HP Elitebook Folio 1020, un 12.5 pouces ultrafin de 1 kg

Avec cet HP Elitebook Folio 1020, le fabricant Américain veut séduire avec des arguments massue, nouveauté, résistance, finesse et design. Ultrafin, emballé dans des matériaux solides et légers, ce 12.5 pouces de 1 Kg se veut être le nouveau fleuron de la marque. Un engin très séduisant sur le papier mais qui devra faire ses preuves à l’usage.

Piloté par un Intel Core M Broadwell, la dernière génération de puce d’Intel, ce nouveau venu garde avec lui l’odeur de souffre d’un Lenovo Toga Pro 3 dont les performances laissent largement à désirer pour un engin de sa catégorie. Pour le moment personne ne sait exactement ce qu’il se passe avec la machine de Lenovo et pourquoi elle accumule 2 tares rédhibitoires: La présence d’un ventilateur pour le refroidir et un fonctionnement en dessous de l’expérience prévue à cause d’une chauffe paralysant son processeur.

Une chose change clairement sur cet HP Elitebook Folio 1020, la machine est totalement passive et n’embarque pas de solution de ventilation pour refroidir son processeur. Comme l’Asus UX305, la coque de la machine est composée en grande partie de métal massif qui sert à protéger l’engin des chocs mais aussi à dissiper la chaleur des composants.

HP Elitebook Folio 1020

Une coque particulièrement travaillée par HP puisque la marque affirme répondre aux normes d’un standard militaire de robustesse développé aux USA. La norme MIL-STD-810G qui est depuis longtemps évoquée par les fabricants pour établir un parallèle entre leur produits dits “rigides” et les équipements militaires destinés à intervenir dans tous types de conditions. Il faut pourtant garder ses distances avec cette annonce puisque cette norme militaire ne dispose d’aucun département commercial et que ce parallèle fait par HP est né de l’expertise de robustesse établie par un laboratoire… mandaté par HP. La coque est composée avec beaucoup de soins cependant, dans un alliage de magnésium et de Lithium avec une base en “carbone”, ce qui ne veut pas dire grand chose.

HP Elitebook Folio 1020

L’engin disposera d’un port Ethernet Gigabit, d’un Wifi de type AC, de deux prises USB 3.0, d’un lecteur de cartes MicroSDHC et d’un autre en SDHC ainsi que d’un port Antivol.

La sécurité est mise en avant par la marque, il faut dire que cet ultrabook très fin et très léger vise plutôt le milieu professionnel : Le HP Elitebook Folio 1020 embarquera des solutions de cryptage matérielles liées à la puce d’Intel mais également un capteur d’empreintes digitales.
HP Elitebook Folio 1020

A l’intérieur on retrouve donc un processeur Intel Core-M, et probablement plusieurs modèles suivant les options, accompagné de 8 gigaoctets de mémoire vive DDR3 et d’un SSD qui pourra évoluer de 128 à 256 Go. La batterie n’est pas détaillée mais devrait lui offrir 9 heures d’autonomie d’après le fabricant.

L’écran 12.5 pouces du HP Elitebook Folio 1020 sera décliné en 2 versions, la première en tactile avec un affichage FullHD classique, la seconde en 2560 x 1440 pixels mais sans fonction tactile. Cette seconde version, baptisée Edition spéciale, devrait être disponible courant Avril aux US. La version 1920 x 1080 pixels classique sera, quant à elle, mise en vente en Février. Pas de date de disponibilité pour le moment en Europe.

HP Elitebook Folio 1020

Au vu des performances du Core M pour le moment, et même si on manque clairement de recul sur ce processeur, je me demande si il est justifié de l’employer dans des machines ultra luxueuses comme le Yoga Pro 3 ou cet HP Elitebook Folio 1020 ? Si un Asus Zenbook UX305 à moins de 600€ est une proposition qui ne justifie pas forcément un niveau de performances exceptionnel au vu des services qu’il est tout de même capable de rendre, la pilule est beaucoup plus amère pour un engin situé dans le très haut de gamme des produits estampillés ultrabooks.

7 commentaires sur ce sujet.
  • 2 décembre 2014 - 21 h 34 min

    1920 x 1080 je trouvais ça trop élevé pour un 13 pouces, c’est encore pire pour cet engin. Ça risque de fatiguer le GPU à l’affichage pour pas grand chose.

    Répondre
  • 2 décembre 2014 - 22 h 22 min

    Tout dépendra du prix probablement mais je ne comprends pas ce qui retarde tant la sortie des 2 modèles.
    Esthétiquement j’ai cru voir un Toshiba Kira par contre…

    Répondre
  • 2 décembre 2014 - 22 h 22 min

    @orfeo34: désolé mais c’est une excellence résolution. 768p c’est vraiment trop peu. Autre avantage d’une telle résolution c’est l’inutilité de l’antialiasing. J’ai actuellement 1440p en 11 pouces et c’est le pied!!!

    Répondre
  • 2 décembre 2014 - 23 h 05 min

    “magnésium et de Lithium avec une base en « carbone ” : mélange de plastique et de résine teintés dans la masse avec des particules métalliques… Panasonic fait ça aussi, on dirait de l’alu.

    Répondre
  • 3 décembre 2014 - 2 h 18 min

    Coucou,

    On écrit “Soufre” Pierre ;) (Premièe paragraphe ^^)

    Sinon merci pour les infos, une idée d’un prix éventuellement quid vs un UX305 justement ?

    En fait je me dis qu’une version “touch” du UX305 serait pas mal pour W10 …

    Répondre
  • 3 décembre 2014 - 15 h 12 min

    Le Core M est-il un bon processeur ? Ne vaut-il pas mieux y loger un I5 ou I7 vu la catégorie dans lequel cet ultrabook veut ce placer ?

    Répondre
  • 8 décembre 2014 - 21 h 02 min

    J’avais jamais vraiment porté d’intérêt aux portables HP.
    Quelqu’un a un avis sur le HP Elitebook Folio 1040 G1?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *