célèbre « ARK1 » de la marque qui regroupe toutes les spécifications des composants qui sont fabriqués et vendus par Intel.

Apollo Lake

Dans le lot, on retrouve 4 puces Celeron et 2 Pentium, toutes tourneront en 64 bits avec 2 Mo de mémoire ache  et pourront gérer jusqu’à 8 Go de mémoire vive. Les trois premières solutions fonctionnent avec un TDP de 6 watts, ce qui les place au niveau des Intel Braswell actuels. Ces premières puces Intel Apollo Lake sont considérées par le fondeur comme des solutions à destination des machines mobiles et devraient donc intégrer des portables, 2-en-1 et autres solutions facilement transportables et utilisables en extérieur.

Le Celeron N3350 est un double coeur affichant donc 6 watts de TDP et fonctionnant de 1.1 à 2.4 GHz. Il est équipé d’un circuit graphique Intel HD 500 cadencé de 200 MHz  à 650MHz avec 12 EU. C’est le nouvel entrée de gamme d’Intel donc.

Suit le Celeron N3450 en quadruple coeur cette fois-ci mais montant un peu moins haut en fréquence puisque allant de 1.1 à 2.2 GHz. Toujours en 6 watts de TDP, il possède le même circuit graphique mais un poil plus rapide entre 200 et 700 MHz.

Enfin, le Pentium N4200 toujours en quadruple coeur mais cette fois-ci cadencé de 1.1 à 2.5 GHz et avec un circuit Intel HD 505 ette fois  ci avec 18 EU et allant de 200 à 750 MHz. C’est le dernier de la série des 6 watts.

Apollo Lake

Les trois autres font grimper leur TDP à 10 Watts, ce qui est une consommation supérieure aux actuelles solutions Braswell et qui fait dire à Intel que ces processeurs auront plutôt vocation à équiper des machines sédentaires : Mini PC, All In One et autres tours. Une décision plus marketing qu’autre chose puisque des solutions à Ultra basse consommation sont désormais commercialisées par la marque en 15 watts de TDP.

Pour commencer, le Celeron J3355, un double coeur allant de 2 à 2.5 GHz pour 10 watts de TDP avec un circuit graphique Intel HD 500 toujours sur 12 EU et cadencé de 250 à 700MHz.

Ensuite, le Celeron J3455 qui fonctionnera de 1.5 à 2.3 GHz sur quatre coeurs et avec un circuit graphique Intel HD 500 12 EU un chouilla plus rapide de 250 à 750 MHz.

Pour terminer cette série en 10 watts, le Pentium J4205 cadencé de 1.5 à 2.6 GHz toujours sur quatre coeurs et comme l’autre Pentium avec un Intel HD 505 18 EU mais un petit peu plus rapide de 250 à 800 MHz.

Apollo Lake

Reste à savoir quelles libertés auront les fabricants avec ces puces et quel tarifs seront réellement appliqués aux constructeurs. Avec un Celeron entrée de gamme annoncé à 107$ pour le public et le plus fort de ces Pentium à 161$, Intel joue en tout cas cartes sur table. Pour rappel, les processeurs Celeron et Pentium Braswell de dernière génération n’ont jamais été aussi détaillés. L’ARK n’a pas publié le tarif public d’un Celeron J3160 par exemple.

Pour en savoir plus sur Apollo Lake, vous pouvez lire ce billet.

Source : FanlessTech

Notes :

  1. Pour Automated Relational Knowledgebase.
3 commentaires sur ce sujet.
  • 5 septembre 2016 - 18 h 03 min

    Pour ceux qui se posent la question du support du 10 bits HEVC:

    vainfo: VA-API version: 0.39 (libva 1.7.1)
    vainfo: Driver version: Intel i965 driver for Intel® Broxton – 1.7.1
    vainfo: Supported profile and entrypoints
    VAProfileMPEG2Simple : VAEntrypointVLD
    VAProfileMPEG2Main : VAEntrypointVLD
    VAProfileH264ConstrainedBaseline: VAEntrypointVLD
    VAProfileH264ConstrainedBaseline: VAEntrypointEncSlice
    VAProfileH264Main : VAEntrypointVLD
    VAProfileH264Main : VAEntrypointEncSlice
    VAProfileH264High : VAEntrypointVLD
    VAProfileH264High : VAEntrypointEncSlice
    VAProfileH264MultiviewHigh : VAEntrypointVLD
    VAProfileH264MultiviewHigh : VAEntrypointEncSlice
    VAProfileH264StereoHigh : VAEntrypointVLD
    VAProfileH264StereoHigh : VAEntrypointEncSlice
    VAProfileVC1Simple : VAEntrypointVLD
    VAProfileVC1Main : VAEntrypointVLD
    VAProfileVC1Advanced : VAEntrypointVLD
    VAProfileNone : VAEntrypointVideoProc
    VAProfileJPEGBaseline : VAEntrypointVLD
    VAProfileJPEGBaseline : VAEntrypointEncPicture
    VAProfileVP8Version0_3 : VAEntrypointVLD
    VAProfileVP8Version0_3 : VAEntrypointEncSlice
    VAProfileHEVCMain : VAEntrypointVLD
    VAProfileHEVCMain : VAEntrypointEncSlice
    VAProfileHEVCMain10 : VAEntrypointVLD
    VAProfileVP9Profile0 : VAEntrypointVLD

    Il n’y a plus qu’à attendre que cela sorte (avec les bons pilotes ceci dit).

    Répondre
  • 5 septembre 2016 - 18 h 03 min

    Certaines sources indiquent un GPU gen9 décodant le HEVC 4K 8 bits et le VP9… Dommage pour le 10 bits.

    Répondre
  • 5 septembre 2016 - 20 h 17 min

    y’a quelque chose à confirmer par du bench, c’est toujours la vitesse d’apollo lake par rapport à braswell / bay trail

    En fait, les quelques geekbench donnait des scores de l’ordre de 30% supérieurs à braswell en mono core (sur un n4200), la seule hypothèse valable serait qu’en relâchant la contrainte de tdp et en optimisant, les apollo lake pourraient rester vers leur fréquence turbo plus longtemps, à moins que goldmont soit basé sur core.

    Pour ça il faudrait un test détaillé de type anandtech pour savoir quelles sont les fréquences stables en cpu et gpu sur un bench long.

    sinon sur les prix, à moins que les perfs soient largement plus élévées, les prix à 107/161 USD n’ont sans doute jamais été appliqués aux gros NUC-like producteurs, vu que les CM avec était plutot moins cheres que les prix des cpu, par exemple sur bay trail et braswell : un n3700 à 161 USD dans une cm à 120 euros ttc…

    Vrai prix achetés par les gros oem : dans les 50 à 75 $ ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *