HP Stream X360, la marque poursuit sa stratégie lowcost

HP change décidément de visage et tente de renouveler son image en s’inscrivant dans un politique low-cost avec sa gamme Stream. Après les tablettes et les portables classiques, voilà que le HP Stream X360 fait son apparition sur le marché. Au menu, un convertible 11.6 pouces à la sauce low-cost.

Drôle d’impression que de voir des machines lancées dans un mode « classique » de commercialisation puis apparaître ensuite comme des versions « allégées » sous la marque de fabrique Stream chez HP. Après les tablettes et le HP Stream premier du nom, le HP Stream X360 reprend le châssis d’une machine annoncée il y a peu et le décline apparemment en une version low-cost.

HP Stream 360

Difficile de ne pas voir une stratégie de reconquête dans cette volonté de séduire, via le portefeuille, une clientèle qui a délaissé la marque au profit d’un Lenovo. Le Chinois ayant conquis la première place du podium des fabricants de PC, il a fallu réagir pour HP. Cette double gamme qui laisse approcher le produit via une version Stream moins chère mais reprenant les spécifications de base et le design de la machine originale. On dirait des versions d’essai de logiciel, versions qui conviendront à tout le monde et qui pourront se concrétiser ensuite par des achats de la version complète, commercialisée plus chère  mais avec plus de fonctionnalités ou d’équipements.

Je n’ai pas été emballé par le Pavilion X360, la version complète donc, de cette machine. Proposé à 399€ avec un écran TN malgré son format hybride et surtout une autonomie annoncée de 4 heures seulement, le portable avait pourtant du potentiel. Mais coincé entre les tablettes avec dock clavier pour quelques euros de moins et les modèles à 599€ bien plus performants, cet engin ne semblait pas vraiment à sa place sur le marché.

HP Stream 360

Cette nouveauté qu’est le HP Stream x360 reprend donc les traces de son grand frère qu’est le HP Pavilion x360, tout en choisissant de changer quelque peu la destination de l’engin. Si on ne connait pas encore son prix, il semble évidemment que le nouveau venu sera un rejeton low-cost du précédent modèle. Et une baisse de prix pourrait largement gommer ses défauts de base. Or les premiers échos annoncent des tarifs le plaçant 100€ de moins que le modèle de référence, un HP Stream x360 à 289€ en wifi et 349€ en 3G pourraient clairement faire mouche.

On reprend donc la diagonale 11.6 pouces qui se déploie sur 360° pour se placer au dos du châssis bas de manière à transformer l’engin en une tablette. Une tablette épaisse, mais qu’il est possible de positionner sur une table ou en mode tente ou cinéma.  On retrouve une connectique complète avec 3 ports USB, une sortie HDMI, un Jack, un lecteur de cartes SD et les boutons nécessaires à l’emploi de la machine en mode tablette. Les détails spécifiant les qualités de ces éléments n’ont pas filtré et il est pour le moment impossible de savoir si la machine aura droit à un Ethernet Gigabit, un wifi spécifique, un lecteur SDXC ou autre USB 3.0.

HP Stream 360

A gauche le HP Pavilion x360, à droite le HP Stream x360

Une différence importante toutefois, et peut être une bonne nouvelle qui viendrait au crédit de cet HP Stream x360 : La machine semble fanless, tout du moins aucun évent d’aération n’est présent sur les images de son châssis, contrairement au HP Pavilion X360. La première version employait des puces Celeron N2820 ou Pentium N3520  affichant des TDP de 7.5 watts. HP propose sur ses autres machines de la gamme Stream des Celeron N2840 ayant le même TDP tout en affichant des conceptions fanless, possible donc que la marque ait réussi à résoudre cette équation. Possible également qu’elle ait changé de puce pour baisser le prix de l’engin.

HP Stream 360

Le stockage pourrait, quant à lui, avoir beaucoup diminué. La version Pavilion se sert d’un disque mécanique de 500 Go, il est probable que la version Stream soit limitée à un petit stockage électronique de 32 ou 64 Go au mieux. Le but pour Microsoft, qui sacrifie probablement sa marge Windows sur cet appareil, est de retrouver en fin de compte des clients souscrivant à des offres Office 365 après leur abonnement d’une  année offert à l’achat de la machine. Abonnement qui se conjugue avec 1 To de stockage sur OneDrive. Une nouvelle approche très Googleienne du business de Microsoft.

Sources : HP UK via NotebookItalia

11 commentaires sur ce sujet.
  • 7 octobre 2014 - 19 h 36 min

    Le HP X360 est offert aux lycéens par la région Languedoc Roussillon

    Répondre
  • 7 octobre 2014 - 20 h 11 min

    @armateur: Tu as un lien ? J’aimerais comprendre la raison de ce choix ! Niveau autonomie ca colle ptet aux nouveaux horaires de l’école, mais juste juste !

    Répondre
  • 8 octobre 2014 - 0 h 33 min
  • 8 octobre 2014 - 1 h 03 min
  • Cid
    8 octobre 2014 - 12 h 38 min

    Le service du marketing chez hp, ce sont des stagiaires aussi ?
    Stream fait penser à Steam. X360 à la Xbox. Les gens pourraient finir par croire qu’on peut jouer là dessus :)

    Répondre
  • 8 octobre 2014 - 16 h 36 min
  • 8 octobre 2014 - 16 h 40 min

    Mon fils a eu le Dell Vostro qui était effectivement offert auparavant aux lycéens du Languedoc Roussillon comme l’indique Etienne000

    Il n’a jamais eu besoin de l’amener au lycée , les élèves sont sensés travailler avec à la maison pour faire des recherches ….

    Répondre
  • 8 octobre 2014 - 16 h 44 min

    Certains lycéens qui ont déjà un ordinateur revendent d’ailleurs les ordinateurs que leur offre la région

    Répondre
  • 8 octobre 2014 - 16 h 53 min
  • 8 octobre 2014 - 17 h 21 min

    @armateur: Dans ce cas ce choix est.. débile ?

    Répondre
  • 8 octobre 2014 - 18 h 56 min

    Oui alors que les régions suppriment d’autres choses pour faire des économies , ils devraient au moins demander une participation aux familles qui en veulent un et que les élèves utilisent un ordinateur en cours , dans la classe de mon fils c’était au choix , ils étaient deux à l’apporter au lycée sur une trentaine d’élèves

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *