Google lance le AIY Vision Kit, un système DIY de vision logicielle à 45$

Le AIY Vision Kit est une solution développée par Google qui emploie une puce Intel Movidius avec une carte Raspberry Pi pour ajouter une compréhension visuelle du monde extérieur à un programme. Grâce à la carte de développement, il sera possible d’effectuer des actions en fonction des reconnaissances détectées.

Un peu dans la même veine que le CardBoard qui permettait de créer un environnement VR à partir d’un bout de carton est d’un smartphone ou plus récemment le Voice Kit pour créer un google Home like, le AIY Vision Kit est une solution que Google met en avant pour permettre aux développeurs d’intégrer des systèmes de vision logicielle à leurs projets.

AIY Vision Kit

Le gros intérêt du AIY Vision Kit est son tarif : 45$ pièce, cela reste abordable même si on a déjà croisé d’autres solutions de ce type comme la camera JeVois qui est également très abordable et bien documentée.

Le kit de Google est pour le moment uniquement disponible aux US et ne sera envoyé aux personnes qui le pré-commandent sur le site Micro Center qu’à partir du 31 Décembre. Conçu pour fonctionner avec une carte Raspberry Pi Zero W et embarquer un système sur une carte MicroSD, le AIY Vision Kit ne contient paradoxalement pas de camera. Il faudra acquérir à part la solution de Raspberry Pi pour avoir vraiment un oeil sur l’extérieur.

AIY Vision Kit

Cela augmente donc la note de manière significative mais reste tout de même une solution intéressante pour qui veut intégrer une vision à un projet. Le Kit propose avant tout une carte baptisée VisionBonnet qui embarque une puce Intel Movidius MA2450 qui dialogue avec la carte Raspberry Pi W. C’est cette solution qui jouera le rôle de cerveau pour une reconnaissance d’objets. Un bouton muni d’une LED RGB programmable sera également livré, un petit haut parleur et une lentille grand angle/macro telle que celles que l’on trouve en kit pour les smartphones. Le tout est livré avec un carton pré-plié qui sert a assembler les éléments, les relier avec la câblerie fournie et poser le tout sur un support de pied photo également inclus dans le kit.

AIY Vision Kit

Le carton n’est évidemment pas nécessaire et vous pouvez très bien intégrer le kit dans un robot déjà existant pour le laisser travailler en solo à des tâches simples : On imagine assez aisément des solutions comme un robot capable de détecter et ranger des Lego dans une grande boite, travaillant sans relâche pendant les heures d’école. Les ports d’extension de la carte Raspberry Pi étant disponibles, il sera possible de connecter le kit vers n’importe quel autre circuit. Histoire de faire en sorte que la vision amène à une réaction.

AIY Vision Kit

Le tout sert donc à piloter un logiciel de détection et de reconnaissance d’objets piloté par la puce Intel Movidius. Il sera capable de faire la différence entre une banane et une clé à molette et, suivant vos programmations, d’effectuer des actions différentes.Le AIY Vision Kit peut également reconnaître des visages, des expressions et même faire la différence entre plusieurs espèces. Histoire de construire son propre système de surveillance étatique familial. Ces appareils sont capables d’apprendre à reconnaitre des visages précis et de prendre des décisions en conséquence : un portier piloté par un AIY Vision Kit pourrait par exemple décider de lui même d’ouvrir une serrure électrique via la carte Raspberry Pi quand un visage familier se présente tout en envoyant un signal coloré via la LED et un petit message de bienvenue ou d’information avec le petit haut parleur. Le système refusera évidemment d’ouvrir, prendra un cliché horodaté et l’enverra à une adresse mail pour tout autre visage inconnu.

AIY Vision Kit

On comprend bien l’idée de Google avec cet AIY Vision Kit, il s’agit de proposer un moyen de laisser travailler les développeurs du monde entier autour de ce nouvel Eldorado qu’est la reconnaissance d’objet. Chaque projet signifiant pourra ainsi être analysé et recyclé par Google. Chaque bonne idée sera plus facilement mise en avant et les plus brillants cerveaux pourraient être embauchés par le moteur de recherche. C’est également une belle réussite de la part d’Intel qui peut grâce à ce partenariat faire connaitre des développeurs ses solutions Movidius plus facilement. S’imposer comme une solution populaire est une étape importante pour la marque pour cette division de Deep Learning qu’est Movidius. Ce type de projet est le tremplin rêvé pour y parvenir.

9 commentaires sur ce sujet.
  • 1 décembre 2017 - 12 h 32 min

    Attention, le titre laisse penser qu’on à le système complet pour 45 euros, alors qu’il ne contient pas les pièces les plus chère (Raspberry …)

    Répondre
  • 1 décembre 2017 - 12 h 35 min

    @nmeuret: Euh c’est expliqué en détail juste après non ?

    Répondre
  • 1 décembre 2017 - 13 h 53 min

    En même temps, une Rasp, c’est quand même moins onéreux que le machin de google, non ? Surtout si c’est une Pi zero W, c’est 10€, c’est à dire pas de quoi s’affoler. Je ne comprends pas le ratio que vous faites ‘pièces les plus chères (pardon, j’ajoute un « s » qui n’est pas dans la phrase d’origine).

    Et puis « cela augmente la note de manière significative » : 10€ ou 25% ?

    Merci pour l’article Pierre, c’est intéressant.

    Bon, ensuite, toutes les données sortent de la maison pour aller chez TensorFlow ? Quid de la confidentialité ?

    Alors que pour « Jevois » la solution est différente il me semble, c’est la bibliothèque OpenCV d’intel qui est utilisé localement.

    Répondre
  • 1 décembre 2017 - 16 h 40 min

    je vois « jeVois »…

    Répondre
  • 1 décembre 2017 - 17 h 36 min

    Cool ces technos avancent à une vitesse phénoménale. Vu qu’une fois de plus nos amis américains sont les seuls à pouvoir commander ce nouveau kit, je me précipite sur l’article de Pierre sur jevois et je commande !!!
    Après tout l’essentiel est de pouvoir expérimenter rapidement. Dans 6 mois (date à laquelle l’Europe pourra enfin commander) les progrès seront sans doute encore plus impressionnants et de nouvelles devices seront disponibles. Vivement l’arrivée de mon nouveau joujou et merci à Pierre pour tout ce travail de mise au jour et de déchiffrage.

    Répondre
  • 2 décembre 2017 - 3 h 09 min

    Si le machin marche correctement, c’est tout de même génial de proposer un tel kit à ce prix (enfin il manque le principale!)
    En rajoutant un micro, il y a moyen de bidouiller un assistant « intelligent » pour pas cher et de faire de jolies choses.

    Répondre
  • 4 décembre 2017 - 14 h 44 min

    @Philipe: il y’a de + en + d’AI dans des SoC de smartphones (ex. Kirin970).

    Répondre
  • 4 décembre 2017 - 17 h 08 min

    du coup, ça donne très envie de la JeVois ;o)=)

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 13 h 20 min

    Amazon a annoncer qqchose de similaire avec DEEPLENS

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *