Gigabyte BRIX BLCE-4000C : Un MiniPC Fanless sous Celeron N4000

Le BRIX BLCE-4000C est une nouvelle machine de la série des MiniPC de Gigabyte. Si le design n’est pas franchement des plus audacieux, d’aucun diraient qu’il est même assez peu réussi, c’est une solution qui a le bon goût d’être à la fois compacte et dénuée de toute ventilation.

Il faut dire que le marché visé par Gigabyte pour ce BRIX BLCE-4000C n’est probablement pas spécialement grand public. L’engin vise certainement plus l’affichage dynamique ou les kiosques et autres automates que les salons de particuliers. Avec un encombrement réduit, plus gros qu’un NUC mais encore très compact, il saurait pourtant se faire oublier.

2018-03-20 17_36_30-minimachines.net

Le BRIX BLCE-4000C mesure 11.65 cm de profondeur pour 10.3 cm de large et 5.62 cm d’épaisseur. Des dimensions probablement nécessaires pour permettre une dissipation passive pour cet engin équipé d’un Celeron N4000 double coeur de génération Gemini Lake. Une puce cadencée de 1.1 à 2.6 GHz avec 4 Mo de mémoire cache et 6 watts de TDP. Des watts que le dispositif assumera sans le recours à une ventilation active donc pour afficher un zéro décibel à l’usage et surtout une absence de tout élément mécanique. Une source de panne que les industriels préfèrent éviter autant que possible.

Gigabyte BRIX BLCE-4000C

Dans le châssis on trouve une carte mère sur mesure qui acceptera  un seul – maigre – et unique slot de mémoire vive SODIMM pour un maximum annoncé de 8 Go de DDR4 2400. Un emplacement 2.5″ est également présent pour un très logique SSD, on imagine mal un engin sans ventilation équipé d’un disque mécanique.

2018-03-20 17_37_01-minimachines.net

2018-03-20 17_36_44-minimachines.net

La connectique est juste correcte avec quatre ports USB 3.0 dont un au format USB Type-C et les trois autres en classique USB Type-A. Une prise Ethernet Gigabit est présente ainsi que deux sorties vidéo : Un VGA et un HDMI 1.4b. Des ports audio 3.5 mm sont également intégrés pour une entrée micro et une sortie casque stéréo. Pas de HDMI 2.0, pas de lecteur de cartes mémoire et des choix étonnants. Si des concurrents de la marque proposent des port VGA à destination des intégrations professionnelles, ils les accompagnent en général de ports spécialisés.

2018-03-20 17_41_59-minimachines.net

La moquette chez Gigabyte doit être super concentrée car la description de l’engin laisse rêveur : La machine sous Celeron double coeur est ainsi décrite comme capable de lancer les derniers jeux 3D, faire du montage vidéo, du design 3D et de la production multimédia. Dans pas longtemps ils vont nous expliquer que le prochain supercalculateur sera monté avec des Celeron…

En général, des ports COM ou parallèle par exemple. Ici les choix faits sur ce BRIX BLCE-4000C sont un peu entre les deux mondes avec du VGA mais également un USB type-C, une sortie HDMI mais en 1.4b alors que le Celeron sait gérer du DisplayPort, pas de lecteur de cartes non plus. Une solution qui vise deux monde mais sans en satisfaire vraiment aucun des deux.

La communication vers les réseaux pourra également se faire en Wifi via un slot MiniPCIe qui permettra d’intégrer une solution optionnelle en 802.11AC associée à un bluetooth 4.2. L’engin pourra se monter en VESA 75 x 75 ou 100 x 100

Pas d’informations sur le prix ni la disponibilité de cette machine pour le moment

Source : Gigabyte via FanlessTech.

16 commentaires sur ce sujet.
  • 20 mars 2018 - 17 h 55 min

    J’accroche pas du tout a ce nouveau design oO

    Répondre
  • 20 mars 2018 - 17 h 56 min

    @Will: Je sais même pas si le terme design est bien choisi ici :D

    Répondre
  • 20 mars 2018 - 18 h 38 min

    Gigabyte nous a habitué à mieux.
    D’ailleurs ça serait bien le retour de la gamme Brix Gaming (format cube compact) surtout depuis les APU Ryzen d’AMD.

    Répondre
  • 20 mars 2018 - 18 h 40 min
  • 20 mars 2018 - 21 h 29 min

    @ Pierre

    Sérieux, j’ai du mal à saisir ton engouement pour le fanless à tout prix : quand on sais que les perf du processeur en pâtissent svt, voir tjs, que les ventilo aujourd’hui savent être extrêmement voir totalement silencieux.

    Répondre
  • 20 mars 2018 - 21 h 33 min

    @Gégé: Tu as déjà eu une machine fanless pour travailler ? Parce que moi je bosse un gros paquet d’heures par jour et j’apprécie graaaaaaaaaaaaandement le confort que cela propose.

    Répondre
  • 20 mars 2018 - 22 h 40 min

    A lire son commentaire c’est sure qu’il n’a jamais testé une machine fanless.
    Quand je dis fanless c’est sans HDD* ou alors déporté loin de soi sinon ça sert à rien.

    * surtout les 3,5″ !
    Certains 2,5″ sont assez silencieux en rotation et quand ça gratte presque pas.

    Répondre
  • 21 mars 2018 - 2 h 27 min

    @Gégé: Je respecte ton opinion (même si le fanless c’est l’avenir, même si le fanless est c’est le choix de l’industrie pour une fiabilité à toute épreuve).

    Mais tu as tort sur un point, les performances du processeur n’ont aucune raison de souffrir si la solution fanless est correctement proportionnée. Par exemple les températures des NUC, et donc les performances, sont meilleurs dans certains boîtiers fanless Akasa que dans les boîtier ventilés d’origine.

    Malheureusement nos amis constructeurs sabotent les mini PC fanless avec une obstination qui laisse perplexe (et qui entretient ce genre d’aprioris).

    Répondre
  • 21 mars 2018 - 6 h 20 min

    @Gégé:
    Un ventilo silencieux et durable (roulement à billes) coûte cher.
    Je pense qu’ils sont très très rares sur les machines chinoises à 200 euros.
    Partant, mieux vaut rien qu’un truc qui va grincer assez vite.
    Db

    Répondre
  • 21 mars 2018 - 6 h 20 min

    D’AUCUNS !
    Db

    Répondre
  • Jo
    21 mars 2018 - 8 h 12 min

    @Gégé:

    J’ai modifié un Vorke V1 en fanless. Pour constater du throttling, il me faut 45 minutes de stress test. Donc oui, le phénomène peut intervenir mais dans mon utilisation (web + vidéo) le J3160 n’est jamais, ou presque, à 100%. Donc comme d’habitude, tout dépend des usages…

    Répondre
  • 21 mars 2018 - 11 h 10 min

    @Gégé:

    Alors il y a les moins de 2~3% de la population qui ont une très grande sensibilité auditive… C’est même un petit handicape (café, concert, openspace bruyant, sale de testes avec une 12aines de clients et quelques serveurs en mode aspirateurs, solution HTPC ou console de jeux dans le salon ou même la chambre).
    Et encore, j’ai de la chance, il existe des coûts qui peuvent être encore plus élevé).

    En dehors des stations métiers particulières, des PC pour les jeux en + de 1080p, etc. Si on s’en donnait la peine et si on utilisait des composants et matériaux de qualité, on pourrais avoir pas mal de PC et même de console de jeux (max 1080p) fanless.

    Après, ces consoles devraient sans doute être vendue un peu plus chère (20 à 30%), mais on pourrait avoir du design, des matériaux plus nobles, du silence et très certainement une meilleur durée de vie.

    Bref, on en a gros! Nous les audio-sensibles, on veut du fanless sans devoir bricoler ou rajouter une bonne centaine d’euro pour réduire les nuisances avec des ventilateurs hauts de gammes et des isolants hors de prix !

    :))))

    Répondre
  • Xo7
    22 mars 2018 - 13 h 10 min

    @MikDewil: +1 moi dans les années 90 on ne me croyait pas quand je disais que j’entendais tourner les pc depuis le couloir et que cela me donnait des migraines d’enfer… jusqu’à ce que j’en fasse la démonstration !! Faire partie d’une minorité n’est jamais plaisant. Avec le temps cela va mieux les pc ont considérablement réduit leur nuisances et mes oreilles n’ont plus 20 ans !! On ne s’appercoit des nuisances qu’après avoir coupé la machine, inconsciemment on lance alors un petit soupir de soulagement surpris du silence relatif !!

    Répondre
  • 22 mars 2018 - 13 h 18 min

    @Xo7: J’ai tellement vécu ça, le moment ou tu coupes et où turéalises la pression auditive que le PC a dans ta vie !

    Je comprends pas que les constructeurs de grande marque ne se penchent pas plus sur ce problème. Il y a moyen aujourd’hui de sortir des PC très corrects en moyen de gamme totalement fanless. Et il y a moyen également de faire des PC « castré » en fanless pour un usage courant qui se libéreraient en activant des ventilos pour des usages plus larges : Jeux ou rendu video/3D par exemple.

    faudrait qu’apple sorte ça et tout le monde suivrait !

    Répondre
  • Xo7
    23 mars 2018 - 12 h 24 min

    @Pierre Lecourt: le côté bruit rassure aussi M lambda : quand il y a du bruit le pc tourne ! UN peu comme les moteurs thermiques sur une voiture.
    Il m’arrive aussi de douter devant un bug, une mise à jour ou une sortie de mise en veille trop longue survenant sur une machine fanless… Peut être rajoutera t’on des bruits artificiels dans une certaine période de transition….comme sur les voitures électriques !
    (Merci aussi pour le bon plan trottinette lui aussi très silencieux )

    Répondre
  • 3 avril 2018 - 17 h 53 min

    […] gamme en Kaby Lake de 15 watts de TDP avec les GB-BKi5T2-7200 et GB-BKi7T2-7500, après le modèle fanless sous Celeron N4000, le constructeur annonce l’arrivée de solutions Gemini Lake plus classiques. Le Gigabit […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *