Le marché PC toujours en baisse, les détachables peinent à sauver les meubles

Et de six, c’est la sixième année consécutive de baisse pour le marché PC. Un recul que l’industrie veut gommer artificiellement en intégrant dans ses comptes les machines à écran détachable comme la Surface de Microsoft.

En mettant tout le monde dans le même panier, du PC de bureau au portable en passant par les machines hybrides de type détachable ou convertibles, on obtient effectivement de la croissance. Un résultat positif de 0.3% d’augmentation des expédition en 2017. Mais un résultat positif qui cache mal le marasme d’un marché en pleine déconfiture.

2017-12-05 15_43_12-minimachines.net

C’est en réalité une baisse des expeditions qu’il faut assumer du côté du monde PC : toutes machines confondues. Les PC de bureau, stations de travail et portables mais également les tablettes et leurs cousins détachables. Même si ces derniers ne sont qu’une fraction des expéditions, 4.9% des expeditions seulement.

Alors c’est mieux qu’en 2016, la croissance négative est moins forte que celle enregistrée lors du passage de 2015 à 2016. C’est peut être rassurant vu de loin mais cela ne trompe pas grand monde. Le secteur est en crise. IDC va plus loin en indiquant que cela va devenir encore plus complexe l’année prochaine avec une estimation d’une baisse de 4% en 2018…

2017-12-05 15_43_22-minimachines.net

Cela reste des estimations au doigt mouillé et les cabinets d’analyses n’engagent que ceux qui les écoutent mais IDC assume une baisse encore plus conséquente dans les années à venir : On passerait de 423,3 millions de PC expédiés cette année à 393,9 millions en 2021 soit une baisse annuelle moyenne de 2% chaque année.

On ne sait pas trop pourquoi il y aurait un rebond des stations de travail en 2020, ni un retour en grâce des tablettes de 2018 à 2021 ni même pourquoi les machines hybrides détachables baisseraient autant entre 2020 et 2021… Mais bon, l’analyse menée n’est pas encourageante de toutes façons. Le PC traditionnel est censé passer de 260.2 millions d’unités en 206 à 248.1 millions en 2021. On imagine que cela grince un poil chez les constructeurs.

Source : IDC

23 commentaires sur ce sujet.
  • Pj
    5 décembre 2017 - 17 h 14 min

    Ce qui n’empêche pas qu’on lise dans tous les articles depuis des mois et des mois, que les acteurs de ce marché s’en mettent plein les poches et que ca va crescendo… (pensons à Intel, Nvidia, Asus, etc.).
    Ce qui voudrait alors dire que les marges ont augmenté, et qu’indirectement (ou plutôt directement) les consommateurs se tâtent plus avant de craquer un peu plus de biffetons à faire évoluer son matériel (pour quel remplaçant d’ailleurs, vu l’évolution ces dernières années en GPU et autres) ?
    Idem pour celui qui veut l’upgrade CPU+CM+RAM, quand il regarde les tarifs de cette dernière ces temps-ci… 2 à 3 fois son tarif “normal”, ca calme l’excitation ?

    Répondre
  • 5 décembre 2017 - 17 h 16 min

    Je pense personnellement que la hausse vers 2020 est basée sur la durée de vie moyenne des PC et j’imagine qu’ils en déduisent (à partir des dates d’achats) les dates de renouvellement du parc informatique.

    Je suis pas trop pour cette course à “toujours plus” : quand on dit que le marché est en baisse de x% c’est qu’il s’est vendu la même chose que l’année dernière, moins une certaine quantité. Et 4%, c’est pas grave, sauf pour nos amis spéculateurs boursiers que sont les actionnaires.

    Au contraire, j’ai peur que cette course effrénée pousse à la surconsommation, à l’obsolescence programmée, avec moins d’éthique et des répercussion écologiques.

    Répondre
  • to
    5 décembre 2017 - 17 h 21 min

    Une prevision a 5 ans sur le marche de l’informatique, total respect. Y a-t’il une etude sur le serieux et la qualite des resultats de ces etudes ? genre un organisme qui fait un bilan de ces organismes qui font des bilans ?

    Répondre
  • 5 décembre 2017 - 17 h 22 min

    PS : ce n’est pas une critique de l’article.
    J’en profite pour magnifester mon accord avec l’avis de @Pj. Un ultrabook coûte bien plus cher qu’un PC portable d’il y a une dizaine d’années, les marges doivent être énormes malgré le volume en baisse.

    Répondre
  • 5 décembre 2017 - 17 h 27 min

    @Pj: +1 d’ou la baisse des vente… depuis 5/6 ans, en terme de perf brute, ca n’a pas été l’envolé, pas d’amélioration flagrante de la puissance, la capacité, la vitesse etc..
    La finesse de gravure et la conso c’est améliorées.. mais c’est invisible pour l’utilisateur!
    Donc le consommateur réfléchis : 5ans qu’on est bloqué sur 3/4ghz 4core 8thread, pourquoi changer alors que les prix augmente?!

    Répondre
  • 5 décembre 2017 - 17 h 34 min

    @Pj: Tu as une source pour une augmentation des profits d’Asus ? Ca m’intéresse !

    Répondre
  • Max
    5 décembre 2017 - 17 h 36 min

    Comme la demande est en baisse, les prix vont baisser ?
    Mais non, vendre des PC au même prix avec quasiment rien dedans.

    C’était le bon vieux temps, un pc avec office en version complète, works, jeux et multimedia.

    Je ne suis pas contre un PC avec au moins office complet et tous les logiciels gratuits : chrome, firefox, avast, zonealarm, malwarebytes, winrar, vlc…

    Répondre
  • 5 décembre 2017 - 17 h 47 min

    Ce qui est impressionnant c’est que les constructeurs ne craque pas. C’est à ce demander si ils ne mettent pas que des logos sur leurs produits depuis des années avec des marges énorme et des conceptions deja réalisé par les fondeurs. Ce qui n’empêche pas la différenciation de chacun par exemple les claviers pourris touche chocolat enrobé d’une coque en plastoque qui doit coûter aussi chère à produire qu’il sont agréables à utiliser . Merci foxconn de faire autant pour eux.

    Répondre
  • 5 décembre 2017 - 18 h 10 min
  • 5 décembre 2017 - 19 h 07 min

    Je pense que le prix du PC a baiser mais sa qualité a bien diminué aussi.
    L’acheteur en a aussi marre de devoir utiliser divers système d’exploitations chez lui : un smartphone android ,une tablette Apple et un PC Windows par exemple .

    C’est sur construire des PC jetables n’est ni écologique ,ni rentable a la crédibilité des constructeurs .

    Perso sur mon vieux PC a part la carte Graphique et un disque dur plus gros en plus ,j’ai rien changé ,mon DELL a 6 ou 7 ans .
    Pas non plus l’argent pour prendre un modèle en remplacement aussi le portable a 300 euros fait le reste du boulot quotidien .

    Perso ,je pense pas non plus que les gammes des constructeurs soient cohérentes .
    C’est un peu la pitié pour qui n’a pas besoin du super processeur 4 ou 8 cores mais a besoin d’une carte graphique moins entrée de gamme et de 8 Go de RAM .

    Bref ,soit tu as l’argent pour construire le PC dont tu as besoin soit tu t’abstient de dépenser ton argent .

    Répondre
  • 5 décembre 2017 - 20 h 17 min

    Les gens ont changé leur habitude ils sont plus sur leur(s) smartphone(s) qu’ils sont près à payer une fortune vu qu’ils l’utilisent tout le temps délaissant ainsi un PC qu’on doit attendre le démarrage pour l’utiliser ou que l’on ne peut pas avoir tout le temps sur soi (même PC portable)
    Les gens qui utilisent encore énormément un PC sont des pro, des gamer… mais plus des personnes qui ne font que de la consultation.

    Répondre
  • 5 décembre 2017 - 21 h 22 min

    Il n’y a pas de demi mesure non plus, c’est tout ou rien, soit c’est de la crotte à pas cher soit c’est du tuning à prix exorbitant.
    Et ben du coup je préfère rien acheter, car la crotte ne me servira pas :/

    Répondre
  • 5 décembre 2017 - 22 h 53 min

    C’est même pire que ça.
    Car le prix ne garantie pas la qualité qu’il y a dedans.

    Répondre
  • Pj
    6 décembre 2017 - 0 h 34 min

    “Et de six, c’est la sixième année consécutive de baisse pour le marché PC.”

    Un article intitulé “Le marché des Workstations a pris 20% de hausse en 2016” par ici :
    http://www.comptoir-hardware.com/actus/business/33664-le-marche-des-workstations-a-pris-20-de-hausse-en-2016.html

    Et un autre “Les ventes de PC continuent de reculer”
    http://www.hardware.fr/news/14944/ventes-pc-continuent-reculer.html

    En terminant sur Asus (FR)… https://www.verif.com/bilans-gratuits/ASUS-FRANCE-442854261/

    Les articles sur ce sujet ne manquent pas. Mais une fois c’est blanc, puis une autre fois c’est noir. Que faut-il comprendre et donc retenir ?

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 1 h 05 min

    @Pj: Workstation = Une part du marché PC. Si un élément du lot augmente mais que la majorité baisse, le marché baisse dans sa globalité. Actuellement, et depuis un moment, le marché PC se casse la figure. dans sa globalité.

    Pour Asus, ce sont les chiffres d’Asus France, une antenne de 90 personnes. Asus Monde c’est 17 000 personnes.

    Si tu veux des chiffres plus clairs sur les profits d’Asus, voici les résultats provisoires des 9 premiers mois de 2017 par rapport à la même période en 2016…

    2017-12-06 01_03_01-minimachines.net

    Alors certes il y a des profits, mais la décroissance est bien là malgré les diversifications.

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 3 h 00 min

    pour 2020 et ce chiffre, je pense que les analystes ont du prendre en compte la fin du support seven (qui arrive en 2020 pour les particuliers si j’ai bonne mémoire).

    ils ont du se dire que là, il y aurait probablement un événement pouvant provoquer un renouvellement chez au moins une marge des possesseurs de pc windows

    pour le reste, d’accord avec beaucoup

    intel par exemple, à choisit sur le créneau des portables à destination des particuliers de faire du plus cher, plus “quali” en apparence, plus de marges…mais au final en vendent moins (les fameux ultrabook par exemple et dans une moindre mesure, les nucs)

    l’obsolescence programmée du concept (sans parler du proc et ram, je pense surtout à la batterie) fait que certaines gammes arriveront à leur fins de vie (surtout ceux ou la batterie est collée par exemple).

    donc comme beaucoup je conseille de passer vers des pc portables gammes pro (même en occaz si peu de moyens, au moins on peut upgrader pour plus de perfs sur certains points ensuite et surtout réparer);
    personne c’est plaint jusqu’a maintenant (au contraire)

    comme beaucoup ici, je me demande bien pourquoi les constructeurs ne veulent définitivement pas entendre les demandes de leurs clients (le “roi”, dit on pourtant)

    au moins qu’ils fassent une ou deux rèf de bons milieux de gammes (même si ils se sont bien gavés avec le bas de gammes et les netbook qui leur à rapporter un paquet, ils ne semblent plus vouloir le faire. tant pis pour eux !)

    des clients il y en a, des besoins aussi

    mais les machines, les prix etc etc, ça matchent pas !

    qu’ils réagissent, sinon occaz, gammes pro etc etc et forcement, le volume baissera encore

    actuellement, si je voulais racheter un pc neuf, je serais bien embêté

    j’attends un bon ryzen mobile sur un pc upgradable, réparable et compatible linux
    si possible “assez” petit (genre 13 pouces) le poids, l’épaisseur, je m’en fiche

    je pense que si des boites comme evigroup par exemple n’en sortent pas, je vais attendre longtemps, resterais sur mon bon vieux thinkpad et attendrais le passage en occaz d’une machine de gamme pro éprouvé et à mes critères pour changer “plus tard”

    qu’ils ecoutent et réagissent

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 6 h 41 min

    Les constructeurs n’écoutent JAMAIS leurs clients à part leurs clients pros.
    Ils considèrent le reste comme une masse informe qui ne réagit qu’aux trucs qui brillent.
    À quoi bon chercher la recette miracle ?

    Je ne les plains pas, loin de là.
    Ras-le-bol dece marché ultra-segmenté du device perso !
    Tablette, téléphone, portable … Et puis quoi encore ?
    Ils pensent qu’on a que ça à foutre de jongler et de dépenser notre fric ?
    La solution et l’avenir sont dans la synthèse.
    Mais personne ne veut y aller de peur de perdre les marchés super-rémunéateurs de la pub et des données.

    Qu’ils continuent de jouer ainsi et bientôt ils seront les seuls à jouer.
    Db

    Répondre
  • Pj
    6 décembre 2017 - 7 h 52 min

    @Pierre
    Ok merci pour toutes ces précisions.
    Il me semblait avoir lu que certes le CA ne grimpait plus, mais que la marge grossissait continuellement… Bon, pour les termes anglais de compta, on verra plus tard dans la journée !
    Cependant, le Personal Computer et la Workstation… une grande différence ? Je ne suis pas conquis par l’argument.

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 7 h 57 min

    Moi je voudrais bien changer mon processeur mais il coûte le prix de mon pc complet….
    Chercher l’erreur.
    Qu’il marge moins et qu’ils arrêtent de se plaindre que le marché baisse

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 8 h 33 min

    @Thierry: ebay (surtout), le bon coin, les marketplace etc etc
    j’ai souvent fais comme ça pour des core2duo par exemple quand les proc n’étaient plus en fabrications et dispo.
    les pc tournent toujours.

    avec les différents socket des core i, idem et ils y a des gens qui se sont ‘trompés” (marchands y compris) donc certains sont dispo pas cher

    un proc, ça vieillit très bien et avec les broches sur les cartes mères et plus sur les cpu, en occaz, on craint plus trop

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 10 h 04 min

    Faut quand même comprendre que plus l’utilisateur comprends l’informatique et plus il la monte lui même pièces par pièces selon ses désirs ou ses moyens.
    Personnellement, je n’ai jamais acheté un pc tout fait par un constructeur et ce n’est pas demain la veille mais ce genre d’articles doit plus correspondre aux achats d’entreprises et de toute façon il y a toujours un moment ou le marché est saturé donc la croissance devient impossible mais allez faire comprendre ça aux financiers ???

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 10 h 06 min

    Leur problème, c’est de vouloir nous faire acheter un PC, une tablette, un smartphone, etc… tous les ans ! Voir tous les 6 mois !
    il y a pas comme un problème ??
    Pourquoi j’irai changer mon PC alors qu’il sait très bien faire ce que je lui demande de faire ??
    Mon PC actuelle doit avoir 4 ou 5 ans ! Et je suis pas prêt de la changer !

    Répondre
  • Pj
    6 décembre 2017 - 11 h 23 min

    En exemple, j’ai souvenir d’un moment où le petit gamer moyen pouvait s’acheter une ATI 4850 (exemple perso) avec laquelle il pouvait faire tourner les principaux jeux qui venaient de sortir avec les réglages graphiques généralement élevés, pour environ 130€~160€.
    En 2017, pour ce tarif, ca aura du mal passer au dessus du niveau “moyen” en graphismes… quand on comprend que le standard qu’ils veulent nous faire acheter est maintenant d’environ 260€… effectivement le porte-monnaie sort moins souvent…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *