GPD Pocket 2 : Le netbook survitaminé débute son financement - MiniMachines.net

GPD Pocket 2 : Le netbook survitaminé débute son financement

C’est fait, le GPD Pocket 2 a mis sa campagne de financement participatif en ligne. Le petit netbook 7 pouces est désormais annoncé sur Indiegogo à 529 et 599$.

Le GPD Pocket 2 fait donc suite au premier du nom sorti l’année dernière et qui tournait grâce à un processeur Intel Atom x7-Z8750 de génération Cherry Trail. Le nouveau venu a repris les grandes lignes du concept tout en le mettant largement à jour.

2018-07-30 14_54_41-minimachines.net

Le GPD Pocket 2 fait ainsi sa place à un processeur parmi les plus intéressants du marché  des solutions à très basse consommation de ces dernières années. Le core M3-7Y30 est un double coeur et quadruple threads de génération Kaby Lake qui tourne de 1 à 2.6 GHz pour 4.5 watts de TDP. GPD ne l’intègre pas de manière passive dans son engin mais lui adjoint un système de ventilation élaboré pour permettre une utilisation optimale sans throttling1.

2018-07-30 14_53_59-minimachines.net

Avec 4 Mo de mémoire cache et 24 EU sur leur circuit graphique Intel HD 615, ces puces sont vraiment hyper impressionnantes de part leurs capacités graphiques en 2D et en vidéo mais permettent également de taquiner quelques jeux peu gourmands ou anciens dans des conditions tout à fait correctes.

Associées à cette puce de base, le GPD Pocket 2 est décliné en deux versions de mémoire vive à deux tarifs différents. Le premier modèle à 529$ est accompagné de 4 Go de DDR3L, soit la même quantité de mémoire et – presque – le même processeur que le Xiaomi Mi Air 12.5″ que j’ai testé ici. La version à 599$ est, quant à elle, livrée avec 8 Go de DDR3L. Les premiers retours montrent un véritable engouement pour ce second modèle puisque, après moins d’une journée du début de sa campagne de financement, pas moins de 900 modèles 8 Go ont été financés contre… 9 pour la version 4 Go.

Les deux proposent un stockage eMMC de 128 Go qu’il sera possible de faire évoluer avec l’adjonction d’une carte MicroSDXC. Suffisant pour n’importe quel type de système d’exploitation.

2018-07-30 14_55_31-minimachines.net

Le tout pilote un écran tactile capacitif d’une diagonale de 7 pouces IPS qui affiche en 1920 x 1200 pixels derrière un verre Gorilla Glass 4. Le choix d’une dalle en 16:10 sera apprécié de certains utilisateurs même si la définition proposée réclamera sans doute une très bonne vue sur un engin de cette diagonale. La résolution de 323 points par pouces et la large ouverture des angles proposée de 178° devrait permettre une utilisation confortable pour de nombreux usages. Le fait que la charnière de l’engin s’ouvre à 180° augmentera encore ce confort.

2018-07-30 14_56_00-minimachines.net

Le reste est plus classique par rapport au premier modèle : On retrouve un Wifi de type 802.11AC associé à un Bluetooth 4.1. La connectique comprend deux ports USB 3.0 classique et un port USB Type-C permettant à la fois de charger l’appareil mais également de faire transiter des données et de la vidéo. Un port jack 3.5 mm est présent sur le côté gauche du GPD Pocket 2 pour y brancher un casque avec micro. L’usage d’un port USB Type-C pour la charge permettra également  de recourir à une batterie externe pour alimenter l’engin en déplacement. GPD a, part contre, eu la mauvaise idée de placer un microphone sur le châssis bas de l’engin, une pratique qui empêche en général de pianoter pendant qu’on l’utilise, sous peine de rendre sa voix incompréhensible.

2018-07-30 14_54_53-minimachines.net

Le clavier est un QWERTY – pas d’option AZERTY en vue – de type chiclet avec quelques ajouts intéressants : Une barre de boutons au dessus de 6 rangées de touches plus classiques permet quelques manipulations directes du système. Contrôles classiques comme le volume sonore, la luminosité ou le démarrage de la machine mais également la possibilité d’allumer ou d’éteindre la ventilation de l’engin. L’utilisateur pourra ainsi prendre le parti de ne pas alimenter le ventilateur pour des usages classiques comme du traitement de texte, du pilotage d’autre machine à distance ou de la lecture de média. Autant de tâches qui ne réclament pas énormément de ressources à ce type de processeur. Il faudra, par contre, enclencher la ventilation en cas de manipulations plus gourmandes comme du jeu, de la navigation intensive ou des usages d’applications plus lourdes. L’absence de ventilation se fera rapidement ressentir si vous lancez une session de Photoshop ou une partie de Diablo III. L’engin se mettra à sous cadencer le processeur pour le préserver de sa propre chaleur, ce qui se traduira à l’écran par un ralentissement important.

2018-07-30 15_00_04-minimachines.net

La batterie interne est composée de deux modules de 3200 mAh séparés pour préserver sa finesse. Le GPD Pocket 2 est donné comme proposant de 6 à 8 heures d’autonomie. L’engin ne mesure que 14 mm d’épaisseur à son point le plus haut et 8 mm sur les bords. Avec 18.1 cm de large et 11.3 cm de profondeur, il est vraiment extrêmement compact. Le demi format A4 mesure 21 x 14.8 cm. Le GPD Pocket 2 pèse 465 grammes.

2018-07-30 14_56_18-minimachines.net

Dernier point et vraie grosse différence par rapport à la première génération de cette machine, le GPD Pocket 2 n’embarque plus de glidepoint à la manière des Lenovo Thinkpad mais un capteur optique en haut à droite du clavier et un bouton droit en haut à gauche.

Certains vont trouver ce changement négatif, les acheteurs du GPD de première génération ont l’air d’être très chamboulés par cette modification. Pour ma part, je trouve l’approche intéressante car elle tient compte des usages de l’engin. Certes, le recours à ce capteur optique sera moins pratique en usage sédentaire, lorsque le GPD Pocket 2 sera posé sur un bureau. Mais dans ces cas précis le recours à une souris est généralement plus efficace. Par contre, une fois en main, le format 7″ et sa faible diagonale seront peut être plus pratiques à manipuler avec ce format. Les capteurs optiques offrent une bonne précision de déplacement et permettent  une belle finesse sur ce genre de diagonale. Il faudra voir à l’usage.

2018-07-30 14_56_12-minimachines.net

Pour ma part, comme d’habitude, je suis partagé par le fait que cet engin est diablement tentant mais je n’approuve toujours pas la politique d’Indiegogo et je ne financerai donc pas cette machine par leur entremise même si je sais que GPD est une société sérieuse et financièrement stable. Il serait suicidaire pour eux de ne pas livrer les internautes qui misent sur cette campagne et j’ai donc confiance dans la livraison des GPD Pocket 2.

Reste que le tarif annoncé est intéressant, 529$ soit  pour la version 4 Go et 599$ pour la version 8 Go. Des prix remisés par le financement à l’avance des engins et qui sont censés monter à respectivement 769 et 839$ une fois les engins dans le commerce. Des tarifs publics absolument pas réalistes et je soupçonne, comme d’habitude, ces prix comme artificiellement gonflés pour mieux faire miroiter l’avantage d’un financement participatif. Je suppose que les GPD Pocket 2 seront finalement commercialisés rapidement aux tarifs du financement participatif en magasin. Comme cela a été le cas pour les GPD Pocket de première génération et les GPD Win…

 

Notes :

  1. Le throttling est une mesure de sécurité des processeurs qui baissent leur fréquence pour diminuer la chaleur qu’ils provoquent afin de se préserver. En baissant cette fréquence, ils baissent d’autant leurs performances.
13 commentaires sur ce sujet.
  • 30 juillet 2018 - 17 h 10 min

    Ayant possédé le GPD Pocket premier du nom, cette deuxième version a l’air extrêmement intéressante. Ils ont tout compris avec l’emploi du Core M3 et du pointeur optique. La 1ère version était bridée par le X7 (j’appellerais presque ces processeurs X des « arnaques », hormis traitement de texte, terminal ou autre emploi léger). Là, il y a un très bon Intel capable de gérer bien plus de tâches quotidiennes, énormément plus sans broncher même.

    Ce serait top un GPD « jacket » 8 ou 9 pouces avec comme solution un AMD avec touchpad héhé

    Répondre
  • 30 juillet 2018 - 18 h 49 min

    Moi je l’aurais acheter si seulement il y’avait le clavier retro éclairée, il ne lui manquer que cela, c’était important pour moi, je l’acheterais seulement si le prix a baisser, je compte partir sur un one mix yoga pour ma part.

    Répondre
  • 30 juillet 2018 - 18 h 51 min

    Dailleurs j’éspère bien que one netbook vont ressortir une copie avec un clavier retro éclairée :) finalement les chinois on redonner vie au netbook, c’est une merveilleuse nouvelle.

    Répondre
  • PI
    30 juillet 2018 - 20 h 38 min

    Pas de clavier AZERTY, hélas. J’avais essayé de poser la question de la disponibilité d’un tel clavier, mais mes tweets étaient restés sans réponse.

    Répondre
  • 30 juillet 2018 - 20 h 49 min
  • 31 juillet 2018 - 5 h 21 min

    je passe sur ce modèle
    le proc est excellent mais le reste me pose soucis (l’emmc par exemple ou lieu du support ssd changeable, le trackpoint, la batterie, etc etc)

    MAIS,
    le point positif, c’est que peut être une autre entreprise chinoise va reprendre les moules et design du premier modèle et faire une mise à jour sans toucher aux autres points essentiels.

    restera alors juste à voir si la batterie sera bien geré par linux et là, qwerty ou pas (c’est le genre de pc ou on tape avec les pouces je trouve), je craquerais sans doute

    usage transport surtout (le format 7 pouces est parfait pour cela)
    déplacement et voyage
    pc multimédia d’appoint avec un dock une fois rentré (et si cela est satisfaisant, à d’autres points d’utilisation habituels)
    ça me permettrait de vendre quelques pc et de pouvoir avoir une petite machine à déplacer entre mes différentes pièces, vidéo projecteurs, lieux etc etc

    à voir donc

    Répondre
  • 31 juillet 2018 - 8 h 51 min

    @orangina rouge:
    7″ je trouve cela un peu petit pour ma part. Sans doute aussi pour y caser un SSD M.2 avec son connecteur (+ la DDR, idéalement… et un bon touchpad toujours préférable à toute autre solution sur un laptop)… Maintenant, d’accord sur le reste.
    Sinon, une prise réseau intéresserait sans doute les pro du dépannage qui trimballent actuellement au minimum un 12.5 ou 13.3″. Pour le tarif du phy et du RJ45, cad presque rien, le contrôleur étant intégré.
    Le concept de base du laptop, c’est qu’il se suffise à lui-même: Si on est obligé de trainer adaptateur et souris on retrouve les limitations d’usage d’une tablette. Pas vraiment le même marché.

    Répondre
  • 31 juillet 2018 - 11 h 35 min

    @yann: 7 pouces, c’est parfait pour pouvoir sortir le pc dans le metro ou les transports
    plus grand, ça pose soucis dans ces environnements là
    en avion par exemple, je lit sur un e-book de 6 pouces (ou 7, un trekstor)

    sinon, le gpd 1ere version avait un port m2 pour le ssd il me semble, non ?
    (il est possible que je confonde avec un autre gpd)
    mais le fait que ce gpd réponde pas super sous linux (l’atom et son pilote graphique, je sais que cela pose soucis pour les docks par exemple) m’ont fait passer mon tour. idem pour la gestion de la batterie

    à part ça, de plus en plus de pc « léger » font l’impasse sur les ports essentiels (malheureusement) comme le xiaomi 12 pouces par exemple
    donc pour ma part, un « vrai » pc 12 pouces de taff restera toujours un lenovo X2XX ou equivalent

    des pc du type de ce gpd seront toujours des pc d’appoint à usage plus personnel et ludique
    absolument pas professionnel, là dessus on est bien d’accord

    le top serait le « même » pc mais avec un système comme les yoga pour la charnière, un port sata m2 pour le ssd (la ram, j’y crois pas vu le format), une batterie non soudé et avec trackpoint (même si le système du gpd2 est à tester)

    si il existait en 9 pouces et avec un port Ethernet, ce serait le top

    mais comme les port usb c permette d’avoir des dock sympa à dispo un peu partout pour pallier au problème de connectique (et fait vendre des accessoires…) je ne crois pas vraiment au retour de plus de connectique
    (malheureusement)
    et les dalles 9 pouces, elles semblent être définitivement passée à la trappe…

    Répondre
  • 31 juillet 2018 - 13 h 48 min

    le plus innovant en matière de pointeurs à été Sony à la grande époque des sony u ou P

    Répondre
  • 31 juillet 2018 - 15 h 29 min

    Orangina rouge :

    Vous ne pensez pas q’un 8 pouve serait mieux q’un 9 pouce ? Moi 7 pouce cela me convient parfaitement, mais j’aurait aimer vois cela en 8 pouce.

    Répondre
  • 31 juillet 2018 - 21 h 33 min

    Le Eee PC901 faisait 8.9p, c’était parfait…10 ans déjà.
    Un GPD avec la même dimension d’écran…le rêve.

    Répondre
  • 6 août 2018 - 17 h 39 min

    bon alors, qui va commander ??

    Répondre
  • Ide
    6 août 2018 - 20 h 30 min

    Philipe:

    pas moi je ne pense pas acheter , je voulais vraiment un clavier retro éclairer, c’est dommage qu’on et pas des test français sur ses machines qui compare les one mix yoga, gpd pocket, et pocket 2, un ordinateur de cette taille sans retro éclairage je trouve cela pas fou fou je vais attendre une meilleur version, l’un d’entre vous serez d’ou provienne les one mix yoga ? Gpd a collaborer ou c’est vraiment une copie frait en OFF ?

    Bonne soirée.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *