DIY : Des lunettes de vision nocturne à partir d’une Raspberry Pi

Encore une perle en provenance d’Instructables. Un passionné a réussi à construire ses propres lunettes de vision nocturne à partir d’une Raspberry Pi, d’une camera infrarouge et d’une base de casque low-cost de réalité virtuelle Quanum.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone

Il n’y a pas si longtemps les lunettes de vision nocturne étaient un produit destiné à un usage purement militaire. Si de nombreux modèles sont apparus sur le marché ces dernières années, à des prix plus abordables, cela reste une technologie assez lourde et complexe à mettre en oeuvre.

DIY : Des lunettes de vision nocturne à partir d'une Raspberry Pi

Mr-Fid est un maker, un créateur d’objets et de solutions, qui semble plutôt curieux et aime fabriquer ses propres quadricoptères. L’idée de concevoir une paire de lunettes de vision nocturne lui est venue quand il s’est retrouvé avec quasiment tous les éléments sous la main après plusieurs investissement destinés à créer un casque de réalité virtuelle pour piloter ses “drones”.

A partir d’un casque en polystyrène Quanum, d’une caméra infrarouge, de quelques lampes infrarouges  et d’une carte Raspberry Pi, il a réussi a créer une solution de vision nocturne fonctionnelle.

DIY : Des lunettes de vision nocturne à partir d'une Raspberry Pi

La camera capture donc les images éclairées en infrarouge par les lampes, les transmet à la carte Raspberry Pi qui les affiche ensuite sur l’écran du casque. Le tout revient à moins d’une centaine de dollars et surtout est capable de pendre des clichés ou des vidéos et de les sauvegarder sur une carte de stockage.

Alors, certes, l’intégration n’est pas aussi glamour que les films d’espions mais le principe est valide.

DIY : Des lunettes de vision nocturne à partir d'une Raspberry Pi

Avec une imprimante 3D et quelques efforts supplémentaires pour supprimer le clavier et le remplacer par une interface afin d’exploiter les GPIO de la carte, on peut imaginer une solution beaucoup plus compacte et surtout moins désordonnée.

Source : Instructables

23 commentaires sur ce sujet.
  • 5 octobre 2015 - 11 h 44 min

    Bof, vue qu’on ne peut voir que ce qu’éclaire les lampes infra-rouge c’est super limité en distance son truc (10m max ?).
    Rien à voir avec une vraie lunette de vision nocturne qui capte aussi la chaleur…
    Bref c’est gadget.

    Répondre
  • 5 octobre 2015 - 11 h 54 min

    C’est juste génial ! J’en veux, et pour mon appareil photo également :)

    Répondre
  • 5 octobre 2015 - 12 h 09 min

    ATTENTION tout de même :
    Toutes paire de lunettes (ou lunette) a vision nocturne est interdite en France.

    “…sont considérées comme des armes de 2ème catégorie (paragraphe 4) les “matériels de vision nocturne ou par conditions de visibilité réduite utilisant l’intensification de lumière ou l’infrarouge passif conçus ou modifiés pour un usage militaire, ou destinés à cet usage, y compris les appareils monoculaires ou binoculaires qui peuvent être mis en oeuvre sans l’aide des mains” (décret)”

    Répondre
  • 5 octobre 2015 - 12 h 45 min

    @dgrgt: Ah tiens, merci, je savais pas !

    Répondre
  • 5 octobre 2015 - 13 h 39 min

    non c’est interdit que si la vision nocturne est maintenu sans les main

    Répondre
  • 5 octobre 2015 - 13 h 46 min

    @dgrgt: “utilisant l’intensification de lumière ou l’infrarouge passif “. A priori le dispositif décrit dans l’article ne correspond à aucune de ces deux technologies.

    Répondre
  • 5 octobre 2015 - 13 h 50 min

    @dgrgt: En même temps, dans “infrarouge passif” il y a “passif”.

    Répondre
  • 5 octobre 2015 - 13 h 59 min

    dgrgt : et lisant ta citation, il y a écrit “conçus ou modifiés pour un usage militaire, ou destinés à cet usage”
    Ce n’est absolument pas applicable à cette objet.

    Il y a pleins de jumelles de vision nocturne en vente en France, principalement pour l’observation de la faune. C’est tout a fait légale.

    Répondre
  • 5 octobre 2015 - 14 h 16 min

    +1 hidaho

    Répondre
  • wox
    5 octobre 2015 - 14 h 32 min

    @hidaho:

    C’est interdit à partir du moment où on peut l’utiliser sans les mains: une paire de jumelle (avec les mains), lunettes montées sur un casque (sans les mains).

    Répondre
  • 5 octobre 2015 - 14 h 32 min
  • 5 octobre 2015 - 14 h 57 min

    @dgrgt: En plus du fait de ne pas être un dispositif passif, sache que les armes de 2eme catégorie n’existent plus depuis 2013.
    Les anciennes catégories d’armes (1ere à 8eme) ont été remplacées par les catégories :
    – A (armes interdites (armes de guerre))
    – B (armes soumises à autorisation (tir sportif/chasse) (essentiellement les armes de poing en fonction du calibre, de la taille du magasin, et de la capacité de tir automatique))
    – C (armes soumises à déclaration (tir sportif/chasse) (essentiellement les armes longues en fonction du calibre, de la taille du magasin, et de la capacité de tir automatique))
    – et D (armes en accès libres (armes à air comprimé, reproduction d’armes ancienne à poudre noirs entre autre)).

    Pour plus de précision : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31877

    Sinon sympa comme concept, mais effectivement pas très ergonomique :p

    Répondre
  • 5 octobre 2015 - 15 h 01 min
  • 5 octobre 2015 - 15 h 01 min

    vous me rassurez tous
    mon bon vieux camescope sony qui a la “vision nocturne” (celle comme dans le bons vieux found footage), je l’adore et hors de question que je le balance pour des questions de lois

    sinon, celui qui se prend un fusil de sniper (ou de chasse pour le braconnage) et à l’intention de s’en servir “pour de mauvaise raison”, je pense pas qu’il est du mal (ou quelque chose à faire d’ailleurs) de se prendre en plus une vision nocturne pour son matos (surtout vu ce qu’il risque deja)
    j’en avais vu un paquet il y a pas si longtemps à Andorre d’ailleurs (et pas cher du tous)

    en tous cas, projet vraiment marrant

    Répondre
  • 5 octobre 2015 - 17 h 55 min

    Projet RPI intéressant ! ;)

    Répondre
  • 5 octobre 2015 - 19 h 30 min

    lol c’est totalement bidon comme système de vision nocturne (si on peut appeler ça comme ça :) ). C’est du même acabit que la soit disant vision nocturne des caméra IP premiers prix chinoises (IR donc).
    On est loin de la vraie vision nocturne de génération 1, 2 et 3. Et ce n’est même pas à la hauteur de la génération 0 utilisée durant la seconde guerre mondiale. Bref c’est vraiment un gadget à 2 balles digne de Pif gadget.

    Bref ce bidouillage n’a de vision nocturne que le nom.

    Répondre
  • 5 octobre 2015 - 23 h 05 min

    @Tous
    Il ne faut pas confondre jumelle et paire de jumelles (il y a une confusion dans certain post)
    Je ne suis pas flic vous faite ce que vous voulez.

    @vini
    C’est exactement ce qui est écrit.

    @hidaho
    Il n’y a pas tout, il y en a 9 pages.
    L’appréciation de l’utilisation est au bon soin du juge, tu lui expliqueras.

    @Ermite chevelu
    Il n’empêche qu’actuellement ce type de matériel est quand même interdit.
    La loi est sujette à interprétations car quand tu lis la définition pour la redevance, on devrait la payer pour un portier d’immeuble ou un babyphone. A toi de choisir si tu veux en avoir ou non, mais si tu tombes sur un flic un peu concon…

    @Hidaho
    Les jouets sont autorisés.
    L’émission “C’est pas sorcier” en a même vendu :
    http://www.jeuxetjouetsenfolie.fr/acheter/c-est-pas-sorcier-lunettes-de-vision-nocturne_92000

    Répondre
  • 6 octobre 2015 - 12 h 03 min

    C’est donc bien la destination et l’usage qui peut être répréhensible.

    L’objet de l’article me parait plus près du jouet que de la lunette militaire … ,même si seul un juge peut en décider.

    Répondre
  • Cow
    7 octobre 2015 - 14 h 34 min

    @dgrgt: onçus ou modifiés pour un usage militaire, ou destinés à cet usage

    Répondre
  • 7 octobre 2015 - 22 h 14 min

    @cow

    Ah ouais sympa !
    Mais je sais déjà, c’est moi qui l’ai dit.
    Ce n’était pas une question, hein ?!?

    Répondre
  • 10 octobre 2015 - 0 h 53 min

    Bonsoir,
    Je confirme qu’en France le port “sans les mains” d’un système de vision nocturne est interdit, point barre.
    En cas de contrôle et port disons… Légitime (en train de jouer avec sous son porche) on risque un rappel a l’ordre (ne sort pas avec).
    Au pire une confiscation et celui qui voudra les récupérer devra débattre de la chose avec un juge et lui expliquer sa vision de la chose (êtes-vous déjà comparu devant un juge ? En général c’est lui qui vous explique la vie mdr).

    Répondre
  • Rey
    23 août 2017 - 16 h 46 min

    @dgrgt: Faux.
    Seuls les appareils à vision BINOCCULAIRE, ou les systèmes d’aide à la visée sur arme à feu, sont interdits en France, sauf cas de produits très bas de gamme, pouvant être considérés comme des jouets.

    Répondre
  • Rey
    23 août 2017 - 16 h 48 min

    Une seule caméra, ça signifie aucune vision stéréoscopique. C’est un peu nul. Alors que moi, j’essaie plutôt de trouver un moyen de faire cet objet, mais avec 2 caméras, pour une parfaite vision stéréoscopique.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *