CyberPower Fang Battlebox : De l’émergence de minimachines de jeu

Si les conséquences de l’annonce de SteamOS de la part de Valve n’ont pas encore vraiment été suivies d’effets, elles auront eu au moins le mérite de bouger un peu les fabricants de PC pour réduire l’encombrement de leurs machines. La Fang Battlebox est de celles-ci.

L’engin ne sera jamais disponible en France, il faudrait l’importer. Mais l’exemple est intéressant puisqu’il va dans le sens d’une miniaturisation d’une machine réellement dédiée au jeu et donc, par essence, réellement performante. La Fang  Battlebox ne se démarque donc pas seulement par un aspect original mais bien par une concentration de puissance dans un encombrement minimum.

L’idée de cette minimachine est de proposer une solution de jeu pour LAN Parties, ces réunions où l’on trimbale son PC afin de jouer, en équipe ou tout seul, dans un tournoi. Les amateurs ayant déjà joué avec un diable de transport à côté de leur PC savent ce que c’est, avoir une grosse machine peut vite s’avérer problématique pour le transport.

CyberPower a donc eu l’idée de marier un boitier de PC et une valise pour composer la Fang BattleBox. On retrouve des performances haut de gamme avec un équipement haut de gamme et une compacité plutôt impressionnante dans un format blindé et transportable.

CyberPower PC Fang BattleBox

Présenté au CES en Janvier, le Fang BattleBox est désormais disponible aux US dans plusieurs versions toutes orientées jeu : Elles seront modifiables avec beaucoup d’options différentes allant du système de refroidissement aux composants en eux même.

CyberPower PC Fang BattleBox

Le boitier embarque un système de baies de stockage extractibles avec une idée en tête, celle de pouvoir facilement changer de système : Je suppose que l’idée ici est de pouvoir démarrer la machine sur un système orienté jeu ou de retrouver une unité plus dédiée au travail; voire de passer de Windows à SteamOS en quelques secondes.

CyberPower PC Fang BattleBox

Le prix débute à 620$ ce qui est raisonnable compte tenu de l’emploi d’un boitier sur mesures. Pour ce tarif cependant la configuration est basique : Un Intel Core i3 4150 associé à 8 Go de mémoire vive et 1 To de stockage mécanique sans ajouter d’une carte graphique externe.

CyberPower PC Fang BattleBox

Le prix peut grimper à plus de 1600$ en passant à un Intel Core i7 4770K, 16 Go de mémoire vive et un couple comportant un SSD de 128 Go et 2 To de stockage mécanique. Pour ce prix vous aurez également droit à un chipset graphique plus performant : Une puce Nvidia GTX 780.

CYBERPOWERPC-Battle-Box

J’aimerais bien voir en France des revendeurs plancher sur des solutions de ce type (et les tester tant qu’a faire).

Le site de la Fang BattleBox

9 commentaires sur ce sujet.
  • s@s
    11 juin 2014 - 12 h 40 min

    « dans un format blindé »: avec tous les connecteurs sans protection ?

    Mais c’est vrai que c’est toujours mieux qu’une tour.

    Répondre
  • 11 juin 2014 - 12 h 40 min

    Mais s’il vous plait, arretez de faire des trucs pour gamer aussi moches ! :(

    Répondre
  • 11 juin 2014 - 13 h 49 min

    @Julien Bertozzi:

    En même temps j’entends ce discours depuis l’existence des tours pour gamers. Doit-on en conclure qu’il y a une réelle demande pour ce type de produit, au look particulier, je pense que oui. La marché s’adaptant à la demande…
    Donc les gamers aiment les produit avec ce look, c’est tout !

    Répondre
  • 11 juin 2014 - 13 h 54 min

    Heureusement, le sac plastique de l’emballage peut aussi servir a contenir votre vomie….

    Sans rire, c’est vraiment hideux ce design « gamer » que les marques pondent depuis des années,
    des angles, de l’agressivité, waw yen a dans le coffre,waw j’adore le film transformer.

    Le meme dans une boite a chaussure ou une palette recyclée et c’est encore mieux….

    Répondre
  • 11 juin 2014 - 14 h 20 min

    Je vais jouer les mauvaises langues, mais voir ce genre de tour ‘climatisé’ portable, ça m’horripile !
    Désolé, mais ça fait plus de 15 ans que j’ai tourné la page de ce genre de PC.

    Répondre
  • 11 juin 2014 - 14 h 36 min

    Par rapport à mon commentaire précédent, je tiens à signaler que je ne suis pas du tout un gamer.

    Mais pour les gamers, cette idée de ‘tour transportable’ est probablement emballante !…

    Répondre
  • 11 juin 2014 - 15 h 41 min

    Ce genre de tour serait l’idéal pour moi, pas forcement pour le gaming pur et dur mais tout simplement car j’ai 4 stations de travail et les solutions portables ne me convienne pas.
    A t’on une idée du prix pour l’import ?

    Répondre
  • uko
    11 juin 2014 - 20 h 58 min

    En tant que gamer qui trimballe régulièrement sa machine de jeu, je reste mitigé sur ce concept.
    Outre le poids de la tour, ce qui est pénible dans le déplacement d’une machine c’est la gestion de la connectique et le transport des différents éléments.

    Rentrons dans le détail des éléments à manipuler:
    – La tour
    – Sa connectique à débrancher et transporter: Câble d’alimentation
    – L’écran
    – Sa connectique à débrancher et transporter: Câble d’alimentation + connectivité à la tour
    – Le clavier
    – La souris

    En option:
    – Les Haut-parleurs
    – Leur connectique: (prions pour de simples 2.0) Un câble d’alimentation + jack

    Ça fait quand même pas mal de manipulations et une jolie quantité de matériel qu’il faudra transporter en 2 ou 3 voyages jusqu’à la voiture. En outre, si l’installation est relativement propre il faudra passer sous le bureau et gérer le retrait puis la remise en place au retour des câbles.
    Malheureusement, même avec un boitier optimisé la solution reste globalement peu pratique.

    Pour ma part, j’ai opté pour un laptop gamer 17″ (Asus ROG) qui offre une prestation très honorable dès 1400€: CG moyen-haut de gamme (GTX 770M), double HDD 7200tr/mn 750GO faciles d’accès (pour 100€ j’ai installé un SSD), quad core I7 très convaincant et 16GO de RAM.
    Pour ce prix, même si les performances des composants mobiles sont en retraits d’un équivalent tour la machine est capable de faire tourner à peu près tous les jeux récents au max. Et l’écran est intégré ainsi qu’un clavier rétroéclairé, la webcam et les Haut-parleurs.

    Lorsque je dois le déplacer, l’opération est simple. Je dois manipuler:
    – Le laptop
    – Son chargeur
    – La souris
    Pas d’écran avec sa connectique, pas de clavier, les HP sont intégrés… Le tout se débranche et se case dans un sac à dos en moins de 2mn. Un seul voyage à la voiture, et peu de risques de cogner quelque-chose dans l’opération.

    En bonus, la machine est ultra-silencieuse. Même en jeu intensif, son souffle est à peine audible et tout à fait utilisable à moins d’1m d’une compagne qui s’installe pour dormir ;)

    Et avec ça, elle consomme nettement moins qu’une machine de bureau. Même si le chargeur est un 180W, je l’ai mesurée à moins de 100W en jeu intensif, moins de 30W en bureautique. Grosso-modo 3 à 4 fois moins qu’un PC tour, ce qui n’est pas négligeable pour qui laisse souvent sa machine allumée.

    Alors si je trouve l’initiative intéressante, mais je trouve son aspect mobilité limité par l’ajout obligatoire d’un écran.
    Et pour les tarifs affichés (hors écran et clavier!), on trouve des solutions laptop très convaincantes:
    http://www.rueducommerce.fr/Ordinateurs/Ordinateur-Portable/Ordinateur-Portable-Grand-Public/ASUS/4919075-ROG-G750JS-T4104H-Ordinateur-Portable-17-3-Full-HD-Intel-Core-i7-4700HQ-2-4-GHz-HDD-1-To-RAM-16-Go-NVIDIA-GeForce-GTX-870M-Graveur-Blu-ray-Windows-8-1.htm
    ou encore:
    http://www.rueducommerce.fr/Ordinateurs/Ordinateur-Portable/Ordinateur-Portable-Grand-Public/ASUS/4912416-ROG-G750JH-T4180H-Ordinateur-Portable-17-3-Full-HD-Intel-Core-i7-4700HQ-2-4-GHz-HDD-1-5-To-RAM-16-Go-NVIDIA-GeForce-GTX-780M-Lecteur-Blu-ray-Windows-8-Assassin-s-Creed-IV-Black-Flag.htm

    @Pierre:
    Je ne sais pas si les liens que j’ai mis fonctionneront comme des liens sponso: La moindre recherche sur le site abandonne la partie sponso du lien, et l’ajout de « #xtor=AL-67-80[lien_banniere]-120001[zanox]-[1716496] » en fin d’URL d’une page produit mène à la même URL sans l’ajout. Comment doit-on s’y prendre ?

    Répondre
  • uko
    11 juin 2014 - 21 h 09 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *