Dell Chromebook 11 : Un nouveau venu réservé au marché de l'éducation

Dell Chromebook 11 : Un nouveau venu réservé au marché de l’éducation

Pas encore convaincu par un modèle destiné au grand public, le Dell Chromebook 11 sort donc à destination du marché de l’éducation. Pour Dell, un des derniers constructeurs du marché a s’engouffrer sur ce marché des machines sous ChromeOS, le pari est probablement moins risqué de cette manière. Quitte à ouvrir la porte à une distribution aux particuliers et aux pros si la demande est là.

Résumé : Le Dell Chromebook 11 ne révolutionne pas le marché des machines ChromeOS mais propose une alternative au tout Windows particulièrement prisée des grands comptes. Dell vise ici l’énorme gâteau que représente l’éducation et l’administration avec des engins au système robuste et sans entretien logiciel complexe.

Dell Chromebook 11

Le Dell Chromebook 11 ne fait pas honneur aux salles de Brainstorming qui doivent pourtant exister chez le constructeur, le nom choisi par le Texan est le même que celui trouvé par HP. Ce Chromebook est un 11.6 pouces qui affiche un 1366 x 768 pixels au dessus d’un clavier chiclet standard.

Pas de merveille de design, Dell a choisi un engin « passe-partout » et pas des plus gais, il s’agit probablement ici de dépersonnaliser l’enveloppe pour que l’on concentre son attention sur le contenu. Les parcs scolaires de micro ordinateurs sous ChromeOS jouent la carte de salles de classes volantes avec des engins que l’on confie d’un jour sur l’autre à des enfants différents. Chacun retrouvant ses habitudes après s’être identifié auprès de Google.

Les 1.32 kg du Chromebook 11 et son design très classique permettant de le confier à des enfants sans qu’ils s’y attachent trop facilement. Les performances globales devraient être correctes, Dell a également choisi un des derniers nés de la gamme Haswell d’Intel, un Celeron 2955U avec de 2 à 4 Go de mémoire vive et un stockage électronique de 16 Go.

La connectique n’est pas extraordinaire mais plutôt complète : Deux ports USB 3.0, une prise casque jack 3.5mm et une sortie HDMI pour déporter le signal vers un grand écran. Aucune mention d’un lecteur de cartes SDHC pour étendre le stockage, oubli de la part du marketing Dell ou volonté délibérée de garder un espace de stockage réellement minimaliste pour s’orienter vers un usage dans les nuages ? L’engin ne semble pas non plus disposer d’une prise Ethernet et se connecterait donc uniquement en WiFi de type 802.11b/g/n. A noter la présence d’un module Bluetooth 4.0. L’autonomie annoncée est bonne: 10 heures de travail non stop grâce à une batterie 40 Whr.

Dell Inspiron 11 3000

A moins que la marque ne se soit basée sur le matériel embarqué dans son Dell Inspiron 11 3000, lancé en Septembre dernier sous Windows ? L’engin dispose exactement de la même connectique sur la tranche, disposée de la même manière.

Dell Inspiron 11 3000

 Ce qui pourrait indiquer une connectique plus complète qu’il n’y parait avec lecteur de cartes SDHC , port Ethernet  et un USB supplémentaire si l’on s’en réfère à l’autre tranche de cet Inspiron 11 3000.

Dell semble marcher en solo ces derniers temps, après une sortie de bourse mouvementée, réalisée grâce à un généreux prêt de 2 milliards de dollars de la part de Microsoft, voilà qu’il s’intéresse à son concurrent ChromeOS. Ne croyez pas pour autant que Dell soit pieds et poings liés avec Google, il ne propose même pas sa solution Google Drive, Dell va mettre en place sa propre solution de Cloud avec un service disponible dés Janvier. Un bon point face aux inquiétudes levées par certains utilisateurs quand à l’exploitation des données personnelles par Google, l’implantation de ChromeOS dans les écoles ou les administrations pouvant faire débat.

Un coup d’essai pour Dell qui affiche des ambitions grand public pour ChromeOS mais à travers d’autres produits tout au long de 2014. Ce Dell Chromebook 11 à 300$ est ainsi probablement très dépersonnalisé pour coller à un marché particulier. Dell produira probablement des machines plus séduisantes pour le grand public.

Source : Dell

10 commentaires sur ce sujet.
  • 12 décembre 2013 - 10 h 32 min

    Y’a pas moyen d’avoir ce genre de pc avec linux ? j’en ai marre de voir des pc qui correspondent à mes envies/prix mais forcément avec chrome os, j’ai pas envie d’installer ubuntu en surcouche de chromeos, je veux un vrai pc, même ARM, où je peux installer ce que je veux comme SE!
    exemple de ce qui me plait, le 14″ de HP

    Répondre
  • 12 décembre 2013 - 10 h 39 min

    Snif
    et il sort quand ce fameux DELL 11 3000 annoncé en septembre
    depuis son annonce sur minimachine je le guette très souvent sur le site de dell mais toujours pas dispo et sur le tchat de dell ils n’en savent rien…
    pourtant les 5000 et 7000 sont sortis

    Répondre
  • 12 décembre 2013 - 21 h 14 min

    Je vois bien hollande équiper l’armée et la police en chrome os, à moins qu’il ne parte faire une guerre de plus en Afrique LOL.

    Répondre
  • 12 décembre 2013 - 22 h 46 min

    En tout cas, félicitations au service Marketing de Dell, la photo d’illustration est tout à fait politiquement correcte. Nos petits gars ont encore droit à l’arrière plan pendant que joli coeur étale sa science …

    Répondre
  • 12 décembre 2013 - 23 h 44 min

    @Maumau: euh ? j’avoue je comprends pas trop. C’est la photo typique du Campus US.

    Répondre
  • uko
    13 décembre 2013 - 4 h 09 min

    Je m’interroge sur la pertinence pour les écoles de s’équiper de machines fonctionnant principalement en ligne et reconnues pour enregistrer à des fins marketing toutes les activités de leurs utilisateurs.

    Faire ce choix à titre individuel pour des usages privés c’est une chose, dans un environnement public et scolaire, ça me semble très discutable. D’autant plus qu’il me semble plus utile d’apprendre aux jeunes à utiliser MS Office, qui est un outil indispensable sur le marché du travail, que la suite google Docs.

    Répondre
  • 13 décembre 2013 - 7 h 19 min

    Si le monde de l’éducation était cohérent / compétent en informatique / indépendant des acteurs commerciaux, ce serait du Libre systématiquement.
    Quant à « apprendre MS Office », ce n’est pas rendre service aux jeunes en question. Ils doivent apprendre l’outil informatique, et développer les compétences qui leur permettront d’apprivoiser n’importe quel logiciel, dont MS Office si c’est ce qu’on leur donne.
    Apprendre par cœur où se trouve tel ou tel bouton, ce n’est pas apprendre, c’est se formater.

    Répondre
  • 14 décembre 2013 - 21 h 18 min

    @Pierre ; Bonjour, ben, si c’est représentatif d’un campus US, alors un Indien (de l’Inde) aurait été nettement plus approprié que le gars à gauche sur la photo. Mais ce sont un peu toujours les mêmes qui sont mis en avant. C’est la com de Dell après tout, ils font ce qu’ils veulent.

    Répondre
  • 14 décembre 2013 - 23 h 34 min

    @Maumau: Je vois pas du tout. D’abord c’est probablement un cliché parmi d’autres mais surtout si tu a déjà été dans un campus US tu verras que c’est absolument pas aussi simple que les clichés que l’on connait en France.

    Répondre
  • 28 juillet 2014 - 8 h 56 min

    […] Le Dell Chromebook 11 existe déjà, dans une version Celeron 2955U,  c’est un engin destiné au marché éducatif et composé d’éléments assez classiques. Mais voilà que le fabricant US annonce une version plus musclée de la machine, équipée d’un processeur Intel Core i3 (Probablement un Core i3-4005U). […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *