Imagination annonce le PowerVR GT7900, une petit bombe de 3D

Imagination Technologies, la société conceptrice de puces 3D, vient d’annoncer la PowerVR GT7900. Une nouvelle venue annoncée comme la plus puissante de ses puces 3D. Tellement puissante qu’elle ne trouvera pas sa place dans nos tabettes.

512 coeurs graphiques ALU, capable de grimper à 800 MHz, la puce 3D annonce une puissance impressionnante de calcul.  De 1.6 Teraflops à 800 Gigaflops au maximum de ses ressources.

La PowerVR GT7900 est probablement une puce à destination des consoles de jeux portables car cette performance a un coût important en matière de consommation d’énergie.

PowerVR GT7900

En comparaison, le tout nouveau Tegra X1 que Nvidia a présenté au CES 2015 en Janvier, affichait des performances en deçà de cette annonce pour une fréquence d’horloge de 1 GHz : de 1 Téraflop à 512 Gigaflops. La grosse différence doit se situer dans la consommation effective des 2 puces, Imagination ne précise pas ce point mais a probablement pensé que sa puce ne demandait pas le même aménagement de finesse qu’une tablette et les machines visées pourront donc embarquer de plus grosses batteries.

Autre différence, il s’agit d’une architecture MIPS et non pas ARM qui est associée au PowerVR GT7900. Un MIPS I6400 qui gère le multithreads et qui a été optimisé pour Android Lollipop.

PowerVR GT7900

On pourra peut être retrouver cette puce au sein de set top box, de portables PC ou de consoles Android de salon, même si il est difficile de voir quel type de jeux tireront parti d’autant de puissance sous Android aujourd’hui.

Dernier détail intéressant, les processeurs ARM ne sont pas les seuls à s’être alliés  des puces PowerVR ces dernièes années, Intel a également fait ce choix pour des Atom à la place de son chipset Intel HD. Récemment Intel Capital aurait annoncé son intention de céder ses parts (4.9%) détenues dans Imagination Technologies. Si cela n’a pas encore été confirmé, cela ne veut pas dire pour autant que la marque se désintéresserait totalement de ce genre d’hybridation. Je vois plus ce geste comme une libération pour Intel qui lui permettrait de piocher chez les différents concepteurs de puces dans les années à venir bien que cela puisse être également le signe d’une concentration sur ses produits que le fondeur juge assez mûr pour faire cavalier seul.

PowerVR GT7900

Imagination annonce de son côté que les performances graphiques de sa puce sont parfaites pour des solutions de type portable, des micro-serveurs et des consoles de jeux.

10 commentaires sur ce sujet.
  • 27 février 2015 - 11 h 37 min

    Arrêtez-moi si je me trompe mais les archi MIPS ne pose t-elle pas de problème de compatibilité sur le google play ?

    Répondre
  • 27 février 2015 - 13 h 34 min

    @Rototo91
    Normalement pas de soucis avec le store, Google avait bossé dessus me semble t’il, après a vite pour le reste de applications, comme pour le x86 quoi

    Répondre
  • 27 février 2015 - 14 h 34 min

    Le téra (1^9) étant plus grand que le giga(1^6), ne devrait-on pas écrire « de 800 Gigaflops à 1.6 Teraflops » …. ?

    Répondre
  • 27 février 2015 - 14 h 51 min

    PowerVR c’est la boîte qui fait les puces graphiques les plus fermées au monde GNU/Linux du marché (exemple: feu le GMA500 Poulsbo d’Intel) ?

    Plus jamais ça !

    Répondre
  • 27 février 2015 - 18 h 20 min

    @Gnafron: mais non c’est pas eux, c’est ceux qui ont fait le Kyro 1 et 2, lol

    Répondre
  • 28 février 2015 - 4 h 54 min

    Je suis comme gnafron, quand je lis PowerVR, je lis autisme technique, pilote proprio fermé sans doc et je zappe directement. C’est peut-être pas vrai vu que je suis loin de suivre correctement tout cela, ils se moquent peut-être de cette image, je sais bien que c’est tout le monde du processeur graphique qui est comme ca, mais moi je n’achèterais jamais de produits avec cette étiquette là sans un retour positif des développeurs du monde libre, et j’espère bien que les constructeurs qui veulent travailler avec eux ont un moyen de savoir le mal qu’ils feront à l’image de leur produit.

    Répondre
  • 28 février 2015 - 9 h 39 min

    PowerVR est une bonne marque de GPU .
    Je pense que les Intel ATOM BAY vont perdre pas mal d’intérêt si un GPU Intel les équipent .

    L’avantage d’un PowerVR c’est que cela tourne bien sous Android que la puce soit ARM ou Intel .

    Répondre
  • 1 mars 2015 - 12 h 50 min

    @Bernique bleue:

    Un article intéressant: le blog d’un développeur parlant (entre autre de la difficulté de développer quand un projet utilise du Power VR (et aussi pourquoi il y a peu de projets open source pour les drivers des GPU ARM).

    http://libv.livejournal.com/26972.html

    @ptitpaj: Je vois plutôt d’un bon oeil l’abandon des GPU PowerVr dans les atom: les projets open-source (et donc la liberté d’installer ce qu’on veut comme système) sont largement plus en avance que pour les autres constructeurs.

    Répondre
  • 1 mars 2015 - 21 h 19 min

    Papy Docteurcpu se souvient vers la fin des années du lancement des cartes 3D Power Vr et l’arrogance commerciale de la firme qui promettait de faire mieux que 3dfx , un flop !!! je me suis fais avoir encore une fois en rentrant en stock quelques modèles de « Power VR2 » à l’époque mais l’absence d’optimisation des Drivers était frustrant pour les rares clients gamers qui voulaient une bonne carte 3D . Bref depuis Power Vr est pour moi synonyme de société fessant des annonces tapageuses mais avec des produits inachevés et un mauvais suivi. Power est au GPu ce que Cyrix est au monde des CPu :)

    Répondre
  • 2 mars 2015 - 10 h 35 min

    @tashikoma: Yep, ca serait plus naturel je pense. Mais de toutes façons ca ne veut pas dire grand chose écrit comme ca.
    Je pense qu’il faut lire: 1,2 Tflops en simple précision et 600GFlops en double précision (sachant que ce sont des valeur maximales théoriques, i.e. lorsque tous les coeurs sont utilisés à leurs max)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *