HP Envy X2 : Le premier PC détachable sous Snapdragon 835 et Windows 10

Le HP Envy X2, c’est sur le papier une solution assez incroyable. Il s’agit d’un format tablette, très proche dans l’esprit d’une Surface, mais équipé d’un Snapdragon 835 de Qualcomm pour faire tourner Windows 10 ARM. Ce qui lui offre une autonomie record, de la portabilité et des fonctions 4G.

La gamme de cette machine est assez ancienne. Les HP Envy X2 commencent à accumuler les versions mais cette nouvelle mouture est la première à embarquer autre chose qu’une puce Intel. Avec son SoC ARM Snapdragon 835, cette tablette 12.3 pouces fait le plongeon vers Windows 10 pour ARM et ramène au passage pas mal de nouveautés et quelques interrogations.

HP Envy X2

Le recours à un SoC ARM a, comme première conséquence, une autonomie annoncée comme record pour le nouveau HP Envy x2. La marque annonce plus de 20 heures d’autonomie entre deux charges tout en étant plus léger et plus fin que ses prédécesseurs.

HP Envy X2

Totalement dénuée de ventilation, parfaitement silencieuse, elle est construite dans un châssis en aluminium usiné d’un bloc et son corps sert de dissipateur à son SoC Qualcomm embarqué.

HP Envy X2Avec 6.9 mm d’épaisseur seulement, elle pourra embarquer jusqu’à 8 Go de mémoire vive DDR4 et un maximum de 256 Go de stockage électronique. Son poids annoncé est de moins de 700 grammes.

HP Envy X2
HP Envy X2Prévue pour le printemps de l’année prochaine, la nouvelle HP Envy X2 tire donc le maximum que permet cette nouvelle architecture en terme de finesse et de légèreté pour un format de ce type. L’écran 12.3″ tactile capacitif est brillant et affiche dans un 1920 x 1080 pixels classique pour ce type de dispositif. Un modem 4G intégré au SoC de Qualcomm permettra de profiter en permanence d’une liaison Internet et fait rentrer cette tablette dans la gamme des Always Connected PC de Microsoft.

HP Envy X2

Comme pour le Asus NovaGo, l’engin pourra se mettre en veille et en sortir instantanément et même fermé au fond de votre sac, il pourra régulièrement aller rechercher des infos et vous prévenir via des notifications de l’arrivée de nouveaux messages.

HP Envy X2

La partie tablette sera livrée avec un clavier qui servira également de protection d’écran, pas d’électronique dans cette partie et une liaison PoGo vers la tablette. C’est ce clavier qui offre une béquille à la solution. La partie tablette de la HP Envy X2 n’en dispose pas. Le clavier se déploie à la manière d’un origami pour proposer des angles d’orientation de l’écran allant de 110 à 150°.

HP Envy X2

La partie clavier en elle même est très classique, HP promet une course de touche de 1.3 mm et dispose un chiclet des plus traditionnels. Le pavé tactile est très large et ses boutons sont intégrés.

HP Envy X2

La connectique est chiche, on est sur un format tablette, avec un unique port USB 3.1 type-C et un port jack audio 3.5 mm pour brancher un casque. Un lecteur de cartes SIM est présent sur la tranche de l’engin pour piloter le modem 4G de la machine. La HP Envy X2 profite également d’un module WifiAC et du Bluetooth.

HP Envy X2

La partie sonore de l’engin a été confiée à Bang & Olufsen comme souvent chez HP. Deux webcams sont intégrées en façade et au dos de l’engin et enfin, un stylet actif sera fonctionnel sur la tablette pour de la prise de notes et la prise en charge de Windows Ink.

HP Envy X2

Pas de prix pour ce modèle qui devrait être décliné dans des versions inférieures en stockage et en mémoire vive. Nous en saurons plus au CES 2018.

12 commentaires sur ce sujet.
  • 6 décembre 2017 - 12 h 43 min

    j’ai l’impression qu’avec ce type de machine (tout comme la ASUS présenté plus tot) signe l’arret de mort sur un quelconque upgrade d’un composant !
    Ais-je tord @Pierre ?

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 12 h 44 min

    ‘LLo,

    Ouaip, mais le stylet embarqué sur photo, en option/oupas (comme d’hab…) ?
    Par ce que claviardage & “barbouillage” étant les deux mammelles de la mobilité informatique moderne (hors “bracelets électroniques qui téléphonent”), j’aimerais bien savoir..?
    Parce que (bis), une main, voire des doigts ne sont jamais aussi efficace(s) que quand on y adjoint un outil au bout!
    & ça, cela fait quand même un moment (quelques milliers d’années, à la louche..!) que l’on est au courant (bifaces, calames, plumes, crayon, stylo bic..!).

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 12 h 45 min

    dans composant, je parle principalement de RAM, HDD et éventuellement Processeur !

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 13 h 32 min

    Pour moi c’est plus un ordinateur “posable” que “détachable”

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 13 h 34 min

    Qu’est-ce qu’une “liaison PoGo” ? merci d’avance

    Répondre
  • Ted
    6 décembre 2017 - 14 h 16 min

    @myke regarde la définition de SOC chez ARM. Bon après c’est déjà mort chez Intel avec les ultrabook (ram soudées, whitelist UEFI etc).

    Répondre
  • s@s
    6 décembre 2017 - 16 h 23 min

    @Pierre
    “La partie tablette sera livrée avec un clavier qui servira également de protection d’écran, pas d’électronique dans cette partie et une liaison PoGo vers la tablette.”

    Oui enfin il faut quand même gérer la matrice du clavier, le trackpad et ses boutons. Donc plutôt : “pas beaucoup d’électronique dans cette partie”

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 18 h 35 min

    @myke:
    ébé je me pose la même question !
    En tout cas, j’ai l’impression d’un énorme changement dans les usages, pas une révolution mais presque, un cap, que dis-je un gap, semble ici franchi
    Merci Pierre pour ces articles W

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 20 h 29 min

    Perso je vois plus ça comme une tablette avec un clavier détachable qu’un vrai PC.

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 20 h 44 min

    Juste pour préciser que ce sera bien vendu avec du Windows 10S (comme le test geekbench de la derniére fois le stipuler). Il sera possible quand meme d’upgrader vers un Windows 10 complet.
    Mais “Windows ARM” ca n’existe pas.

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 22 h 14 min

    Pierre sur les images le ratio l’écran semble être du 3:2 comme les MS Surface. Es-tu sûr de la résolution 1920×1080? Ne serait-ce pas plutôt du 1920×1280?

    Sinon, reste à voir ce que donne les tests sous appli x86 du Snapdragon par rapport à un Atom/Core M pour juger de la pertinance de la solution.

    Répondre
  • 7 décembre 2017 - 15 h 57 min

    @sidero: Oui il s’agit bien d’une résolution 1920×1280.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *