Google vient de couper l’accès à Youtube sur l’Amazon Echo Show (MAJ : C’est revenu !)

C’est la guerre. Google vient de retirer l’accès à Youtube pour tous les Echo Show. Les solutions d’assistants personnels avec écran d’Amazon. Cela enlève un énorme intérêt au dispositif vendu par le constructeur comme assistant de cuisine ou comme un diffuseur de clips vidéo. C’est surtout le vrai début d’une grosse passe d’armes à venir.

Mise à jour : Un accord a semble t-il été trouvé entre Amazon et Google puisque l’accès à Youtube est à nouveau disponible sur la plateforme ce soir aux US. La nouvelle mouture de Youtube sur la plateforme Echo Show a subi un petit lifting puisque pas mal des pré-requis de Google sont réapparus : Abonnements, vidéo suivante et… autoplay…

 

Billet du 27 Septembre 2017 : On parle souvent de neutralité du net, sans trop savoir ce que cela veut dire. Et bien voici un bon exemple de ce que pourrait être un internet à plusieurs vitesses. Aujourd’hui, les assistants personnels avec écran Amazon Echo Show ne peuvent plus diffuser de vidéos Youtube. Ce n’est pas une atteinte à la neutralité du réseau mais une décision prise par Google et qui vise exclusivement ce type d’appareils. ils n’ont plus le droit de se connecter à Youtube.

Amazon Echo Shox

L’Amazon Echo Show peut servir à la vidéo conférence

Si la neutralité du net n’est pas préservée, ce genre de mésaventure pourrait ne pas simplement toucher un appareil mais plutôt, par exemple, un type d’abonnement low-cost. Il faudrait s’offrir un abonnement premium avec accès à Youtube pour en profiter. Le net ne serait pas le même pour tout le monde. On n’en est pas encore là mais cet événement illustre assez bien le propos, alors je tenais a détailler ce point.

Pour en revenir à nos minimachines, les heureux possesseurs Américains d’un Amazon Echo Show aux US ont eu la douloureuse surprise d’avoir un message de la part de leur petit écran lorsqu’ils ont voulu se connecter sur leur chaîne Youtube musicale préférée, leur précisant que « En ce moment, Google n’autorise pas Youtube sur le Echo Show ». Cette déclaration laconique de la synthèse vocale Alexa a du provoquer une douche froide même chez les utilisateurs allergiques à la domotique. Un des principaux intérêts de ce dispositif étant un accès à la plateforme de vidéos.

Amazon Echo Shox

Ou à surveiller bébé

On n’achète pas un Echo Show pour regarder des films sur Amazon Prime, on l’achète pour regarder comment faire une recette de cuisine, suivre des mouvements de Yoga ou regardécouter des clips de musique. Du coup, la disparition de Youtube ramène la version avec écran au niveau de la version sans écran de l’appareil. Et devient du coup plutôt encombrante.

Google n’aurait pas fourni la moindre explication sur ce changement de politique, précise Amazon, Il n’ y a aucun soucis technique qui le justifie, c’est une décision totalement, disons, « commerciale » de leur part. Le  fait qu’ Alexa ait déjà une réponse aussi précise à apporter à toute demande de lecture de vidéo Youtube montre qu’Amazon ne penche pas pour une raison technique et que la situation risque de durer.


Amazon Echo Shox

Ou encore à faire du Karaoke…

Pour Google la raison est purement légale : « Nous sommes en négociations depuis longtemps avec Amazon, nous travaillons ensemble à un accord qui apporterait un super service à nos clients sur nos plateformes respectives. Mais l’implantation de Youtube sur l’Amazon Echo Show viole nos contrats d’utilisation et crée une mauvaise expérience pour l’utilisateur.  Nous espérons pouvoir trouver rapidement un accord pour résoudre ce problème. »

En gros, il manque des trucs importants pour Youtube sur cette plateforme. Comme des fonctions classiques qui n’apparaissent pas sur l’Echo Show. Des boutons d’abonnement, les recommandations de vidéos à la fin d’un clip et des fonctions comme l’autoplay.

Echo Show

Mais le visionnage de vidéo sur Youtube est une des activités favorites des utilisateurs…

Ce n’est pas vraiment étonnant de voir Google réagir ainsi, pas plus étonnant que de voir Amazon implanter Youtube de cette manière. Elle est froide mais la guerre entre les deux compagnies existe depuis longtemps sur ce marché. Le Google Home et la plateforme Alexa visent les mêmes foyers et généralement un acheteur de l’une des deux solutions n’investira pas dans l’autre. Pour que le business d’Amazon soit rentable pour Google, il faut qu’il lui apporte de la visibilité publicitaire et de la croissance. Sinon, autant la bloquer parce qu’elle ne fait que lui coûter de la bande passante.

Si vous aviez envie de savoir à quoi ressemblait un net non-neutre, vous n’avez qu’à imaginer la tête d’un acheteur qui a investi dans un Echo Show pour des tutos cuisine et qui se retrouve à s’en servir pour caler sa veille tablette Android aujourd’hui.

Source: The Verge

25 commentaires sur ce sujet.
  • 27 septembre 2017 - 14 h 56 min

    En même temps, Amazon à fait plus ou moins la même chose avec PrimeVideo et la Chromecast, qu’ils ne vendent plus d’ailleurs.

    Répondre
  • ShO
    27 septembre 2017 - 15 h 42 min

    Comme twitch qui n’est plus nativement compatible avec la Chromecast…
    Obligé de passer par une appli tiers.

    Répondre
  • to
    27 septembre 2017 - 15 h 54 min

    Enorme, hier c’était la journée webinar sur comment intégrer facilement youtube dans les applications pour amazon sdk. Bon ok c’était plus orienté pour leurs firestick et tvbox, mais la coïncidence fait mal…

    Répondre
  • lym
    27 septembre 2017 - 16 h 56 min

    Amazon pourrait contrer le mode d’identification utilisé par Google et jouer au chat et à la souris… En jouant bien ils devraient même pouvoir générer des effets intéressants de sur-blocage pour arroseur-arrosé!

    Maintenant, quand on achète ce genre de gadget dont on n’est pas maître, dépendant du bon vouloir (ou de la santé) de la boite qui lui donne « vie » (artificielle) avant de devenir jetable, ouvrant carrément dans le cas présent une sonorisation de votre intimité direct chez Google/Amazon, il faut déjà aimer se faire enc….! Alors un peu plus ou un peu moins.

    Ce n’est pas réellement un problème de neutralité du net en fait. Plutôt d’acheter un truc qui ramène aux liseuses d’Amazon (déjà!) qui en 2009 supprimaient les e-book d’Orwell achetés par ses clients des liseuses Kindle, là aussi pour de sombres histoires de gros sous (droits de reproduction).

    Répondre
  • 27 septembre 2017 - 17 h 22 min

    @lym: Ce n’est pas du tout un problème de neutralité du net, personne n’a jamais dis cela :)

    Répondre
  • Cid
    27 septembre 2017 - 17 h 34 min

    Y’a déjà pas d’app officielle pour Windows 10 alors que présente sur iOS et fonctionne bien. Et ils parlent d’expérience utilisateur ? ils n’ont pas de dev chez google ? Ils font quoi tous ces gens dans leurs beaux bâtiments tellement vantés ?
    Google compte vraiment sur leurs « clients » pour bosser à leur place ? Genre les mises à jour d’Android…

    Répondre
  • 27 septembre 2017 - 17 h 39 min

    @Cid: Je suppose que Google voit Chrome comme l’application officielle de Youtube pour Windows 10. Ils ne vont pas se tirer une balle dans les deux pieds.

    Répondre
  • 27 septembre 2017 - 17 h 55 min

    « Si vous aviez envie de savoir à quoi ressemblait un Net non neutre …qui se retrouve à s’en servir pour caler sa vieille tablette »

    Il me semble que c’est même beaucoup plus grave que cela. Dès lors que ces grands groupes pèsent plus que le PIB de nombreux pays, il n’y aura pas à attendre bien longtemps pour qu’ils utilisent les mêmes méthodes pour imposer leurs choix politiques et commerciaux un peu partout.

    Ex. : Que pourrait faire un pays ou même l’Europe, si Google, Amazon ou autre, dont nous sommes tous devenus si dépendants, décidaient d’interrompre certains de leurs services si l’ont cherchaient légitimement à leur faire payer impôts et taxes ?

    Répondre
  • 27 septembre 2017 - 18 h 44 min

    The show must go on with Amazon echo show!
    ….
    Now the show is over… Thanks to Google

    Répondre
  • paf
    27 septembre 2017 - 22 h 38 min

    Et bientot Google Chrome et les certificats CA refusés en 2018. Symantec qui pleure, ca commence a faire bcp chez les gros … Bientot Google te dira quoi bouffer.

    Répondre
  • 27 septembre 2017 - 22 h 42 min

    @Phil:
    « Que pourrait faire un pays ou même l’Europe, si Google, Amazon ou autre,[…] décidaient d’interrompre certains de leurs services si l’ont cherchaient légitimement à leur faire payer impôts et taxes ? »–> Bin ils perdraient plus que que ce qu’ils payeraient en impôt, et laisseraient la place à d’autres (comme en chine…).

    @Pierre Lecourt: « regardécouter »
    J’adore ce mot-valise. Il exprime clairement ce qu’on fait souvent avec l’ordi.

    Répondre
  • 28 septembre 2017 - 1 h 35 min

    @Macgivre: Bah merci : J’ai cherché 5 minutes comment le dire.

    Répondre
  • 28 septembre 2017 - 8 h 30 min

    bon enmême temps pour les vieux comme moi qui ont connu le début du net , il y a longtemps qu’il existe des barrière, actuellement par exemple il est très difficile d’acceder au contenu des sites us par exemple yahoo.com shopping, ou netflix us qui pour le m^me prix que le netflix français offre le double ou le triple de contenu avec en plus la VF , bon quand on connait un peu vpn ou autre on passe la barriere , mais elle existe , donc ce que fait google aà amazon c’est déjà ce que pratique les FAI français

    Répondre
  • 28 septembre 2017 - 10 h 11 min

    @adel10:

    Ca n’a juste rien à voir…

    Tu as accès sans problèmes à l’internet du monde entier. Ce dont tu parles c’est pas internet, c’est des droits audiovisuel qui passent par internet (ce qui est un poil différent tout de même).

    Répondre
  • 28 septembre 2017 - 11 h 59 min

    Bon eh bien, même si Arnaud Montebourg avait fait opposition au premier tour vers un autre acquéreur étranger, Amazon n’a qu’à racheter Dailymotion. Je crois qu’ils sont au creux de la vague.

    Sheila aurait pu chanter

    Love me baby with emotion
    Baby love me with Dailymotion…

    Répondre
  • 28 septembre 2017 - 12 h 23 min

    Je suis satisfait de voir que google se dévoile enfin depuis presque un an.
    Dans la même veine que l’immonde wincro$oft, le monstre commence à se révéler…

    Je ne sais pas comment ça se passe au usa mais en France il sera très facile d’imposer a google le remboursement totale de l’Echo Show s’il persiste à punir en certains puisque le service existait.

    L’interdiction de service pour une catégorie de personne est même passible de prison puisque c’est une mesure discriminatoire comme le sexisme ou le racisme. Le fait de passer par un appareil ne rentre absolument pas en compte.

    Répondre
  • 28 septembre 2017 - 12 h 44 min

    Je suis très dubitatif quant à la neutralité du Net pour les années à venir. De nombreux coups de canifs ont déjà eu lieu : Orange et Cogent et plus généralement les opérateurs qui veulent faire payer leurs tuyaux par les GAFA (ce qui ressemble vachement aux marges arrière de la grande distribution), les fournisseurs et le lobby culturo-américain et ici 2 GAFAs entre eux (qui, soit dit en passant, se foutent complètement de l’utilisateur et donc de son expérience).

    La neutralité ne peut se satisfaire que d’équilibre. A partir du moment où le barycentre de l’Internet n’est plus sur Internet mais dans une multinationale (ou entre 2 ou 3) c’est mort.

    db

    Répondre
  • 28 septembre 2017 - 14 h 26 min

    Google (youtube) a fait le même chantage sur windows mobile.et ils ont gagné…
    On a eu aussi des pb entre free et youtube, et là c’est moi qui ait quitter Free.
    Google fait ce qu il veux…

    Répondre
  • 29 septembre 2017 - 8 h 48 min

    @ wanou

    en fait c’est toi qui te trompe ici , tu es resté sur netflix , mais essaye d’aller sur yahoo.com sans VPN , j’en ai plein des exmple comme ça.
    sinon il n’existe aucune loi qui t »interdit , d’écouter ou de regarder une télévision étrangère gratuite
    il n’est pas non plus interdit par la loi de regarder netflix US si tu paye

    les droit dont tu parles sont pour la diffusion en france,
    ce sont bien les FAI qui t’oblige a consmer ce qui les arranges.

    Répondre
  • 29 septembre 2017 - 9 h 57 min

    @adel10
    « sinon il n’existe aucune loi qui t”interdit , d’écouter ou de regarder une télévision étrangère gratuite »

    Tu as parfaitement raison.
    Malheureusement, et on le sait tous, ce sont les industries qui dirigent les politiques donc les pays.
    De ce fait on se retrouve souvent avec des pratiques illégales (cette news en est un exemple) qui ne seront jamais punis.
    Pire, les gens n’iront que rarement plus loin que les plaintes internet car l’ignorance des lois et la « moutonnerie » les décourages très vite.

    Répondre
  • 29 septembre 2017 - 19 h 39 min

    C’est difficile de se retenir d’indiquer les fautes. Pire, on va en laisser sa part. Mais parfois ça pique, vraiment.

    Répondre
  • 21 novembre 2017 - 22 h 36 min

    @adel10:
    « il n’existe aucune loi qui t”interdit , d’écouter ou de regarder une télévision étrangère gratuite »
    Je ne suis pas sûr que ce soit si simple.
    Avec une app TF1 ou France TV, vous pouvez regarder le direct quand vous êtes en France mais à l’étranger (au moins dans certains pays) l’app (fournie donc par la chaîne TV) affiche un message disant que la diffusion n’est pas autorisée dans le pays de connexion.
    Je pense que c’est parce que (par exemple pour un film ou un match) la chaîne achète les droits pour un territoire déterminé, ici la France, et elle enfreindrait son contrat en le diffusant à l’étranger.

    Répondre
  • 22 novembre 2017 - 11 h 10 min

    @adel10:

    Quand je vais sur Yahoo.com j’ai accès à Yahoo.com je ne vois pas ou est le problème.

    Ensuite, tu confonds accès et mise à disposition. Netflix n’as le droit de donner accès aux utilisateurs d’un pays uniquement les droits qu’ils possèdent (et qu’ils ont payer) pour le dit pays. C’est exactement la même chose pour tout les services que tu cites (radio, télévision, svod, …). C’est pas ton opérateur qui t’interdit d’accéder aux contenus de Netflix US, c’est Netflix lui même qui ne te permet d’accéder qu’aux contenus auxquels ils ont le droit de te faire accéder.

    Un exemple frappant, tu souscris à deezer via le site indonésien (via un VPN), tu vas payer 2€ par mois. Et bien si tu te connectes depuis la France tu auras accès au contenu français au prix indonésien.

    Répondre
  • 28 novembre 2017 - 20 h 12 min

    > l’accès à Youtube est à nouveau disponible sur Echo Show ce soir. Pas mal des pré-requis de Google sont réapparus sur la nouvelle mouture de Youtube sur la plateforme : Abonnements, vidéo suivante et… autoplay…

    Hmmm cela aide à mettre une raison derrière les fréquentes coupures d’accès totales à YT sur mon Desktop : Autostop, pubs ou tracking il est configuré pour _mes_ goûts, pas ceux de Alphabet®. AU point que je regadecoutecommente sérieusement les vidéos sur d’autres services style vid.me Sans cela, je *devrai* utiliser mon chromebook (OS et softs by Google) pour ~~aller~~ rester chez Google.

    Merci pour cette niouze éclairante Pierre. Et comme vous voyiez je suis persuadé que les pré-requis de Google valent pour les tout petits comme pour les (plus) gros.

    Répondre
  • 11 décembre 2017 - 14 h 54 min

    […] bientôt ils n’auront plus le droit non plus de profiter de Youtube. Les Amazon Echo Show, qui avaient déjà eu un coup de semonce il y a quelques semaines, n’auront plus non plus la possibilité de profiter des vidéos de la plate forme de Google. […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *