Freemiam.com, votre nouvelle source de jeux free-to-play en français

Freemiam.com n’a pas vraiment besoin qu’on lui fasse de la pub, leur serveur est tombé au lancement, mais ça me fait plaisir. Ce projet porté par la rédaction du magazine CanardPC est l’endroit où vous pourrez lire toute l’actualité d’un type de jeu particulier, le Free-To Play.

Le but est donc de séparer le grain de l’ivraie. Le Free-to-Play du Free-to-Pay… Si beaucoup de ces jeux gratuits sont avant tout destinés à vous soutirer de l’argent en douce en vous proposant moult téléchargements avancés, il existe aussi des perles et des bijoux.

Free-To-Play Yvette

Freemiam.com fera donc le travail de suivi et de test de ces titres, qui, bien que gratuits et donc facilement testables, n’ont pas forcément l’éclairage nécessaire pour en prendre connaissance. Comprendre qu’un jeu qui a l’air prometteur est finalement une vraie pompe à pognon au bout d’une dizaine d’heures de jeu ne vous fait certes pas économiser un seul centime mais beaucoup de temps.

L’idée est également d’assurer un éclairage nécessaire à certaines bonnes idées qui seront alors portées par les internautes pour pouvoir s’épanouir dans le temps. Un excellent projet qui ne rencontre pas un public suffisant ne pourra pas survivre dans ce modèle économique.

Plusieurs titres sont déjà bien décortiqués et si l’idée du Free to Play est encore largement associée à l’échange de carottes contre des pingouins dans le château où les girafes parlent sur Facebook, il vous faut savoir que ce nouveau modèle économique n’est plus réservé à une sorte de brocante où le n’importe quoi côtoie le n’importe qui. Ça se complique méchamment, il n’y a qu’a voir la vidéo de PlanetSide 2 ci-dessus pour comprendre où en est ce type de titre.

Free To Play Mobile

Pourquoi s’intéresser au Free To Play ou Freemium et à Freemiam en particulier ? Parce que ce type de jeu s’adresse aux joueurs en masse, il leur faut une taille critique minimale pour pouvoir fonctionner. Aussi, les configurations demandées pour tourner ne sont pas forcément délirantes et cela colle pas mal avec la plupart des machines dont je parle ici même. Pas besoin d’avoir la dernière GeForce embarquée ou le dernier Cor i7 pour faire tourner les titres dont va parler le site. Cela colle donc assez bien aux netbooks, nettops et autres machines qui n’ont pas forcément autre chose qu’un processeur graphique intégré à leur processeur tout court.

Free to Play béante

Enfin, ce n’est pas une critique de Freemiam mais un constat, leur site n’est pas le plus beau site du monde. Cela ne les empêche pas d’avancer. Je suis en ce moment en train de me focaliser sur des détails, des broutilles et autres pixels pas tout à fait à mon goût. Un focus très pénible que je connais bien et qui m’ankylose dans mes projets. Le fait de voir la rédac de Canard PC se jeter à corps perdu dans ce projet me remet les pendules à l’heure et c’est bien. Qu’importe le flacon…

Freemiam.com – A propos du site.

5 commentaires sur ce sujet.
  • 21 novembre 2012 - 18 h 39 min

    D’autant plus qu’on peut faire confiance à la rédaction de CanardPC pour son indépendance vis à vis des éditeurs… Certains vont avoir peur je pense :]

    Répondre
  • khy
    21 novembre 2012 - 20 h 04 min

    Merci pour la découverte de ce site sympathique ;=)
    Et puis, CanardPC derrière est synonyme de valeur sûre.

    @ Pierre, “Free to play béante”, je n’aurais pas osé ;=))

    Répondre
  • 23 novembre 2012 - 16 h 19 min

    Ah ça c’est vraiment sympa. Le free to play, c’est l’avenir de tout jeux vidéo. On paye (souvent plus qu’un jeu stand alone finalement) si le jeu nous plait vraiment, le modèle me semble très sain.

    Répondre
  • 19 février 2013 - 8 h 55 min

    […] compter sur des sites comme Kill Screen bien sur mais aussi peut être grâce au site Français Freemiam dont je vous parlais il y a […]

  • 19 février 2013 - 9 h 43 min

    ” il n’y a qu’a voir la vidéo de PlanetSide 2 ci-dessus pour comprendre où en est ce type de titre.”

    Planetside 1 et 2 sont de très gros titres, le premier était en parti payant si je me souviens bien (ça date, Better Red than Dead for ever ;) ) mais comme la plus part des mmos maintenant quand ils perdent en vitesse ils deviennent fremium alors certain décident de l’être dès le début.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *