GPD Win 2 : La miniconsole de jeu lance son financement participatif

Déjà bouclé, il aura fallu moins de 24 heures pour que la GPD Win 2 lève son premier million de dollars et dépasse les 1000% de ses besoins de financement. Une bonne opération pour la marque qui ne pouvait rêver meilleure publicité pour son projet.

Quand vous êtes une petite marque asiatique comme GPD, vous offrir une campagne de publicité internationale est impossible car beaucoup trop coûteux. Le recours à une campagne de financement participatif remplace avantageusement cette dépense puisqu’elle offre une couverture assez large sur les sites spécialisés et permet, en plus, de lever les fonds qu’une société devrait normalement avancer.

GPD Win 2

La GPD Win 2 a donc été lancée en financement participatif1 sur Indiegogo. Une très bonne opération pour la marque, donc, qui va pendant deux mois récolter les fonds nécessaires à la production de ses machines sans avoir à les avancer. Elle aura au passage commencé à se constituer une base d’utilisateurs et de fans qui aura tout intérêt à faire connaitre le produit au plus grand nombre.

La GPD Win 2 est un aboutissement. La première version était intéressante mais son équipement était un peu faible au regard de la promesse de la logithèque de Windows. Non pas que le nouveau modèle soit exemplaire et permette de toucher à tout type de titres mais son équipement est largement plus convaincant et permettra sans doute de proposer une plus large gamme de jeux et donc de générer moins de frustrations.

Dans les 16,2 cm de large sur 9,9 cm de profondeur et 2,5 cm d’épaisseur, la GPD Win 2 propose un équipement de PC ultraportable classique. L’écran est évidemment plus petit, il s’agit  d’une dalle IPS SHARP de 6 pouces en HD. Le  choix d’un affichage en 1280 x 720 pixels est le bon. Passer à du FullHD aurait eu trois conséquences néfastes pour la machine. D’abord, cela aurait rendu la lisibilité hasardeuses sur ce type de diagonale que l’on tient à deux mains. Ensuite, cela aurait demandé plus de ressources pour afficher des jeux en conséquence et donc baissé la vitesse d’affichage de ceux-ci. Enfin, une dalle trop dense aurait diminué drastiquement l’autonomie globale de l’engin. Le recours à une dalle de ce type est donc un choix tout à fait pertinent étant donné l’objectif de la machine. Pour assurer une certaine protection à l’affichage en mobilité, GPD a choisi une protection Corning Gorilla Glass 4.

 

GPD Win 2

La GPD Win 2 embarque désormais un Core M3-7Y30 et son chipset graphique Intel HD 615 aux capacités assez impressionnantes au vu de la faible consommation de la puce. Cadencée à 1 GHz en mode classique et à 2.6 GHz en mode Turbo, la solution d’Intel propose 2 coeurs et 4 cores pour une consommation de 4.5 watts. La puce propose 4 Mo de cache et un circuit graphique cadencé de 300 à 600 MHz aux performances largement plus impressionnantes que l’Atom X7-Z8750 de la GPD Win de l’année dernière. Le processeur est ventilé activement par un petit évent d’aération situé sous l’engin.

2018-01-16 17_27_39-minimachines.net

Le ventilateur choisi pourra tourner à différentes vitesses suivant les usages : De 2000 à 8000 tours par minute. Cela veut dire que l’engin sera plutôt calme en usage classique mais que le volume sonore de son refroidissement pourrait augmenter beaucoup en mode jeu.

2018-01-16 17_28_51-minimachines.net

Cela ne permettra sans doute pas de venir taquiner les derniers jeux Triple A en 3D du marché à des fréquences  de rafraîchissement convenables tous détails à fond mais au prix de quelques aménagements, la solution devrait offrir une belle plateforme de jeu.

2018-01-16 17_40_09-minimachines.net

Si vous voulez voir de quoi le prototype de la GPD Win 2 est capable, plein de vidéos sont disponibles sous Youtube

D’autant que la GPD Win 2 propose désormais 8 Go de mémoire vive et un stockage SSD et non plus eMMC. Des détails qui devraient lui apporter des performances plus en adéquation avec son objectif de se positionner comme une vraie console de jeux mobile pour des titres PC classiques. A noter que le SSD est au format M.2 2242 et proposé sous une trappe d’accès et qu’il sera possible de changer ses 128 Go de base pour un modèle plus imposant à l’avenir. Un choix parfait puisque de nombreux titres sont gourmands en espace et que la console est également parfaite pour piloter des titres en émulation. De quoi importer facilement de grosses collections de jeux.

2018-01-16 17_27_50-minimachines.net

Livrée sous Windows 10, la console propose une interface complète comprenant à la fois des boutons, gâchettes et mini joysticks signés ALPS issus du monde console mais également un minuscule clavier, QWERTY of course, pour le monde PC. Pas de pavé tactile. Il faudra se contenter de l’écran qui est capacitif et d’un pilotage du curseur avec les mini joysticks. ce qui ne sera pas forcément d’un usage parfait pour une utilisation classique de l’engin. Evidemment, rien n’interdit en usage bureautique ou web de déposer une souris Bluetooth à côté de la console. L’idée originale de la GPD Win 2 est avant tout de permettre de jouer en mobilité et il a fallu sacrifier des postes traditionnels pour y parvenir. La console embarque des fioritures sympathiques comme des moteurs de vibrations pour les retours de force dans les jeux compatibles.

2018-01-16 17_32_07-minimachines.net

La batterie est double , il s’agit de deux modules de 4900 mAh, ce qui devrait offrir entre 6 et 8 heures d’autonomie à l’engin suivant le type d’usage. Cela parait peu mais le format est particulier et je doute que l’on puisse tenir 6 heures d’affilée avec un jeu sur ce type de design. Il faudra faire une pause et en profiter pour recharger la console. La GPD Win 2 pourra regonfler ses batteries à bloc en 45 minutes d’après le fabricant. A noter que des batteries mobiles pourront également recharger la machine, ce qui pourrait facilement doubler son autonomie effective.

GPD Win 2GPD Win 2

Pour le reste, on retrouve des fonctions classiques comme un Wifi de type 802.11AC, du Bluetooth 4.2, un port USB 3.0 type-C et un port USB 3.0 Type-A. Des haut parleurs stéréo sont intégrés mais la GPD Win 2 propose également un port jack pour un casque-micro afin de jouer en mode plus discret dans les transports par exemple.

2018-01-16 17_44_23-minimachines.net

La campagne a commencé sur les chapeaux de roues et les 1000 premières consoles GPD Win 2 à 500$ se sont déjà envolées, il faut désormais débourser 649$ pour obtenir la console en « précommande » pour une livraison « si tout va bien » en Mai. Je ne remets pas en question la qualité et le sérieux de GPD mais si je puis me permettre un conseil. N’investissez pas.

GPD Win 2

Outre le peu de sérieux de Indiegogo et le choix d’un objectif flexible qui n’engage en rien GPD à vous livrer quoi que ce soit, je ne suis pas sur que les livraisons pour les personnes ayant payé la machine  en avance ne soient tellement prioritaires face aux commandes des revendeurs partenaires. Le scénario anticipé et qui s’est déroulé pour la dernière machine de la marque, la GPD Pocket, a été classique : Les premiers lots de machines sont bien partis pour les premiers arrivant sur leur campagne de financement mais dans le même temps des lots énormes sont également arrivés chez les revendeurs à deux semaines près. Certains acheteurs ont donc du attendre quelques semaines après la disponibilité des produits à la vente d’être livrés de leur produit pourtant commandé en financement participatif des mois auparavant. Pire, au gré de certaines promotions, les ventes directes auprès de magasins d’exportation s’avéraient moins chères que les prix proposés pendant le financement.

2018-01-16 17_30_56-minimachines.net

Il faut bien comprendre que si la GPD Win 2 est encore à une phase de prototype, c’est un produit quasiment fini et que dès que la marque passera l’ordre de production auprès de ses divers partenaires pour fabriquer et réunir les pièces nécessaires à la machine, il le fera pour des quantités largement supérieures aux chiffres réclamés par l’opération Indiegogo. Fabriquer les moules pour une paire de gâchettes ou demander l’emboutissage d’une coque en aluminium coûte cher mais plus vous augmentez la production en nombre et plus le prix de revient de chaque pièce a tendance à baisser. Même chose pour la carte mère ou le clavier sur mesures. Le constat est identique pour le carnet de commandes des composants. Commander 6000 écrans à Sharp, 6000 SSD, 6000 modules mémoire et 6000 processeurs est évidemment moins coûteux à la pièce qu’en commander 2000. Le prix de revient de la console est donc bien plus bas en anticipant directement les ventes de la GPD Win 2 sur la durée et en se servant de la somme levée via Indiegogo pour commencer la mise en production de l’ensemble des pièces détachées à produire sur mesures.

Pour faire bref, la console sera surement disponible en magasin quelques semaines après que les premières soient distribuées aux participants de la campagne. Cela laissera le temps  de juger la qualité de celle-ci au travers de tests indépendants et de relever les éventuels défauts que l’objet pourrait rencontrer.

Notes :

  1. Et flexible…
16 commentaires sur ce sujet.
  • Jer
    16 janvier 2018 - 22 h 29 min

    Je vais suivre ce précieux conseil…
    Bon ok j’avoue je n’ai plus de sous :-/

    Répondre
  • 17 janvier 2018 - 10 h 26 min

    BRAVO pour GPD qui ose et qui gagne .

    PERSO ,j’attends la remplaçante de la GPD XD sous ARM et sous Android bien qu’un petit processeur Intel m’aurait plus plus .

    Je déplore le manque de réactivité chez GPD concernat ,une console Android aussi modulable que cette nouvelle console sous WINDOWS .

    Il me semble qu’une petite console avec un SDD modulable et 4 Go de RAM aurait sa chance .
    ENFIN ,je suis pas devin mais je pense que si l’on investit 200/250 sur du NINTENDO portable ,mettre autant sur une console qui offre un jeux « gratuit » n’est pas forcement mauvais .

    Répondre
  • 17 janvier 2018 - 11 h 49 min

    ce n’est pas le même niveau de jeu (nintendo et les jeux « gratuit » et le prix qui est aussi 3x plus élevé).

    j’adore le design de la console, mais à ce prix là je passe… ce prix n’est pas aberrant quand on voit les composants, mais trop cher pour moi !

    je suivrais quand même avec attention les articles en 2018 ;)

    Répondre
  • 17 janvier 2018 - 12 h 59 min

    Un peu de sérieux, avec ce Intel HD 615, tu fais rien tourner de récent, en gros jeux j’entends. Des jeux AAA du début de cette décennie max (les premiers Batman, Tomb Raider 2013,) avec des concessions évidentes.

    Bon, par contre, c’est le top pour l’émulation des vieilles consoles et des jeux indépendants PC.

    Répondre
  • 17 janvier 2018 - 13 h 02 min

    n’oublie pas que la taille de l’écran aide aussi le GPU !

    il y à bcp moins de détails à afficher… Mais Pierre l’à aussi dit dans son billet que ce n’est pas une puce adapté aux jeux comme peu l’être la Tegra ;)

    Répondre
  • Jer
    17 janvier 2018 - 13 h 15 min

    Heuh…ça dépend des jeux…
    Farcry 3, Rocket League et des COD récents sont est parfaitement jouables sur la GPD Win 1 :-)
    Il ne faut pas oublier que la taille de l’écran permet de jouer grandement sur les réglages graphiques sans perdre trop en qualité. Pour ceux qui doutent encore des performances de la GPD Win 1 et 2, je vous conseille grandement la chaîne de Mobimaniak3000 (https://www.youtube.com/channel/UCpnDsmgMnCn0XZvGIM9yrXg). Ce gars a testé des centaines de jeux sur la Win 1 et il en teste pas mal sur la Win 2.

    Répondre
  • 17 janvier 2018 - 14 h 03 min

    @Pote: Regarde les vidéos disponibles et les tests génériques fait avec la puce sur d’autres bécanes même en FullHD tu vas être surpris.

    Répondre
  • 17 janvier 2018 - 16 h 48 min

    Le principal défaut des GPD xd & Win était le placement improbable des boutons L3 & R3 ce qui pourrissait la jouabilité de pas mal de jeux qui techniquement passaient sur ces consoles ( plus tout ce qui s’apparente à du remote play)

    les joy ne sont ici toujours pas cliquables (pourtant Nintendo l’a fait) mais les boutons sont enfin à un endroit plus accessible !

    vivement le test complet

    Répondre
  • 18 janvier 2018 - 11 h 48 min

    Hello, cette fois-ci je suis le conseil de Pierre : je n’investis pas dans cette campagne. Je l’avais fait pour le GPD Pocket. Voici mon retour :
    – La campagne du GPD Pocket a fait 1516% ($3,567,642) de leur objectif initial.
    – Quelques mois plus tard, la campagne du GPD Win 2 en est actuellement à 1243% ($1,242,624), il reste 2 mois de campagne.
    – En ce qui concerne le GPD Pocket, j’ai reçu le produit vers les derniers, alors qu’ils étaient déjà en commande chez des revendeurs.
    – La version Ubuntu (celle que j’ai investi) est buguée à mort. Les mises à jours sont faites par des gens comme vous et moi. Si vous êtes adeptes de l’installation via une USB bootable, il est très difficile d’obtenir un tuto sur le net (il faut compiler, etc. Bref, pas mon truc). Seul le développeur « Nexus511 » a sorti une version ISO à mettre sur USB.
    – Avec tout cet argent, GPD avait pourtant tenté de vendre la GPD Win 2 1000$ (« Official retail price will be $1000 ». c.f. leur rubrique mise à jour, en date du 19/12/2017 : https://www.indiegogo.com/projects/gpd-pocket-7-0-umpc-laptop-ubuntu-or-win-10-os-laptop–2#/updates/all). Après tout, « les geeks achètent bien des smartphones à plus de 1000€ ». Avant que cela n’offusque certains anciens backers.

    En conclusion, il est plus sage d’attendre les retours des gens ayant acheté chez les revendeurs. Avec tous ses défauts que j’ai sourcé, il ne faut pas tomber dans la médisance : GPD reste une entreprise qui propose des produits innovants, et répondent vite à leurs clients. Ils ont un SAV car ils savent que leurs produits ont des défauts de série. J’ai une bonne estime d’eux.

    Répondre
  • 18 janvier 2018 - 11 h 54 min

    @prog-amateur: Sachant que mes conseils sont établis a partir de ton témoignage en commentaire et d’autres lors des sorties des précédents modèles… Je te remercie !

    Répondre
  • 18 janvier 2018 - 13 h 17 min

    @Pierre Lecourt: Avec plaisir, c’est cool de partager. Ici on apprend autant des autres qu’on peu informer. Cet expérience à fait de moi un acheteur impulsif repenti ^^

    Tu sais, j’avais aussi pour projet de partager un tuto sur le forum pour remettre un Netbook AMD Zacate au goût du jour. Comme ça, même si Spectre est toujours présent, pas de Meltdown, ni d’Intel Management Engine, et encore moins d’AMD Platform Security Processor (puisque les Zacate sont sortis avant 2013).
    Après avoir tout mis en place, j’ai malheureusement des soucis avec la lecture 1080p sur Ubuntu. Peut être un problème de drivers (ça marchait sur Windows 10). Je suis dégoutté, car ça aurait pu être en accord avec ce que certains recherchent ici. J’espère trouver une solution, j’aurais aimé partager ça.

    Répondre
  • 18 janvier 2018 - 13 h 51 min

    @prog-amateur: Je crois que la portée limitée des puces dans le temps n’a pas joué en leur faveur malheureusement. Peu de développeurs se sont penchés sur elles…

    Répondre
  • 18 janvier 2018 - 19 h 04 min

    @Pierre Lecourt: c’est clair. Ceci après moult recherches, je crois avoir trouvé une la formule secrète, mais c’est encore à tester. Je vous tiens au jus si possible !

    Répondre
  • HP
    26 janvier 2018 - 14 h 31 min

    @Pierre Lecourt : est-ce que vous pensez qu’on peut espérer un GPD Pocket 2 cette année ? Le format m’intéresse mais je préfère attendre une seconde version qui corrigera les problèmes éventuels qui sont apparus sur la première.

    Répondre
  • 26 janvier 2018 - 15 h 53 min

    @HP: aucune idée.

    Répondre
  • 23 février 2018 - 12 h 04 min

    […] Comme la donne a changé, la recette est pêut être plus viable. L’exemple du succès des GPD Win et de leurs financements participatifs juteux a du donner une énergie suffisante pour se remettre […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *