Honor MagicBook, un ultrabook 14 pouces Kaby Lake-R et MX150

C’est au tour de Huawei de lancer un ultrabook simple et efficace, avec peu d’options mais suffisamment bien construit pour plaire à un large public. Après les Xiaomi et les Lenovo, Huawei veut également prospérer sur ce concept.

Les ultraportables de Xiaomi ont fait un carton. Prévus pour un public local en Chine, ils ont traversé les frontières et connu un très beau succès partout dans le monde. Leur simplicité et leur efficacité couplée à un tarif abordable ont fait mouche. Sur le même créneau, les Lenovo Air viennent d’être mis à jour avec la même volonté et la même cible. Aujourd’hui, c’est au tour de Huawei de présenter son MagicBook. Un engin qui suit la même recette.

2018-04-19 16_31_00-minimachines.net

Le Honor MagicBook est donc construit simplement : Châssis usiné en aluminium, écran 14 pouces à fines bordures qui propose une dalle IPS en 1920 x 1080 pixels et une combinaison de puces Intel Kaby Lake-R et de circuit graphique Nvidia GeForce MX150.

Huawei Honor MagicBook

L’encombrement de l’engin est limité avec une dalle qui occupe 81% de la surface disponible. Les bordures d’écran sont fines et permettent donc de profiter d’un engin très aérien d’aspect. On notera la présence d’une charnière proposant une ouverture à 180° sur ce modèle. Le clavier est de type Chiclet, il est rétro éclairé pour un usage dans un environnement sombre. Le MagicBook mesure 15.8 mm d’épaisseur pour un poid de 1.47 Kilo ce qui n’est pas mauvais pour un 14 pouces de ce calibre.

Huawei Honor MagicBook

Deux configurations sont disponibles : Une version core i5-8250U avec 4 Go de mémoire vive, un SSD de 256 Go et un chipset graphique Nvidia GeForce MX150 proposé à 4999 Yuans soit 645€. Un peu dommage pour les 4 Go de mémoire vive seulement, il n’est pas indiqué si il sera possible de passer à 8 Go en aval. Cette quantité va brider quelque peu la machine par rapport à une solution 8 Go. 

Une version plus performante en core i7-8550U cette fois ci épaulée par 8 Go de mémoire vive et toujours un SSD de 256 Go accompagné d’un GeForce MX150 sera également disponible mais proposée à 5699 Yuans soit environ 770€.  Un tarif assez similaire à celui d’un Notebook Air 13.3″ de Xiaomi équipé de la même manière.

Huawei Honor MagicBook

L’autonomie annoncée est de 12 à 13 heures grâce à une grosse batterie 57 Whr, l’engin bénéficiera d’un système de chargement rapide via le port USB Type-C disponible. Le reste de la connectique est simple : Une sortie HDMI, un port jack pour casque et micro stéréo 3.5 mm et deux ports USB Type-A. Le premier au format USB 2.0 et le  second en USB 3.0. Une webcam est évidemment intégrée au dessus de l’écran, par contre aucune mention du protocole Wifi de ce MagicBook : Il sera probablement du type 802.11AC associé à un Bluetooth 4.x. L’engin n’ayant pas de port Ethernet, il serait difficile de faire autrement.

2018-04-19 16_28_11-minimachines.net

Quelques éléments intéressants viennent ajouter un peu de relief à l’offre. Le bouton de démarrage cache un détecteur d’empreintes pour démarrer ou réveiller la machine et identifier l’utilisateur en même temps. Le châssis enferme quatre enceintes situées de part et d’autre du clavier pour un système de spatialisation sonore Dolby Atmos plus  convaincant.

Huawei Honor MagicBook

Mais il manque à la fois quelques fonctions et surtout des détails pour se forger un avis complet sur l’engin : L’absence de lecteur de cartes mémoire, par exemple, posera probablement problème à certains utilisateurs. Si il est possible de trouver des adaptateurs USB à tout petit prix en USB 3.0 aujourd’hui, on aurait pu espérer qu’un engin de ce tarif bénéficie de cette attention par défaut. Huawei botte en touche avec une solution logicielle qui permettra de récupérer des contenus depuis un smartphone sans extraire de carte microSDXC de sa machine. Super mais cela ne solutionne en rien la problématique rencontrée par les vidéastes et les photographes qui chercheront désespérément un lecteur de carte physique pour dérusher leurs prises de vue.

2018-04-19 16_30_38-minimachines.net

Ma plus grande interrogation concerne l’évolutivité des engins. Si les machines de Xiaomi proposent un emplacement occupé par un SSD et un autre emplacement libre pour un second stockage, on en sait absolument pas comment ce MagicBook pourra évoluer sur ce poste.

La disponibilité est pour le moment limitée à la Chine, ce qui n’empêchera pas, à priori, une importation plus ou moins sauvage comme cela a été le cas des Xiaomi Notebook Air.

Source : Winfuture.de

14 commentaires sur ce sujet.
  • 19 avril 2018 - 17 h 29 min

    Contrairement à la marque Xiaomi qui n’est pas directement implanté en Europe dont la France, la marque Huawei/Honor elle l’est.
    Et le fait que c’est badgé Honor et non Huawei c’est un bon signe pour un tarif agressif.

    Bémol pour la MX150 qui n’apporte pas grand chose en plus du iGPU d’Intel mis à part un surplus de conso.

    Répondre
  • 19 avril 2018 - 18 h 15 min

    J’espère qu’ils vont l’importer en Europe. Connaissant la marque Honor, il ne pourra être que de très bonne qualité ce portable.

    Répondre
  • 19 avril 2018 - 19 h 14 min

    Perso ,je pense que c’est un bien que les fabricants chinois visent un matériel a nos normes occidentales .
    Avec un peu de malice ,je pense qu’il pourrait avoir un matériel fabriqué pour nous et non leur propre marché .
    Il suffirait par exemple de livré une machine avec plus de mémoire et un SDD un poil plus gros .

    Je pense que la présence d’une puce Nvidia rassure et fait évoluer le marché .
    Soyons pas hypocrite ,c’est sur que la puce graphique Intel suffit en bureautique mais pour du jeu ,Nvidia rassure vraiment .

    Concernant l’évolution d’un portable ,je pense que cela tend a disparaître , mon vieux Toshiba offrait un emplacement de RAM et de disque dur accessible ,ce n’est pas le cas sur le modèle le remplaçant .
    Sur mes deux ASUS ,le disque dur est inaccessible et RAM soudée uniquement .

    Bref ,ASUS & TOSHIBA low cost en bien plus cher .

    Il y a un marché pour du BON PORTABLE d’une qualité équivalente au SONY VAIO et SAMSUNG ,si c’est les chinois qui les vendent pas de problèmes pour moi .

    Répondre
  • 19 avril 2018 - 19 h 34 min

    @Will:
    Je ne dirais pas cela !
    D’une part cela dépend si c’est la MX150 (1D10) ou MX150 Max-Q (1D12) :
    https://www.anandtech.com/show/12565/nvidia-silently-rolls-out-slower-mx150-for-ultrabooks
    La 1ère est entre 2,5 et 3x plus performante que le circuit intégré d’Intel. La 2ème c’est entre 1,5 et 2x plus performant « seulement », mais ça reste non-négligeable.
    Et d’autre part cela permet aussi de profiter de la compatibilité qu’offre la solution NVIDIA avec les jeux, qui est meilleure que celle d’Intel.

    Répondre
  • 19 avril 2018 - 19 h 55 min
  • 19 avril 2018 - 21 h 06 min

    Vous êtes sérieux en parlant de jeux vidéo pour une MX150 ?!

    Pour moi le mini en gaming c’est une 1050.

    Répondre
  • 19 avril 2018 - 21 h 20 min

    @Pierre Lecourt: En effet, en plus c’est ici que je l’avais lu en premier, honte à moi !

    @Will: La grande majorité du top 20 des jeux les plus joués au monde (selon https://newzoo.com/insights/rankings/top-20-core-pc-games/), dont LoL, DOTA, CS:GO, Starcraft, Sims 4, Minecraft et j’en passe sont très confortablement jouables en 1080p avec une MX150, qui, pour bien remettre en contexte, est tout de même largement plus performante que ce qui se trouve sur la Nintendo Switch qui est pourtant un appareil dédié au jeu.
    La MX150 normale est proche du niveau de performances d’une GTX 960M, qui était au niveau de gamme il y a 3 ans qu’une GTX 1060 l’est aujourd’hui.
    Le jeu sur PC est loin de se résumer à une affaire de graphismes à la pointe et nécessitant des cartes graphiques puissantes. D’ailleurs, le marché pour cela est très minoritaire à cause du coût de l’équipement.

    Répondre
  • 19 avril 2018 - 21 h 50 min

    @Pierre: Pour ton information, mon xiaomi notebook 15.6 que j’ai reçu il y a 2 semaines est équipé de la Max-Q (1D12). Au passage merci pour tes articles qui ont en grande partie guidé cet achat.

    Répondre
  • 19 avril 2018 - 23 h 56 min

    @Will: Oui très sérieux. Le propos ici n’est pas de dire que c’est un PC de « Gamer » mais le PC de Mr et Mme toutlemonde qui n’est pas contre jouer à un titre Casu de temps en temps.

    Personne n’a dit que cela équivaudrait à un engin dédié au jeu vidéo mais c’est largement suffisant pour faire touener des titres populaires et c’est la cible visée. Le top20 décrit par @Hotdog est suffisamment clair. Les joueurs dans leur grande majorité ne cherchent pas a lancer des titres AAA en UltraHD tous détails a fond mais sont pas contre un peu de détente de temps en temps.

    @SBX1000: Oui les 15 passent à l’ID12 apparemment tandis que les diagonales inférieures sont en ID10. Merci de confirmer.

    Répondre
  • 20 avril 2018 - 8 h 18 min

    Portable interessant, cependant c’est tres dommageable d’avoir encore du 256Go en version premium… Encore quelques annees a attendre avant de retrouver des capacites decentes a prix « correct ».

    Répondre
  • 20 avril 2018 - 18 h 54 min

    Je trouve intéressant de voir enfin une description technique claire et précise .
    Merci pour cette explication compréhensible sur la carte graphique :

    « La MX150 normale est proche du niveau de performances d’une GTX 960M, qui était au niveau de gamme il y a 3 ans qu’une GTX 1060 l’est aujourd’hui. »

    Presque une honte que ce type de puce graphique ne soit pas intégrée a une carte mère normale .

    Répondre
  • HP
    21 avril 2018 - 9 h 51 min

    Dommage d’avoir recours comme souvent à un design qui copie simplement les MacBooks, ça fait un peu contrefaçon… Un peu d’originalité, que diantre !

    Répondre
  • 21 avril 2018 - 10 h 54 min

    @HP:
    Le snobisme de certaines personnes désargenté veut que leur machine ressemble à un APPLE,
    c’est comme ça !!!

    Chez moi, le Design est vraiment un paramètre secondaire,
    j’ai surtout une valeur d’usage, batterie amovible,
    possibilité de rajouter facilement de la mémoire ou un SSD !

    Répondre
  • 23 avril 2018 - 13 h 01 min

    @Will: Je suis d’accord. Tout le monde n’a pas besoin d’une MX150. Par contre, beaucoup de gens cherchent un ultraportable peu onéreux. J’aurai préféré qu’ils investissent sur un port TB3 plutôt que d’imposer une MX150. Selon moi, l’avenir sur ultraportable est aux eGPU et non aux GPUs intégrés.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *