Énorme bond en avant de la production de tablettes fin 2012

Les différents marchands de tablettes ont cru dur comme fer au marché pour la fin de l’année et l’ensemble des intervenants ont mis les bouchées doubles pour produire en masse ces minimachines. Les chiffres dévoilés par IDC sont impressionnants même si il faut garder les pieds sur terre : Il ne s’agit que d’expeditions de produits. Pas de ventes.

Vente et production ne sont pas du tout comparables car si un fabricant peut lâcher dans la nature des millions de produits, il est fort possible que très peu d’entre eux trouvent preneur. Ces chiffres reflètent donc l’attente des fabricants sur le marché tablette pour les fêtes de 2012 mais absolument pas leur position en terme de ventes.

Un « Shipment » peut être calculé de beaucoup de manières et notamment de l’usine de fabrication jusqu’à un grossiste. Une tablette peut donc intégrer ce tableau alors même qu’elle ne sortira jamais de la palette où elle est conditionnée au fin fond d’un entrepôt.

IDC Tablet Shipments Q4 2011- Q4 2012

Le tableau d’IDC nous indique donc qu’Apple est toujours le premier producteur de tablettes avec 22.9 millions d’unités expédiées au quatrième trimestre 2012 contre 15.1 millions à la même période en 2011. Une progression de 48.1% admirable au vu du nombre d’unités déjà produites et de clients déjà en possession d’un iPad. L’arrivée de l’iPad Mini à la fin Octobre a surement dopé ce chiffre.

Second du tableau, Samsung, ce qui est très logique au vu de la production tous azimuts de la marque Coréenne. Etablir de larges gammes sur de nombreux segments avec de multiples diagonales oblige a produire des pièces pour chacun de ces modèles. On passe tout de même de 2.2 à 7.9 millions d’unités expédiées soit 263% d’augmentation. Un beau chiffre mais loin derrière les iPad.

Amazon suit avec une progression de 26.8%, de 4.7 à 6 millions d’unités expédiées d’une année à l’autre. Un très beau chiffre poussé par l’excellent rapport qualité service prix de l’offre Kindle Fire. Surtout aux US avec les abonnements de contenus très intéressants proposés par la marque.

Asus vient en 4eme position avec un chiffre assourdissant, 402.5 % d’augmentation ! Difficile de savoir comment ce chiffre est comptabilisé. Est t-il possible qu’il englobe entièrement la production de Nexus 7, part d’exclusivité Google comprise ? S i c’est le cas, cette énorme progression est presque décevante, si ce n’est pas le cas, la firme Taiwanaise aura bien profité de l’arrivée de la Nexus 7 à 249 $/€.

Barnes & Nobles garde un beau million de tablettes expédiées mais décroit avec -27.7% par rapport au 1.4 million de Q4 2011. L’explication vient tout simplement de la plus forte concurrence exercée sur ce petit format. Coincé entre l’offre Kindle et celle proposée par l’iPad Mini, la « petite » marque a moins de visibilité et son offre parait moins intéressante.

Le reste du marché cumulé a expédié 11.6 millions de tablettes même si il semble difficile d’imaginer qu’IDC aie réussi a chiffrer l’ensemble des expeditions asiatiques.

A noter le bel effort de Microsoft qui semble avoir mis sur le marché quelques 900 000 tablettes Surface sous Windows RT. Combien de vendues ? Impossible de savoir, IDC souligne tout de même que Microsoft va devoir revoir ses positions et ajuster ses tarifs face à la réalité concurrentielle du marché.

Source : IDC

14 commentaires sur ce sujet.
  • 31 janvier 2013 - 21 h 35 min

    le seul truc c’est qu’Apple donne uniquement des chiffres de materiel vendu et non expédié. Ici les deux sont donc égaux pour Apple. pour les autres non…..

    Répondre
  • 31 janvier 2013 - 21 h 40 min

    @cyril: Pourtant : « Apple’s iPad once again led the market, and the firm’s shipment total of 22.9 million units was exactly in line with IDC’s forecast for the period »

    Répondre
  • 31 janvier 2013 - 21 h 49 min

    Petite coquille titre Ô mon Grand Timonier ?

    Répondre
  • fpp
    31 janvier 2013 - 22 h 26 min

    Un bon bond ! :-)

    Répondre
  • 31 janvier 2013 - 22 h 57 min

    Répondre
  • A
    1 février 2013 - 1 h 17 min

    @cyril:

    Ca c’est un mythe.
    Ils ne donnent de chiffres « hard » que pour les produits vendus dans les Apple Store. Le reste, rapports par trimestre inclus (sur à 90% pour les quaterly report, je laisse 10% pour une source objective le contredisant), c’est du shipment.

    Répondre
  • 1 février 2013 - 15 h 05 min

    […] Les chiffres tablettes dévoilés par IDC sont impressionnant même si il faut garder les pieds sur terre : Il ne s'agit que d'expeditions. Pas de ventes.  […]

  • 2 février 2013 - 10 h 41 min
  • 2 février 2013 - 12 h 14 min

    @cyril: Juste pour nuancer car je ne pense pas que ça puisse tout expliquer mais il me semblait avoir lu encore récemment que les utilisateurs de iOS avaient encore un profil plus power users que les utilisateurs Android et qu’ils surfaient beaucoup plus en moyenne(et pas seulement consommaient plus en ligne), la vérité se trouve peut-être entre les 2 du coup ?

    Répondre
  • 2 février 2013 - 12 h 22 min

    @Pierre Lecourt: désolée, pas pratique de savoir quoi faire dans ce genre de cas, je m’abstiendrai désormais :) (« contact » me paraissait moins efficace et un peu lourd côté lecteur mais si tu préfères …)

    Répondre
  • A
    2 février 2013 - 14 h 57 min

    @minette:

    Déjà la source que tu donnes n’est pas la plus objective.
    Mais bon, la véritable source est netmarketshare.com.

    Ensuite, il y a plusieurs explications possibles à ce décalage de chiffres et la vérité doit se situer quelque part au milieu (c’est souvent le cas).

    C’est vrai que les livraisons (shipments) de matériel ne sont pas un outil fiable car l’intéret de la plupart des OEMs est de gonfler ces chiffres et que ça ne représente pas du matériel éffectivement vendu.

    Il n’en reste pas moins que les chiffres Apple sont potentiellement aussi suspicieux et malgré le fait que la plupart les accepte comme vérité absolue car, soit-disant, ce sont des ‘hard numbers’ qui donnent les ventes réelles. Mais il n’y a aucun moyen de les vérifier.
    Il faut compter sur la boone fois d’Apple. Et il n’y a pas de raison qu’elle est plus de valeur que celle des autres OEMs, .

    Les seuls chiffres qui devraient pouvoir etre pris en compte sont les CA, marges et profits par catégorie de produits et, encore plus précis, par produits.

    Ces chiffres sont généralement consultables une fois par an car ils sont obligatoirement publiés pour les entreprises côtés (pas forcément de manière précise par contre).

    Tout le reste ce sont des chiffres qui n’ont aucune valeur légale. Donc il faut toujours les prendre avec des pincettes. Apple ou autres OEMs c’est pareil.

    Donc, effectivement, ce n’est pas facile de se faire une idée réelle de l’état du marché.

    Ensuite, et pour les chiffres de navigation internet que tu donnes.
    Là aussi, il y a plusieurs facteurs à prendre en considération.

    D’abord les produits Apple ont une durée de vie plus longue que les memes Android. N’ont pas qu’ils soient vraiment de meilleure qualité ou finition, mais c’est simplement parce que leurs acheteurs y font plus attention, qu’ils sont plus demandés sur le marché de l’occasion et qu’ils sont plus souvent donnés à des personnes de la même famille ou des proches qui continuent à s’en servir.

    Ces raisons font qu’un produit Apple va accéder à internet bien plus longtemps qu’un Android, qui lui, aura beacoup plus de ‘chances’de se retrouver éteint dans un placard ou un tiroir et remplacé par un autre.

    Donc si on compte le nombre de produits Apple encore utilisés comparés à ceux Android, la différence doit etre conséquente, en effet.
    Mais ça ne veut absolument pas dire que plus de produits sont vendus sur une période donnée.
    Cela veut dire que, en les comptant tous, il y en a plus d’actifs (qui sont toujours utilisés par quelqu’un).

    Aussi, les chiffres memes donnés par netmarketshare.com prêtent à discussion.
    Il est dit que:

    – On ne sait pas comment et si les utilisateurs qui n’utilisent pas la version mobile de leur browser (c’est une option qui peut etre ignorée si on veut surfer sur la version desktop des sites que l’on visite) sont compatabilisés comme utilisateurs Android.
    Ils se contentent de dire:
    « Our reporting structure has changed significantly to break out desktop from mobile and tablet »
    Pas très informatif ça.

    – Android stock brower (le navigateur internet installé d’origine) est compté comme étant Safari. Quoi?!
    Oui, oui ils vont rectifier ça mais pour l’instant c’est le cas.
    « The Android stock browser will no longer be recorded as ‘Safari’ and will be tracked as its own browser called ‘Android Browser’. »

    – Jusqu’à présent les devices utilisant Dolphin Browser n’étaient pas comptabiliser comme machines Android.
    « Support has been added for the Dolphin browser for Android »

    – Amazon OS n’est pas compté comme Android (d’après ce que je vois)

    ca fait beaucoup de problèmes (plus ceux liés à Safari/iOS aussi) qui rendent ces chiffres très aléatoires quand même.

    Alors je veux bien admettre que les chiffres FDC sont à prendre avec des pincettes, mais si c’est pour en sortir d’autres (qui arrangent Apple) qui n’ont pas plus de valeur, non merci.

    Répondre
  • A
    2 février 2013 - 14 h 58 min

    Désolé mais mon précédent post n’est pas destiné @Minette mais @Cyril.

    Répondre
  • A
    2 février 2013 - 14 h 59 min

    Les fautes…

    Répondre
  • 2 février 2013 - 15 h 34 min

    @minette: non non, les … étaient destinés a illustrer mon absence de voix devant la phôte

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *