Timide hausse des expéditions de PC au second trimestre 2018 - MiniMachines.net

Timide hausse des expéditions de PC au second trimestre 2018

Cela faisait six ans que les expéditions de PC baissaient en volume, ce regain d’activité constaté au second trimestre 2018 est donc une nouvelle rassurante mais elle reste pour le moment trop timide pour être considérée comme une tendance de fond.

Vingt quatre trimestres consécutifs de baisse, les volumes d’expéditions de PC n’en finissaient pas de s’étioler et le fond ne semblait toujours pas atteint. Sans s’aventurer dans la prédiction d’une fin de cette baisse et d’un retour à la hausse, il faut effectivement constater que le le marché semble avoir atteint un palier.

Après une baisse toujours présente mais moins flagrante ces derniers temps, les expéditions de PC sont à nouveau en croissance. Elle est certes faible avec un bilan global positif de 1.4% mais cela reste un signe encourageant pour le marché des ordinateurs personnels.

2018-07-16 10_50_09-minimachines.net

Les grandes lignes ne changent pas et ceux qui tirent le mieux leur épingle du jeu sont toujours les mêmes. La hausse semble globale puisqu’elle profite aux cinq premiers vendeurs de PC dans le monde : Lenovo passe de 12 310 000 machines expédiées au second trimestre 2017 à 13 601 000 unités à la même période en 2018. Il occupe ainsi 21.9% de parts de marché contre 20.1% à la même période alors. Une croissance de 10.5% qui lui offre la première place de ce court podium.

La marque est talonnée par HP également avec 21.9% de PDM à 13 589 000 unités vendues. Suit Dell à 16.8% de parts de marché et une jolie hausse de ses expéditions de 9.5%. Quatrième Apple à 7.1% avec 4 395 000 machines expédiées et 0.1% de croissance. Cinquième Acer qui reprend également 0.1% de croissance pour 3 969 000 machines et 6.4% de parts de marché.

2018-06-26 10_50_46-minimachines.net

On note la même dégringolade qu’aux premier trimestre du « reste » des fabricants avec un recul très important de 12.9% des expéditions et un passage de 30.1% de parts de marché à 25.9%…

Au global, les expéditions de PC atteignent 62,1 millions d’unités au deuxième trimestre 2018 pour 1.4% de hausse par rapport à la même période de 2017. Une bonne nouvelle ? Oui et non.

Oui parce que c’est un signe positif pour le marché. Non parce que c’est épidermique et lié à des événements très conjoncturels. L’arrivée de Windows 10 a boosté les ventes de machines aux professionnels mais cet effet dopant va bientôt toucher à sa fin. Beaucoup de professionnels se sont équipés ou ré équipés tandis que les particuliers continuaient de bouder le secteur. Le reléguant en position secondaire face à un investissement vers les smartphones.

Il est fort possible que ce petit épisode de hausse se ternisse dès le trimestre prochain et qu’une baisse légère des expéditions se poursuive encore jusqu’à la fin de l’année.

Le marché PC toujours en baisse, certains s’en sortent mieux que d’autres

6 commentaires sur ce sujet.
  • yan
    16 juillet 2018 - 13 h 54 min

    Attention, coquille : « baisse légère des éspéditions … »!

    Sinon, on voit en effet bien que les marques a qui cette hausse a profité sont surtout fortes sur le marché pro (Lenovo/HP/Dell). Côté marques bien distribuées aux particuliers, à part Acer (et à son niveau Apple), le reste baisse à deux chiffres.

    Windows 10 finit par arriver en entreprise, malgré les hurlements des utilisateurs (interface moche/non uniforme, polices de caractères floues…), car la fin de support complet (et de la prise en compte des matériels récents) de seven y oblige… Mais on mesure bien l’effet repoussoir sur le grand public (hors gamers eux aussi obligés de suivre), même ceux n’ayant pas encore de PC: Les enfants entendent leurs professeurs école/collège pester quand ils changent de machine avant même d’en avoir une, les miens m’en parlent: Dans leur tête, c’est déjà ancré: Windows 10 = merde!

    Sans évolution matérielle valable en usage courant pour qui a un processeur post 2010-2012 et un OS majoritaire n’incitant pas à renouveler, je doute que le marché se sorte réellement le cul des ronces durablement.

    Répondre
  • 16 juillet 2018 - 14 h 13 min

    La règle du un sur deux et pourtant assez fiable, en comparaison du 8, windows 10 est vraiment meilleur.Je l’utilise en entreprise depuis un certain temps et il présente cependant quelques défauts:
    – les mises à jour très régulières qui pompent toute la bande passante
    – l’espace disque utilisé
    – quelques incompatibilités mineure

    Répondre
  • 16 juillet 2018 - 14 h 20 min

    Le gros problème du marché PC aujourd’hui reste le prix de la RAM:

    Mon dernier gros PC fixe est un core 2 Quad q9300,j’attendais pour le changer le passage au 14 nm et à des basses consommations. Quand j’ai vu le prix de la RAM, j’ai décidé d’attendre encore pour le renouveler.

    En attendant je me sers d’un bon plan en pentium g3250t

    Tout ça parque des pignoufs croient que 6 Go de Ram sur un smartphone, ça leur sert à quelque chose…

    Répondre
  • 16 juillet 2018 - 14 h 23 min

    @ barthoum

    +1 vis a vis des pignoufs :)

    Répondre
  • 16 juillet 2018 - 20 h 47 min

    @barthoum: Le problème pour l’instant c’est que la version LTSB (principalement utilisée en entreprise) est un peu à la rue avec des problèmes de stabilité (c’est ironique par rapport au canal de déploiement) qu’on a eu justement lors de la Redstone 1. Vivement qu’au moins la creator update (Redstone 2) soit affectée à ce canal.

    Répondre
  • 17 juillet 2018 - 17 h 42 min

    Je pense que le nouveau Microsoft n’a pas vraiment dut faire augmenter les ventes .
    La grosse erreur de Microsoft avec son WINDOWS 10 S quand un simple 10 allégé de beaucoup de logiciels inutiles aurait largement fait l’affaire .
    Je suis de même surpris par le fait que Microsoft continu de se planter en prenant la solution ARM avec autant de fixation a le rendre compatible avec les logiciels de PC .

    Si un OS de MAC est compatible avec l’usage d’un i OS sur smartphone c’est parce que c’est tout de l’UNIX au départ .
    Je sait que MICROSOFT sait faire un OS en UNIX ,je pense qu’il aurait put etre capable d’un système compatible x86 et ARM ayant un tronc commun .

    La vente de PC est souvent lié a la vente de WINDOWS ,ce qui justifie aussi le nombre de PC en baisse au profit d’un smartphone plus haut de gamme voir une tablette APPLE .

    Perso ,je change pas de machines car pas d’argent pour le faire ,un bon PC c’est entre 600 et 800 euros .
    Mon seul achat de l’année est un ACER de 11 pouces avec écran tactile payé 150 euros neuf en solde en janvier 2018 .
    Achat remplaçant une tablette Android trop vétuste et un mini portable Samsung tout aussi vétuste .

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *