Un projet de console de jeu Android signé Google

Un joueur de plus sur l’échiquier de plus en plus complexe des machines de Google et du marché Android tout entier ? La rumeur de cette nuit nous vient du Wall Street Journal qui indique que Google serait en train de travailler, entre autres, sur une console Android.

Après la Ouya, la Gamestick, la Shield et beaucoup d’autres projets en cours de développement, voici que Google pourrait également proposer sa propre console de jeu Android. Une nouvelle qui augmente le potentiel du système d’exploitation du moteur de recherche à la base conçu pour des smartphones. Mais une nouvelle qui valide totalement le futur des jeux prévus et conçus pour ce système.

En plus de cette console de jeu Android, Google aurait sur ses planches à dessin une montre connectée et un remake de sa Nexus Q, une machine multimédia conçue pour délivrer une belle expérience audio qui n’a finalement jamais été commercialisée.

3_untitled

La Google Nexus Q

La console de jeu Android de Google viendrait donc se battre contre d’autres modèles existant : Les Ouya, Gamestick et Nvidia Shield sont bien sur les première a venir à l’esprit. Elles pourraient subir cette concurrence importante de la part de Google. Pourtant c’est à mon sens également l’assurance que écosystème et surtout le développement va tout entier se tourner vers cette dimension nouvelle du jeu console. Les développeurs qui l’ignorent encore  ne pourront plus se permettre de ne développer de gros jeux uniquement pour le tactile sans penser à une version manette. De ce fait cela valide totalement leur développement à court terme.

Console OUYA

La Ouya

Le soucis pourrait par contre se poser à moyen et long terme. Si Nvidia compte bien proposer des jeux Android classiques issu du Google Play en plus d’un accès à sa Tegrazone sur sa Shield, les consoles Gamestick et Ouya sont quand a elles dans une optique de vente d’applications de jeu pour dégager des bénéfices. Leurs stores respectifs pourraient être totalement court-circuités par le Google Play.

Si les développeurs portent leurs titres sur les magasins en ligne respectifs des consoles alternatives et sur le Google Play en même temps, je ne donne pas cher de la peau de ces markets dissidents. Les utilisateurs auront tôt fait de rendre leur console compatible avec le Google Play réduisant alors a néant les ventes des Ouya  et Gamestick.

 GameStick

Le market propriétaire de la Gamestick

Pour Google, la proposition d’une console de jeu Android est également un moyen d’entrer réellement dans les salons, une sorte de TV-Box déguisée pour contrer l’Apple TV et les potentielles machines concurrentes d’Amazon ou d’autres acteurs du marché. Apple pourrait également être tenté par un évolution de ses Apple TV pour qu’elles prennent en charge le jeu. Un passage en douceur du monde iPad vers le téléviseur est parfaitement envisageable.

Enfin, Google serait sur le point de proposer des nouveaux portables qui feraient tourner la prochaine version d’Android. HP serait un partenaire de ce développement qui viserait a proposer des engins très complets sur le marché. Pour le Wall Street Journal, ces machines seraient conçues pour devenir des concurrentes des machines traditionnellement sous Windows.

Beaucoup de rumeurs pour le moment donc, mais les sources ont l’air fiables et bien informées. Ces évolutions ont du sens et l’exemple de la Ouya montre qu’un public peut répondre présent à une proposition de jeu et de multimédia Android sur grand écran. Sur ce segment Google accuse un certain retard et proposer un engin abordable et performant pourrait lui permettre de le combler rapidement. Le materiel proposé aujourd’hui et les annonces futures laissent entrevoir des possibilités énormes pour une console de jeu Android puissantes proposées à des prix largement plus abordables que des tablettes.

Source : Wall Street Journal via Polygon

11 commentaires sur ce sujet.
  • 28 juin 2013 - 9 h 45 min

    On dirait qu’il fait décidément bon attendre avec ce florilège de consoles et lecteur multimedia Android en constante évolution et constante ébullition. Sérieusement les machines et annonces n’arrêtent pas ce qui a permis aussi le succès de ce site aidé aussi par la connaissance, décryptage, la disponibilité et le travail de l’auteur Pierre.
    Merci

    Répondre
  • 28 juin 2013 - 9 h 47 min

    Wow ! Sacré rumeur qui j’espère va trouver concrétisation. De ce que tu sembles dire ce sera une console de “salon”. J’aimerai également que Google puisse en proposer une version déclinée dans un format portable à emmener avec soi.

    Répondre
  • 28 juin 2013 - 9 h 57 min

    Ça existe déjà, ça s’appelle le NVidia Shield ;)

    Sinon, c’était évident que ce marché allait attirait tôt ou tard les gros comme Google et autre Apple. La puissance des puces associées à la force de frappe des stores peut satisfaire de nombreux joueurs. Ouya est un nain et paradoxalement, il peut profiter de l’arrivée d’un Google afin d’accélérer le développement et la standardisation du jeu Android. À l’inverse, les gros comme Nintendo, Sony et Microsoft peuvent commencer à réfléchir à cette nouvelle concurrence qui va tout chambouler.

    Dans 2 ans, on aura une puissance supérieure aux consoles actuelles pour une bouchée de pain. Alors dans 4 ans…

    Et puis si Google y va, on peut déjà prévoir l’arrivée d’un Samsung et alors là…

    Répondre
  • 28 juin 2013 - 10 h 06 min

    ” Google aurait sur ses planches à dessein” ??? ;-)

    Répondre
  • 28 juin 2013 - 10 h 27 min

    @Maneauleau: Attendre oui, si les générations avancent aussi vite et fort que les tablettes, d’ici à ce que le Cortex-A15 se démocratise réellement, cela va évoluer très vite.

    @k0en: C’est pas tant le probleme de Google, c’est comme dit @Pote que cela ouvre une brèche dans laquelle énormément de gens vont s’engouffrer. Je suppose qu’un Samsung ou Asus sont “jaloux” du succès des consoles de jeux portables Sony et Nintendo. Aussi leur appropriation d’un format Android sera sans doute rapide et convaincant. Si Samsung se lâche sur un produit équivalent à la PSVita sur Android, je pense qu’on pourra avoir un bel engin. Pareil pour une box de Salon, en soi elles existent déjà, il faut juste penser une interface et des titres.

    Si Google le confirme, les développeurs vont accélérer la cadence.Ils se penchent déjà beaucoup sur le berceau de la Ouya, malgré les critiques, il y a d’excellents titres.

    Répondre
  • 28 juin 2013 - 10 h 45 min

    @Pierre Lecourt:

    Bonjour Pierre, en parlant de la ouya, quel est ton ressenti après quelques jours de jeux ? Est-elle réelement fun ?

    Répondre
  • 28 juin 2013 - 10 h 53 min

    @Rototo91: Je prépare un test mais pour être très clair, la ouya est un engin à multiples facettes que je déconseillerais au grand public. Pour le moment tout du moins. les opérations pour en profiter pleinement ne sont pas simples. Rien que faire reconnaître une manette PS3 c’est pas évident. Ca gâche le produit. Ouya aurait du et devra retravailler ça pour que ce soit faisable en 5 secondes et 2 clics pas plus. Sinon ca va foirer.

    Pour le jeu en lui même il y a des titres excellents sur leur store, d’autres totalement à la rue en terme d’ergonomie et de jouabilité. Le problème est que cela dessert les bons titres d’être mélangés aux mauvais et l’éditorialisation du catalogue est absente.

    En bref, avec un bon jeu, un bon copain et 2 manettes, c’est une excellente solution gaming casual. En solo il n’y a rien de vraiment convaincant pour le moment à mon goût.

    Répondre
  • 28 juin 2013 - 11 h 08 min

    Ce qui m’interesse dans ce type de format, c’est avant tout la convergence.

    Je peux avec le même appareil, lire mes fichiers réseau, surfer sur Internet, aller sur youtube, jouer, …

    L’intérêt c’est qu’il est possible de jongler avec différents périphérique : clavier, souris, gamepad, télécommande.

    Répondre
  • 28 juin 2013 - 16 h 09 min

    @David:
    Oui d’ailleurs cà serait bien que Google nous sorte la boite multimédia qui fait console en même temps et pas 2 produits différents

    Répondre
  • 28 juin 2013 - 17 h 44 min

    @Zotac:

    J’ai vu ça. J’ai beaucoup espéré, cru mais là c’est la fin.
    Dommage la PB était vraiment une bonne petite tablette, avec deux défauts, le poids et le temps de boot. Bon ok il y avait le market désespérément vide :D

    Répondre
  • 29 juin 2013 - 11 h 19 min

    Je vais éviter de pavoiser, mais il me semble bien avoir défendu l’idée dans plusieurs posts sur blackberry que la PlayBook n’aurait jamais droit à la mise à jour BB10. C’était cousu de fil blanc et je suis désolé pour les acheteurs de PlayBook que le marché m’aie donné raison. Ca paraissait pourtant évident qu’un fabriquant en difficulté financière n’allait pas investir dans la mise à jour d’un produit au hardware complètement dépassé et n’ayant pas eu de succès en terme de ventes.

    Peut être y aura-t-il des portages “maison”?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *