En Bref : Les trucs à retenir de la conférence Google

Pas envie de faire des tartines sur la conférence Google, personnellement, elle m’a surtout laissé un goût de réchauffé. Les smartphones Pixel ne m’intéressent pas et les routeurs Google Wifi n’ont aucun intérêt chez nous. Restent Google Home, la Chromecast Ultra et le nouveau casque de la marque pour Daydream. Soit un truc déjà annoncé et deux trucs qui ne sont que des mises à jour et des évolutions de solutions qui existent déjà.

Le système Google Wifi n’a aucun intérêt chez nous car contrairement au public US, nous avons des Box ADSL qui font office de routeurs Wifi. Souvent de mauvais routeurs mais des routeurs quand même. Les smartphones Pixels, au delà du manque de pétillant de l’annonce pour cause de sujet éventé par les sites spécialisés depuis des semaines, ne sont que des smartphones parmi d’autres avec pas grand chose de révolutionnaire à se mettre sous la dent. Il reste quoi de cette conférence Google ?

Google

Google Home

Google Home a été présenté à la Google I/O il y a quelques mois désormais, j’en ai parlé dès son annonce. C’est un outil de gestion de contenu et un assistant familial pilotable à la voix. Au même titre que l’Amazon Echo mais deux ans plus tard, Google Home va tenter de percer dans les foyers en permettant de simplifier la vie de toute la famille. On pourra lui demander l’heure, de tirer à pile ou face, la météo ou toute autre question que lon pourrait poser à Google. La machine vous répondra grâce à un système de synthèse vocale.

google-home-google-assistant

Google Home est aussi capable de vous réveiller, de jouer de la musique ou de balancer une vidéo vers votre téléviseur via une Google Chromecast. Bref, c’est un assistant personnel mais également un représentant commercial et un analyseur de données. L’objet a bien un bouton pour le rendre sourd mais l’intérêt de ce type de dispositif est clairement de le laisser à l’écoute en permanence. Devoir s’en approcher pour le brancher afin de lui poser une question le rend inutile, dans ce cas là il suffit de sortir un smartphone de sa poche pour dicter sa question et avoir le même service.

Google veut donc qu’un représentant multi casquettes place un micro dans votre salon pour, réserver un restaurant à la voix, prendre des places de ciné ou de concert, commander un service de voiturier, envoyer des fleurs, projeter un voyage, commander un bouquin ou une pizza ou tout autre service connecté du genre. C’est super pratique, c’est aussi super flippant. Google étant avant tout un expert en collecte de données et en intelligence artificielle, on imagine bien les évolutions de ce genre d’engin dans une approche commerciale

Pour le moment le Google Home n’est pas prévu en dehors des US, il ne devrait pas arriver en France de si tôt. Amazon a mis deux ans a proposer son service Alexa en Allemagne et toujours pas dans l’hexagone ni ailleurs en Europe… Pas de grande chance que l’on puisse faire joujou avec Google Home avant un moment.

Chromecast Ultra

Nouvelle évolution de la Google Chromecast, la version Ultra est juste la mise à jour qui aurait du être faite par Google à la sortie du précédent modèle. La solution gère désormais la vidéo 4K que Google Play Film implémentera en Novembre. Elle prendra aussi en charge le HDR et  le Dolby Vision. Mais le dispositif montre en même temps la limite de la solution de Google. En effet, si l’objet reste mignon et compact, il est désormais quasi obligatoire de le connecter à un réseau Ethernet. La volonté d’augmenter la qualité des images produites pour diffuser de la 4K ne se satisfaisant pas du débit d’un signal Wifi classique même en 802.11ac. Il faut dire que derrière une télé, le signal Wifi n’est pas souvent de la meilleure qualité possible, le recours à une solution filaire semble donc la solution. bien que cela casse quelque peu la magie du dispositif… Surtout à 69$ et probablement autant d’euros. La disponibilité est prévue en Novembre, même en France.

Minimachines

La connexion Ethernet se fait par le port USB de la Chromecast Ultra

Le truc qui sauve la Chromecast Ultra ? La gestion des DRM ! Bien d’autres solutions existent pour moins cher et ayant plus de capacités sur le marché aujourd’hui, il suffit de faire un tour du côté des TV Box sous Android et Kodi, mais bien peu prennent en charge les DRM. Du coup impossible de profiter des films chez certains fournisseurs de contenus en streaming ou alors il faut se limiter à du 720p et oublier la 4K.

Le plus inquiet de cette apparition sur notre marché devrait être Nvidia, la Shield TV a été présentée comme un lecteur multimédia capable de prendre en charge la 4K et de gérer les DRM. C’est un des seuls dispositifs du marché à prendre en charge Netflix en UltraHD. Avec un nouveau concurrent à 69$, la console à 199$, même si elle propose plein d’autres fonctions, se retrouve face à un méchant concurrent.

Le casque Daydream

Vous vous souvenez du Cardboard ? Le support en carton qui accueillait un smartphone pour afficher une vision immersive de contenus VR ? Google a repris la recette en l’améliorant avec un casque reprenant le concept mais plus ergonomique et mieux équipé. Fabriqué de manière à être léger et confortable, il est conçu pour des sessions longues et dispose désormais d’une télécommande permettant de naviguer un peu plus efficacement que le bouton sur le côté du Cardboard.

DayDream Android VR

Pas nouveau ce casque avait également été présenté dans les grandes lignes lors de la Google I/O. Google indiquait travailler avec des partenaires autant pour rendre sa solution compatible avec de nombreux smartphones mais également au développement de jeux et applications pour Daydream.

Minimachines

On retrouve pas mal de l’ADN du cardboard au final. L’engin est plus1 abordable que les concurrents autonomes intégrant un écran et de l’électronique pour piloter le dispositif. Il est également compatible avec une grande majorité de smartphones récents. Google a encore employé des matériaux différents des concurrents. Après le carton, voilà que la marque emploie du tissu et de la mousse, des éléments loin des productions en plastique souvent inconfortables que l’on voit ailleurs.

Google Daydream

A 69€, l’objet proposera des fonctions VR limitées par rapport aux Oculus Rift ou autres casques évolués du monde PC. Mais c’est probablement le meilleur angle pour séduire le marché. Proposer des services basiques comme Youtube, Street View, Google Photos et les applications et jeux développés pour Daydream2. Je reste persuadé, comme je vous l’expliquais en Mai dernier, que c’est par ce genre de services que la VR va débarquer dans les foyers. Pas avec les modèles haut de gamme qui sont encore beaucoup trop chers et complexes à utiliser pour s’imposer en masse.

Bref, de cette conférence Google on peut tirer quelques éléments : Home est intéressant mais ne nous apprend rien de neuf par rapport à sa présentation et il ne sera pas dispo tout de suite en France, Google DayDream arrive également mais le casque proposé n’est pas encore disponible à moyen terme non plus, il faudra continuer à jouer avec du carton… Reste la Chromecast 4K qui se pose comme une solution intéressante pour décoder de la 4K protégée… si vous avez un câble Ethernet sous la télé.

Notes :

  1. BEAUCOUP PLUS
  2. Avec des trucs en préaparation qui semblent assez impressionnants et des licences qui marchent comme Harry Potter.
5 commentaires sur ce sujet.
  • 5 octobre 2016 - 13 h 31 min

    En phase avec toi pierre

    Rien de vraiment nouveau , à part l’assistant personnel qui fout vraiment le jetons façon big brother
    Le jour ou va basculer entre

    le côté
    je te conseille ça car j’ai analysé que ça va te plaire, même si tu ne le sais pas encore
    et le côté
    je t’oblige à faire ça car c’est mieux et tu n’as pas le choix

    se rapproche de plus en plus :-)

    Répondre
  • 5 octobre 2016 - 15 h 52 min

    J’arrive pas à trouver d’info sur les prerequis de Google Assistant. C’est une app générique ? ca demande Android 5 ? 6 ?

    Répondre
  • 5 octobre 2016 - 17 h 08 min

    @euhene:

    « Bonjour, selon le planning de votre femme vous serez seul la semaine prochaine…souhaitez vous appeler la même jeune femme que les dernières fois… ??? »

    :))

    Répondre
  • 5 octobre 2016 - 18 h 04 min

    Je suis très décu j’attendais andromeda ….

    Répondre
  • 6 octobre 2016 - 0 h 24 min

    L’assistant personnel serait intéressant s’il était autonome.
    Mais on ne pourra jamais rien espérer d’autonome de la part de Google, forcément.
    Même la ChromeCast à besoin d’un accès Internet pour aller tout raconter à maman.
    Impossible de faire une présentation dans un lieu d’où l’Internet est absent : c’est tout simplement con.
    À force de toujours en vouloir davantage les GAFAM finiront par se mette tout le monde à dos.
    Mais bon, il y en a qui se fichent éperdument qu’on les surveille 24h/24h sans être rémunéré pour ça avec le faux-sentiment de contrôle et de liberté du fumeur invétéré : je peux le débrancher quand je veux.
    Db

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *