Hades Canyon, Bean Canyon… La feuille de route Intel NUC jusqu’en 2019

Intel va continuer à faire évoluer sa gamme de NUC avec des machines de plus en plus sophistiquées afin de viser un maximum de secteurs du marché PC. Ainsi apparaissent les Hades Canyon et Hades Canyon VR qui embarqueront des processeurs 4 coeurs et 8 threads mais également des Bean Canyon au plus large public.

Intel-NUC-Roadmap-2018-2019

Après les NUC sous processeurs Intel Kaby Lake U et la sortie des nouvelles machines embarquant des solutions Optane, le fondeur ne compte pas rester les bras croisés. La feuille de route des NUC dévoile de nouvelles références plutôt musclées : Les Hades Canyon VR  vont s’attaquer au marché de la réalité Virtuelle grâce à l’emploi de solutions graphiques externes.

2017-09-20 16_38_41-minimachines.net

Les solutions Coffee Lake et Gemini Lake qui seront ainsi mise à l’honneur dans les années qui viennent : Les NUC June Canyon seront ainsi équipés en puces Gemini Lake. Des machines sous une large gamme de puces mais toutes confinées sous les 10 watts de TDP : On retrouvera des Celeron et Pentium en double et quadruple coeurs. Ces entrées de gamme baptisées NUC7CJYH et NUC7PJYH embarqueront jusqu’à 8 gigaoctet de mémoire vive au format DDR4, un stockage de type M.2, une double sortie vidéo HDMI 2.0a et évidemment le trio de communication classique : Ethernet Gigabit, WiFi AC et Bluetooth 4.2. Leur date de sortie devrait correspondre au tout début de 2018 pour la version Celeron, quelques mois plus tard pour le Pentium.

2017-09-20 16_57_36-minimachines.net

Puis viendra la large gamme de NUC Bean Canyon, des machines affichant de 15 à 28 watts de TDP en core i3, Core i5 et Core i7. Pas moins de 8 modèles seront ainsi proposés.

L’entrée de gamme sera composée de deux solutions double coeur et quatre threads avec des Core i3-5010U et i3-7100U en 15 watts. Ils proposeront de la DDR3L pour le premier (max 16Go) et de la DDR4 pour le second (max 32Go). Un troisième en Core i3-8xxxU en quadruple coeurs et quadruple threads pour 28 watts de TDP utilisera lui aussi 32 Go de DDR4 max et sera compatible ThunderBolt 3.0. Toutes proposeront un support d’un stockage  SSD en NVme PCIe. D’autres détails créent la gamme plus ou moins artificiellement comme l’apparition d’un lecteur de  cartes MicroSDXC ou la prise en charge de l’Intel Optane sur les deux modèles les plus puissants mais sa disparition sur le premier Core i3…

2017-09-20 16_52_44-minimachines.net

Puis viendront les Bean Canyon de la gamme supérieure avec, là encore, trois machines : Un engin sous Core i5-5250U sous DDR3L, un second sous Core i5-7260U en DDR4 et un troisième sous un Core i5-8xxxU de 28 Watts de TDP en 32 Go de DDR4 avec support ThunderBolt 3.0. On retrouve le même schéma que la première gamme mais déclinée dans des performances un peu plus hautes.

2017-09-20 16_57_18-minimachines.net

Pour finir avec les Bean Canyon, les deux machines les plus performantes avec des core i7-7567U et i7-8xxxU en 28 watts de TDP, sous DDR4 avec support Thunderbolt 3.0. Toutes ces machines proposeront le même type d’équipement de base avec quelques variations. Tous ces engins devraient sortir à la mi 2018.

2017-09-20 16_58_06-minimachines.net

Les NUC haut de gamme Hades Canyon VR et Hades Canyon qui sortiront légèrement avant, probablement au début du second trimestre 2018. La version Hades Canyon VR emploiera un processeur assez particulier pour un NUC puisqu’il s’agit d’une solution non documentée en Core i7 affichant un TDP de 100 watts. On découvre une puce quadruple coeur et proposant huit threads associée à un chipset graphique évolué. Il pourrait s’agir des nouvelles puces qu’Intel est censé préparer en les associant à un chipset graphique AMD1. De quoi afficher sur 6 écrans en simultané, gérer de la Réalité virtuelle et viser un marché d’utilisateurs exigeants.

NUC Dawson Canyon

Un NUC classique actuel en version SSD + emplacement 2.5″

Le NUC Hades Canyon embarque un processeur du même type avec un circuit graphique supplémentaire affichant 65 watts de TDP. Ces deux machines proposeront un support de l’Intel Optane, géreront des cartes SDXC, prendront en charge les stockages NVme PCIe, le Thunderbolt 3, un WifiAC, Bluetooth 4.2 et on peut noter l’apparition d’une sortie audio Toslink sur le panneau arrière des machines.

Nuc Skull Canyon

Le NUC Skull Canyon

J’ai hâte de voir  quelle solution a employé Intel pour gérer les 100 et 66 watts de ses Hades Canyon, on se souvient du design particulier du Skull Canyon qui proposait une puce 46 Watts seulement. Intel va devoir modifier ses habitudes pour concevoir un châssis compact et capable de prendre en charge un tel dégagement de chaleur.

Bref, une gamme très complète qui permettra de s’adresser à une large population : June Canyon pour un usage bureautique et multimédia. Bean Canyon pour des utilisations plus poussées et des Hades Canyon pour venir épauler la gamme actuelle de Skull Canyon qui n’a pas bougé depuis sa sortie.

Source : CNX Software

Notes :

  1. Et j’en donnerait ma main à couper d’ailleurs
9 commentaires sur ce sujet.
  • 20 septembre 2017 - 22 h 02 min

    Content de voir qu’Intel soutient et continue à faire évoluer le format NUC (contrairement à l’abandon d’autres format comme le Thin ITX et bientôt le STX qui n’est pas vraiment soutenu par Intel)

    Répondre
  • 20 septembre 2017 - 22 h 05 min

    @Will: La grosse différence entre le NUC et les autres formats c’est qu’Intel ne fabrique plus de mobo. Intel fabrique ses NUC et donc les soutiens. Intel propose des Mobo à des constructeurs qui ont les yeux rivés sur les graphiques en décroissance du marché et qui ne pensent à rien d’autre…

    Répondre
  • 20 septembre 2017 - 23 h 58 min

    @Pierre

    Oups je crois que tu as mal lu le tableau pour les bean canyon. Toutes Les references avec des kaby lake ou des broadwell sont les anciennes refs eg 7667u ou 5010u.

    Sinon ce que j’en retiens c’est que les nuc bean canyon passent tous à au moins 4 coeurs et 28watts. En fait ça légitime un peu une pratique d’intel qui autorise depuis les Haswell à monter à 25w la Conso pour un processeur 15w.

    La le but semble être d’avoir plus de coeurs et un vrai saut en perfs par rapport à la génération précédente en debridant la consommation au moins à court terme et en differenciant plus avec l’entrée de gamme June canyon sur base Gemini lake aka petit fils Des atom.

    Et d’avoir une plate-forme nuc avec autant de cores que les entrées de gamme AMD ryzen qui n’auront avec un peu de chances pour Intel pas encore de processeurs concurrentiels sur le segment en moins de 30w.

    Répondre
  • 21 septembre 2017 - 9 h 11 min

    Le nouveau nuc pentium après les fêtes, quel dommage!

    Répondre
  • 21 septembre 2017 - 9 h 14 min

    100 watts j’y crois pas trop, il doit y avoir une erreur non ? Sinon la puce graphique AMD il me semble que cela a été démenti par intel ?

    Répondre
  • 21 septembre 2017 - 10 h 57 min

    On peut savoir les nanométres employés?

    Répondre
  • 21 septembre 2017 - 11 h 09 min

    @Jerry Khan: Je n’ai jamais lu de démenti d’Intel. En fait Intel ne parle jamais des rumeurs qui le concerne. Et ne les commente pas non plus.

    Répondre
  • 21 septembre 2017 - 19 h 27 min

    @zhir: si c’est des nains ça dois être des asiatiques….
    OK je sors….

    Répondre
  • 6 novembre 2017 - 19 h 25 min

    […] Hades Canyon, le nom de code des puces Intel/AMD ? […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *