Comment mal acheter une tablette ? Regardez la télé

Acheter une tablette c’est simple, mais grâce à la télé ça peut devenir très compliqué. En quelques minutes une émission censée vous aiguiller vers le bon achat peut se transformer en un véritable traquenard. On y découvre pèle mêle une méthode infaillible pour se planter, des conseils venimeux et un travail de fond limité à la découverte des produits sur le plateau, quand les cameras tournent déjà.

Ah la télé ! Sa force sur les foules. Le service public et sa mission d’information auprès des téléspectateurs Français. Pourquoi à chaque fois que l’on découvre une émission de télé qui parle d’un sujet que l’on maîtrise on a la fâcheuse impression d’être pris pour un imbécile ? C’est simple la télé fait du spectacle et pas de l’information. La plupart du temps, même les gens qui excellent dans leur domaine, n’ont pas le temps d’exposer leurs idées correctement. Mais cette émission de France 4 qui explique comment acheter une tablette est pire qu’incompétente, elle montre cette incompétence à guider les téléspectateurs.

Pluzz

Ça se passe dans cette vidéo de l’émission « Faut pas rater ça », accessible sur cette page de Francetv.

A partir de 51’30 : Emery Doligé présente 3 tablettes qui ont retenu son attention. L’exercice est simple, on propose un modèle, on explique ce que l’on a retenu de positif et de négatif en essayant au mieux de cerner le public concerné. Hors ce n’est pas du tout ce qu’il se passe ici.

Première tablette présentée la Nexus 7. Il n’est pas question du modèle proposé et on n’apprends rien sur ce qui fait sa force ainsi que ses faiblesses éventuelles. La Nexus 7 set expédiée en quelques secondes. Elle est présentée comme la « Nexus de Google » ce qui concerne  pas moins de 5 modèles actuellement sur le marché. Passons. Avantage  pour le chroniqueur: Elle embarque Android ce qui lui permet de gérer beaucoup de choses, problème par contre « C’est un petit peu très cher puisque ça vaut 249€ »

Alors oui, c’est sous Android, d’ailleurs c’est Google, le papa d’Android, qui la commercialise en partie. C’est cher ? 249€ en 32 Go certes mais également 199€ en 16 Go ! Le rapport qualité des composants / prix est tout simplement le meilleur du marché actuel. Le consommateur va d’emblée rayer d’un coup le meilleur investissement possible en 2012 sur ce format par un argumentaire totalement erroné. On aurait pu parler de l’absence de seconde webcam, de l’absence de lecteur de cartes ou de HDMI? Parler du bon écran, de l’autonomie, du poids plume ou des mises à jour et de la réactivité de l’appareil… Non seulement le sujet est survolé mais à la lumière de la seconde tablette présentée il est carrément contre-productif.

Seconde tablette : La Kobo ARC. La encore cela fait référence à plusieurs modèles puisqu’elle est déclinée en 8, 16, 32 et 64 Go de stockage. La ARC en 16 Go est vendue à 199.99€ à la FNAC. Soit au même tarif qu’une Nexus 7 16 Go pourtant jugée « un petit peu trop cher » par le chroniqueur. A noter qu’aucun des 2 engins ne dispose d’un lecteur de cartes MicroSDHC. Mais il y a pire, les 2 engins sont sous Android ! La Kobo ARC utilise certes un système d’affichage par dessus Android proposant ses propres menus mais il n’est pas obligatoire et sur le fond il s’agit bel et bien d’un Android comme les autres. L’avantage par rapport à une Nexus 7 ? C’est plus une question de choix d’usage que technique puisque les engins sont quasi identiques dans leur philosophie.

Donc « Entre les 2, Kobo est largement devant » est un argumentaire que je ne comprends pas.

Pluzz

Vient ensuite le moment de bonheur de ma journée, la Kidspad 2 créée pour les enfants. Je vous ai déjà fait un billet sur les tablettes pour enfant et tout le mal que j’en pensais mais M Doligé nous fait une démonstration sur mesure de mon argumentaire sur la « robustesse » des tablettes pour enfants. Comme c’est la question posée en priorité par les parents, l’industrie y répond en présentant une coque « solide » sur leur modèles mais laissent totalement de côté la partie la plus fragile de l’engin, à savoir l’écran. Le résultat est sans appel : Une chute et un écran qui se brise en direct sur le plateau. Le chroniqueur qui la présente comme « beaucoup plus robuste » en fait les frais avec un plateau entier qui se marre franchement face à cette démonstration.

L’excuse après le moment de gène intense où on sent un chroniqueur dans ses petits souliers ? « C’était annoncé comme étant très résistant pour les gamins » à ce rythme là ce n’est pas une chronique mais une promotion publicitaire. Si le rôle du chroniqueur est de croire ce qu’annonce le communiqué de presse du fabricant et de le répéter face caméra… Autant directement laisser un commercial faire le boulot, ça coûtera surement moins cher en redevance.

Je ne dis pas que la Kobo ou la Nexus s’en serait mieux tiré, mais avec un parent qui explique à son enfant qu’il faut en prendre soin, on aura une meilleure durée de vie qu’en glissant entre les mains d’un enfant une tablette censée être conçue pour lui résister et qui ne donnera donc pas lieu à une mise en garde particulière.

La VideoJet Kids pad 2 à 79.90€ c’est une tablette ayant un écran 7″ en 800 x 480 et enrobée d’une housse de silicone. Avec un processeur Cortex-A8 sous Android 4. Elle ne fera pas de miracle en terme de vitesse et de performances. Elle dispose d’une connexion à Internet au travers d’une application « Mobile parental filter » dont les commentaires sur le Play store font assez froid dans le dos. La Kids Pad 2 ne dispose pas d’un accès vers le Google Play par défaut mais uniquement au VIDEOJET Kids Market. Beaucoup de commentaires expliquent leur déception face à des applications pour des enfants de 5 ans pas franchement adaptées et surtout pour petits anglophones. Le nom des 30 applis prés installées semble assez clair :

Baby try to speak 1 (Educatif – Lettres)
– Lingibli (Educatif – Langues)
– Mon premier dessin (Educatif – Dessins)
– Mon premier puzzle dinosaure (Educatif – Puzzle)
Pretty Cafe (JEUX – INEDITS)
my first puzzles Toys (Educatif – Puzzle)
Fun Match (JEUX – INEDITS)
Under the christmas tree (Educatif – Lettres)
Puzzle master pics (Educatif – Puzzle)
– PickPic (JEUX-INEDITS)
– Apprendre à compter (Educatif – Lettres)
– Apprendre les tables d’addition (Educatif – Chiffres)
– Bob l’escargot (JEUX -INEDITS)
Cartoon-differences (Educatif – Puzzle)
– Expérience réussie (JEUX – INEDITS)
– Bubble shooter (JEUX – INEDITS)
– Jeux de piano (Musique – Instrument)
My new room (Educatif – Dessins)
Pinguin (JEUX-INEDITS)
– Trouve la lettre majuscule (Educatif – Lettres)
– Aequilibrium (JEUX)
Alien’s quest (JEUX)
Animal Office (JEUX)
– Bubble Frog (JEUX)
– Echecs (JEUX)
Hidden Alphabet (Educatif – Lettres)
Dawn of the zombies (JEUX)
Draw a line (Educatif – Puzzle)
– Apprendre à écrire (Educatif – Lettres)
Percussions jungle (Musique – Instrument)

Certains titres peuvent se jouer en Anglais sans savoir le lire comme le merveilleux Dawn of the Zombies illustré en vidéo ci-dessus et qui est un jeu flash à la base. Je ne sais pas au bout de combien de temps  un enfant de 5 ans se lasse d’éviscérer des zombies à la roquette mais force est de constater que le contenu n’a pas été réellement francisé. Beaucoup d’applications sont d’ailleurs disponibles gratuitement sur le Play Store.

Bref, cette chronique lamentable n’aura comme réel intérêt que de démontrer que l’argument robustesse des tablettes pour enfant n’est qu’un leurre.

32 commentaires sur ce sujet.
  • 21 décembre 2012 - 16 h 00 min

    pathétique, enfin c’est de la télé d’aujourd’hui …. n’importe quel amateur fait 100 fois mieux.

    j’ai honte d’etre francais quand je voi ca.

    Répondre
  • 21 décembre 2012 - 16 h 00 min

    Que dire de plus… Tout est clair dans l’article. Je plussoie ce billet d’énervement légitime, bravo!

    De mon point de vue, je savais que les journalistes oubliaient toujours un argument ou un fait surtout quand c’est technique, mais la dans cette chronique « hi-tech de Noël » c’est l’apothéose!! En gros :
    – La tablette FRANCAISE est bien mieux que la tablette Google Officielle parce qu’elle fait « plus clair » et son interface est « simple », de plus (et là c’est énorme) c’est « très pratique pour les personnes agées »……… (oula)
    – Les tablettes enfants pas mieux non plus, dire que ça sera le jouet le plus vendu c’est surement la chose la plus crédible de cette chronique: Bah oui, on a plein de tablettes chinoises ANDROID pas chères et les enfants veulent jouer sur l’iPad de Papa, c’est assez logique
    – tout le reste est dit dans l’article ;)

    Répondre
  • 21 décembre 2012 - 16 h 02 min

    comme quoi on peut avoir le leurre et l’argent du leurre.

    Je ne dirai rien sur l’arrière train de la maman…

    Répondre
  • 21 décembre 2012 - 16 h 02 min

    En meme temps c’est une chronique « geek » a la TV … ils ont chopé le premier pékin avec des lunettes et qui savais se servir d’un ipad … le pire je crois c’est sur France 2 le matin … BFM est pas mal non plus dans son genre …

    Répondre
  • 21 décembre 2012 - 16 h 08 min

    Non mais service public, ça ne veut pas dire au service du public. Tablette = effet de mode.

    Répondre
  • 21 décembre 2012 - 16 h 19 min

    Journaliste est un métier. On a vraiment l’impression que certains l’improvisent. Ou du moins pensent que c’est un métier facile… en survolant les choses. C’est une honte.

    Répondre
  • 21 décembre 2012 - 16 h 32 min

    dramatique…
    présenter des objets que l’on ne connais pas du tout, ça n’apporte clairement rien.

    Répondre
  • 21 décembre 2012 - 16 h 44 min

    Oh noooon … La télé ne prodigue plus qu’un conseil aujourd’hui : éteignez-moi !

    Répondre
  • 21 décembre 2012 - 17 h 07 min

    @vange: la tablette n’est pas un effet de mode. Ça fait 3 ans.
    Niveau solidité testé avec ma fille de 2ans,…c est l iPad. Une fois elle a marché dessus.

    Répondre
  • 21 décembre 2012 - 17 h 09 min

    Argumentaire solide, journaliste technophile, regard objectif, conclusion pertinente, destruction de la tablette justifiée…

    Aucun doute ce « journaliste » est au mieux incompétent, au pire complètement idiot (osons le dire).

    Pourquoi les chaines de télévision ne font pas appel à des spécialistes indépendants pour leurs chroniques.

    Pierre, vous avez raison de dénoncer ce genre de pratiques qui induisent en erreur des consommateurs non technophiles.

    Seriez-vous intéressé pour une chronique, rémunéré ou non, sur une chaine télévisée ?

    Répondre
  • 21 décembre 2012 - 17 h 11 min

    ..et je compte pas le nombre de fois ou il est tombé. Il n’ à rien.
    Et il y a énorme d’ appli gratuite pour les enfants de tout âge.
    Elle l adore…mais « c est un peu plus cher qu android »

    Répondre
  • 21 décembre 2012 - 17 h 21 min

    @Baptiste: J’ai pas le niveau, c’est un drôle de job de faire de la télé… ça doit être hyper frustrant.

    Répondre
  • 21 décembre 2012 - 17 h 31 min

    @pierre: je crois que tu ne trouveras pas un lecteur de ton blog pour dire que tu n’as pas le niveau. Dommage.

    Sinon sur itélé ils ont passé la journée à dire que la tablette pour enfant c’est  »Le cadeau de l’année ». Avec une mention spéciale pour un produit Vtech. Ça m’a bien fait rire.

    Répondre
  • 21 décembre 2012 - 17 h 45 min

    @Pipin: Non mais faut se rendre compte du boulot que c’est si on veut le faire bien, en fait bien faire de la télé c’est quasi impossible. Vous connaissez qui en bon animateur télé ? Moi j’en connais pas des masses. Des mecs qui font ce qui leur plait, qui ont le temps de le faire et qui en plus le font avec talent.

    Faire une vidéo tout seul dans son coin à son rythme c’est bien, mais faire une émission quotidienne ou hebdo c’est un travail, enfin ça devrait être, de titan.

    Répondre
  • 21 décembre 2012 - 18 h 46 min

    Le plus inquiétant, c’est qu’on détecte leur incompétence et leur je m’enfoutisme quand ca tombe dans un domaine qu’on connait. Mais c’est comme ca pour tout les domaines !

    Répondre
  • 21 décembre 2012 - 19 h 07 min

    Mouais, donc c’est une émission sponsorisée par la Fnac, rien de plus. Qui regarde ce genre d’émission ? En tout cas ça me fout les boules de devoir payer ma redevance….

    Répondre
  • 21 décembre 2012 - 19 h 07 min

    Oui que l’on trouve mauvais les gens qui vulgarisent un domaine qu’on connait bien est hélas légitime et généralisé.

    Par contre ceux qui se plaignent de payer la redevance pour ce genre d’emission ont qu’à arréter de la payer, c’est pourtant simple : trouvez une vieille tv, apportez là en déchèterie et envoyez le certificat de destruction avec votre prochaine feuille d’impôt…

    Répondre
  • 21 décembre 2012 - 19 h 44 min

    @Dadoo: Le probleme c’est pas de payer la redevance, c’est la redistribution des sous :/

    Répondre
  • 21 décembre 2012 - 20 h 10 min

    Comment exprimer le bonheur d’entendre ce journaliste « argumenter » sur le bien-fondé de sa sélection après avoir lu l’article. C’est un vrai régal ! Sans compter le moment la tablette « super résistante » qui casse splendidement et le journaliste qui peine à se faire entendre en ayant perdu toute crédibilité … Unique !

    Je comprends l’envie de l’émission de faire un bout de chronique sur la « nouvelle » tendance. J’ai envie de dire, oui cela fait deux ans que l’iPad est sorti et que les autres constructeurs suivent la tendance. Mais c’est vraiment la première année qu’il y a un intérêt de la part des enfants qui est satisfait de la part des parents.
    Il faudrait surtout penser à faire appel à un vrai connaisseur, quitte à ne pas le faire apparaître à l’écran, mais à faire un choix pertinent.

    Moi qui commence à peine à m’intéresser à ce domaine, j’ai vite compris que les prix varient principalement en fonction de la capacité de stockage (visiblement), qu’Android est présent sur de nombreuses tablettes et n’est pas un « plus », que 80€ sont presque inutiles à dépenser (il n’y a rien à la clé) … et que 249€, c’est raisonnable. Bref, tous ce que Pierre a souligné.

    Répondre
  • 21 décembre 2012 - 20 h 52 min

    Abominable ! Un journaliste absolument nul. Heureusement qu’il a cassé la tablette pour enfant. Les derniers gogos qui pouvaient encore croire à ce qu’il racontait on pu en profiter pour tourner les talons.

    Répondre
  • 21 décembre 2012 - 21 h 13 min

    Surtout que niveau conception, la Kobo n’a pas grand chose de français mais plutot canado-chinois.

    Répondre
  • 21 décembre 2012 - 23 h 29 min

    J’espère qu’il fait ça bénévolement, parce que même si le café lui est offert, c’est déjà trop :o

    Répondre
  • Alx
    21 décembre 2012 - 23 h 59 min

    Emery Doligé est un blogueur qui est connu pour parler de … je sais pas … enfin comme Closer dans la presse ou Morandini à la TV, si on cherche un comparatif.

    Son blog parle (vaguement et personnellement) de politique, de femmes à poils, de Sarkozy pour qui il voue un culte, de tendances web2.0 car c’est un expert parmi les milliers d’experts autoproclamés, et il a surtout joli un carnet d’adresse de connaissances qui lui permettent d’aller faire présence, ici à la radio, là à la TV, ailleurs sur le web (ceci dit c’est un excellent présentateur). On l’aime ou on le déteste, comme tous les trublions, mais de là à devenir conseiller en tablettes tactiles … je sais pas si c’est la meilleur personne. Enfin en même temps, quand on a peur de rien …

    Sur ce dernier point, Pierre nous en a dit tout le bien qu’il en pensait ;)

    Répondre
  • Alx
    22 décembre 2012 - 0 h 40 min

    « 249€ … c’est super cher » … culte !

    Et mon ipad à 490 Euros alors, il est quoi ?? sachant que c’est loin d’être la tablette la plus cher du marché ;)

    Répondre
  • 22 décembre 2012 - 10 h 10 min

    Nous avons encore là une preuve que plus on est con plus on a des chances à la télé en France…

    Répondre
  • 22 décembre 2012 - 12 h 14 min

    @Pierre Alexandre: Ouais… faut arrêter le « la tv c’est nul ». Regardez-pas, ou choisissez… hier soir, FOG avait une émission (enfin au moins une partie, j’ai regardé 15 min) sur la philo et comment elle démontre ou pas l’existence de Dieu. C’était pas prise de tête, et c’est intéressant de voir comment ils apportent une « réponse »… bon après ca ne m’a pas empêché de m’endormir devant :-)

    Il y a de tout à la TV, c’est comme dans la vie. Il y a même des gens qui n’y connaissent rien, et donnent leur avis. C’est vrai que c’est dommage/frustrant de ne pas pouvoir en débattre. Evidemment, on est loin du guide que Pierre a réalisé, en terme de contenu, mais franchement, si toutes les réco à la TV était du niveau de ce que fait Pierre, ce serait juste impossible à regarder, non ?
    Les tablettes, les PC, tout ça, on connait… mais sur la nutrition par exemple… ou sur la musique, les puristes s’arrachent les cheveux quand ils voit Zygel expliquer en quoi Mozart est génial… mais moi ça me parle, j’essaie et je me fais mon avis.

    Répondre
  • 23 décembre 2012 - 1 h 11 min

    @izaref:

    En meme tant, la comparaison avec zygel est vraiment pas apropos, lui il est quand meme musicien (et pas mauvais !!) et il tente de désacraliser la musique classique, alors en effet c’est pas une emission de puriste, mais j’ai pas l’impression qu’il dise beaucoup de conneries…

    Sinon pour l’émission, c’est pas de l’information, c’est de la désinformation…
    Voila pourquoi je la regarde de moins en moins, les replay, enregistrement numeriques, etc, permettent de choisir ce qu’on veut regarder, pas ce qu’on tente de nous imposer ^^

    Répondre
  • 25 décembre 2012 - 8 h 19 min

    @mrassol:

    Culture geek sur BFM!! enorme!!! un journaleux tout mitheu qui n’y connais pas grand chose!! avoir!! enorme!! c’est du Audiard ce mec!! mais en serieux ;)

    Répondre
  • 26 décembre 2012 - 9 h 10 min

    […] Acheter une tablette c'est simple, mais grâce à la télé ça peut devenir très compliqué.  […]

  • 27 décembre 2012 - 10 h 32 min

    Rendez-nous Bonaldi !

    Répondre
  • 4 janvier 2013 - 12 h 47 min

    […] On retrouve donc dans cette Polaroid Kid le même matériel  le même design que la Gajah présentée au Computex 2012, à savoir pas grand chose niveau performances mais un engin normalement construit pour résister aux assauts des plus petits. Je dis normalement car cette promesse n’est pas toujours tenue. […]

  • 26 novembre 2013 - 18 h 18 min

    […] Les renforts en silicone ou autre coque plastiques sur les bords des tablettes « spécialisées » ne protègent pas le véritable point faible de ces engins : La dalle de verre de l’écran. Bon nombre de tablettes pour enfant ont ainsi une coque colorée protectrice mais une dalle de verre non renforcée… Une grosse chute ou un pied mal posé  provoque la fissure de ce verre et rend la tablette non exploitable. Ce reportage malheureusement aujourd’hui indisponible qui nous montrait une tablette pour enf…. […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *