Des Chromebooks Asus à partir de 249$ dés 2014

Asus va rejoindre la liste des fabricants de Chromebooks et ainsi proposer un portable sous chromeOS dès 2014. Les premiers indices montrent une volonté de rester sur un segment abordable avec un engin qui devrait être proposé à 249$. En plus de la Chromebox annoncée à l’IDF mais toujours indisponible, Asus aurait donc également une machine portable sur ce marché.

Résumé : La liste des fabricants proposant des machines sous ChromeOS s’allonge et ces Chromebooks Asus viennent rajouter encore un peu de concurrence sur ce segment. Les constructeurs jonglent maintenant avec 3 systèmes d’exploitation, Windows, Android et ChromeOS, une situation qui a probablement un certain impact financier mais qui montre l’évolution des demandes du public ces derniers temps.

249$, c’est le prix de base annoncé par Focus Taiwan pour les Chromebooks Asus, le site indique qu’il est possible que la marque lance également des engins à 199$ mais il est possible que ce type de machine soit mis en attente parce qu’ils ne permettraient pas une marge raisonnable aux yeux de Jerry Shen, le PDG de la marque.

Chromebook Aura

D’après son analyse, les Chromebooks devraient monter à hauteur de 10% dans les parts de marché US l’année prochaine, un succès qui s’explique par une forte croissance dans le marché de l’éducation pour lequel ces engins semblent bien calibrés. Si les volumes se sont légèrement effrités sur ce marché particulier ces derniers mois, c’est sans commune mesure avec les ventes de PC classiques sous Windows.

On n’a aucun détail sur les composants ou le format de ces futures machines chez Asus, difficile de voir vers quelles solutions la marque va s’orienter. ChromeOS semble vouloir évoluer vers du tactile et de la tablette avec l’apparition de modèles gérant le multitouch et l’orientation de l’écran. Le constructeur pourrait donc proposer aussi bien un format hybride qu’un engin plus classique.

Après l’annonce à l’IDF de l’apparition prochaine d’une ChromeBox, un PC sédentaire basé sur ChromeOS, Asus annonce donc son entrée sur ce marché ou HP, Acer et Samsung sont déjà très présents.

Il y a quelques années, une excuse fréquente des constructeurs pour ne pas sortir des machines sous Linux, était la difficulté à fabriquer et maintenir des PC sous plusieurs systèmes d’exploitation. Aujourd’hui les constructeurs ont, pour la plupart, un panel de 3 systèmes à maintenir : Windows, bien sur, avec plusieurs versions commercialisées ou maintenues en parallèle, Android sur le marché tablette et désormais ChromeOS.

Cette concurrence entre les systèmes est de bonne augure pour les utilisateurs qui peuvent compter sur les manœuvres de Google et Microsoft pour profiter d’un système en constante évolution et sur la guerre commerciale menée par chaque entité. Sans Android, il est probable que les prix de Windows 8 n’auraient pas bougé et qu’aucune version “light” ne serait apparue pour les tablettes de 10 pouces et moins de diagonale.

source : G for  Games via Android community

15 commentaires sur ce sujet.
  • mAn
    16 novembre 2013 - 20 h 39 min

    Avec Asus dans la course, il n’y a qu’un pas à franchir pour avoir des machines hybrides sous Chromes OS.

    Répondre
  • TRK
    17 novembre 2013 - 0 h 00 min

    J’ai plus trop fait gaffe au truc c tjs du 100% connecté ?

    Répondre
  • 17 novembre 2013 - 0 h 18 min

    Cet OS et ce type de machines a de plus en plus d’intérêt à mes yeux.
    Je veux dire une machine d’appoint avec une diagonale confortable pour qui a des activités de surf et de tâches basiques sans logiciels locaux.
    Exemple cela conviendrait parfaitement à ma femme pour aller sur Facebook, Twitter, ses mails, ses photos etc…
    Evidemment le cloud est incontournable vu la capacité des SSD.
    D’ailleurs Chrome OS plafonne t’il la capacité des disques durs si par hasard on voulait en changer pour un plus grand?

    Répondre
  • 17 novembre 2013 - 2 h 28 min

    @TRK: Non.

    Répondre
  • 17 novembre 2013 - 11 h 47 min

    Concernant le fameux disque dur qui gène certaines personnes.
    Il s’agit juste d’une question d’organisation.
    Se trimbaler tous les jours avec ses photos de toutes ses vacances depuis 1999 ou sa collection de 200 films dans sont netbook n’est vraiment pas indispensable.
    Un bon disque dur externe et le tour est jouer.

    Bref avec un chromebook et un cloud, vous avez vraiment l’essentiel. de plus, de nombreuses applications sont utilisable hors ligne.

    Répondre
  • 17 novembre 2013 - 14 h 09 min

    Étant utilisateur de ChromeOS depuis le début (google CR48 acheté sur eBay) je suis avec avidité les developments autour de l’OS.
    le potentiel est énorme et Google à les reins suffisament solide pour pousser l’OS en seconde position. Tout le monde n’a pas besoin d’une machine de guerre pour un usage secondaire et le prix (proche des feu netbooks)rends ce type de machine interessant (et j’imagine un usage avec Chromecast)
    maintenant, le plus de constructeurs le meilleur car meme si le modéle HP est sympatoche, je ne suis pas convaincue par la configuration…

    Répondre
  • 17 novembre 2013 - 18 h 10 min

    @Zotac:
    Google fait du marketing bien évidemment mais il ne le fait certainement pas au hasard.
    Il veut bien entendu promouvoir ses propres services mais peut être existe t’il des workarounds pour s’en passer dans certains cas.

    Concernant ta dernière remarque, je ne vois pas pourquoi ce serait une plus mauvaise solution à ce prix qu’une tablette ou un netbook.
    Sans doute cela ne t’intéresse t’il pas mais là, tournée comme elle l’est, ta réflexion ressemble à une critique envers ceux qui s’intéresseraient à ces produits. Bien que je puisse me tromper.

    Répondre
  • 17 novembre 2013 - 19 h 43 min

    Que dire … 250€ un truc 100% connecté ou presque, meme pas en reve. Il y a assez d os qui en font beaucoup plus sur le marché.

    Perso ma prochaine machine risque l asus t100. Un machine x86 sous windows 8.1 qui offre tout ce su offre les tablettes d aujourd hui et en plus ce qu offre les pc.video musique, word excel, et ca permet en plus de faire tourner un diablo 3 ou un fifa 14… a des annees lumiere de ce que peut offrir android ou ios ….

    2014 pourrait etre le retour de microsft dans les netbook et tablettes. A suivre.

    Répondre
  • 17 novembre 2013 - 19 h 52 min

    @Juju des Highlands:

    C’est pas une critique. Je dis juste que je comprends pas. Il y a des (au moins eux connu, le Lenovo) hybrides Android qui permettent d’en faire plus. Les tablettes Android, iOS et même RT en font plus aussi. Et je trouve le format bien plus agréable et mobile pour une machine d’appoint ce qui est la seule chose que peut être un Chromebook.
    Je vois pas ce qu’on peut faire de plus avec un Chromebook qu’avec ces machines. Par contre, je vois ce que tu peux faire de moins. Et, malgré ce qui est dit, oui, tu dois la plupart du temps être connecté et utilisé le cloud.

    Si tu as besoin d’un Chromebook de plus de 10″, ben tu devrais dejà avoir un laptop ou un PC. Donc tu es sûrement déjà équipé avec une machine bien plus fonctionnelle.
    Pour moi, c’est juste mon avis, ça fait doublon avec un autre laptop et offre moins de possibilités qu’une tablette, un hybride, ou un autre laptop évidemment.

    C’est pour ça que je comprends pas. Mais il n’y a pas de critique à proprement parler.

    Par contre, ceux qui l’achète pour y mettre un Linux dessus. Là je comprends. Mais c’est plus un Chromebook, c’est un netbook Linux.

    Répondre
  • 17 novembre 2013 - 20 h 26 min

    salut !
    Et Linux justement ?

    Et la question qui tue : quand sera t’il possible de faire tourner n’importe quel programme sur n’importe quel système ? La liberté totale … Ce serait rudement pratique ! Et si Windows et Apple ont réussi à le faire, ça doit être possible non ?
    Je précise que je n’y connais rien en informatique et que je me place du côté des utilisateurs…
    Bon dimanche (je suis au québec et c’est pas encore fini!)!

    Répondre
  • 17 novembre 2013 - 21 h 44 min

    @Henri: c’est presque une histoire de génétique informatique en fait ;)
    GNU/Linux est issu des Unix de la famille des système V, MacOS à de forts ancrages Unix aussi, Et windows XP,Vista, 7 et 8 viennent de NT qui lui est réputé avoir de fortes racines Unix aussi (Eh oui, SCO Unix avait été racheté par Bill Gates il y a bien longtemps.
    Et comme nous, les systèmes évoluent chacun de leur côté.
    Quant à faire tourner tous les programmes sur un seul système, c’est théoriquement possible dans la mesure ou le Hardware de nos PC est assez semblables de nos jours. GNU/Linux est capable de faire tourner pas mal de programme Windows grâce à WINE (et ce qui est très fort, c’est que c’est légal et que ça ne demande pas d’achter une licence MS).

    @Zotac:
    De mon côté, je me suis toujours demandé ce qui différenciait ChromeOS de Chromium. Les applications semblent être les mêmes.
    Peut être que si les chromebook étaient sous la barre des 200€ on ne se poserait même pas de question. J’imagine bien des chromebook sous arm en 10” à même moins que ça.

    Répondre
  • 18 novembre 2013 - 8 h 28 min

    Pas mal ce petit prix, à voir comment Linux tounerait sur la bête. Mais ça rentre dans la gamme de prix que je recherche pour un chromebook :)
    Merci pour la news !

    ps: “dès” 2014 ;)

    Répondre
  • 18 novembre 2013 - 9 h 48 min

    @Zotac:

    sans doute pour avoir un truc qui marche, sans problème ..

    Répondre
  • 19 novembre 2013 - 11 h 50 min

    […] semble s’accélérer sur ce marché spécialisé des chromebooks avec l’annonce de l’arrivée d’Asus dans la bataille et des engins Acer qui devraient démarrer à […]

  • 24 novembre 2013 - 20 h 20 min

    @zotac: 35 ans de frustration sous Windows, 500€ en drssous du moins cher des Macbooks, l’absence totale de marketing pour Ubuntu.

    Ce qui me plaît dans Chrome OS, c’est son système de mise à jour toutes les 6 semaines. Ce que j’admire, c’est l’incroyable robustesse de son système de sécurité. Ce qui me manque encore pour me pousser à l’achat, c’est une diagonale de 13″. Ce qui arrive au fur et à mesure, ce sont les Chrome Apps, notamment celles exploitant PNaCl. Tu peux en apprendre un peu plus sur Googland ou Yphiblog.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *