GameBuino, une console portable sous Arduino

GameBuino, une console portable sous Arduino

Contraction de Gameboy et Arduino, la console Gamebuino cherchait un financement participatif sous Indiegogo. Peu gourmand, l’auteur de la petite console portable ne demandait que 25€ pour obtenir l’objet. Il a été comblé et les 3000€ nécessaires au financement de son projet ont déjà été récoltés.

Résumé : La console Gamebuino n’est pas vraiment une console comme les autres, elle coute peu cher, elle ne comporte aucun jeu et vous devez vous retrousser les manches avant de commencer à jouer. Mais… c’est ce qui fait tout son charme.

Attention, si vous espérez trouver avec la Gamebuino une console de jeu prête à l’emploi et des milliers de titres compatibles, il vous en cuira. L’idée d’Aurélien Rodot, son développeur, est de proposer un outil pour que vous puissiez vous même développer vos propres jeux et bien sur les échanger avec d’autres possesseurs de la console.

Gamebuinot

La petite machine ( 90 mm de large pour 45 mm de haut et 12 mm d’épaisseur ) embarque un minuscule écran de 84 pixels de large pour 48 de haut, monochrome avec un rétroéclairage qui s’adapte en fonction de la luminosité ambiante. un petit haut parleur, un lecteur de carte MicroSDHC et un processeur Atmega 328 cadencé à 16 MHz (Celui d’une Arduino Uno). Le tout est alimenté par une batterie 240 mAh qui offre à l’engin 24 heures d ‘autonomie. L’ensemble se recharge via un port MicroUSB qui sert également a communiquer avec un PC. En prime la petit machine offre la possibilité de connecter des extensions (2 ports I2C) pour rajouter des fonctions optionnelles (accéléromètre, gyroscope…) mais aussi pour les connecter l’une à l’autre afin d’imaginer des jeux multijoueurs originaux.

La carte de la Gamebuino sera enfermée dans un boitier en acrylique transparent  et le joueur disposera d’une interface sobre et austère pour manipuler l’engin : 4 boutons en croix à gauche de l’écran, un juste au dessus  et 2 autres à droite. La petite console étant livrée sans jeux, vous comprendrez que le but du jeu est autant  de s’amuser à les concevoir et à expérimenter dessus qu’à y jouer. La compatibilité Arduino aidant, il sera également possible de profiter de l’engin pour d’autres tâches : De la domotique à des usages plus expérimentaux de robotique, tout est possible.

 Encore un super outil pédagogique pour apprendre à développer pour ce type d’objets : Parfait pour se jeter dans le bain avec une communauté de développeurs qui se construit mais également très intéressant pour  épauler un projet scolaire avec des élèves. Le format, le prix et les éléments en jeux avec un côté  très ouvert du code et du matériel, font de la Gamebuino un projet complet : Tant sur le matériel que le logiciel.

Vous pouvez participer au finacement du projet ici ou simplement offrir un bon café à son développeur.

Merci à Alain pour l’info

14 commentaires sur ce sujet.
  • 27 mars 2014 - 14 h 07 min

    lol
    Mais qui voudrait d’un tel bouzin !!!?

    Répondre
  • 27 mars 2014 - 14 h 21 min
  • 27 mars 2014 - 14 h 53 min

    @Tadahiro:
    Mon fils!!! Et par la même occasion, cela me donnerait l’excuse de l’aider… :-)

    Répondre
  • 27 mars 2014 - 15 h 18 min

    j’en connais quelques uns qui serai intéressés, c’est un moyen ludique d’apprendre Arduino

    là dessus on ajoute la création d’une boite via imprimantes 3D et la boucle est bouclée

    -1000 Tadahiro et Piratu’ :P

    Répondre
  • 27 mars 2014 - 15 h 21 min

    @H2L29: Tu dois même pouvoir t’en servir pour piloter une imprimante 3D et piloter la création en temps réel :D

    Répondre
  • 27 mars 2014 - 17 h 44 min

    Moi je suis intéressé ! Et je peux vous dire que je ne suis pas le seul ;)

    Répondre
  • 27 mars 2014 - 17 h 51 min

    @Tadahiro:
    J’utilise couramment des raspberry, des beagleboard, des udoo et d’autres « bouzins »
    pour réaliser des tas de trucs avec des étudiants pour:
    – apprendre à coder sans « wiz-bang » interface où il impossible de juger la pertinence d’un algo.
    – comprendre ce qu’est un processeur
    – se familiariser avec des solutions embarquées

    Non, c’est pas une PS4 et c’est pas le but… c’est une mini-machine, pas une maxi-machine.

    Répondre
  • fpp
    27 mars 2014 - 18 h 31 min

    Pour moi la raspberry c’est déjà du bouzin de luxe, il y a vraiment peu de différences fondamentales avec un PC sous Linux classique (la preuve, même moi j’y arrive et c’est très marrant :-).
    L’arduino et consorts, ça m’a l’air d’être un tout autre monde, les outils de dev sont plus « bare metal », et il faut gérer ses octets…

    Répondre
  • 27 mars 2014 - 20 h 19 min

    Ben moi j’ai déjà commandée la mienne il y a quelques jours. 35€ port compris pour une petite machine conçue avec amour, je ne trouve pas ça cher du tout (je ne trainerais pas sur un site dédié aux minimachines s’il me manquait une dizaine d’euros pour boucler mes mois).

    Cela fait des années que je pense à une telle petite console. Je me prêtais à rêver qu’un bidouiller un peu courageux se lance un jour dans une machine qui remette au goût du jour les jeux électroniques, une espèce de Game & Watch qui disposerait d’un écran éclairé et d’une batterie et qui offrirait la possibilité de s’adonner à de multiples jeux – et non pas d’être lié à l’unique titre fourni, limitations des écrans LCD oblige.

    J’espère qu’on verra fleurir quelques petits projets sympas dessus (du genre émulation de jeux électroniques existants) ; oui, je n’aborde que la partie ludique de la chose, je laisserai les développeurs de talent me surprendre par des applications inédites.

    Répondre
  • 28 mars 2014 - 15 h 56 min

    Visiblement les deux premier commentaires n’ont pas compris le but de l’engin (et puis même il est mignon tout plein avec son PCB à l’air <3 )

    C'est beau, c'est ouvert, offre plein de possibilités et ça côute pas chère. Un objet super interessant pour apprendre à dev sur de l'embarqué (. Egalement modé la console ça doit être pas mal -un petit mod nes? :p ).

    Je me retient depuis que j'ai vu l'image mais NEEEEED beaucoup <3
    Pour ma part je vais acquérir cette petite bête avant la fin de l'année, c'est quasi sur :p
    Peut être que d'ici là le projet aura décollé et qu'on verra des accessoires (extensions, coques, …) en plus <3

    Répondre
  • 28 mars 2014 - 17 h 53 min

    C’est commandé.

    Merci Pierre ^^

    J’ai presque versé une larme en repensant à l’époque où j’ai écrit mes premiers jeux, sur un système qui tournait sur 32 Ko de ROM et autant de RAM …
    C’était autrement plus formateur que d’apprendre à programmer avec un IDE qui a déjà besoin de 80 Mo de RAM, et nécessite d’inclure 3 librairies graphiques pour afficher un sprite et le faire bouger à l’écran.

    Répondre
  • bob
    28 mars 2014 - 17 h 53 min

    ce serait pas plutot l’arduboy ;p

    Répondre
  • 30 mars 2014 - 0 h 23 min

    Humpf… Encore une fois la tentation… Programmer des ptits jeux souvent bien plus intéressants que des gros jeux (Rappelez-vous l’époque de Jeux&Stratégie où il y avait des programmes de quelques octets pour jouer sur les HP programmables de l’époque)

    Pire que ça, ce n’est pas que de la nostalgie mais l’envie de se remettre à developper bille en tête sans se faire ch*** avec des milliers de bibliothèques, des typages à la one-again.

    Beaucoup d’intérêt pédagogique et puis aussi… une première brique de base arduino assemblée avec l’essentiel pour commencer : un écran, des switchs, des broches libres…

    Répondre
  • 31 mars 2014 - 1 h 38 min

    Pour j’ai craquer j’ai backer, j’ai hésiter entre la version multiplayer ou la simple j’ai finalement pris la simple, sa va être sympat pour 35eu

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *