Télécommandez votre télé grâce à une Raspberry Pi et un HAT Skywriter

Après le air guitar, voici le air zapping. La solution développée ici est basée sur une carte Raspberry Pi et une extension HAT Skywriter. Le couple permet d’adresser des ordres à une petite led infrarouge qui va elle même piloter votre téléviseur comme une télécommande. Cette extension permet de réagir aux gestes effectués dans un environnement proche.

L’idée est toute simple et la réalisation plutôt réussie avec la conception d’un petit boitier en bois qui cache le montage proposé. L’intégration se fait de manière assez simple et hormis l’achat d’un HAT Skywriter de Pimonori qui coûte 16£, l’investissement n’est pas important.

La vidéo du montage de la carte, de la réalisation du petit circuit pour piloter la led et l’intégration dans un boitier en bois découpé avec une CNC est assez clair. Le projet ne nécessite pas de compétences trop élevées.

Raspberry Pi

Le HAT Skywriter au dessus de la carte Raspberry Pi.

D’autant que son auteur, Frederick Vandenbosch, détaille avec application les différentes étapes de sa création.

Raspberry PiLe code source employé est fourni ainsi qu’une liste de composants  et les schémas de montage de la carte. Le résultat de l’opération est plutôt sympathique et l’intégration dans un boitier en bois plutôt réussie. Je me demande tout de même si la Raspberry pi n’est pas un peu trop au “chaud” dans ce boitier. Mais il doit être possible de construire une solution mélangeant aluminium et plexiglas pour la partie supérieure.

Source : Raspberrypi.org.

 

14 commentaires sur ce sujet.
  • 12 mai 2016 - 19 h 27 min

    la version utilisé ressemble fortement à un model a (de mémoire)
    c’est le même que les toute première version de pi, ça chauffe pas du tout du tout
    c’est pas ça qui cramera la maison

    Répondre
  • 12 mai 2016 - 20 h 07 min

    Ouais, utiliser un rpi c’est un peu too much pour faire ce qu’un banal arduino genre atmega328 ferait sans problème.
    C’est même un projet que j’envisage depuis quelques temps déjà mais n’ai pas encore eu le temps de démarrer, utilisant un simple bouton poussoir pour envoyer une poignée d’ordre(suivant le nombre et/ou le temps resté appuyé) à ma tv dont le principal est de switcher le son d’un simple coup de poing.

    Répondre
  • 12 mai 2016 - 22 h 16 min

    Oué, surtout qu’un Arduino c’est 2€…

    Répondre
  • 12 mai 2016 - 23 h 09 min

    Oui, mais là, il l’a fait, ça marche, et il explique même comment faire
    et ça fait pas montage de geek avec des fils partout
    c’est simple et tu peux l’utiliser, même si t’as pas le bac

    Répondre
  • 12 mai 2016 - 23 h 23 min
  • 13 mai 2016 - 0 h 53 min

    @dentifrice: “C’est même un projet que j’envisage depuis quelques temps déjà mais n’ai pas encore eu le temps de démarrer”

    Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire, et surtout la grande armée des gens d’autant plus sévères qu’ils ne font rien du tout.”
    Jules Claretie

    Donc, en gros, un type fait un montage sympa, qu’il partage en donnant ses sources et qui n’a rien à voir avec ton projet puisqu’il s’agit d’exploiter un système sans contact qui peut être adapté à 1000 autres usages, mais c’est encore “too much” ?

    Pourquoi comparer 2 projets qui n’ont rien à voir l’un avec l’autre ? Leur seul point commun c’est la finalité de l’acte : Piloter une télé. La finalité stricte de l’opération est de changer de chaîne et ça te rend chiffon ? J’ai envie de dire qu’une arduino pour changer de chaîne en appuyant sur un bouton c’est aussi un peu “too much” puisque tu as déjà une télécommande fournie avec ta télé. Hors le principe de la télécommande c’est quand même d’appuyer sur un bouton pour changer de chaîne non ? Et encore la télécommande c’est un peu “too much” parce que tu peux aussi te lever et appuyer directement su le bouton de la télé à la main.

    Ce type de projet partagé est l’essence même des Raspberry Pi. C’est la moelle de sa communauté, sa force et son âme. Avec ce simple projet tu peux imaginer 1000 trucs géniaux sur le même principe.

    Envie d’ouvrir ta porte avec un code gestuel à travers la paroi ? Son montage plus une gâchette électrique et c’est fait.
    Envie d’intégrer une fonction domotique à un meuble design ? Pourquoi pas allumer la lumière ou baisser l’intensité avec 2 ou 3 gestes au dessus d’une zone précise de table basse ?
    Envie de permettre à des passants de tourner les pages d’un écran présentant des biens a vendre dans une agence immobilière à travers la vitre ? Pas de soucis, il suffit de faire un économiseur d’écran qui explique le principe et les gestes a effectuer pour faire défiler les annonces.
    Envie de de mettre en marche le pont élévateur de ton garage alors que tu as les mains encore dans le cambouis de ta vidange ? Un panneau de plexiglas, un montage identique avec des relais et c’est parti mon kiki.

    Si ce genre de montage ne te laisse pas assez d’imagination pour voir plus loin que le projet présenté, qui n’est là qu’à titre d’exemple (car je doute que l’auteur aie une agence immobilière ou un pont élévateur dans son salon) c’est bien dommage.

    Pour ma part j’applaudis à deux mains la réalisation et il ne me viendrait pas à l’idée de comparer de la reconnaissance gestuelle sans contact sous Rasberry Pi capable d’apprendre une multitude de gestes et de piloter ce que l’on veut à un montage d’une Arduino à contact basé sur le même principe d’interrupteur que la télécommande de base.

    Répondre
  • 13 mai 2016 - 8 h 55 min

    Woooahhhh ! Moi, je suis bluffé, je n’imaginais même pas qu’il était possible de réaliser soi-même un truc pareil. 2 trucs m’échappent :

    – doit-on procéder à toutes ces soudures pour avoir le résultat final ?
    – comment la TV comprend elle les instructions données par le RaspB ? C’est couplé avec une box ?

    Répondre
  • 13 mai 2016 - 9 h 24 min

    @Dliryc:
    @Dliryc: en fait il mémorise le signal envoyé par la télécommande dans un premier temps (on le voit sur l’oscillo numérique) grâce au récepteur infrarouge (noir, à gauche sur le montage) et le rediffuse par la led infrarouge (incolore, à droite) lorsque le bon geste, détecté par le hat, est effectué.
    @pierre: excellente citation, c’est tellement juste, et je partage ton irritation. Beaucoup oublient que l’intérêt de voyager n’est pas tant d’arriver que le voyage en lui-même: on apprend en faisant, en se trompant, en buttant et non en regardant un truc tout fait et en se disant, ouais j’vois pas l’problème, fastoche.

    Ivan.

    Répondre
  • 13 mai 2016 - 10 h 03 min

    Ou là là, c’est pas une affaire d’état, restons zen hoooommmmmmmmm

    Je voulais simplement dire que la réalisation telle qu’elle est présentée se satisferait d’un simple arduino à 2€ contre un rpi à 35€ pour le même résultat.
    Maintenant si c’est pour gérer un pont élévateur…déjà la mémoire de l’arduino sera évidemment trop limitée.

    Répondre
  • 13 mai 2016 - 10 h 15 min

    @dentifrice: Ouais, j’étais un peu chafouin cette nuit :)

    Non mais ce type de projet c’est un peu comme un problème de maths en fait. Tu apprends à le résoudre pas pour savoir comment faire si ta baignoire se vide ou si des trains ne se croisent pas à l’heure, tu apprends pour la méthode.

    Avec la méthode tu transpose à d’autres projets. Là, la méthode te montre comment un Rasp interagit à un geste sans contact. Dès que tu as pigé la méthode tu transpose à ce que tu veux et c’est toute la beauté du truc:)

    Répondre
  • 13 mai 2016 - 10 h 19 min

    Bon, je viens de faire un tour sur le lien du Skywriter HAT, et je n’avais pas pris en considération cette extention qui nécessite en plus l’usage du python.

    Je m’incline, j’ai parcouru un peu trop rapidement le sujet.

    Pour ce qui est de mon projet, c’est ce que j’envisageais au départ mais cela pourrait évoluer car envoyer une commande d’un geste de la main sans contact me plaît bien.

    Je vais étudier l’idée avec des photodiodes et/ou modules genre “HC-SR04 Distance Sensor Measuring Transducer” et vous tiendrez informé si ça se fait. Avec un Budjet total probable plus abordable de 5 à 10€ max.

    Répondre
  • 13 mai 2016 - 12 h 43 min

    Hi, c’est Frederick.

    Oui, dans l’application présentée, le Raspberry Pi est “overkill”. Le but final par contre, sera d’avoir un interface web, qui permet aux gens d’enregistrer les signaux de leur télécommande via une sorte de “wizard”, ce qui serait déjà un peu plus difficile pour un Arduino. Pour le Pi, j’installerai un serveur web sans devoir modifier le hardware, d’ou le choix pour le Raspberry Pi et non Arduino.

    @Pierre: merci pour cet article! :)

    Répondre
  • 13 mai 2016 - 12 h 49 min

    @Frederick Vandenbosch: Pas de quoi, j’aurais adoré venir te voir à la Maker Faire Paris mais mon emploi du temps en a décidé autrement cette année. Une prochaine fois peut être ?

    Répondre
  • 20 mars 2017 - 23 h 30 min

    merci

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *