Des tablettes Android sous Intel Atom Bay Trail-T au second trimestre 2014

Pour le moment cantonnés aux tablettes Windows, les modèles d’Atom Bay Trail-T Z3740 et Z3770 devraient intégrer des tablettes Android dés le second trimestre. Un événement qui va amener le marché à connaitre quelques bouleversements et peut être la confrontation entre Windows et Android.

Résumé : Intel a confirmé l’arrivée de tablettes Android sous Atom Bay trail-T dés le second trimestre 2014 : Une gamme de processeurs performants et autonomes qui pourraient faire des étincelles avec un système optimisé par le fondeur. Mais cette arrivée sur le marché mettra aussi en concurrence frontale Android et Windows puisque ces systèmes pourront fonctionner sur la même gamme de tablettes.

 intel ceo

Brian Krzanich

Les Asus Transformer Book T100, Lenovo Thinkpad 8 ou encore Acer W4 sont des tablettes exploitant le nouvel Atom Bay Trail-T d’Intel. Faisant tourner Windows 8.1, elles ont d’étonnantes capacités tant pour le jeu que la vidéo ou le travail bureautique. Ces tablettes d’un nouveau genre poussent le public à s’intéresser à nouveau à ce format sous un système classique comme Windows.

Mais dés le second trimestre 2014, ces puces ne seront plus uniquement réservées à des machines sous un système Microsoft : L’arrivée de tablettes Bay Trail-T sous Android a été officiellement annoncée par le PDG d’Intel, Brian Krzanich. Plusieurs fabricants sont sur les rangs et des surprises sont à prévoir suite à cette apparition.

Intel Atom Bay Trail-T

Avec d’excellentes performances sous Windows mais également de bons résultats en terme d’autonomie, les processeurs Atom Bay Trail-T pourraient réserver de belles surprises dans une version optimisée x86 d’Android. Un chantier auquel s’est attaqué Intel depuis plusieurs mois  et qui profitera à l’ensemble des fabricants. Si un travail minimum d’intégration restera en charge pour chaque machine particulière, on peut faire confiance à Intel pour pousser au maximum le développement d’une version la plus optimisée possible du code de Google. L’idée étant de faciliter au maximum la tâche des intégrateurs tout en leur assurant un bon niveau de performances sans qu’ils aient à engager des sommes trop importantes pour parvenir à leurs fins. Pour décider les marques, il faut que le Bay Trail-T soit aussi “simple” à intégrer qu’un processeur ARM.

Asus Transformer Book T100

Si Intel parvient à ce scénario, si les constructeurs peuvent intégrer facilement des x86 dans leurs tablettes, ils auront alors une arme réellement efficace pour venir grappiller des parts de marché Android. Avec un objectif de 40 millions de tablettes en 2014, Intel doit séduire et s’en donne les moyens avec des processeurs qui pourraient être subventionnés pour les constructeurs.

Reste un argument de poids qui pourrait séduire les fabricants au delà de tout argumentaire marketing, celui d’une ligne de production unique pour des engins Windows et Android. en unifiant leur système de production, des marques pourraient faire d’énormes économies d’échelle et proposer des machines plus rentables et moins chères; Un élément à prendre en compte pour cette année 2014. Si un consommateur peut se retrouver en magasin avec le choix de son OS, à savoir Android ou Windows 8.1, il pourra prendre en compte le prix de la licence de Windows. A moins que les constructeurs choisissent de combler le prix de cette licence en augmentant les capacités des versions Android pour arriver au même niveau de prix que les engins sous Windows 8.1. Un scénario déjà vécu au temps des premiers netbooks : Les modèles Linux étant vendus au même tarifs que les machines sous Windows XP, mais ils bénéficiaient en général d’un meilleur équipement notamment au niveau stockage.

Meilleur tarif, prix subventionnés, processeurs optimisés, les élément s’accumulent pour faire des tablettes sous processeurs Intel et Android des Bests-Sellers cette année.

32 commentaires sur ce sujet.
  • 23 janvier 2014 - 21 h 52 min

    Ont a tous vu ce qui etait arrivé aux netbook grace a intel !

    Répondre
  • 23 janvier 2014 - 23 h 05 min

    @mike: Oui, et on a tous vu qu’ils savaient changer d’avis. Apres avoir tout misé sur l’ultrabook, ils se sont rendus compte que ca ne collait pas avec les besoins de tout le monde et ils proposent des puces extra à prix cassé comme le Bay Trail Z3740 à 32$.
    Manque juste un peu plus de liberté de distribution. Le problème d’Intel étant désormais que son Z3740 est parfait et suffisant pour un particulier lambda et qu’il ne coûte que 32$.
    Si le T100 était intégré dans un châssis de netbook 11 pouces, un engin avec une meilleure connectique, quel serait l’intérêt d’acheter un ultrabook pour un particulier ?

    Répondre
  • 23 janvier 2014 - 23 h 55 min

    Et quel est l’intérêt d’acheter du Intel si c’est pour de l’Atom ? ARM fait très bien le boulot. La compatibilité x86 n’a plus beaucoup d’intérêt puisque les programmes intéressants exigent un Core iX. Android ne veut pas d’Intel de toute manière. Intel a loupé le train de ma mobilité, faudra bien qu’il se fasse une raison !

    Répondre
  • 23 janvier 2014 - 23 h 55 min

    C’est encore pire que cela car même le prochain Nexus 8 (Asus) sera sous Atom Bay Trail.
    Si maintenant Google tombe dans le panneau du prix bradé ses puce Bay-Trail.
    Il faut voir à long terme et non à court terme.

    Répondre
  • uko
    24 janvier 2014 - 0 h 52 min

    @Pote:
    – Les dernières puces Atom sont au moins aussi intéressantes que les meilleures puces ARM pour Android: A consommation égales, leurs performances de calcul sont largement supérieures à celles des Snapdragons 800 ou des Tegra 4, mais inférieures en 3D.

    – Une machine sous Windows reste capable de beaucoup plus de choses qu’une machine sous Android.

    – Les nouveaux Atoms sont aussi performants que les premiers cores iX, et permettent de faire tourner à peu près n’importe quoi dans des conditions correctes. S’ils sont accompagnés d’une bonne CG et de suffisamment de RAM, ils peuvent même théoriquement faire tourner les derniers jeux 3D sans soucis.

    – Intel a loupé le train et a mis du temps à le rattraper, mais c’est aujourd’hui chose faite: leurs processeurs low-cost low-power sont au niveau des meilleurs du marché, si ce n’est meilleurs. Je vois une bonne occasion pour eux de déboucher le champagne plutôt que “se faire une raison”.

    Je ne suis pas pro-Intel, je me fous pas mal de ce que deviendra la marque. Mais quand je vois de bons processeurs débarquer, et quand je pense au potentiel que leur progression représente pour l’avenir, je ne peux comme Pierre que m’enthousiasmer.

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 1 h 33 min

    @Pote: Et à ton avis, dans 2 ans, si ARM se retrouve tout seul sur le marché de la mobilité a avoir des licences viables, il va se passer quoi ? C’est une fondation ARM ou les actionnaires mettront la pression pour honorer l’habituel schéma capitaliste ?

    Avoir un Intel qui s’est pris un coup de pied au cul, qui a réagit et qui arrive avec des puces très performantes et capables de faire tourner totalement Windows, Ubuntu et Android c’est une excellente nouvelle. surtout que si ils continuent sur cette lancée ce sera probablement encore meilleur à la prochaine génération. C’est sur que le précédent Atom a laissé pas mal de gens s’endormir sur leurs lauriers, mais chez ARM aussi ça a ronronné longtemps.

    Apres avoir colonisé l’espace tablette vient le temps pour ARM de commencer a consolider cet espace, sans concurrence cela rimerait avec une plus grande surveillance de vers qui distribuer ses licences et moins de concurrence tapageuse. L’étape d’après serait de commencer a faire tourner la machine à Cash en augmentant le prix des licences des puces et donc le prix des machines au final.

    Avec Intel dans la course sur ce marché, ARM ne peut pas encore passer à la seconde étape et je ne rêve que d’une chose, voir AMD venir y jouer à son tour. comme je rêve de voir la prochaine génération de puces ARM venir s’implanter dur autre chose que des tablettes avec un vrai travail auprès des éditeurs d’OS.

    Cette concurrence est tout bénef pour nous. Pour tout ceux qui se servent d’un PC pour travailler, retoucher, jouer et créer en règle générale.

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 4 h 54 min

    C’est une très bonne nouvelle et l’architecture Bay Trail, y compris sa partie graphique, étant largement documentée et supportée sur Linux, on peut maintenant espérer quelques réelles avancées sur le plan du logiciel libre :

    En pouvant s’appuyer sur une (probable) large base de processeurs Intel sur tablette, on devrait enfin voir décoller la présence des distributions Linux sur ce type d’appareil, et par conséquence le développement d’applications tactiles pour cette plateforme.

    En outre, cela permettra une simplification du développement de versions modifiées d’Android x86, et plus précisément de mises à jour vers de nouvelles versions Android proposées par la communauté quand le constructeur fait défaut, comme souvent malheursement. Et là aussi j’espère qu’Intel fera mieux en ce sens.

    Si c’est le cas, cela pourrait “encourager” les fabricants de chipset/appareils ARM à s’améliorer dans ces domaines.

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 9 h 18 min

    uko”- Une machine sous Windows reste capable de beaucoup plus de choses qu’une machine sous Android.”
    t’es pénible et en plus c’est hors sujet …

    si j’ai bien compris, intel se dit je vais sortir le même hardware pour win et android ie le prix de mes tablettes sera de 300E sous win ou android …

    la belle affaire … mais pas pour nous … ou pas pour eux car le sujet sera de choisir une tablette a 300 sous wintel, ou une a 150 sous android/arm … et la je vous laisse deviner qui va gagner ..

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 9 h 40 min

    @toto

    Faux !
    Témoin la Asus Duet T300 qui combine Win 8.1 et Android.

    Les usages ne sont simplement pas les mêmes. La tablette, c’est un régal mais en tant que bricoleur informaticien et pour l’administratif, je préfère largement un bon vrai PC x86 sous Windows.

    Il ne s’agit plus vraiment d’un duel mais d’un marché qui complète l’autre. Android est bien plus performant, mature et agréable en mode tablette que Windows.
    Mais le jour où Android aura réussi à s’imposer au niveau professionnel et sur des PCs fixes, là on en reparlera.

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 9 h 42 min

    @toto: Je crois que c’est plutôt totalement le sujet en fait. On achète pas une machine pour faire gagner une société face à une autre mais pour s’en servir non ? Peut m’importe qu’un engin coute 150€ de moins qu’un autre si il ne rempli pas le cahier des charge dont j’ai besoin. Le schéma du bon achat est toujours le même : Qu’est ce que je veux faire d’abord et ensuite combien dois-je mettre pour obtenir le materiel nécessaire.

    Proposer une tablette Android/ARM à 150€ à un étudiant qui va passer les 5 prochaines années a pianoter des textes et faire des recherches n’a aucun sens, il vaut mieux qu’il investisse 2 ou 3 fois plus pour un PC sous Linux ou Windows pour arriver à ses fins. Le prix n’est qu’un facteur, l’usage est le seul point déterminant.

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 10 h 12 min

    Dliryc et PL:

    Sur ce sujet on parle de tablettes intel sous android …

    je dis simplement que la ficelle est trop grosse de la part d’intel, qui voit le marché de la mobilité s”éloigner et qui tente avec les recettes du passé de reprendre la main …

    après j’ai juste comparé une tablette wintel à 300 et une android/arm à 150 …
    Loin de moi l’idée de comparer une tablette à un pc …

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 10 h 18 min

    @toto: Ce que je ne comprends pas de ta part, c’est cette vision “ficelles du passé” qui seraient propres à Intel ? tu crois sincèrement que c’est le seul a jouer à ce jeu ? Qu’ARM ne fera pas de même en cas de monopole ? Qu’Android va lui aussi finir par consolider son action ? Faudrait que je prenne le temps de faire un papier prospectif là dessus pour qu’on puisse en débattre. Bordel, ce que j’aimerais pouvoir filmer un plateau avec des gens comme toi (et d’autres) autour de ces sujets en débat.

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 10 h 55 min

    @Pierre Lecourt:

    non mais le truc, c’est qu’il ne faut pas tout oublier .. le coupe wintel a fait du mal aux netbooks et les a même tués ..

    alors arm c’est pas des agneaux, mais le puissance financière du wintel représente un danger, le danger que le monopole revienne .. et permet moi (nous) de pas tomber en admiration béate devant une tablette wintel sous prétexte qu’il y a office gratuit sur la 8 pouces …

    en d’autres termes, je suis content qu’intel revienne dans la course, mais je suis encore plus content de voir qu’un concurrent a réussi ou tout le monde avait échoué avant (proc de pc) ..

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 11 h 08 min

    @toto: Clairement, Intel a tenté le grand chelem de l’ultrabook au mauvais moment pour booster ses ventes de processeurs plus onéreux tout en laissant pourrir sa gamme d’Atom de l’époque dans son coin sans le faire évoluer. On est tous eau courant du scénario catastrophe de ce qu’a donné la fin de vie des netbooks.

    Ce qui compte c’est effectivement cette concurrence et qu’il y ait désormais le feu chez les constructeurs dans une perspective moyen et long terme si ils n’agissent pas. Ceux qui prédisaient la fin de Microsoft et d’Intel en fin d’année dernière feraient bien d’aller voir leurs résultats car ce n’est pas si désastreux que ce qu’ils espéraient, néanmoins, sans un grand coup de barre pour orienter le navire vers de nouveaux objectifs il y a grand risque de voir ces résultats s’assombrir.

    Je trouve qu’Intel a fait de mauvais choix en savbrant le concept netbook de cette manière, comme Windows d’ailleurs, mais pour autant, leur démarche ces dernières année est intellkigente : Arreter al course au x watts et developper des générations de puces plus efficace me parait le bon choix. Ivy Bridge, Haswell et ces gammes d’Atom qui évoluent à vitesse grand V sont de bons élément qui obligent le marché a travailler.

    La meilleure nouvelle est sans doute que désormais il y a de grands constructeurs de processeurs et des petits. Tous aussi inattendus les uns que les autres. Qui aurait pu croire que Nvidia Huawei ou Samsung allaient réellement lorgner du côté des CPU il y a quelques années ? sans cette nouvelle concurrence, Intel allait rester dans un scénario de rentabilité maximal pour chaque génération et donc ralentir le rythme. Aujourd’hui il y a plus de choix et c’est tant mieux. Mais je ne vais pas choisir en 2014 un processeur de la boite Y moins performant ou moins adapté à mon usage parce que la boite X a fait des bêtises des années avant. Sachant que le scénario aurait pu être inversé si Y avait été à la place de X.

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 11 h 37 min

    ” Mais je ne vais pas choisir en 2014 un processeur de la boite Y moins performant ou moins adapté à mon usage parce que la boite X a fait des bêtises des années avant. Sachant que le scénario aurait pu être inversé si Y avait été à la place de X.”

    ok ok mais pour ma part ce sera différent … je ne laisserai rien à ms, de manière volontaire, même pour une simple souris … par contre intel si je peux éviter mais sinon ok …

    Répondre
  • uko
    24 janvier 2014 - 12 h 58 min

    @toto:
    Je répondais à Pote qui faisait référence dans son commentaire à la compatibilité X86. Ce n’est pas le sujet de l’article, mais ce n’est pas sur l’article que je réagis. Tu me vois désolé que mes interactions avec d’autres lecteurs puissent représenter une gène pour toi.

    Tu fais référence à un choix entre une tablette wintel à 300€ et une autre Android/ARM à 150€. Est-ce que tu as un exemple de tablette Android à 150€ qui fasse jeu égal avec la Acer W4 ? La dernière fois que j’ai posé la question, je ne me souviens pas avoir eu de réponse.

    Pour rappel, pour faire jeu égal il faudrait donc une tablette android:
    – de grande marque,
    – dotée d’un écran 8″
    – Equipée d’un processeur haut de gamme (S800, Tegra 4…)
    – de 2GO de RAM
    – de 32GO de stockage
    – d’un GPS
    – d’un port microSD
    – d’une sortie HDMI
    A 150€, je ne vois vraiment pas. Ni à 250€ d’ailleurs…

    Je pense que la même question peut se poser avec la T100 et les 10″: à équipement égal, il est difficile de trouver une tablette Android au même prix, alors ne parlons pas des 150€.

    Et même si elle est un peu plus chère, comme le dit Pierre la solution compatible Windows permettra de nombreux usages qui seront pénibles voire impossibles sous Android.

    As-tu vraiment utilisé le multitâches sous Android ? Ou essayé de mettre en page du texte proprement ?

    Un exemple simple qui n’est cette fois pas tiré de mes propres expériences, mais celle d’une amie étudiante qui utilisait une tablette depuis la rentrée pour prendre ses cours (un iPad + cover/clavier). Elle était heureuse d’avoir trouvé ce compromis à moindre frais, mais m’a avoué qu’elle ne s’en sortait pas: Impossible de faire mieux que taper le texte à la volée pendant le cours, et bien trop fastidieux de refaire la mise en page à postériori. Bilan: elle vient de s’offrir une T100 qui répondra bien mieux à ses besoins.

    Alors, qui gagne s’il faut choisir entre une Wintel et une Android ? Pour le moment, la Wintel est moins bonne pour la partie tablette pure en raison du manque d’applications optimisées. Mais elle offre déjà un compromis qui peut s’avérer intéressant, et qui le sera d’autant plus quand le store Windows fera jeu égal avec ses concurrents.

    Et là, à choisir entre une tablette qui a la possibilité de jouer le rôle d’un vrai PC et une tablette qui ne l’a pas, le choix est nettement moins tranché. Surtout si les prix restent aussi proches qu’ils le sont actuellement.

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 13 h 27 min

    @uko:

    oui non mais on va pas recommencer sans fin le même débat … (pour la tablette il faut comparer l’usage, pas le matériel embarqué)

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 14 h 08 min

    De toute façon le sujet et clos car les centaines de constructeurs chinois créent maintenants leur propre processeur ARM : rockships , mediatek ect … qui coutent 5 , 10 $ .
    Donc entre la fléxibilité d’un arm a 5 $ , ou du intel a 30$ , y a pas photo .

    Répondre
  • uko
    24 janvier 2014 - 14 h 24 min

    @toto:
    J matériel embarqué fait l’usage:
    – Un port microSD ? conseillé pour une tablette à usage vidéoludique.
    – Un processeur puissant ? C’est toute la tablette qui est plus agréable à l’usage, et pour plus longtemps.
    – Une partie graphique performante ? C’est indispensable pour le jeu 3D.
    – Une sortie HDMI ? Ça permet d’utiliser sa tablette comme lecteur vidéo, ou même comme console TV.
    – Un clavier ? Indispensable pour la rédaction de textes un peu longs.
    – Un écran 8″ ? Ça tient moins bien dans une poche, mais c’est plus confortable à l’usage.
    – Un processeur X86 et Windows ? Trop d’usages pour que je puisse envisager de les lister.

    Peu d’acheteurs veulent le moins cher à tout prix, en revanche ils essayent d’optimiser leur achat: Tu parles des usages, ils préfèreront certainement mettre 300 à 400€ dans une machine qui puisse à la fois leur servir de tablette, de PC, de machine d’appoint à la maison, de vide-APN et caméscope, de voyage… que 150€ dans une tablette bas de gamme, 500€ dans une station fixe, 400€ dans un laptop 15″ et 250€ dans un netbook.

    Si c’est une question de budget, les 300-400€ d’une combo Wintel me semble largement plus intéressante que 1200€ de matos low cost. Et s’il s’agit d’obtenir une expérience sans compromis pour chaque usage, ça sera un iPad ou une tablette Android à 300-500€, un PC tour bien équipé à 800-1000€ et un ultrabook à 800-1300€. Mais le budget n’est plus du tout le même.

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 14 h 26 min

    @Mike: Ben non justement le sujet n’est pas clos.

    D’abord parce que pour l’immense majorité des gens le plus important n’est pas l’achat d’une tablette Android mais celui d’un Pc sous un systeme d’exploitation peremttant plsu de choses, l’achat d’une tablette vient en seconde position. si il se vend bcp de tablettes aujourd’hui et moins de PC ce n’est peut être pas parce que les gens n’aiment plus les PC mais plus probablement parce qu’ils en ont déjà un.

    Ensuite la prochaine Etape pour ARM est justement de faire fructifier ses licences et donc d’augmenter les tarifs d’acquisition de celles-ci, ce qui rendrait plus compliquée la commercialisation d’un CPU à 5$. D’autres GROS clients d’ARM, comme Samsung ou Qualcomm pourraient également faire pression sur ARM pour obtenir des licences en exclusivité quitte a les payer plus cher afin de se débarrasser de ces concurrents. Enfin il n’y a pas des centaines de fabricants Chinois de puces ARM mais une demie douzaine tout au plus. Des marques qui pourraient en outre se faire absorber par un concurrent.

    Rien n’est figé sur ce marché, tout bouge vite…

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 14 h 27 min

    @Mike: Sinon en quoi un ARM non documenté et figé sur Android est t-il plus flexible qu’un x86 documenté et ouvert sou Android, Linux et Windows ?

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 14 h 53 min

    @uko:

    tout ca pour te convaincre que ta solution c’est le top du top … tant mieux si tu es convaincu … mais c’est le marché qui décidera .. et force est de constater qu’un virage a été raté … on verra l’évolution des choses …wait and see …

    Répondre
  • uko
    24 janvier 2014 - 16 h 22 min

    @toto:
    Ce n’est pas “ma” solution, et je n’ai aucun besoin d’être convaincu: Je suis déjà suréquipé, en Android comme en Intel et ne Apple.

    J’essaye simplement de te montrer les incohérences de ton discours. L’ennui, c’est que tu contres systématiquement mes commentaires (construits et étayés d’exemples concrets) par des réponses vagues et évasives alimentées par ton ressenti envers le couple Wintel.

    – Tu as commencé par m’attaquer sur le sujet de ma réponse à Pote:
    Je t’ai expliqué pourquoi je n’étais pas hors-sujet.

    – Tu en as profité pour remettre en question l’intérêt d’une machine Windows:
    Je t’ai donné un exemple concret de plus sur les avantages de bénéficier d’un Windows complet plutôt que d’un OS mobile.

    – Tu as voulu mettre en avant les différences de prix entre les machines Windows et Android:
    Je t’ai montré qu’à matériel équivalent, ces différences ne sont pas si évidentes.

    – Tu as esquivé ma réponse et rebondi sur les usages:
    Je suis revenu sur les différents usages possibles, et il s’est avéré que la tablette wintel étant la plus polyvalente, elle ressort encore gagnante sur le rapport usages/prix.

    Au final, tu as fini par admettre que tu boudes MS et Intel en raison de leur politique marketing. C’est un choix qui n’engage que toi mais ta position trop tranchée me dérange lorsqu’elle est postée en public: les lecteurs du site viennent y rechercher de l’information objective, pas de la propagande anti-Wintel. Et tous n’ont pas le recul nécessaire pour faire le tri dans ce qui est dit.

    En outre j’avoue je me passerais volontiers de tes attaques personnelles, surtout lorsque comme ici elles ne sont pas argumentées.

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 16 h 38 min

    @pierre , je me met a la place d’un fabricant de telephones chinois , il n’a qu’a se baisser pour ramasser une puce arm, noname ou médiatek, ca coute 5$ et ca fait marcher son smartphone.
    Tu crois qu’il vas payer 32$ pour foutre du intel ? non
    Sinon pour ton émission télé t’as qua faire un hangout sur google avec 10 invités . 1/mois sur un sujet differents a chaque fois ;)

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 17 h 10 min

    @mike: Ah pour les téléphones, je ne dis pas le contraire. Mais je parle jamais de téléphones :)

    Par contre dés qu’il s’agit d’engins de production… Ma foi j’aimerais bien voir une tablette x86 Bay Trail-T à 300€ nue sur le marché, sans OS. Bizarrement je pense que ça se vendrait par palettes, mieux qu’une tablette équivalente bloquée sous Android au même tarif.

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 17 h 12 min

    @mike: Faut que je teste mais ma bande passante est moisie : Mes essais de live vidéo sont toujours des échecs…

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 18 h 13 min

    uko:”ta position trop tranchée me dérange lorsqu’elle est postée en public: les lecteurs du site viennent y rechercher de l’information objective, pas de la propagande anti-Wintel. Et tous n’ont pas le recul nécessaire pour faire le tri dans ce qui est dit.”

    on n’est pas la pour t’arranger …mais pour discuter …. ce qui se passe souvent sur les forums …

    objectif ne veut pas dire d’accord avec soi même …

    sinon ne prend pas les lecteurs pour des abrut…

    attaques perso ? j’ai pas vu …

    ps: nous avons juste une diff sur la perception de ce qu’on fait ou pas avec une tablette a 150 …

    donc, cool …

    Répondre
  • uko
    25 janvier 2014 - 0 h 24 min

    @toto:
    “t’es pénible et en plus c’est hors sujet …”
    Tu portes un jugement de valeur direct sur ma personne et mes propos, c’est une attaque personnelle.

    “tout ca pour te convaincre que ta solution c’est le top du top … tant mieux si tu es convaincu …”
    “on n’est pas la pour t’arranger …”
    “objectif ne veut pas dire d’accord avec soi même …”
    “sinon ne prend pas les lecteurs pour des abrut… ”
    “donc, cool … ”
    Tu déformes mes propos et les dénigres, ce sont aussi des attaques personnelles.

    Mais encore une fois tu apportes une réponse évasive, tu réaffirmes une position appuyée sur du vent, que tu n’as jamais étayée d’éléments concrets… et surtout pas face à ceux que j’ai pu mettre en avant, que tu as soigneusement évité de confronter.

    Sans vouloir être méchant, j’ai l’impression de m’adresser à un esprit embrumé incapable de construire et/ou d’exposer un raisonnement rationnel. Je ne vois en retour que des messages évasifs qui cherchent à me dénigrer plutôt que d’apporter une réponse structurée.

    Bref, bien que je sois tenté de soulever l’incohérence de ton dernier “PS”, je ne trouve pas cette conversation franchement productive et vais donc en rester là.

    Répondre
  • 25 janvier 2014 - 8 h 53 min

    Question:
    On parle de produits à double OS embarqué ou du même produit avec OS au choix?

    Répondre
  • 25 janvier 2014 - 9 h 15 min

    “Sans vouloir être méchant, j’ai l’impression de m’adresser à un esprit embrumé incapable de construire et/ou d’exposer un raisonnement rationnel. ”
    ça c’est sur que c’est super objectif et que ça va dans le sens de l’apaisement …

    tu dois admettre, accepter, que des gens puissent être d’un avis différent du tiens, que tu justifies de manière scientifique parait’il..
    dans la vie tout n’abouti pas à 1 gagné, 2 perdu … point final ..

    tes dizaines de pages de verbiages ne prouvent rien, elles, lourdement, montrent une préférence …ce qui est ton droit … par contre tu n’as pas le droit de ne pas “supporter” un avis un peu différent …

    le dernier ps est pourtant la clef du problème …

    Répondre
  • 31 janvier 2014 - 9 h 00 min

    […] Pour le moment cantonnés aux tablettes Windows, les modèles d’Atom Bay Trail-T Z3740 et Z3770 devraient intégrer des tablettes Android dés le second trimestre. Un événement qui va amener le marché à connaitre quelques bouleversements et peut être la confrontation entre Windows et Android.  […]

  • 20 février 2014 - 14 h 54 min

    […] par cette nouvelle génération de processeur continuera de placer les tablettes Windows comme des concurrentes sérieuses aux solutions purement Android. De part leurs possibilités sou Windows 8.1 et sa galaxie logicielle et ludique mais aussi parce […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *