Un extincteur à l’intérieur de votre prochaine batterie ?

Et si votre batterie de portable ou de tablette contenait son propre système de protection contre l’explosion, une sorte d’extincteur interne qui pourrait tuer dans l’œuf tout danger pour vous même comme pour votre matériel. c’est l’idée de ce projet de travail d’une équipe de Stanford.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone

L’idée est assez simple, créer une sorte de système d’extincteur intégré directement à la batterie qui se déclencherait dans certaines conditions. Le problème des batteries au Lithium est bien connu et on sait qu’à partir du moment où elles atteignent une certaine température par exemple, leur chimie peut s’emballer et provoquer des explosions. L’idée est donc de rendre la chimie interne de l’engin inopérante avant d’arriver à ce stade.

Minimachines.net

Comment faire ? la méthode proposée par les équipes de Stanford et baptisée “Electrospun core-shell microfiber separator with thermal-triggered flame-retardant properties for lithium-ion batteries” consiste à glisser dans une batterie normale un dispositif qui va non seulement empêcher l’objet de s’enflammer mais également séparer l’anode de la cathode dans la batterie, et cela afin d’annuler l’effet de réaction en chaîne provoqué par leur contact.

Quand la batterie arrive à un point de température déterminé, 160°C environ, une couche de protection avec un système anti-feu se met à fondre et se mélange à la chimie interne de la batterie pour venir séparer les deux éléments du dispositif. Ce n’et pas une idée nouvelle que d’intégrer ce type de composant dans une batterie mais jusqu’à présent, le recours à ce type de solution présentait le gros défaut de diminuer drastiquement les performances de la batterie. Autant en autonomie qu’en puissance. Le fait d’avoir isolé le principe chimique dans un dispositif qui ne réagira qu’à l’apparition d’une surchauffe est la bonne idée développée ici puisque dans ce cas la présence de cet élément ne gène pas le fonctionnement normal de la batterie.

Les premiers tests sont assez encourageants et l’usage de ce type d’extincteur pour batterie dans un prototype montre que même si il y a un départ de feu, celui-ci est rapidement éteint sans que la batterie n’explose véritablement.

smartextinct

Reste à connaitre les conséquences d’une intégration de ce type dans une machine : En terme de taille et d’épaisseur comme en terme de tarif. J’imagine assez bien également le résultat d’une campagne d’information qui demanderait aux fabricants d’indiquer quels portables seraient munis d’un extincteur dans leurs batterie afin de pouvoir rentrer dans un avion. Si un tel logo devait être apposé sur les smartphones ou les ultrabooks par exemple, cela bouleverserait sans doute le renouvellement du marché.

Source : Sciencemag via NewAtlas

8 commentaires sur ce sujet.
  • 17 janvier 2017 - 17 h 53 min

    En attendant cette technologie, le prochain Samsung Galaxy S8 sera vendu avec un canadair.

    Répondre
  • 18 janvier 2017 - 4 h 07 min

    Avec une batterie non amovible, comme c’est le cas pour 90 % des appareils mobiles aujourd’hui :-( , cette technologie évitera un départ feu, mais l’appareil devra quand même être jeté, ou envoyé en reparution( ce qui implique un surcout pour le propriétaire).

    Dans le cas où les constructeurs auraient la bonne idée de revenir à des batteries amovibles, il surferait juste de remplacer la batterie défectueuse, par une nouvelle. Cela réduirait le cout, par rapport à un remplacement par un SAV, ou par rapport la mise au rebut de l’appareil.

    Répondre
  • 18 janvier 2017 - 9 h 40 min

    @denony: je pense que tu traites deux sujets différents : le retour à la batterie amovible pour un changement lorsqu’elle est usée, et dans ce cas c’est une bonne chose, et cette technologie de sécurité qui empêche les défauts de conception ou une utilisation anormale de l’appareil qui est aussi une bonne chose.

    Répondre
  • 18 janvier 2017 - 10 h 35 min

    ben tien … on a eu les disques durs, la ram et maintenant les batteries … tout les moyens sont bons pour vendre du matos à peine mieux toujours plus cher, on ne connais pas la marge de bénéfices mais je suis sûr que celle ci va considérablement augmenter. c’est sans doute une très bonne idée hein, mais aussi une aubaine…

    Répondre
  • 18 janvier 2017 - 10 h 36 min

    Sinon il ne serait pas plus simple de respecter les lois de la physique ? : joint de dilatation, espace de sécurité autour de la batterie, tampons antichoc, tension/puissance de charge/décharge maximum, etc etc.

    Par ce que c’est cool cette course à la charge la plus rapide possible, à l’encombrement minimal et j’en passe mais sérieusement ces téléphones sont tellement fins de nos jours qu’on a du mal à les tenir et ne pas avoir mal à l’oreille au bout de 5 minutes tellement c’est peu ergonomique.

    Je préférerai une batterie qui ne soit pas destinée à être poussée dans ses retranchements lors du design du tel, avec une bonne marge de sécurité plutôt que cette course stupide à la finesse, qui au final ne contente que peu de monde.

    Répondre
  • 18 janvier 2017 - 13 h 09 min

    @Dimitri: Je suis plutôt d’accord avec vous. J’irai même plus loin en demandant aux fabriquants de tester avant de proposer en vente un produit a peine fini. Ceci est valable pour tous les produits (téléphone, PC, voiture, électroménager, etc…).
    De nos jour c’est la courses pour sortir plus vite que le concurrent (et pas forcément mieux pour le coup). Cela se fait au détriment de phases de tests poussées permettant de valider le bon fonctionnement du produit. Les chiffres de ventes sont l’objectif et non la qualité et fiabilité.
    Du coup il vaut mieux ne pas être un “early adopter” et attendre un an avant d’acheter un produit afin d’avoir une version stabilisée. C’est triste quand même.

    Répondre
  • Max
    18 janvier 2017 - 17 h 43 min

    Moi je propose de créer des condensateurs se chargeant en 1s et gardant un maximum de capacité électrique et des surfaces de chargement rapide où l’on passerait le téléphone qui serait en pleine capacité en 1s.

    Condensateur d’autonomie 8h, se chargeant en 1s + surfaces de chargement placées un peu partout autour de nous (chez nous, supermarchés, au boulot, dans le métro, dans le bus…).

    Répondre
  • 19 janvier 2017 - 0 h 59 min

    Moué enfin les super condensateurs existent, mais là c’est de la SF Max ;)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *