IDF 2013 : Le NUC D54250WYK, une machine Haswell compatible 4K à l’horizon

Un nouveau NUC apparaît dans la liste des minimachines d’Intel, qui montre par la même que ce projet à une certain importance pour lui. Le NUC D54250WYK. Cette nouvelle version embarque un processeur Core de dernière génération et va offrir des srvices complets en terme de traitement vidéo grâce à son chipset graphique Intel HD 5000.

Résumé : Loin d’abandonner son concept de minimachines, Intel l’étoffe avec ce NUC D54250WYK sous processeur Intel Core i5-4250U bien équipé pour un traitement complet de la vidéo mais aussi des tâches plus lourdes de calcul. Pas forcément très accessible niveau tarif , il est parfaitement taillé pour un usage complet d’un poste informatique pour quelqu’un ne voulant pas s’encombrer d’un engin lourd et encombrant.

On ne connait pas le prix de ce nouveau venu, si l’on se base sur les machines équivalentes en processeur Ivy Bridge, l’ancienne génération de puce Intel, cela devrait tourner autour de 399€ nu. Il faut ajouter à cela un stockage mSATA et de la mémoire vive DDR3. Le tarif global ne sera donc pas forcément donné mais la compacité (11 cm de côté) et la discrétion du système sont des atouts indéniables. Surtout lorsqu’ils se conjuguent avec la performance que va amener ce nouveau processeur Haswell, le Core i5-4250U et son chipset Intel HD5000. A priori cet engin pourra aussi bien faire tourner une session bureautique, du surf, de la lecture de vidéo jusqu’au 4K ou une session Photoshop. Impressionnant pour un boitier véritablement minuscule comme un NUC et en plus dans un silence relativement bien tenu.

NUC D54250WYK

Ce processeur de dernière génération est un double coeur cadencé à 1.3 GHz qui peut pousser sa fréquence à 2.6 GHz au besoin. Gravé en 22 nanomètres, il ne consomme pas beaucoup d’énergie avec 15 watts de TDP, mais restera à même de tenir la dragée haute à de nombreuses applications lourdes. Cette puce a été créée pour le monde des portables et son arrivée sur ce NUC est une transition intéressante chez Intel. Cela montre d’abord un engagement assez fort sur ce concept pour venir transgresser ses règles de distributions de processeurs et brouiller les lignes mais aussi que la marque compte développer son concept au delà d’une simple expérience de terrain.On peut imaginer que si Intel s’autorise a proposer ce genre de puce dans un scénario de minimachines embarquée de ce type, il ouvrira la porte à beaucoup d’autres concurrents. Gigabyte a profité de cette brèche pour annoncer de nouvelles machines à l’IFA, on peut imaginer que d’autres s’engagent dans cette bataille : Zotac, Shuttle, Asus (qui présente sa première Chromebox) et bien d’autres.

NUC D54250WYK

L’équipement connectique du NUC D54250WYK est bon avec désormais 4 ports USB 3.0 (2 frontaux, 2 internes probablement pour des extensions dans d’autres formats de boîtier), 2 ports USB 2.0 (arrière), un Mini Displayµport 1.2 avec sortie aufdio et un Mini HDMI 1.4a avec audio. L’Ethernet est en Gigabit et un emplacement demi PCIexpress permet de rajouter une carte Wifi sans trop d’effort : Une antenne Wifi étant préinstallée dans le châssis. Avec ses capacités de calcul, son bon chipset graphique et un emplacement infrarouge en facade, si ce NUC D54250WYK se révèle abordable, ce serait une excellente solution multimédia et de travail.

Plus d’infos chez Intel

8 commentaires sur ce sujet.
  • 16 septembre 2013 - 9 h 55 min

    Il n’y a pas 2 ports USB2.0 à l’arrière (d’ailleurs on ne les voit pas sur les photos), mais 2 ports accessibles « via internal header » (d’après les specs) et dont j’ai du mal à extrapoler l’utilisation : usage interne pour des clefs USB WIFI/3G (quid des dimensions possibles, c’est tout petit ce bidule) ? Usage externe via le « header » justement ? (mais par où vont sortir les connecteurs ?)

    Répondre
  • 16 septembre 2013 - 10 h 14 min

    @Pilef: Tu as raison, mais c’est probablement pour coller à la demande de certains accessoiristes qui développement des solutions de boîtiers pour NUC. La carte devrait alors sortir seule et serait intégrable dans des solutions tierces, notamment fanless.

    Répondre
  • 16 septembre 2013 - 11 h 47 min

    Le même CPU que le dernier MacBook Air, c’est dire…

    Répondre
  • 16 septembre 2013 - 19 h 05 min

    Connait-on une date de commercialisation ?

    Répondre
  • 16 septembre 2013 - 22 h 44 min

    @D4rk1B0t: peux tu développer, je ne comprends pas ton allusion : est-ce négatif ou positif ???

    Répondre
  • 17 septembre 2013 - 16 h 49 min

    Bonjour à tous,

    Et bien, ça fait un peu rêver ce genre de produit quand on revient seulement 6 ou 7 ans en arrière.

    N’utilisant mon PC actuel (datant de 2006-2007) que pour du professionnel de base (une grosse tour sous AMD Athlon 64 X2 3800+ à 2 GHz avec seulement 2 Gigas de RAM) donc essentiellement de la bureautique, je n’ai depuis cet achat, jamais acheté un nouveau gros PC. Je me suis par contre équipé en téléphone intelligent et tablette tactile.

    Certes, c’est sûrement un peu plus cher car on doit terminer la config. avec des composants performants (RAM et SSD, etc.), mais je me dis que mon prochain équivalent PC sera ce genre de produit. Petit, performant et largement suffisant pour une activité quotidienne classique…

    Le monde informatique est vraiment en train de changer…

    Répondre
  • 17 septembre 2013 - 19 h 08 min

    @FrançoisàTaichung: J’ai vécu la même chose que toi avec les ordis portables.

    Aujourd’hui, je suis revenu sur un poste fixe (all-in-one), et ce genre de nouveau produit Intel m’interesse vraiment.

    Le monde informatique commence à changer, mais le tournant qu’il prendra sera long à franchir à mon avis…

    Répondre
  • 17 septembre 2013 - 19 h 10 min

    ARM a bouffé une grosse partie du marché d’Intel… Maintenant Intel se réveille et propose des processeurs x86 double-coeur ou quad-coeur avec un TDP proche 10W.

    Il y a encore 3 ans, on attendait tout ça !… Mais Intel ne se bougeait pas le c** jusqu’au jour où la concurrence ARM a fait mal.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *