Le Google PixelBook à 1199$ ? Le nouvel éclaireur du marché Chromebook

Le Google PixelBook semble laisser fuiter des informations à son sujet ces derniers jours. Il s’agit de la nouvelle version du Chromebook de la marque qui devrait être annoncée sous peu, le 4 Octobre, enfin si les fuites sont exactes, ce dont on n’a aucune certitude pour le moment.

Google tient bien un événement le 4 Octobre prochain et au menu de son petit show, nous devrions bien retrouver le Google PixelBook1. Plusieurs sources différentes semblent confirmer cette information. Le reste de la présentation concernerait les nouveaux smartphones de la marque, une version Mini du Google Home et le lancement des casques Google DayDream. Sur ce dernier point je peux confirmer que certaines marques piaffent d’impatience et ont des solutions Daydream déjà au chaud dans leurs cartons.

2017-09-20 11_56_03-minimachines.net

Mais revenons en au Google PixelBook. Là encore il s’agit d’un Chromebook haut de gamme pour le moteur de recherche. Probablement plus pour aiguillonner le marché vers le haut de gamme que pour assurer des ventes faramineuse. Le premier indice qui confirme cette idée est la gamme de prix que google aurait décidé pour ses trois modèles.

On apprend ainsi que le Google PixelBook débuterait à 1199$, un tarif élevé qui vient titiller les ultraportables classiques sous Windows 10. Pour ce prix on aurait droit à 128 Go de stockage SSD. Des versions 256 Go et 512 Go seraient également sur les rails pour des tarifs encore plus salés : Respectivement 1399 et 1749$.

Première interrogation, est-ce une rumeur fiable ? Google ne nous a pas habitué a proposer des Chromebooks avec autant de stockage. Techniquement c’est parfaitement faisable mais son premier modèle, le Chromebook Pixel était livré avec 64 Go de SSD seulement malgré un tarif tout aussi ébouriffant à sa sortie. Le but du jeu pour le groupe étant de faire passer vos datas dans ses tuyaux et de les sauvegarder sur ses disques durs en ligne. Cette évolution serait une très bonne nouvelle pour certains utilisateurs. Notamment les vieux croûtons qui utilisent Linux2.

Le Chromebook Pixel de 2015

Deuxième interrogation, est-ce un engin destiné a être véritablement commercialisé ou est-ce qu’il est présent pour épater la galerie et mettre de l’huile entre les développeurs, a presse et Google. On se souvient là encore que lors de la présentation du Chromebook Pixel, l’ensemble des gens dans la salle invités par google avaient eu droit à un engin commercialisé à 1299$ pièce. S’en est suivi un appel d’air important chez les  développeurs qui ont voulu faire joujou avec l’engin et ses capacités et ont développé dessus. Mais aussi et surtout un tapissage de tests très bénéfique pour Google et son système. On n’avait pas la même approche d’un Chromebook face à un engin de ce calibre – bien équipé, puissant et très bien fini – qu’avec l’entrée de gamme disponible à sa sortie en 2013. Les retombées en terme d’image pour le format Chromebook valaient bien l’investissement dans un bon millier de machines a offrir aux participants. Le reboot de cet engin en 2015 suivait la même logique, proposé à 999$ il flottait littéralement au dessus du marché de ses concurrents.

Pour rappel le Chromebook Pixel de 2015 proposait pour 999$ un Intel Core i5 associé à 8 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage. Une version à 1299$ passait à 64 Go de stockage électronique avec un Core i7 et 16 Go de ram. Les deux engins employaient un circuit graphique Intel 5500. On peut donc s’attendre à des composants de même niveau pour me Chromebook Pixel à 1199$.

2017-09-20 11_56_25-minimachines.net

Quelques éléments supplémentaires ont fuité comme la présence d’un stylet optionnel, vendu 99$, pour manipuler l’écran. Le précédent modèle était évidemment tactile puisqu’il préparait l’arrivée des applications Android dans ChromeOS mais celui-ci aurait des usages plus larges avec ce stylet embarqué. La charnière pourrait pivoter sur 360° pour un usage hybride portable-tablette. On se doute dès lors qu’un système complet de prise en charge d’écriture manuscrite serait au rendez-vous.

Il serait évidemment positif que google conserve quelques éléments novateurs issu des générations précédentes comme les LEDs témoins de charge de batterie, même si cette idée n’a pas été reprise par les concurrents du marché.

On en saura plus le 4 Octobre.

Source : Droid Life

Notes :

  1. Je note au passage que Google sait parfaitement qu’il lui faut changer de nom pour son nouveau modèle afin de remettre à zéro les recherches effectuées par les moteurs web. Passer de Chromebook Pixel à Pixelbook permettra d’effectuer des recherches nouvelles et neutres que Google pourra canaliser facilement vers ses propres pages. La plupart des constructeurs aujourd’hui capitalisent sur une seule et même appellation en pensant que cela conforte leurs propres pages de vente. Il est pourtant plus facile de tomber sur une page parlant du lancement du tout premier Dell XPS 13 que de tomber sur le nouveau Dell XPS 13 chez le constructeur en pianotant la recherche sur Google. Les sites des marques ne génèrent pas assez de trafic pour lutter avec les constructions SEO des gros sites web d’aujourd’hui. Seul moyen pour s’en sortir, modifier le nom de son modèle…
  2. clin d’oeil, clin d’oeil…
8 commentaires sur ce sujet.
  • 20 septembre 2017 - 12 h 39 min

    2. Jeu de mots parfait, merci x)

    Répondre
  • 20 septembre 2017 - 15 h 50 min

    avant qu’un troll n’arrive, il y a une faute dans le titre le 1 du prix est répété une ou deux fois.

    Répondre
  • 20 septembre 2017 - 18 h 15 min

    troll premier :

    tout cet argent juste pour regarder les videos de K. Kardashian sur facebook…

    Répondre
  • 20 septembre 2017 - 19 h 54 min

    troll second :

    tout cet argent juste pour poster des phrases toutes faites sur facebook en gros caractères sur fond monochrome

    Répondre
  • 21 septembre 2017 - 0 h 19 min

    « On se doute dès lors qu’un système complet de prise en charge d’écriture manuscrite serait au rendez-vous ».

    Android dispose depuis un moment d’un module d’écriture comme celui de Windows 10 en tandem avec le clavier (et à télécharger séparément, pour ma version d’Android). Mais on peut imaginer de pouvoir aller écrire directement dans les champs vides et griffonner à mêmes l’écran sur les applis.

    Par ailleurs, est-ce que cela pourrait être l’occasion de la sortie de Nebo (made in France) pour Android, bloc-note pour l’écriture cursive avec reconversion en notes dactylographiées disponible par ailleurs pour Windows 10 et iOS ?

    Répondre
  • 21 septembre 2017 - 0 h 27 min

    Mince, Nebo est sorti en version Preview (gratuit). Mais pas compatible avec mon Android 5.0. Ceux qui ont des stylets devraient essayer. Excellent taux (sous Windows) de reconnaissance de l’écriture cursive.

    Répondre
  • 21 septembre 2017 - 0 h 59 min
  • 21 septembre 2017 - 11 h 13 min

    @Chouette Mâ-Mâ: Bon alors j’ai fait un peu joujou ce matin. C’est impressionnant !

    Premier truc, impossible d’installer la démo sur mes appareil, malgré le fait que plusieurs possèddent un stylez. Etrange, il doit y avoir une maigre liste de produits compatibles.
    Cela dit j’ai trouvé l’appli en APK sur APKmirror. Donc je l’ai installé comme cela.

    Ca marche super bien, c’est vraiment impressionnant !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *