Atom Bay Trail : Intel annonce des machines à partir de 200$ en 2013

Intel, par la voix de son CEO Paul Otellini, annonce des portables tactiles à base d’Atom Bay Trail à partir de 200$ sous Windows 8 d’ici la fin de l’année. Des portables sous Atom à partir de 200$ cela ne vous rappelle rien ? Non ? Même pas un petit peu le concept du netbook ?

Cette annonce de machines sous Atom Bay Trail à 200$, cette promesse d’Intel, ressemble à une bouée de sauvetage pour l’industrie PC qui dévisse en bourse autant qu’elle est morose sur ses ventes. Le netbook a caché l’ampleur du phénomène depuis des années en maquillant des ventes en berne sur plusieurs segments de cette industrie. Avec l’arrivée de ce type de portable qui au contraire de beaucoup d’annonces ne cannibalisait pas le marché mais le complétait, il est venu équiper des personnes ayant déjà un ordinateur et ne voulant pas spécialement en changer. Ce format particulier, hors cadre par rapport aux habitudes du marché, a permis de continuer a expédier des wagons de licences, de processeurs et de composants alors même que le reste des engins traditionnels commençaient a s’essouffler.

Intel Atom BayTrail

Aujourd’hui on apprend qu’Intel serait prêt à proposer des machines tactiles sous Windows 8 à 200$, portables et tablettes, sous processeur Atom Bay Trail quadruple coeur. Ce nouvel Atom est le meilleur qui ai jamais été proposé par Intel, plus rapide, enfin quadri cœur, plus intelligent dans son mode de fonctionnement que les anciens modèles et aussi plus économe en ressources, il va totalement bousculer l’offre actuelle en matière de Low-Cost.

Atom Bay Trail : J’adore quand un plan se déroule  sans accrocs

C’est comme si Paul Otellini venait de se rendre compte que les PC ne se vendent plus aussi facilement. Non pas parce que les gens s’en désintéressent,  non pas parce que plus personne n’aime ce format mais parce que la tablette a effectivement posé un nouveau jalon de prix et de performances. Pourquoi s’embêter à acheter un portable ou un netbook si le service de consultation rendu est proposé par un engin moins cher et plus réactif ? C’est comme si Intel se rendait compte que la mayonnaise Ultrabook n’est pas montée comme il faut, des machines à 600 ou 700€ en entrée de gamme ne font plus rêver personne, aussi jolies soient-elles. Il était temps de réagir.

Tout sourire, le CEO d’Intel annonce donc le retour à un format de machines Windows à 200$, un format quitté il y a quelques mois avec la fin annoncée des netbooks. Cette nouvelle annonce change la donne du tout au tout, je dirais même que si pour les plus aisés ces nouveaux engins pourront être complémentaires à une tablette Android ou iOS, il sera plus intelligent pour les personnes touchées par la crise d’investir dans un engin sous Windows à ce prix dans le futur. Dans les deux cas les ventes sont à nouveau possibles.

Une belle manière de renverser la vapeur et de proposer enfin une expérience Windows 8 abordable pour lutter contre la montée en puissance d’iOS, d’Android et de Chrome OS qui commence à envahir le format du portable traditionnel sous Intel mais aussi sous processeur ARM.

7watts

We are the world, we are the PC makers

Pour arriver à ce résultat il faut mettre en place un véritable partenariat entre tous les acteurs : Une prise de conscience notamment qu’il ne sera plus possible de vendre aussi « facilement » qu’avant et probablement ne jamais retrouver les mêmes profits. Intel doit à nouveau accepter de vendre des puces à faibles marges, Microsoft proposer une licence de Windows 8 à bas prix, les assembleurs et autres acteurs devront se résoudre à assembler au plus juste. Les marques comme les distributeurs devront se contenter d’une plus petite marge sur chaque vente. Cela se traduira vraisemblablement par un resserrement des budgets marketing, des machines moins nombreuses et qui dureront plus longtemps dans les catalogues des constructeurs et des accessoires plus limités. Proposer un produit à 200$ est difficile sur le marché, la part laissée à chaque élément de la chaîne est très maigre. Mais c’est le prix à payer pour rassurer une industrie PC en état de panique.

Si tout l’écosystème s’engage réellement on va avoir le choix entre 2 types de machines aux propositions très alléchantes :

D’un côté Android avec des processeurs ARM clairement taillés pour le multimédia et le loisir. De l’autre des puces moins performantes sur certains points multimédia mais capables de véritables prouesses logicielles sous Windows avec la rétro-compatibilité du système de Microsoft. Prouesses dont sont très loin les processeurs ARM aujourd’hui.

Intel a par ailleurs annoncé des ultrabooks sous processeurs Haswell à partir de 499$. Si ces prix sont respectés, dans le cadre du délai évoqué par Intel à savoir les 2 prochains trimestres, c’est une vraie guerre de prix qui aura lieu d’ici les fêtes de fin d’année.

Je reste persuadé que le positionnement des tablettes et portables tactiles actuellement proposés sous Windows 8 est un frein énorme à leur adoption. Jamais, oh grand jamais je n’irai conseiller d’investir dans un engin sous Atom à 600€ parce qu’il est ultrafin, ou format tablette alors que pour la même somme on peut avoir un processeur 10 fois plus performant dans un format plus classique.

Avec son Atom Bay Trail, Intel a peut être enfin un levier pour lutter contre les puces ARM : Bay Trail est une gamme de  processeurs performants, mieux armés pour le multimédia, très autonomes et bénéficiant des avancées apportées par les ultrabooks en matière de gestion d’énergie et de la mise en veille. Avec un Windows 8 réactif et capable tout aussi bien d’afficher une vidéo que de lancer un traitement de texte complet ou un éditeur de photo professionnel, cette annonce indique un marché de repli pour Intel et les fabricants du monde PC. Mais en continuant à proposer des machines efficaces sous x86 ils limitent clairement le travail de sape d’ARM tout  en continuant d’exister.

C’est une excellente nouvelle pour le marché qui va découvrir des tablettes Windows enfin abordables, fines et autonome. c’est aussi une très bonne nouvelle pour  les amoureux des engins low-cost simples mais efficaces. Après tout, cette annonce semble signer un retour en force du concept même du petit PC léger et abordable. Vous avez dit netbook ?

En savoir plus sur les puces Intel Atom Bay Trail

Source : Cnet.com

28 commentaires sur ce sujet.
  • 17 avril 2013 - 9 h 10 min

    I told you so !

    Répondre
  • 17 avril 2013 - 9 h 35 min

    Encore un article de qualité!! un grand merci !! J’ai vraiment hate de voir la gamme complete qui sortira avec cette version d’Atom ;) Si seulement cela pouvait reellement tout chambouler, parce qu’on passe d’annonce en annonce avec bcp trop de déceptions derriere.

    Répondre
  • 17 avril 2013 - 9 h 36 min

    Intel a enfin compris que grâce, ou à cause, des smartphones et des tablettes, les PC ne seront plus utilisés -en environnement domestique et/ou familial- que pour moins de 50% des usages (probablement même plus près de 25 à 30%), usages qui ne peuvent être exécutés confortablement par ces mêmes nouveaux modèles informatiques. Pour le coup, les consommateurs ne sont plus près de mettre la même sommes qu’il y a seulement 3 ans pour une machine qui servait alors à tout faire.

    Par contre, je redoute l’association d’un « petit » Atom + Windows 8 dans une machine à 200 $/€ avec potentiellement peu de ram et un DD mécanique à 5400Trs/mn !

    Répondre
  • 17 avril 2013 - 10 h 21 min

    Je crois bien que si l’on voit arriver des objets à 300$ il faudra s’estimer heureux, quand même.

    En tous les cas, une chose est sûre : on nous avait promis le retour du netbook grâce à Windows 8, l’expérience montre le contraire. Et les six mois à venir risquent de démontrer que c’est bien du côté des fabricants qu’il faut chercher.

    Répondre
  • uko
    17 avril 2013 - 10 h 48 min

    La question anti-spam, c’est pénible. Enfin, surtout le fait de devoir retaper tout son message quand on oublie de remplir le champ correspondant.

    C’est le 3eme message que je perds, tant pis pour mon avis.

    Excellent article quand même, encore une fois un travail d’analyse qu’on ne retrouve pas sur les sites d’info mainstream.

    Répondre
  • 17 avril 2013 - 11 h 58 min

    […] le rappel notre confrère MiniMachines, cela nous évoque directement les netbooks abandonnés par les constructeurs au profit des […]

  • 17 avril 2013 - 12 h 04 min

    Enfin le remplacement des « atom Z » livrés avec les tablettes samsung win8 11 pouces (entre autres).
    C’est pas trop tôt!
    Mais quelle carte graphique sera incluse dans ce « SoC »? Encore une PowerVR comme sur les atoms Z, ou une GMA maison?

    Répondre
  • 17 avril 2013 - 13 h 34 min

    Intel veut faire mentir iSupply?!

    Moi c’est le tarif de 200$ avec le surcout du tactile qui m’inquiète: Cela va être économiser la moindre vis (trappes maintenance/upgrade), le moindre connecteur interne (batterie, ram, SSD… soudé)… et un écran pas au niveau des tablettes (résolution, angles de vision).

    J’espère que les constructeurs viseront 100$ de plus, mais pour des machines qualitatives et maintenables sur la durée. Et économisant le tactile au profit d’un touchpad multipoint réactif et de bonne taille.

    C’est un espoir de revoir des machines attractives, mais cette volonté de trop tirer les coûts me fait dire que la réaction bien trop tardive va forcer à trop en faire face à des tablettes qui seront alors tombées en dessous de ces 200$: Y’a qu’a voir la vidéo de fab d’un article il y a qq jours. L’assemblage est quand même incomparablement plus simple qu’un mini-PC, avec 2 coques articulées, un clavier etc…

    Une machine d’implantation ultramoderne et le nb de personnes sur une chaine pour faire de la tablette se compte sur les doigts des mains. Et encore, des améliorations restent possibles pour diviser leur nombre par deux. Et cela, même en chine, cela commence à sérieusement compter.

    Répondre
  • 17 avril 2013 - 13 h 44 min

    @Lapinou: C’est possible qu’on ne tombe pas à 300$ mais avec le recul, on se rend compte que cet objectif de 200$ c’était l’objectif des netbooks. et on a bien eu des netbooks à 200$ dans des condistions particulières comme des machines a 299$ neuves :)

    Répondre
  • 17 avril 2013 - 14 h 28 min

    @uko: Prends un vrai navigateur: mon Opera se souvient de ce que j’vaais mis dans les champs quand je fais « retour ».

    Répondre
  • 17 avril 2013 - 14 h 32 min

    @uko : utilise firefox avec l’extension lazarus pour récupérer tes saisies perdues ! Elle en garde plusieurs en mémoire.

    le retour du netbook, ce serait pas de refus. mais sous linux en ce qui me concerne.

    le bon point c’est aussi pour la baisse de prix pour les nettops. 100 $ ?

    Répondre
  • 17 avril 2013 - 14 h 33 min
  • 17 avril 2013 - 14 h 45 min

    J’aurais bien fait un lien vers l’article minimachines.net qui va bien, mais comme l’URL est invariablement « minimachines.net », c’est pas gagné …

    Enfin : en haut à droite, dans l’en-tête du site, on entre « bay trail » et on a la réponse dans la présentation par Intel à l’IDF, hoplà !

    Sinon, comme Uko pour l’antispam : petit problème d’ergonomie … Je tape la réponse, puis Tab pour passer au champ commentaire et j’atterris en haut de page.

    Répondre
  • 17 avril 2013 - 16 h 32 min

    @Lapinou: Oui, je suis désolé. J’ai quelques bugs sur le site en ce moment, c’est pas facile d’être partout tout seul, essayez d’être patients. Excusez moi.

    Répondre
  • SGT
    17 avril 2013 - 16 h 45 min

    @Pierre Lecourt:
    « Je reste persuadé que le positionnement des tablettes et portables tactiles actuellement proposés sous Windows 8 est un frein énorme à leur adoption.  »
    + 1 000 0000

    Bon il semblerait qu’enfin Intel (avec Bay Trail et Haswell) + prix beaucoup plus réalsites et Microsoft (avec Blue) aient compris leurs errements et nous pondent de bonnes bases pour des produits W8 convaincants (phablettes, netbooks, laptops, tablettes, hybrides…).

    De toutes façons sans la combinaison de tous ces paramètres le succès de W8 dans le monde mobile était voué à l’échec, quoiqu’ils fassent…

    Vivement la rentrée

    Répondre
  • taz
    17 avril 2013 - 17 h 52 min

    Quid de la résolution ? et de la quantité de RAM ?
    Quelle amélioration depuis 2008 ? Un Windows 8 plus lourd ?

    Répondre
  • 17 avril 2013 - 18 h 00 min

    Enfin le retour a la réalité du terrain et enfin peux être un remplaçant a mon très fidèle ASUS U32U qui a comme qualité « légèreté » « portabilité 13 pouces » « Durée de vie de batterie de plus de 5h facile » « Look » et « prix contenue » pour me permettre de voir des vidéos – écouter de la zic et surtout bosser en déplacement ! et le tout pour 300€ qui dit mieux ;)

    c’est la définition du netbook que l’on a perdu depuis quelque temps déjà et qui pourtant a de nombreux fan et client ;)
    j’avoue le DD a été remplacé par un SSD 7mm et la RAM augmenté.
    Le défaut pas de gestion de la HD 1080 mais bon pas trop trop gênant.
    Mon souhait trouver un remplaçant de même qualité peux être avec ces nouveaux processeurs a suivre donc…
    Wait and See

    Répondre
  • uko
    17 avril 2013 - 19 h 52 min

    @obarthelemy: Je suis sous FF, qui semble tout oublier :(

    @Jean-Pierre: Merci pour l’astuce, je vais essayer :)

    @Pierre Lecourt: Pas de soucis pour la patience, je tenais à signaler le problème qui peut s’avérer plutôt frustrant à l’usage. Du moment que tu es au courant, ça me convient !

    Répondre
  • 17 avril 2013 - 23 h 02 min

    @Pierre : si c’est possible, il faudrait griser le bouton « Poster votre commentaire » jusqu’à ce que le posteur ait tapé pile ou face dans la zone anti spam ???

    @taz : microsoft a déclaré vouloir faire maigrir windows8 avec les prochaines mises à jour.

    Répondre
  • 18 avril 2013 - 1 h 41 min

    Mais sérieusement qui aura envie de Windows 8 ?
    Par ailleurs pour les personnes vraiment dans la mouise on trouve des tonnes de portables d’occasion à base de Core2duo à bien moins de 200 €, selon l’usage cela peut être bien plus intéressant qu’un netbook, je pense que les constructeurs sous-estiment totalement le marché de l’occasion alors qu’une machine d’il y a 3 ou 4 ans peut encore rendre d’énormes services pour un prix dérisoire.

    J’adore mon EeePC 1005HR en déplacement, mais force est de constater que pour un usage plus sédentaire une machine de 13 ou 14″ avec un processeur plus costaud c’est tout de même bien plus agréable.

    Je ne suis personnellement pas persuadée que la mayonnaise netbook puise prendre à nouveau.

    Répondre
  • 18 avril 2013 - 4 h 50 min

    @Aline: ça dépend
    perso je serais intéressé parce que je pourrais avoir un pc petit (9-10pouces), léger et autonome, peut être avec option 3-4g (mais j’ai une clé 3g au pire) et surtout très bien supporter par linux !
    un dual boot seven et linux restera possible en remplacement de 8 (le secure boot et les bios uefi ne sont plus un problème et certaines marques permettent de le désactiver genre lenovo pour faire un dual boot)

    les puce intel hd gèrent maintenant très bien la hd et le hdmi (et ce seront enfin du bon vieux gpu intel full compatible linux, pas comme sur la génération actuelle), si j’ai un accès aux composants (même si msata) et surtout que je peu changer la batterie au besoin, perso je signe

    et rien ne dis qu’ils (les constructeurs) ne pourront pas proposer une machine du type de la transformer
    et là, c’est le banco, netbook+tablette+compatibilité logithèque windows et linux le tous dans un format compact, leger, autonome et « bidouillable »

    c’est à voir, mais je serais preneur (par contre, je me doute que la dernière option ne sera pas à 200-300 euros)
    ah, et un écran mat de bonne qualité SVP

    sinon vous le dite vous même, le netbook en déplacement, c’est juste parfait (et on le rappel, un netbook est une machine D’APPOINT)

    après, le marché de l’occaz, c’est bien mais pour un pc portable, mieux vaut connaître le proprio précédent, ces petites bêtes sont assez fragiles et certains maltraitent leurs machines
    par contre le raisonnement est bon si on prend une tour, en mini itx par exemple et là l’occaz vaut le coup
    les portables d’occaz, c’est un peu la lotterie et certaines fois, il vaut mieux economiser ou attendre une bonne promo
    bien sur cela n’engage que moi, et je suis certain qu’il y a de très bon contre exemple
    bonne journée à tous

    Répondre
  • 18 avril 2013 - 5 h 14 min

    @Aline: j’oubliais, mais avec le widi et la démocratisation des nas (ou votre « vieille » tour reconvertie en serveur), le netbook pourrais vraiment refaire un retour en force aussi bien dans le salon et chambre à coucher qu’en extérieur

    toujours avec un poste plus puissant à coté si on produit du contenu ou que l’on travail sérieusement (logiciels lourd) sur son pc (qui peut faire serveur de fichiers et poste de download en plus), non, je pense décidément qu’il y a une carte à jouer là
    perso mon pc à la maison pour bosser en dual boot windows 7 – linux date de 2006 et à part un upgrade de ram et de carte graphique rien à bouger et elle tourne niquel (et est amplement suffisante à la maison)
    par contre, un petit netbook léger en plus, je dis pas non pour des usages d’appoint et 2-3 choses que j’ai en tête
    et actuellement, en petit, léger et compatible linux, bas y a rien (pas d’android svp)
    pour les futur netbook, le matos est (enfin) bon coté atom, à intel de faire de bon prix et aux constructeurs de ne pas faire des produits avec trop de concessions (quoique si upgrade possible, le prix de départ peut être bas, quitte à rajouter un plus gros ssd en msata, plus de ram, changer la carte wifi pour une compatible widi plus tard, peut être même mettre un disque mécanique si la place est dispo mais qu’il n’est pas livrer avec le pc – c’est possible si ssd en msata, etc etc)

    il y a de bonnes choses à faire et à proposer aux clients QUI N’ATTENDENT QUE ÇA EN PLUS !
    allez, ce coup là je sors

    Répondre
  • SGT
    19 avril 2013 - 6 h 42 min

    @Aline:

    Il faut voir plus à long terme et ne pas tirer de conclusion hâtives.

    Il faut rappeler que Microsoft a les moyens d’attendre et de peaufiner W8. Et si on suit votre raisonnement jamais l’Xbox ne serait devenu le succès que l’on connait.

    Ce qui manquait avant tout à Windows 8 c’était des bases harware solides et des prix réalistes. Avec un Atom anémique, un IvyBridge pantagruélique, une rigidité d’utilisation en mode desktop et des prix stratosphériques comment l’actuelle génération de device W8 pouvait fonctionner commercialement ? C’était impossible.

    Avec l’annonce d’Intel des nouveaux Atom et Haswell et des prix revus à la baisse ces problèmes fondamentaux seront réglés, on aura des machines crédibles sous W8 RT/Legacy tant au niveau des performances que du prix. Windows Blue devrait corriger en partie de grosses erreurs d’ergonomie. Les versions mini des tablettes vont créer un effet d’écosystème, allié au fait que la partie W8 phone se rapproche du reste.

    Il faut laisser du temps au temps, particulièrement das le cas de Microsoft n’est pas une startup, ils n’ont pas la même vitesse d’action. Mais ils sont tout sauf idiots et savent corriger leur erreurs (exemple W7 versus W Vista).

    Microsoft doit concilier l’ancien (le monde du PC) et le moderne (le monde des tablettes phablettes smarphones montres et lunettes…). Face à tout cela je pense qu’après cet été qu’ils auront enfin une offre globale très crédible, au niveau de celle d’Apple et de Google, voire même supérieure sur certain points.

    Répondre
  • 22 avril 2013 - 17 h 05 min

    […] ce soit là un des engins qui arrive sur le marché dans la fourchette basse promise par Intel : Le fondeur a clairement indiqué vouloir des tablettes tactiles à 200$ d’ici la fin de l&rsqu…. Pour cela il devrait mettre les bouchées doubles et convaincre les différents partenaires de […]

  • 26 avril 2013 - 9 h 57 min

    […] En promettant des machines de type portable, tactiles, et à 200$ seulement, Intel ne fait que remettre au goût du jour la promesse d’Asus à l’annonce du premier EeePC 700. Le temps a passé et les fonctions tactiles sont devenues plus courantes, les processeurs plus performants et certains composants beaucoup moins chers. Un système d’exploitation s’est largement détaché du lot dans l’intervalle par son succès planétaire, c’est Android. Il est donc logique que désormais Intel s’y intéresse. […]

  • 7 mai 2013 - 9 h 20 min

    […] Sur ce dernier point pas d’informations alors que la date de sortie des Atom Silvermont est prévue pour la fin de cette année : Une seule certitude, cette puce une fois mise sur le marché devrait être largement suivie d’une belle série de minimachines : Tablettes et portables hybrides sous Windows 8.1 et Android pourraient tirer avantage de cette puce performante et peu gourmande en batterie. Ce sont ces machines qu’Intel évoquait lorsqu’il parlait de portables à 200$. […]

  • 16 avril 2015 - 13 h 12 min

    Intel reste une référence, j’ai d’ailleurs acheté plusieurs actions.

    Répondre
  • 16 avril 2015 - 13 h 39 min

    impressionnant ma foi

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *