Intel annonce 3 nouvelles puces Bay Trail pour tablettes

Le cheptel d’Intel en matière de puces Bay Trail à destination des tablettes commence à sérieusement s’étoffer, à se demander si un jour la marque n’aura pas plus de puces à elle toute seule que l’ensemble des concurrents ARM réunis…

Les 3 nouvelles venues sont des puces Bay Trail à très faible consommation à destination du monde des tablettes. Monde sur lequel Intel s’active depuis quelques années à grand renfort de développements spécifiques. Equipés de l’architecture Silvermont, ces nouveaux processeurs montent un peu en gamme niveau performances.

Intel Atom Bay Trail

3 nouvelles puces qui bénéficient d’une architecture connue mais qui ont profité d’un peu plus de temps de développement pour mûrir de nouvelles performances de la part du fondeur.

L’Atom Z32736F offrira une vitesse de fonctionnement de 1.33 GHz sur 4 coeurs avec une fonction Turbo permettant de faire grimper la puce à 2.16 GHz. Son chipset graphique est, quant à lui, cadencé sur une base de 313 MHz pouvant grimper à 646 MHz.

Cette évolution de l’Atom Z3275F devrait donc rester gravée en 22 nanomètres et offrir peu ou prou les mêmes capacités que le reste de la gamme Bay Trail à savoir un fonctionnement sur un SDP de 2.2 watts (On ne connait toujours pas le TDP réel) avec 2Mo de cache. Il s’agit donc plus d’une mise à jour que d’un nouveau processeur. A noter que cela fait partie des puces au tarif des plus agressifs du marché. On sait que les prix des puces listés par le site d’Intel n’ont rien de contractuel, mais les 17$ annoncés pour le Z3235F et les 20$ de cet Atom Z3536F montrent que ces processeurs se placent dans les productions les moins chères de la marque. Productions censées venir se battre contre les rangs d’ARM parmi lesquels certains processeurs se négocient largement sous les 10$…

ATOM E3815

Vient ensuite l’Atom Z3736G toujours en Bay Trail qui est une copie conforme du processeur précédent, mais un peu plus idiot puisqu’il ne sait pas gérer plus d’1 Go de mémoire vive. Une version “light” du processeur ci-dessus, probablement vendu moins cher pour des tablettes Android very low cost. Lui aussi serait à 20$… Difficile d’imaginer un constructeur choisir un processeur limité à 1Go de ram au même prix qu’un non limité mais ces tarifs sont, encore une fois, donnés à titre informatif.

Enfin, un Atom Z3785 fait aussi son apparition, c’est le plus musclé des 3 avec 4 coeurs fonctionnant à 1.49 GHz et pouvant grimper à 2.41 GHz. Les informations sur la partie graphique donnent des fréquences de base  de 313 MHz et une capacité maximale de 833 MHz. Pas de prix annoncé.

Cette puce est très intéressante puisqu’il ne s’agit plus d’un processeur entrée de gamme mais bien d’une puce parmi les plus performantes de l’offre du fondeur. Située juste sous l’Atom Z3795, elle pourrait équiper des solutions hybrides en format tablette sous Windows ou du haut de gamme Android. Un processeur qui pourrait donc débarquer bientôt dans de nombreuses tablettes et bousculer un peu les prix du reste de la gamme.

Comme d’habitude, Intel s’amuse à étager très fortement son offre : La présence d’une puce Bay Trail trépanée pour lui ôter la capacité de gérer plus d’1 Go de mémoire vive est bien le signe d’une étanchéification de la gamme. Chacune des nombreuses productions d’Intel est créée pour s’adresser à un équipement final très précis. Les différences de prix d’achat sont minimes avec parfois 1 ou 2 dollars de moins entre une version plus performante que l’autre. Intel sait pertinemment que le marché joue et négocie au dollar prés vu les montants et volumes d’achat. Chaque puce permet de faire miroiter les autres et de répondre précisément à toutes les demandes.

Source : CPU World via Liliputing

5 commentaires sur ce sujet.
  • 15 juillet 2014 - 19 h 06 min

    Ils vont faire toutes les combinaisons possible en espérant qu’un de leur proc finisse par se vendre pour équiper une tablette? Ils restent trop consommateurs ou trop cher face aux ARM :)

    Répondre
  • 15 juillet 2014 - 19 h 25 min

    Y’a peut etre quand même un intérêt à ces tablettes x86 c’est qu’elles devraient être mieux supportées sous Linux avec un gpu Intel “classique”?
    Qqu’un a eu vent d’un portage déjà réalisé?

    Répondre
  • 15 juillet 2014 - 19 h 54 min

    Deux trois recherches sur Google et on apprend qu’encore un fois le couple Microsoft Intel a encore magouillé pour empêcher Linux de tourner sur BayTrail! Selon Intel Linux ne sait pas gérer la mise en veille de coeurs (peut être ont il fait ce qu’il faut pour…) Ensuite les tablettes sont verrouillés par la même saloperie Microsoft l’UEFI censé être le successeur du bios mais en fin de compte un verrou pour empêcher l’installation de quoique soit d’autre qu’un produit Microsoft ou taxé Microsoft. L’UEFI est géré malgre tout par Linux sur PC en 64bits, le problème est que les tablettes sont en 32 bits! Va falloir attendre la parade 32 bits!
    Wintel: escrocs !!!

    Répondre
  • 16 juillet 2014 - 11 h 07 min

    @aiRVB:

    aiRVB

    Qu est ce que tu racontes … que Micosoft verouille avec les constructeurs les tablettes je suis d accord … que ce soit Intel c est pas vrai du tout … d ailleur le nuc baytrail fonctione tres bien sous linux … et j ai pas mal de tablet dont la clevo (fourni sans O.S) qui fonctionne aussi sous linux …

    Faut arrêter de dire n importe quoi et se renseigner un peux avant de parler …

    https://01.org/

    Répondre
  • 16 juillet 2014 - 19 h 41 min

    Le marché des nuc est comment dire… insignifiant. Pas d’intérêt à verrouiller le business pour le copain historique. Les tablettes par contre vaut mieux mettre des bâtons dans les roues dès le départ le temps qu’on trouve une parade le marché sera saturé. Je ne dis pas qu intel ne contribue pas fortement au libre mais les intérêt de Microsoft passe avant tout. Est une volonté d’intel ou une pression de Microsoft…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *