Dell Chromebook 11 : Encore un ChromeOS sous Core i3

Toujours la même interrogation en voyant débarquer un engin comme ce Dell Chromebook 11… Quel besoin d’un Core i3 pour ce type de machine ? Quel intérêt en tirera l’utilisateur au vu des applications possibles aujourd’hui sur ChromeOS ?

On  le sait tous, acheter d’avance un produit en présupposant un usage futur est, en informatique, une bonne manière de jeter de l’argent par les fenêtres. C’est pourtant bien ce que semble proposer Dell avec cette nouvelle référence qui embarque un processeur plus performant que ce  que la machine réclame.

Dell Chromebook 11

Le Dell Chromebook 11 existe déjà, dans une version Celeron 2955U,  c’est un engin destiné au marché éducatif et composé d’éléments assez classiques. Mais voilà que le fabricant US annonce une version plus musclée de la machine, équipée d’un processeur Intel Core i3 (Probablement un Core i3-4005U).

Le changement de puce est le seul véritable bouleversement puisqu’on reste sur un 11.6 pouces en 1366 x 768 avec 4 Go de mémoire vive max et un stockage identique au précédent de 16 maigres gigaoctets. Google vend évidemment des solutions de stockage en ligne mais Dell a également flairé le filon et propose son propre service Cloud pour stocker vos données. Vous y accéderez avec un Wifi de type 802.11n qui prendra également en charge le Bluetooth 4.0.

Le Dell Chromebook 11 version Core embarque la même connectique soit 2 ports USB 3.0, un lecteur SDHC et une sortie HDMI. Une webcam 720P est également de la partie (ce qui ne veut pas dire que ce sera une bonne webcam).

Bref, comme pour le Acer C720 sous Core i3-4005U, on a là un engin plutôt musclé pour faire tourner un Os léger dédié à des usages pour le moment très consultatifs. La tâche courante la plus gourmande pour un Chromebook ? Hormis le surf, c’est le décodage de flux vidéo HD. L’intérêt d’un Core i3 n’est donc pas franchement démontré pour le moment.

Dell Chromebook 11

Il est possible que dans le futur cela évolue et notamment avec ce croisement perceptible d’Android et de ChromeOS plus qu’évoqué par Google à sa dernière conférence. Reste qu’investir aujourd’hui dans un engin livré avec une puce performante pour des  usages futurs me parait toujours peu rentable. Le Dell Chromebook 11 rejoint donc le panthéon des machines trop performantes pour leur temps, c’est à dire une des sections du club des mauvaises affaires en informatique.

A moins que ? A bien y réfléchir, la raison de cette intégration d’un Core i3 est peut être plus bureaucratique que technique, les composants choisis pour cet engin destiné au marché de l’éducation sont peut être liés à leur durée de vie proposée par Intel. A savoir combien de temps sera produit le Core i3 par rapport au Celeron. On a vu que le fondeur avait tendance à rapidement passer à la moulinette des séries entières de puces et certains marchés, comme celui de l’éducation, exigent que les machines puissent avoir un suivi très précis sur 3 ou 5 ans. Le passage en Core i3 remplit donc peut être un cahier des charges plus prolongé que le Celeron et explique ce choix pour le moment un peu saugrenu de la part de certains fabricants.

23 commentaires sur ce sujet.
  • 28 juillet 2014 - 9 h 49 min

    Je suis le seul à ouvrir souvent des dossiers d’une quinzaine de favoris dans autant d’onglets ? Parce que là, un chromebook en Celeron (avec 2Go de RAM seulement) peine très lourdement à les afficher… Alors un i3 et 4Go de RAM peuvent peut-être apporter un gros plus. (En tout cas, un vrai PC portable multicore fait ça au moins 4 fois plus vite).

    Répondre
  • fpp
    28 juillet 2014 - 10 h 05 min

    Pour un usage sous Linux avec Crouton ça peut être sympa aussi :-)
    Faut voir l’impact sur le prix…

    Répondre
  • 28 juillet 2014 - 10 h 09 min

    @Manu: Pareil, des onglets, j’en ouvre des tas. On n’est pas sur un téléphone ici.

    Après ça donne très envie d’en acheter un pour y mettre un p’tit Linux. Bien que 32Go auraient été préférables (mais pas indispensables).

    Répondre
  • 28 juillet 2014 - 10 h 26 min

    @Manu & kstor4u :

    J’ouvre des tas d’onglets et autant de fichiers odt ou pdf pour le boulot et je n’ai pas de soucis sur mon vieux emachines à base de Pentium P6100 (certes sous Ubuntu 14.04 et avec 4Go de RAM)

    Après faut voir les performances de Chrome par rapport à un bon vieux et lourd Windows, un Celeron doit suffire amplement pour le premier.

    Répondre
  • 28 juillet 2014 - 10 h 27 min

    Pour en rajouter une couche, sur mon ultrabook core i7 & 8Go de ram, quelques onglets avec des Google Docs un peu lourds suffisent à ralentir considérablement Firefox (et donc mon latop), certes pour lequel Google Docs n’est pas optimisé, mais quand même!

    Je ne pense pas qu’un i3 et 4Go de RAM soient de trop pour peu qu’on ai un tableur, un rapport de plusieurs dizaines de page et une présentation collaborative d’ouverte, chose très courante à l’école de nos jours.

    Répondre
  • 28 juillet 2014 - 13 h 00 min

    Ce n’est pas une mauvaise affaire d’acheter un peu plus que son usage, tous dépend de l’impact sur le prix !
    Si pour quasi le même prix on en a plus, pourquoi s’en priver !!

    Je viens d’installer ubuntu14 sur mon Chromebook (sur une clé usb 64Go).
    Vais tester quelques jeux sur Steam pour voir ce que ça donne.

    Répondre
  • 28 juillet 2014 - 13 h 58 min

    C’est vrai que c’est toujours bien de prévoir une marge par rapport à l’usage du moment, mais je suis réellement surpris des configs employées par certains pour faire finalement de la bureautique un peu poussée.
    Encore une fois, outre le processeur, la quantité de RAM et également la présence d’un SDD (le jour et la nuit pour moi) jouent également, mais je suis convaincu que le type d’OS influe énormément sur la qualité d’expérience (en gros, j’ai l’impression d’en faire autant et aussi confortablement sur mon vieil emachines ubuntu 14.04 que sur un Core i7 Win 8 de l’an dernier).

    A voir si Chrome OS est plus ou moins gourmand que MS Win ?

    Répondre
  • 28 juillet 2014 - 14 h 07 min

    Peut-être s’agit il tout simplement d’une évolution suite aux réclamations des millions d’utilisateurs aux USA, puisque cela se vend par millions… aux USA.

    Répondre
  • 28 juillet 2014 - 14 h 26 min

    Si intel fait des réductions pour ces I3, pourquoi pas ?

    Répondre
  • 28 juillet 2014 - 14 h 43 min

    Je pense qu’un core i3 et beaucoup de RAM ne sont pas forcément un luxe pour du web. Le web évolue, beaucoup de sites sont mal optimisés, d’autres deviennent carrément des « apps », enfin avec plusieurs onglets ouverts à la fois : mail(s), document(s), 2 ou 3 sites d’info, facebook, un fil twitter, un onglet Youpub (héhé vous avez lu trop vite..), musique, etc… ça monte vite !

    Répondre
  • 28 juillet 2014 - 15 h 36 min

    @Carman: Par expérience, le plus pour le même prix n’existe pas en informatique. Par contre acheter un cpu plus puissant en prévision de, c’est généralement pas une bonne idée. Le temps que l’usage arrive la puce a perdu généralement une bonne partie de sa valeur.

    Répondre
  • 28 juillet 2014 - 16 h 40 min

    @Pierre Lecourt: Oui ton raisonnement tiendrait si nous parlions de core i9 octuple coeur 128 bits.. mais là c’est un i3 quoi… pas non plus un super calculateur du futur. pour moi ça peut coller à un usage de Chrome Os : ceux qui ne savent pas fermer leurs onglets et ceux qui ont besoin de beaucoup d’onglets ouverts à la fois. Je connais les 2 et je peux te dire que pour certains utilisateurs un i3 et 4go de ram c’est le minimum, même avec un chrome qui sait bien gérer la mémoire et passer les onglets d’arrière plan en sommeil pour économiser du CPU.
    La bureautique je veux bien que ça ne pompe pas de ressources : en 2000 avec word 97 et 64 mo de ram on était le roi du monde… mais aujourd’hui si tu utilises google docs tu vois bien que ton navigateur peine (surtout sur chromebook ARM). Donc bureautique Html 5 =/= bureautique telle qu’on la conçevait avant.

    Répondre
  • 28 juillet 2014 - 16 h 49 min

    @Dimitri: Je vois surtout la porte que ça ouvre pour les constructeurs… Bientôt des Core i3 par défaut, des 4Go par défaut et un OS qui se transforme en usine à Gaz parce qu’il a de la place pour se faire plaisir. J’aime bien l’idée d’un ChromeOS propre sur lui et bien développé. Je vois pas pourquoi le prix de base de 200€ devrait exploser pour ces machines. Et j’ai bien peut qu’il parte en vrille en cherchant à lutter contre les machine s sous Windows… sauf qu’avec Win 8 Bing on va avoir des netbooks a 199€ dans pas longtemps et là il faudra reprendre tout à éro pour Google…

    Répondre
  • 28 juillet 2014 - 17 h 41 min

    @Pierre Lecourt: Tu n’as pas tors en effet, si c’est pour que toutes les machines chromebook finissent par ne pas être abordables c’est vraiment bof.

    Dans tout cela ce qui me fait le plus peur ce serait que Chrome OS évolue dans le mauvais sens, le problème étant que l’on n’a pas le choix de faire la mise à jour ou non contrairement à windows.
    Quand je vois les screenshots de chrome OS alpha version material design j’ai peur… déjà que les derniers micro changements de la dernière mise à jour m’ont un peu dérouté (delai de 10 secondes avant que le wifi reconnecte le point d’accès après sortie de mise en veille au lieu de immédiat, changement de la couleur de fond de la barre d’onglets du navigateur noir-> gris : aucun contraste avec les onglets, etc…)
    Pour l’instant rien de grave mais je me dis que l’expérience utilisateur peut changer du tout au tout du jour au lendemain sans aucun choix possible et ça c’est réellement moyen…

    Répondre
  • 28 juillet 2014 - 17 h 49 min

    @Dimitri: Oui, c’est exactement ça ? Le risque d’un bouzin matiné d’android avec une interface Aéro inutile… Voila ce que j’entrevois avec l’arrivée de ces puces… Je peux me pl&anter mais si je me plante pas et que j’achète un Chromebook aujourd’hui il ya a des chances que ce ne soit pas le même demain sans que je ne puisse rien y faire.

    Répondre
  • 28 juillet 2014 - 19 h 04 min

    Les pb de lenteurs lorsqu’il y a beaucoup d’onglets dans le navigateur ou lors d’un basculement d’une appli à l’autre ne sont pas liés au proc mais à la mémoire le plus souvent insuffisante. Plutôt que gonfler le cpu gavez vos machines de RAM, ça évitera qu’elles swapent sur un disque neurasthénique. Un core i3 pour une feuille Excel d’étudiant c’est démesuré!

    Répondre
  • 28 juillet 2014 - 19 h 21 min

    @aiRVB: Ca et les eMMC entrée de gamme employés :/

    Répondre
  • 28 juillet 2014 - 21 h 52 min

    Tout a fait d’accord, la quantite (et la qualité) de ram et la rapidité des accès disques font plus la différence que le processeur pour ce genre d’usage.

    Répondre
  • 28 juillet 2014 - 22 h 43 min

    Moi je suis content au contraire de voir ces chromebook arriver, qui peux le plus peux le moins.
    Le passage au i3 amène également un gpu plus puisssant, ca doit le mettre bien au dessus du celeron haswell, pour certains jeux steam sous Ubuntu ca pourait être un changement significatif…

    Si ca sort un jour en 10 pouces a moins de 400e, je prendrais avec plaisir mon second chromebook.

    Répondre
  • 28 juillet 2014 - 22 h 55 min

    @Dimitri: Je ne vois pas de quel delai de 10s tu parles pour le wifi en sortie de mise en veille, c’est chez moi instantané, et je suis forcément sur la dernière version je pense.

    Pour les alphas, ca reste des alphas, je pense que si ils comptent supporter leurs machines pendant 4, 5 ans, les versions stables devraient rester réactives, même sur les modèles avec processeurs arm et baytrail moins performants.

    Répondre
  • 28 juillet 2014 - 23 h 26 min

    le javascript devient de plus en plus lourd avec les applications web qui vont fonctionner de plus en plus offline, ça ne peut que demander plus de ressource

    Répondre
  • 29 juillet 2014 - 0 h 37 min

    @karmacoma: HP chromebook 11 (ARM), phénomène directement lié à la dernière mise à jour du 25 juillet.
    Si ta barre d’onglets de chrome est sur fond noir tu n’as pas cette mise à jour. si le fond est du même gris que les onglets alors tu l’as. pour le wifi c’est peut être lié à ce modèle particulier de chromebook.

    Répondre
  • 29 juillet 2014 - 10 h 12 min

    @Dimitri: Sur mon hp chromebook 14 (falco), je réalise que je n’ai pas la derniere version en effet.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *